Social

Madame Figaro consacre un article à Thérèse Baillif du CEVIF


Le magazine féminin Madame Figaro, supplément hebdomadaire du journal Le Figaro, revient sur le parcours de la Réunionnaise Thérèse Baillif, présidente de CEVIF (Collectif pour l’élimination des violences intrafamiliales).

A 84 ans, Thérèse Baillif vient de recevoir le prix de la femme de cœur, dans le cadre des Trophées des femmes précieuses. Un prix qui récompense des personnalités féminines qui oeuvrent sur notre île.

Dans son article, la journaliste de Madame Figaro Stéphanie O’Brien met en lumière le "militantisme infatigable" de la présidente de CEVIF. "La fem’ ki okip fem’ battues" depuis 2008 au sein du collectif y est présentée comme une "pionnière en matière de parité", "une mamie pas comme les autres à l’écoute des victimes de violences intrafamiliales". 

La journaliste rappelle également les "chiffres effrayants" des violences faites aux femmes mais aussi "les tristes records" du chômage et du taux d’alcoolisme à la Réunion.

L'article est disponible en ligne (cliquer ici).

Madame Figaro consacre un article à Thérèse Baillif du CEVIF
Dimanche 8 Février 2015 - 11:28
GG
Lu 1794 fois




1.Posté par R I P O S T E le 08/02/2015 13:44
Sans sa NASSIMAH , quel serait son parcours , très spécial comme femme des violences faites aux femmes .

Tant d'autres femmes se battent pour la même cause que Thérèse Baillif .

Salut à ces autres femmes qui n'ont pas besoin de pub en sous main !

2.Posté par KLD le 08/02/2015 15:31
Mme Bello aussi c'est battu pour le meme combat , mais effectivement "les sponsors" ne sont pas les memes ....... hé oui , meme pour des causes qui devraient etre commune , y a les.............et les .......... Triste constat !!!!

3.Posté par Laïcien le 08/02/2015 16:33
Cette dame là ,, domoun i koné pas elle ,,ou travay dans l'onbre dopi 2007 , c' le mandat de Sarkoton ,, par kont la dame de coeur ,, nou va donne madame BELLO ,, elle i mérite sur dossier là .

4.Posté par SEVERIN le 08/02/2015 19:51
Youpi,une journaliste O'Brien de Madame Figaro fait l'apologie d'une île jeune de 800 mille et quelques habitantes(s),sur la violence aux faite femmes qui est un réelle problème de société dans quelque soit la métropole ou on vit.Mais de la,la surenchérir des tristes records du chômage et l'alcoolisme c fort.

Déjà,je dirais qui donne l’exemple de notre société décadente a ce niveau,notre société Française gérer par des drôles de gourous de droite/gauche,qui a plutôt tendance de s'occuper de leurs petites personnes et de leurs comptes en banques.Ils n'y sont pour rien peut-être.
Cette journaliste O'Brien devrait tenir compte de la surface d'un continent comme la France,le nombre de femme battue,violé est un taux intolérable par apport a la population.De même par le taux d'alcoolisme,le chômage et la corruption de nos parasites politiques dépravés de nos constitutions qui gangrènent,aggravent l'évolution de notre société.Madame O'Brien de Madame Figaro revoyez votre copie.In yab des Yvelines

5.Posté par SOPHIA le 08/02/2015 21:45
Celle que j'admire par dessus tout... Une grande dame d'une grande humilité... Ton prix de Femme de Coeur aux Trophées des Femme Précieuses est une récompense de plusieurs années de combat... Merci Thérèse pour ton dévouement et ton travail... Même si je suis très prise ailleurs en ce moment et que je ne peux être présente aussi souvent au CEVIF, je ne vous oublie pas pour autant... Je n'ai qu'une hâte vous retrouver toutes afin de continuer notre combat...

6.Posté par SEVERIN le 08/02/2015 22:01
En France 540,000 a 600,000 femme battue par an,une femme violé sur dix par jour,c sans compter sur celle qui s'abstiennent de porter plainte.O'Brien de madame Figaro,il faut regarder la merde qu'il y a devant sa porte avant de regarder chez les autres.La valorisation de cette reconnaissance aurait été plus humble dans la magie de la discrétion.Surtout éloignée des assos gérées pat le militantisme de Doite/Gauchos,in yab des Yvelines

7.Posté par MERCI MADAME BAILLIF. le 08/02/2015 23:05
Rappel : Le CEVIF est un collectif pour l'Elimination des Violences Intra-Familiales, elle intervient contre toutes les formes de violence dans la famille, que ce soit chez l'homme, la femme ou l'enfant. Réponse à @1,2,3. Si vous suiviez un temps soit peu les actualités et les médias, vous ne seriez pas aussi ignares. Avant de vous prononcer aussi haineusement sur le travail d'une dame à la retraite qui mérite du respect, renseignez-vous sur ce qui se fait au sein de son association tout au long de l'année, faites-vous inviter au CEVIF afin de voir et de constater le travail qui est fait par toute une équipe de 8H00 à 17H00, qui ne se tourne pas les pouces et qui intervient également sur toute l'île. Il ne suffit pas de monter au créneau de temps à autre au Tribunal avec toute une meute de femmes pour montrer son efficacité ( UFR ) ou avoir des réunions de femmes qui ne pensent qu'à couper la tête aux hommes en oubliant que les femmes aussi sont coupables de violence envers les hommes.
Par contre, Madame BELLO en tant que femme politique hautement placée avec :
- Du 14 mars 1983 au 19 mars 1989 : adjointe au maire de Saint-Pierre
- Du 3 octobre 1988 au 27 mars 1994 : membre du Conseil général de La Réunion
- Du 17 mars 1989 au 17 juin 1995 : adjointe au maire de La Possession
- Du 23 mars 1992 au 1er mars 1993 : membre du Conseil régional de La Réunion
- Du 19 juin 1995 au 18 mars 2001 : membre du conseil municipal de Saint-Pierre
- Depuis le 12 juin 1997 : députée de la deuxième circonscription de la Réunion
- Du 21 mars 2008 au 20 août 2009 : maire de Saint-Paul
- Du 9 octobre 2009 au 5 avril 2014 : maire de Saint-Paul et fondatrice du PLR à la Réunion
qu'a t'elle réellement fait pour nos femmes dans la souffrance . RIEN !!! Et pourtant une partie de ces émoluments auraient pu y être consacrée
A bon entendeur, salut...

8.Posté par KLD le 08/02/2015 23:59
mais ma pov 7 , y avait rien de haineux , juste que la madame baillif n'est pas la seule , malgré vos dires orientés , tout le monde le sait , à se battre contre la violence . C'est cela qui est PETIT , sur mon ile , on sait tous les tenants et aboutissants des soutiens de un tel ou un tel . Faire l'apologie de baillif et critiquer bello montre la petitesse de l'esprit de bon nombres de gens ! Je disais DONC qu'elles ont toutes les deux mené un combat contre la violence . C'est vous qui les monter l'une contre l'autre avec les intérêts politiques que l'on sait derrière . Je le répète c'est triste , la Réunion mérite mieux .

9.Posté par sabrina le 09/02/2015 08:23
Bravo à vous Mme Baillif!!!!

10.Posté par KLD le 09/02/2015 11:37
tout à fait d'accord , bravo Mme Baillif , mais elle n'est pas la seule !

11.Posté par IBRAHIM le 09/02/2015 21:14
En 2011 les femmes ex salariées de l 'ARAST par centaines subissant la violence institutionnelle du Conseil Général ont fait appel à madame BAILLIF pour avoir le soutien de son association. Cette dernière a répondu qu 'elle ne pouvait pas intervenir car son association est subventionnée par le CG et elle risquerait de perdre ses subventions. Autrement dit son objectif n 'est pas vraiment de soutenir les femmes contre les violences, mais surtout de s'assurer de la pérennité de son association. Et pour que son association ait une raison
d'être, il faut s'assurer que les violences faites aux femmes se pérennisent aussi.....

12.Posté par LaÏcien le 09/02/2015 22:33
Cette association i doit touche de grosse subvention çà ,,,, i fodra fait le bilan po voir kosa la fait ek l'argent PUBLIQUE .

13.Posté par MERCI MADAME BAILLIF le 10/02/2015 14:21
Cher KLD, mes dires ne sont pas orientés, mon but n'est pas de faire le duel Baillif / Bello, mais si j'en parle c'est en connaissance de cause. J'apprécie les deux dames pour leur combat, mais je constate une disparité dans le fonctionnement des deux entités. Vous voyez les choses de l'extérieur, moi je les vois de l'intérieur. Et sachez cher KLD que je n'ai aucun intérêt politique dans cette affaire. On parle de deux associations UFR et CEVIF, c'est vous qui faites l'amalgame. Merci de votre commentaire qui montre que vous ne connaissez pas vraiment le pourquoi du comment.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales