Politique

Madagascar : Rajoelina annonce le remaniement de son cabinet

Le président de la HAT (Haute autorité de transition), Andry Rajoelina, a annoncé hier la nomination de 10 nouveaux ministres, dont cinq militaires, dans le cadre d'un remaniement de son cabinet. Un nouveau gouvernement pas aussi "neutre" qu'annoncé, regrette l'opposition.


Madagascar : Rajoelina annonce le remaniement de son cabinet
L'actuel homme fort de la Grande Ile, Andry Rajoelina, a nommé hier un nouveau gouvernement qui aurait dû réunir des technocrates, des politiques, des militaires et des représentants de la société civile. C'est du moins ce qu'avaient cru comprendre les leaders d'opinion après sa déclaration le 3 mai dernier, lorsqu'il avait annoncé la constitution d'un gouvernement "plus neutre".

Mais ce sont au final 10 nouveaux ministres, dont cinq militaires et cinq technocrates, sans affiliation politique, qui ont été nommés. Le gouvernement de transition malgache compte désormais 32 ministres, dont sept hauts responsables militaires.

L'intégration des cinq technocrates serait, selon des analystes, une manière de traduire la soit-disant neutralité à laquelle faisait allusion Andry Rajoelina, avant sa décision le 12 mai dernier de renoncer à la présidence dont les élections sont prévues le 26 novembre prochain.

Après l'échec de la rencontre entre les différentes mouvances fin avril en Afrique du Sud, ce gouvernement remanié a pour mission de superviser un référendum constitutionnel et un scrutin présidentiel au mois de novembre prochain. Mais l'opposition regrette que la nouvelle formation soit "trop politique".
Mardi 25 Mai 2010 - 17:06
Karine Maillot
Lu 2590 fois




1.Posté par rhaj le 25/05/2010 19:49
Rajoelina fait diversion avec de nouvelles têtes dans son gouvernement et s'entête à brandir "élections". Sachant que personne ne saurait s'opposer à une élection, il espére que le monde va finir par accepter son "unilatéralisme". Que la C.I. s'en tienne à ses principes et ne le conforte pas dans cette voie, car les Malagasy ont déjà refusé : les gens ont chahuté durement Rajoelina et les autres membres de son gouvernement le 29 Mars dernier, qui est une journée de recueillement pour la Nation.

2.Posté par Joseph le 26/05/2010 22:52
j'adore les jugements de la dite "opposition", sur l'unilatéralité de la Transition rapportés par Mme Maillot :

Ce gouvernement n'aurait pas la "neutralité" dont ils rêvent : c'est à dire, celle qu'ils ont essayé d'imposer, avec l'amnistie totale donc l'impunité en prime d'encouragement à la délinquance et l'écrasement total de la jeune Démocratie en marche. Ce genre de "neutralité", non merci !

L'unilatéralisme de ces trois ex-Présidents réunis en un seul comme la Sainte- Trinité (mais où est passé le Saint-Esprit ? mystère !), tous trois chargés d'un tas de casseroles qui font un vacarme infernal à chacun de leurs déplacements, voilà ce qu'est l ' unilatéralité dans cette affaire de démocratisation de la Société Malgache dont ils ne veulent absolument pas. C'est simplement une affaire de maintien des privilèges, comme en 1789 en France. Les Etats Généraux sont réunis : le Peuple souverain doit s'exprimer à la fin de la consultation.

L'unilatéralité de la Transition sur les principes démocratiques est évidente et légitime : il s'agit rien de moins que de remettre Madagascar sur le chemin de son indépendance et de sa souveraineté en matière de choix économiques et politiques, de la maîtrise de ses richesses minières à moyen terme (le contrat WISCO signé ces jours-ci est exemplaire à ce titre, les Chinois n'ayant pas l'habitude des néo-colonialistes comme les occidentaux (Canadiens surtout) de corrompre des gouvernants pour obtenir le prix minimum, commission au Président comprise. Non, les Chinois signet du gagnant- gagnant. Voilà un véritable changement, qui ne plaît pas du tout, mais alors là pas du tout au "Condominium" arrogant FMI-OMC.

Reste à surveiller de près les atteintes irréversibles éventuelles à l'environnement (le nouveau parti écologique doit être vigilant, surtout avec Total sur Bemolanga, Sherritt sur Tamatave, QMM Rio-Tinto à Tuléar et maintenant avec Wisco sur Soalala (mines de fer)

Madame Maillot décrète un peu vite que les nouveaux Ministres sont des technocrates. Qu'entend on par là, sinon pour simplement vouloir dénigrer gratuitement la HAT, dans ce constant état d'esprit des journalistes occidentaux d ' ironiser sur tout ce qui est pourtant si important pour l'avenir de 20 millions de Malgaches Qui sont ces "analystes" quelle cite ? La réalité est un peu plus intéressante et complexe si on veut comprendre avant de porter des jugements plus idéologiques que sincères et documentés.

La dernière phrase est à se rouler par terre, si on connaît un tant soit peu la réalité et la moralité douteuse de la dite "opposition" :
l'opposition regrette que la nouvelle formation soit "trop politique".

Je ne pense pas que ce soit utile d'expliquer davantage pourquoi cette phrase mérite de rentrer dans une anthologie des petites phrases à usage des gogos et des naïfs.

Je terminerai mon discours par un "bonsoir" bien sec, à la Samuel Mouen !

3.Posté par Joseph le 26/05/2010 23:32
rhaj vous n'êtes pas objectif, vous ignorez volontairement que c'est la première fois en 50 ans que la majorité des électeurs aura une carte infalsifiable pour voter, la première fois dans l'Histoire de Madagascar que tant de gens, d' Associations, de Partis, (en dehors de ces escrocs du TIM et de leurs satellites terroristes du GTT, alliés aux autres ex-présidents momifiés qui ne représentent qu'eux- mêmes et un aéropage de gens achetés), ont fait plusieurs congrès depuis les conférences régionales jusqu'au Teny-Ifampierana, qu' une CENI a été constituée, qu'enfin tous ceux qui le désirent ont été libres de se joindre à tous ces travaux.

Des commissions travaillent sur la Constitution, sur les élections, et tout ceci sans l'aide d'un seul centime des prétendus "démocrates" internationaux, donneurs de leçons en matière de bonne gouvernance mais en réalité complices de l'ultra libéral en fuite avec l'argent de la banque Centrale.

C'est volontairement que les trois ex, les momifiés cités plus haut, ont donné ordre à leurs partisans de boycotter toute structure de dialogue démocratique, certains qu'il étaient d'obtenir rapidement leur retour aux affaires (juteuses affaires!) grâce au plan Chissano-SADC et de réussir à isoler Rajoelina dans les trois villes africaines successives (Souvenez vous que Ravalomanana a rejeté l'invitation à Genève : vous ne comprenez pas pourquoi ? un enfant comprend çà).

Le piège grossier de Chissano n'ayant pas fonctionné, ils essayent la violence désormais, et s'activent à entretenir un climat artificiel de désordre afin de faire fuir les touristes, pour parachever leur plan de destruction du tissus social de ce pays, espérant ensuite un appel au secours de la part de ceux qui les ont chassés à trois reprises du pouvoir qui devient à chaque fois dictatorial et enfonce un peu plus la population dans la misère et le sous-développement durable

Merci de cesser de travestir aussi grossièrement la vérité sur la nature démocratique de cette Transition. Il s'agit d'un gouvernement de Transition qui serait déjà dissous si vos amis n'avaient pas autant tiré sur la ficelle de la déstabilisation, du terrorisme, de la magouille et du mensonge. Un gouvernement élu dans de vraies conditions démocratiques serait déjà à l'ouvre si le processus démocratique n'avait pas été brutalement interrompu par Chissano et sa clique avec ses fadaises des "quatre mouvances", concept absolument fantaisiste inventé par le lobby pro-Ravalo pour tenter de détourner la HAT de son plan d' instauration d'une réelle démocratie à Madagascar.

Vous avez un sacré culot d' applaudir aux profanations commises par vos amis contre des monuments aux Morts le 29 Mars. Vous n'avez pas honte ? Vous êtes un patriote avec de telles paroles ?

Votre "recueillement pour la Nation" c'est comme çà que vous le pratiquez ?

Sans doute aussi approuvez vous aussi les pasteurs hystériques du HPM qui font leurs prières à Zanahary et pour la Nation entre deux rangées de soldats achetés pour 10 000 misérables Ar par jour près d'un Mausolée en tirant des rafles de kalatchnikov ?

Il y a une limite à la désinformation et à la bassesse des arguments, rhaj !

4.Posté par rhaj le 26/05/2010 23:52

Ce n'est pas seulement ladite "opposition" qui décrie cette non-neutralité (et non-consensuelle, non-inclusive et non-pacifique) de Rajoelina, mais aussi la Société Civile, et même aussi, les autres ex-pro-Rajoelina, tels Roindefo ou encore Otrikafo.

Le 29 mars dernier, les Malagasy ont chahuté durement Rajoelina et les membres de son gouvernement, et ce pour montrer leur désaprobation à Rajoelina et a son attitude obtuse. Et là, 29 Mars est supposé une journée de recueillement. Et ce pour dire qu'une élection que nous forcerait Rajoelina ne pourrait se faire que dans le chaos.

Je crois que la Communauté internationale, ainsi que chacun de nous, ne devrait conforter ou encourager Rajoelina à continuer à enfoncer davantage Madagascar dans cette crise.

Je crois que si on veut vraiment, et sincèrement et objectivement, chercher une solution pérenne à cette crise, on ne peut se baser que sur ces principes "pacifique, inclusive, neutre et consensuelle". Que Madagascar soit un exemple de pays qui a su gérer telle crise. Cela facilitera notre reintégration dans le concert des nations.

5.Posté par rhaj le 27/05/2010 00:01
Joseph, si vous affirmez que je ne suis pas objectif, je vous suggère, une deuxième fois, d'aller lire :
- le rapport d'Amnesty International: www.amnesty.org/en/library/asset/AFR35/001/2010/en/6e05b73b-1337-4a57-b80b-4c6d3e7fef61/afr350012010en.pdf
- le rapport annuel du Department of State des États-Unis: www.state.gov/g/drl/rls/hrrpt/2009/af/135962.htm

Ces deux rapports ont décrits ce qu'avaient subis les Malagasy l'année dernière, Et les derniers évènements nous montrent encore une fois que Rajoelina et son gouvernement continuent à perpétrer exactement les mêmes méfaits.

Amnesty International :
Unlawful killings, cruel, inhuman and degrading treatment, the arbitrary arrest and detention of political opponents and demonstrators and incessant attacks on journalists and the media, as well as lawyers (...) gives the impression that they have been condoned by the authorities at the highest level.


US-DoS:
The right of citizens to choose their government has been effectively curtailed. In addition, the following serious human rights problems were reported: unlawful killings; other security force abuses; harsh prison conditions, sometimes resulting in deaths; arbitrary arrest and detention; lengthy pretrial detention; censorship; official corruption and impunity; societal discrimination and violence against women and children; trafficking of women and children; and child labor, including forced child labor.


6.Posté par Joseph le 27/05/2010 20:42
Ok, rhaj, mais vous oubliez le génocide et les rivières de sang, les enfants soldats, les femmes éventrées etc ...
Plus de temps à perdre à vous répondre, c'est inutile. On n'est plus là dans le rationnel mais dans le fantasme et l' idéologie pure et de mauvaise foi.
Bonsoir.

7.Posté par rhaj le 27/05/2010 21:40
Oublions d'abord Monsieur Joseph; je laisse un message pour lui à la fin.

À tous les visiteurs qui passent ici, veuillez rappeler au monde, qu'en ce jour de 20 Mai :
- le Pasteur Ranaivo est mort, tué par une balle en plein poitrine (1),
- un autre Pasteur fût arrêté et d'autres sont devenus... "clandestins" dans leur propre pays, et aussi des journalistes sont arrêtés (2),
- et non seulement les "militaires de Rajoelina" ont tiré avec des balles réelles, mais ils y sont vus aussi avec lance-roquette (3).

reference:
1. www.tananews.com/2010/05/mort-du-pasteur-ranaivo-rivo-harison-le-hmf-a-son-martyre/
2. www.madatimes.com/index.php?option=com_content&task=view&id=2738&Itemid=4
3. www.gazetiko.mg/gazetiko/index.php?option=com_content&task=view&id=11054

---

Monsieur Joseph,

Vos longs monologues ne sont en aucun cas référencés; vous ne convainquez que vous-même. Les Américains appelent ça : self-righteous. Et dans vos longs monologues, vous ne vous gênez pas d'injurier, d'invectiver et d'insulter, non seulement vos interlocuteurs mais jusqu'à des personnalités de ce monde. Et vous ironisez et vous moquez des Malagasy dans leur malheur et désolation.

Et avec tout ça, Monsieur Joseph, vous honorez bien vous-même et Rajoelina. Mais je ne peux vous encourager à continuer, ne serait-ce que pour respect à notre hôte.

8.Posté par Caton2 le 27/05/2010 22:16
7. Et par respect pour votre peuple ne pourriez-vous pas oublier vos dissensions? On dirait que seul compte pour vous le triomphe de votre vision partisane.

9.Posté par Joseph le 28/05/2010 09:23
Vos soit-disant "pasteurs" du HPM (équivalent de l'extrême droite intégriste en langage Français) ont organisé une drôle de cérémonie pas très religieuse assurément au Mausolée en arrivant avec des 4X4 siglés FIGN (gendarmerie) et avec l'intervention de militaires qui tiraient en l'air pour montrer la force musclée du rassemblement.

Au même moment la radio Fahazavana (protestants fidèles à Ravalomanana) appelait les Tananariviens à rejoindre en masse ce début d'insurrection armée et proférait menaces et insultes à l'encontre de la personne du Président de la Transtition, comme à son habitude. Ces pasteurs hystériques et haineux, financés par leur leader depuis l'Afrique du Sud, imaginaient dans leur délire que le Peuple entier allait déferler à leurs côtés et que ce serait le début de la reconquête. Ravalomanana avait encore une fois annoncé son retour sur le tarmac d'Ivato.

La veille, le leader de cette trentaine de gendarmes avait annoncé sur Youtube le début de son mouvement insurrectionnel, basé sur la récupération des dollar distribués début 2009 par Ravalo à quelques officiers soupçonnés de ne les avoir pas partagés.

On appréciera la moralité au service d'une noble cause du motif de l'engagement de ces gendarmes de base.

Au même moment, Fetison Andrianirina, l'ex co-Président éphémère représentant Son Excellence Ravalomanana lançait une attaque contre le journal la Gazette qui le cite publiquement comme commanditaire dans ses colonnes. Fetison n'a pas porté plainte pour diffamation. C'est un aveu de culpabilité. La Gazette ne se serait pas avancée à ce point en citant publiquement son nom sans preuve. Les journalistes n'ont dû de rester en vie que grâce à l'intervention de l'Emmoreg qui était à 900 mètres de chez eux en intervention.

Ainsi, l'Armée aurait dû, selon Rahj, laisser un groupe de trente personnes armées organiser une insurrection conjointe avec la complicité d'un groupe de religieux fanatiques sans réagir ?

L'EMMOREG afait son travail qui était d'encercler les mutins. Ces derniers ont tiré à tir tendu et tué deux membres des forces de l'ordre, ce qui a contraint l'autorité à lancer l'assaut. Un soldat a été brûlé par son lance-roquettes. Un pasteur a été tué et il y a eu des blessés. Minoritaires et n'ayant aucune chance, leur coup ayant foiré, les mutins ont quitté leurs uniformes et se sont enfuis. Certains ont été arrêtés ensuite d'autre sont encore recherchés.

On a trouvé dans la radio des mutins un émetteur clandestin équipé pour être relayé dans tout le pays. De plus le siège de la radio ne correspondait pas à l'adresse déclarée. Tout ceci est en enquête. Une action concertée est évidente.

Voilà le fond de l'affaire et que mes longs monologues ne soient pas "référencés" comme vous dites Rahj montre bien que vous faites vous-même partie de ces gens qui envahissent le Net afin d'espérer être "référencés", c'est à dire repris par les vrais media. Loin de là ma prétention, sinon j'écrirais mes posts ailleurs. Je connais la liste sans fin des sites, dont de nombreux sites anglophones, où il faut être "référencé" pour être lu par les diplomates ou par le lobby des supporters de l'ancien régime. Ces gens ne m'intéressent pas. J'écris mes convictions là où des gens simples peuvent comme moi échanger des idées et des infos, c'est toute mon ambition.

Une équipe bien financée veille sur Wikipedia et verrouille tout post qui voudrait corriger les diffamations énormes qui y sont inscrites (Wikipedia est domiciliée à San Diego la ville de Niels Marquardt), et tous les sites de RSF à WWF en passant par Amnesty et les sites d'écologie (bois de rose surtout qui passionne les américains mais qui se désintéressent totalement du bois de chauffe, de Sherritt, de QMM, de Total et maintenant de Wisco sur leur impact écologique) sont constamment inondés d'infos absolument diffamatoires.

Demandez par exemple à RSF s'ils ont eu vent de l'attaque de Fetison Andiranirina contre la Gazette ? Demandez leur maintenant s'ils sont au courant des raisons pour lesquelles 10 personnes de Radio Fahazavana sont actuellement en Instruction ?

C'est ainsi à chaque coup monté par les trois mouvances pour semer le désordre : chaque acte de maintien de l'ordre réactionnel à ces agressions contre la paix civile est suivi d'alertes par le lobby de propagande des tristes sires avec une version du style de celle de Rahj :

"Un pasteur a été tué par une balle dans la poitrine", avec l'instrumentalisation de l'image de l'Homme qui fait face aux assassins de l'Armée de Rajoelina.

De plus, les fuyards sont ici considérés comme des pauvres victimes de l'Armée criminelle de l'Etat, obligés de prendre la fuite. Ils sont ellement innocents et risquent sans doute pour leur vie, comme leur Dada qui ne s'est pas enfui mais qui a été lâchement chassé par son vilain gendre qui n'avait pas pu avoir sa fille et donc en veut à mort à Dada etc etc ...

Et Rahj, qui ose toujours aller de plus en plus loin dans le retournement de la vérité, sans peur du ridicule, de déclarer que les militaires (de Rajoelina bien sûr, pas les militaires des forces nationales de maintien de l'ordre) ont tiré à balles réelles !

Avez vous déjà vu qu'une force de maintien de l'ordre, quelle qu'elle soit accepte de recevoir des balles de kalatchnikov et décide de riposter avec des gaz lacrymogènes ?

Une prise d'otage avec une bombe prête à exploser et les forces d'intervention vont sans doute venir avec un bouquet de fleurs régler la question. Pauvre, pauvre Rahj ! Vous croyez vous adresser à des pauvres paysans du fin fond de la Laponie ou quoi ?

Déjà on trouve sur les sites promafia ravalo des ôdes au pasteur martyr de la cause religieuse et de la liberté : Il est déjà le Martin Luther King de Madagascar. Quelle bassesse!

Depuis un an, la diffamation et la propagande n'a jamais atteint un tel niveau grâce au Net. Rahj se tire une balle dans le pied en reprenant de tels arguments si faciles à démonter. Il va falloir affiner vos posts, et prendre des cours à Prétoria dans les officines de conseils que ravalo a recrutées. Ces mensonges et ces renversements de vérités ne vous honorent pas. A moins que vous n'en soyiez pas conscient et que vous soyiez victime vous même de ne lire toujours que les mêmes journaux des forces du passé ?

En tous cas, j'ai au moins un lecteur, faute d'être "référencé" ah ah ! quelle stupidité cette histoire de référencement !

10.Posté par rhaj le 28/05/2010 14:16
Je dirais encore une fois, oublions Monsieur Joseph et ses longs monologues...

Sur le video ici, http://mydago.com/2010/05/jeneraly-mitomany/, un général pro-Rajoelina a pleuré car, comme il le disait lui-même dans le vidéo, "Ils ont continué à tirer à balles réelles alors qu'Ils savent que lui, le général, était là, Ils savent ce qu'a fait et pas fait, lui, le général, et Ils savent que, lui, le général, a déjà levé le rideau blanc." Et le "Ils" ce sont les hommes de Rajoelina.

Quand ce sont les opposants et la Communauté International, comme nos frères africains, qui disent que les hommes de Rajoelina sont des "jiolahim-boto" qui ne respectent rien de ce que respecte le monde, le monde se fait passer pour je-ne-sais-quoi... Mais là, c'est leur allié qui a lancé son cri de coeur. Au fait, il y avait déjà eu avant lui Roindefo (ex-PM de Rajoelina), Pety Rakotoniaina et Eugène Voninahitsy (dont les femmes sont membres de la HAT de Rajoelina) qui ont pointé du doigt ces attitudes et comportements de Rajoelina et de ses hommes.

Les Malagasy sont à la merci de ces hommes sans foi ni loi. Je crois que je n'exagère pas en disant cela. Vous pouvez lire la Une de Midi d'aujourd'hui, http://www.midi-madagasikara.mg/, ou encore l'appel au secours suivant, http://mydago.com/2010/05/urgent-appeal-from-religious-movement-of-madagascar/.

11.Posté par Caton2 le 28/05/2010 16:29
C'est toute la limite des débats comme celui là. Toute thèse a son anti thèse qui, même sans fondement, a la même valeur...
Non, Rhaj. Ce que vous dites ne pèse pas bien lourd, car c'est de l'émotionnel contre du rationnel. Si Joseph fait parfois un peu long (il le reconnaît), c'est parce qu'il a des choses à dire. Pas vous. Je suis allé voir (grâce au lien que vous nous donnez) le site où vous puisez votre "scoop". Voici ce que j'y ai lu, dans les réactions à cette "info", venant d'un malgache:
"RADERA a dit le Dimanche 23 mai 2010 à 7 h 14 min:
Chers compatriotes ! Arrêtez les arguments qui virent au fanatisme (ou toutes formes de manipulations).Je m’adresse aux fanatiques de tous bords. Vos attitudes vous rendent responsables de la situation actuelle. Sachons, déjà, que beaucoup d’éléments divisent les malgaches :
- La religion
- La politique
- L’origine ethnique (côtes et hauts plateaux).
Il ne faut pas en rajouter avec la désinformation. Vous saviez tous que la genèse de ces évènements du 20 mai incombe à l’ancien régime et du régime actuel qui ont corrompu certains officiers de l’armée et de la gendarmerie ! Cessons la haine et tout ira bien (car nous croyons tous en Dieu, je l’espère). Dieu est AMOUR !"
Alors?

12.Posté par rhaj le 28/05/2010 17:41
Caton2, je crois au contraire que c'est Radera et Joseph qui s'y versent dans l'émotionnel et le subjective et la partisanerie. Car les rapports de AI et de US-DoS sont loin de l'être. Ici on parle tout simplement de Droits de l'Homme. Ces rapports ont déjà tiré la sonnette d'alarme, et, comme je disait auparavant, les hommes de Rajoelina ont juste perpétré, exactement les mêmes méfaits que l'année dernière, à savoir "unlawful killings", "security force abuses", "attacks on journalists ", ...

Si vous cherchez une solution à cette crise, et j'en veux moi aussi, comme tous les autres tels que la Société civile et la communauté internationale, je voudrais vous demander alors :
1- est-ce que vous êtes contre de ces principes tels que "pacific, inclusif, neutre, et consensuel" ?
2- est-ce que vous êtes contre la (vérité et) reconciliation ?
3- ne croyez-vous pas que tels principes et processus nous mèneraient plus à une solution équitable et pérenne ?

Si vous y opposez à ces principes et processus, sur quels principes et dans quel processus baseriez-vous la reconstruction de la Nation commune ?

13.Posté par Joseph le 29/05/2010 00:48
Aux dernières nouvelles, les disques durs des ordi de la radio fahazavana des pasteurs hystériques du HPM ont parlé aux Juges : ils renferment des messages de Ravalomanana prouvant sa totale implication dans les évènements.

C'est sur cette base que sont inculpés et auditionnés les personnels de cette radio, directement impliqués dans la tentative d'insurrection du Mausolée-FIGN.

Ne doutant de rien, les pasteurs flingueurs du HPM en cavale envoient (en Anglais bien sûr, vu le public visé) un communiqué à la Communauté Internationale en disant que leur cérémonie religieuse (sic) a été attaquée par l'armée de Rajoelina (traduire : les forces de l'ordre) qui a tiré et abattu un pasteur. Les incendiaires qui crient au feu ! Ils n'ont aucune honte et leur bassesse est sans limite. C'est la technique Ravalo : le renversement permanent de la vérité, servi au Monde sans aucune honte de mentir effrontément.

Au même moment, le Cdt Roger Luc du RFI frappait à mort un lieutenant du BANI (base aéronavale d'Ivato) qui refusait de rejoindre le mouvement insurrectionnel des 30 VRAIS mutins de la FIGN. Il va être, si ce n'est déjà fait, inculpé d'homicide. Le Lieutenant Théodule Ramamonjisoa etst décédé sous les coups de ce fanatique. Un sergent est entre la vie et la mort.
Au même moment, Fetison Andrianirina faisait attaquer le journal la Gazette. Les forces de l'ordre, en opérations à côté à Fort Duchesne ont sauvé les journalistes du massacre. Fetison n'a pas encore été inculpé et n'a pas déposé plainte pour diffamation contre la Gazette.

Au même moment, pendant que ces assassins tuent, la HAT continue d' installer le Comité Consultative Constitutionnel. En voici les membres :

Il s’agit des MM : Rakotoarisoa Florent, Cour d’Appel de Tuléar ; Maxime Zafera, Magistrat, ancien Ambassadeur ; Njara Ernest, Professeur de Droit Faculté de Fianarantsoa ; Rajaonarivelo Théogène, Professeur de Droit ; Gal Amédée Andriamisa, Docteur en Droit ; Patrick Rajoelina, Professeur de Droit à Paris ; Andriantiana Joël, Professeur Agrégée de Droit ; Randrianjava, Docteur en Science Juridique et Razafindrakoto Misa, Docteur en Science Juridique.

18 000 urnes transparentes sécurisées, l'informatisation généralisée à tout le pays des listes et pour les résultats instantanés, l'octroi de Cartes d'identité, ... le Raiamandreny mijoro ... de Tsiaraso IV à Gisèle Rabesahala, des gens représentatifs d' un autre poids que les trois guignols du clan Chissano-SADC se réunissent et rejettent en bloc l'escroquerie de Pretoria. De vrais rassembleurs, vous en entendrez parler.

Les Chinois de Wisco mettent 100 millions $ dans la Caisse de l'Etat sur un contrat de minerai de fer de 4 Milliards $ à Soalala. Cà, çà doit faire très mal aux Canadiens, à la SADC et Cie. Parce que les Chinois ne sont pas des néo-colonialistes mais des commerçants, dans le style développement durable et pas de pillage contre des cacahuètes en arrosant le Président et ses sociétés. Avec les Chinois c'est du gagnant-gagnant. Rajoelina mouche bien la prétendue Communauté Internationale. Il ne faiblira jamais.

Madagascar va vers le progrès social à grands pas, envers et contre toutes les gesticulations stériles ( mais criminelles par contre) des trois momies. Rahj peut causer dans le vide, moi je cause sur des réalités.

Ses mots d'anglais, c'est amusant, on voit ses sources d'inspiration. Un jour si vous voulez je vous donne la liste des sites américains (à l'oreille attentive au prototype du libéral bushien) que ravalo et ses agences de propagande inondent de fausses infos.

Pauvre Ravalo, il va se ruiner à force de financer tant de monde en pure perte. Bof bof ... allez bon vouikinde zot tout ! Moi je sais que la partie est gagnée et bientôt Madagascar va connaître sa PREMIERE DEMOCRATIE. Le sens de l'Histoire est tourné vers l'avenir et non pas vers la restauration des régimes successifs de corruption. Les gens ne veulent plus de cette misère endémique. Votre combat est vain, Rahj, vos mots sonnent faux.

"Inclusif, neutre et consensuel" c'est à mourir de rire ! du barratin pour les gogos oui.

Tiens, parlons ne choses plus intéressantes que l'idéologie brute de rahj qui se mord la langue dans sa propre rage :

un immense lieu de culture va être construit en 6 mois, un immense forum d'un ha, avec une scène de 1000 m2 ... un amphithéatre avec mille possibilités. Vous verrez, Madagascar rentre dans la modernité, malgré les manoeuvres violentes et criminelles des nostalgiques du passé, ce passé qui a plongé Madagascar dans la misère profonde et durable. Madagascar commence à entrevoir enfin des lendemains qui chantent.

Fin du monologue.

14.Posté par Joseph le 29/05/2010 00:51
Voici la déclaration du RAIAMANDRENY MIJORO :

Composé de sages et « Olobe » de tout le pays, « Raiamandreny mijoro » a connu la présence de Robert Tilahy, Pasteur Paul Ramino, Madeleine Ramaholimihaso, Gisèle Rabesahala, Céline Ravao, Général Léon Razafitombo, Docteur Péri Rasolondraibe, Mpanjaka Tsiaraso IV d’Ambanja, prédicateur musulman Oustaz Boina Ido Madi M’zé, Parson Razafindrainibe, professeur Ernest Njara, Georges Randrianjanaka, Père Charles Ratongavao, Mpanjaka Ramasitrakarivo de Vohipeno.
Initiative d’un vrai « Raiamandreny »
Ces « Raiamandreny » ont parlé, au sens strict du terme, sans aucune étiquette politique, religieuse, régionale ou autres, dont l’unique trait d’union réside sur le devoir envers la Nation. « La majorité silencieuse a beaucoup trop enduré, à cet effet, nous ne pouvons pas rester dans le mutisme et invitons les autres Raiamandreny à partager notre initiative ».
Les 15 mois de tension ont fait naître l’élan de patriotisme de ces « Raiamandreny », afin de couper le rythme de la crise cyclique, et ces derniers prévoient de relever le défi avant le cinquantenaire de l’Indépendance, lors d’une conférence nationale. « Peu importe son appellation », a déclaré le Pasteur Paul Ramino, en évitant de faire la polémique autour du problème de terminologie.
Tirer des leçons du passé
Ainsi se dessine le sésame efficace bien malgache de la crise malgache. « Dialogue national » ou « conférence nationale », l’objectif selon toujours les explications de ces « Raiamandreny » c’est de pouvoir réunir toutes les personnes de bonne volonté afin de rendre effectif l’avènement de la 4e République. « Nous allons tirer des leçons des expériences malheureuses des régimes qui se sont succédé sans oublier de répertorier les bons exemples », a toujours expliqué le Pasteur Paul Ramino.
« Tous les projets de Constitution, quelle que soit leur source, seront discutés lors de cette conférence nationale, ainsi que la réconciliation nationale, l’amnistie et le problème de reconnaissance internationale. Quoi qu’il en soit, nous sommes entièrement persuadés que la solution à la crise ne s’explore pas sous d’autres cieux, nous pensons également que nos partenaires internationaux n’y voient pas d’inconvénients. Ensemble pour la conférence nationale avant le 26 juin et j’espère bien que la Fête nationale sera célébrée dans le calme et avec déférence », a toujours déclaré le Porte - parole du « Raiamandreny mijoro ».
Le même Pasteur a également réitéré : « nos souhaits de voir la participation des autres Raiamandreny du pays.
Néanmoins, certaines conditions sont exigées pour leur adhésion. Aucune couleur politique ne sera tolérée au sein du Raiamandreny mijoro et l’esprit de médiation et de réconciliation constitue l’unique devise de tous les membres. Par ailleurs, il faut savoir écouter les idées tous azimuts et préserver la neutralité ».
Ainsi, « Raiamandreny mijoro » a mis un point final à leur déclaration par un petit slogan : « Madagascar nous appartient à tous ».

Corinne R.

15.Posté par Joseph le 29/05/2010 18:26
24h.mg

je vous donne ce lien vers un site d'infos sur Madagascar qui va plaire aux gens qui aiment bien les derniers potins (les rumeurs) et pourront ainsi alimenter leurs posts avec des noms, des infos exclusives, et les adapter à la sauce de leurs parti-pris ...

je vous mets le liens vers la rubrique "rumeurs" mais allez voir les autres articles aussi :

http://www.24heures.mg/rumeurs.html

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales