Courrier des lecteurs

Macron n’est pas ma tasse de thé !


Macron n’est pas ma tasse de thé !
Emmanuel Macron est très fort en communication et en affichage. Mais au-delà qu’apporte-t-il vraiment ?
Il mise d’abord sur le fait d’apparaitre comme un recours pour remplacer les anciens qui n’ont pas réussi à maintenir la France à flot. Il s’appuie sur l’idée simple et simpliste de faire autrement pour remettre la France en marche. Mais pour aller où ? Car on attend d’un Président une vision ! Et comment ?

Son programme est des plus flous, certains le disent à gauche, héritier de Hollande, d’autres mettent en avant son libéralisme éclairé. S’il faut le croire sur ses actes, au gouvernement, il avait brandi soi-disant de grands projets, mais il a vite reculé ! Le résultat des lois Macron et ElKomeri est bien mince compte tenu des énergies énormes et des mobilisations excessives !

Macron a l’art de vouloir se concilier toutes les tendances (faire la synthèse comme son maître Hollande), en n’affichant pas de programme précis, en se disant ni de droite, ni de gauche, en étant toujours d’accord avec ses détracteurs dans les débats. Conclusion, on ne sait pas quelles idées il porte, hormis d’être en marche !
Macron a compris qu’il y a deux étapes dans cette élection : la première est se faire élire, la seconde est de gouverner.

Aujourd’hui il cherche à se faire élire et pour cela il est prêt à tout dire, une chose et son contraire. Exemples : Quid des 35h ? les impôts ? les fonctionnaires ? la culture française ?

Mais il prépare aussi tous les ingrédients qui ne lui permettront pas de gouverner :
- Avec quelle majorité au parlement ?
- Quelle maîtrise des mécanismes de l’état s’il rejette tous les anciens ? Rappelons-nous de Hollande qui a patiné plus d’1 an avant de maîtriser le fonctionnement de l’appareil étatique si complexe ! C’est peut être dommage mais diriger un pays et une institution comme la France demande un long apprentissage.
- Qui au gouvernement et à l’Elysée ? Comment tenir ses engagements quand il faudra gérer les égos de tous ceux qui l’ont rejoint, non par conviction mais par opportunisme, pour essayer de ne pas perdre leur job politique ?

Macron se fait le chantre de l’éthique mais il n’est pas si clair que cela ! Curieusement, on n’en parle pas, mais ses revenus et l’ISF, ses frais de bouche au ministère, ses meeting à Las Vegas sans appel d’offres, et j’en passe…Pardon, mais on est loin très loin d’une situation monastique !

Elire un Président de la République pour 5 ans, c’est trop sérieux et qui connait vraiment Macron ?
Ce que je retiens du phénomène Macron depuis son lancement à l’élection présidentielle:
- Un redoutable séducteur
- Un illusionniste hors pair et un équilibriste fragile
- Un gentil rêveur, à quoi rêve un beau gosse de 39 ans ?
- Un grand ami de la finance, un riche banquier
- Un vrai technocrate, énarque et il est bien du système
- Un produit marketing, énorme communication en 1 an
- Un inexpérimenté, comment négocier demain avec Poutine, Trump, Teresa May ?
- Jamais élu de sa vie, ne connait rien de la vraie vie des gens
- Une girouette, il dit une chose le matin et son contraire l’après-midi
- Un contorsionniste, comment composer avec ses compères de Hue à Bayrou ?
- Un homme trop pressé d’arriver au pouvoir suprême

Macron, c’est en résumé l’histoire de la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf…
Non, sérieusement…Comment confier le paquebot France à ce moussaillon?
Électeurs Réunionnais, ouv’ zot zyeux !
Et faites confiance au projet de François Fillon, le seul raisonnable et ambitieux pour la France de demain.

Marie Mag
Électrice de Saint-Paul
Mardi 18 Avril 2017 - 11:26
Lu 837 fois




1.Posté par MACRONERIES le 18/04/2017 11:50
MACRON n'est qu'un pur produit du système financier. Sa popularité n'est qu'une coquille vide, car elle est portée par le système financier et médiatique qui voit en lui la marionnette idéale pour la propsérité de leur intérêts. Malheur aux electeurs qui n'ont pas encore bien compris le fonctionnement de la finance internationale et sa capacité à pénétrer tous les interstices de la société pour en faire une des bréches qui deviennent des failles et finit en fracture sociale irréparable. Malheur à la France et à la Réunion si un tel candidat venait à prendre le pouvoir endevenant président de la république

2.Posté par Non pas lui le 18/04/2017 11:59
Malgré son show à l'américaine d'hier où il n'a fait que conjuguer le verbe aimer, quel programme!!! c t pathétique de voir ce grand garçon sur scène devant son professeur de théâtre préféré, sa Brigitte.

3.Posté par margouillat974 le 18/04/2017 12:26
Tout ça pour ça!!! Macron est de la même eau que Fillon..aux ordres de l'Europe! Maie Mag, ouv' z'ot zyeux!!

4.Posté par polo974 le 18/04/2017 14:31
il a pas été conseiller à l’Élysée, le gus ? ? ?
ah, si... donc il a sûrement pris des notes...

5.Posté par L'Ardéchoise le 18/04/2017 16:54
Tout ça pour ça ?
Un titre trompeur pour amener à Fillon...

6.Posté par mortier le 18/04/2017 17:41 (depuis mobile)
D''accord, mais ton fillon il n''est pas mieux il aime metre la main dans le tiroir caisse. Il est à craindre de lui confier le coffre-fort de l''Élysée la tentation pourrait grande.

7.Posté par y.féry le 18/04/2017 18:11
Et Fillon qu'a-t-il fait lorsqu'il était premier ministre? Il n'a pas su faire pendant cinq ans, et là il a trouvé le recette miracle. C'est à cause de son gouvernement qu'on a eu Hollande et que le FN monte.

8.Posté par mortier le 19/04/2017 09:27 (depuis mobile)
Un grand ami de la finance, un riche banquier. Qui dans le passé a élu un Président Directeur Général de la banque Rochschill Président de la République Françaisr ?

9.Posté par bleu outre mer le 19/04/2017 13:52
Deux à virer en premier MLP et Fillon nettoyons la politique des magouilles.
Laissons la place au sans casseroles ceux qui veulent sortir de l'euro Asselineau au moins il est clair.
Macron, Aignan pour la droite
Hamon ou Mélanchon pour la gauche un souhaite l'Europe l'autre plan A ont reste plan B ont sort.

10.Posté par flip10 le 19/04/2017 17:27
"Moi président je ne serais pas l'ami des banquiers", c'est pas un truc comme ça qu'il nous avait balancé FH ? Son poulain c'était bien un banquier non ? Pendant que j'y suis, pour ce qui est de FFillon, c'est bien Sarko qui appelle à le soutenir, Sarko évincé dès le début du bal ? Blanc Bonnet vs Bonnet blanc. Bien malin celui qui peut prédire des résultats. Quel que soit ce résultat les 5 années prochaines ne changeront rien pour le citoyen en général et rien pour les DOM, pour ceux qui sont confortablement installés, ils ont et auront une stabilité assurée si ce n'est encore plus qu'elle ne l'est aujourd'hui.

11.Posté par JOLACAILLE le 20/04/2017 13:56
Madame, vous avez parfaitement le droit de soutenir M.FILLON l'archétype du système obsolète et peu favorable aux femmes, mais en ce cas avancez des arguments au lieu de vous ridiculiser avec une énumération non étayée-prenons lespoints un par un:
-séducteur: et alors pourquoi pas, il faut séduire des électeurs non
-illusionniste:ça veut dire quoi,-n'est ce pas une caractéristique en politique
rêveur: tant mieux sinon comment avancer
-banquier: pas exact- il a travaillé dans une banque est ce mal?
-énarque:comme beaucoup de nos politiques
-communication: effectivement habilement menée
-inexpérimenté:encore une erreur et pourquoi un homme de 40ans manquerait d'envergure
-girouette: un peu simpliste-il me semble qu'il explicite toujours et enfin quelqu'un qui sait dire à ses adversaires que leurs idées peuvent se rejoindre
-contorsionniste: ça veut dire quoi?
-pressé: comme tous ceux qui s'engagent dans cette voie

12.Posté par Tanguy Proquo le 20/04/2017 16:19
Lorsque je lis la signature " Electrice de Saint Paul" je préfère ne pas commenter . Car enfin tenter de salir un candidat propre sans condamnation lorsque l'on vote pour un type condamné à 30 mois de prison pour détournement de fonds, corruption etc...Condamnation confirmée par la plus haute cour on ne peut pas dire qu'il s'agit du "cabinet noir". Alors de grâce chère madame taisez vous à jamais, car là vous allez finir par être accusée de complicité d'association de malfaiteur. Moi qui croie fermement que les femmes sont plus clairvoyantes que les hommes je vais commencer à douter sérieusement. De plus vous êtes tellement aveuglée par votre haine de la réussite sociale que vous mentez comme un arracheur de dents, vous parlez de Las Végas alors que même le PNF n'a rien trouvé à redire, vous mentez a tous les niveaux comme une pauvre femme aigrie par les échecs et obligée de soutenir des gens comme ce voleur de fillon qui vous méprise ou pour son associé la marionnette de philippot, peut être même le Staline du pauvre l'ectoplasme bolchevique. Je plein l'ex taulard sinimalé obligé d'avoir des électrice telles que vous. Une béquille et non un soutien.

13.Posté par Tanguy Proquo le 20/04/2017 16:40
Si mon post précédent n'est pas censuré vous pourrez constater que j'ai oublié d'écrire certaines choses logiques et je le regrette, je vais toujours trop vite. Mais et j'en suis heureux je peux lire que le Post 11 JOLACAILLE a parfaitement comblé mon vide d'une manière bien plus diplomate que moi. Quand à post 1 macronerie il a fait une faute d'orthographe il devait vouloir écrire ma connerie. Je voudrais encore rappeler aux bas de plafond comme post 1 que Monsieur MACRON n'était pas banquier, mais qu'il travaillait DANS une banque d'affaires et si vous tenter de vous renseigner par vous même ( si vous le pouvez) vous verrez qu'une "banque d'affaire" c'est autre chose qu'une banque de dépôt. Il y a gagné de l'argent 3 millions en un peu plus de 3 ans et je ne vois pas en quoi c'est honteux de gagner de l'argent honnêtement chez nous en France, de plus il ne s'agissant pas de salaire mais de commissions, a savoir que plus vous faites d'affaires plus vous gagner, êtes vous capable de comprendre ca ?!! Ou moi y a devoir expliquer à zot lol. Laissez tomber lisez le programme d'un homme travailleur et honnête, ne soyez pas jaloux et admettez que certaines personnes sont très au dessus de la moyenne et comme disait Rodrigue dans le Cid de Pierre Corneille " je suis jeune, il est vrai, mais à âme bien née l’expérience n'attend point le nombre des années" Alors votons Emmanuel MACRON, pour la France, pour l'avenir de nos enfants, pour nous mêmes.

14.Posté par JORI le 20/04/2017 17:51 (depuis mobile)
J'aurais du mal à faire confiance à un candidat qui touchant 24000€/mois est incapable de mettre de l'argent de côté.

15.Posté par JORI le 20/04/2017 17:56 (depuis mobile)
Quant à l'expérience, on a vu ce qu'elle a donné ces 40 dernières années. Et aujourd'hui, fillon nous resservirait exactement ces mêmes expérimentés qui nous ont amené au bilan 2007/2012. C'est dire combien l'électeur n'a aucune mémoire.

16.Posté par JORI le 20/04/2017 17:59 (depuis mobile)
Question girouette, fillon en connaît un rayon lui qui a un programme qui diffère aujourd'hui de celui des primaires.

17.Posté par Yenamarre le 20/04/2017 21:43 (depuis mobile)
Je voterai blanc avec une spéciale dédicace à "je n''arrive pas à épargner" ...
les yeux ds les yeux chez Bourdin 😏
Vivement les législatives !

18.Posté par Tanguy Proquo le 21/04/2017 16:48
Post 17 voter blanc c'est donner une voix à fillon ou marine philippot. Soyez sympa et confiant dans l'avenir en votant Emmanuel MACRON.

19.Posté par DIJOUX J le 24/04/2017 14:39
Les balbutiement de l'Histoire, souvenons nous
Après le premier tour la représentante du parti "nationaliste" sera présente au second tour de la présidentiel. En écoutant les commentaires de certains qui ont apporté leur voix à ce parti "pour changer, on verra bien", je leur dit ATTENTION, on a déjà vécu cela dans un pays voisin au siècle dernier, avec un parti "national-socialiste".
Petit rappel succinct:
Aux élections proportionnelles de novembre 1932 le parti national-socialiste obtient 33% des suffrages et se voit donc confié la composition du gouvernement.
Dans sa déclaration gouvernementale du 1er février 1933, Hitler promettait au peuple allemand l’amélioration de la situation des travailleurs et des paysans et le maintien et la consolidation de la paix. « Donnez-moi quatre ans, et vous ne reconnaîtrez plus l’Allemagne », prophétisait-il.
Le premier gouvernement Hitler ne compte que trois nazis, dont Hitler lui-même. Il n’ose même pas se présenter devant le Parlement, car il y est minoritaire. Le président allemand va dissoudre le Parlement et organiser de nouvelles élections, fixées au 5 mars. Ce délai donne l’occasion à Hitler de gouverner cinq semaines sans contrôle parlementaire.
En deux ans, les nazis vont interdire les partis politiques, tuer plus de 4200 personnes et arrêter 317 800 opposants, dont 218 600 seront blessés et torturés.
Quatre ans plus tard, les acquis sociaux étaient détruits et les libertés fondamentales étaient bafouées. L’Allemagne, effectivement, était méconnaissable.

Alors "on verra bien", mais il sera trop tard et c'est tout vu ce sera le chaos.

Jérôme DIJOUX, STE MARIE

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Avril 2017 - 16:26 SARKOLANDON avec MACRON

Lundi 24 Avril 2017 - 15:09 Lorsque Macron fait Pschitt !