Blog de Pierrot

Macron, le plus dur reste à faire

Dimanche 7 Mai 2017 - 22:01

Dans un bureau de vote du Moufia ce dimanche 7 mai
Dans un bureau de vote du Moufia ce dimanche 7 mai
Le verdict est tombé : comme prévu, c’est Emmanuel Macron qui sera le président de tous les Français pour les 5 ans à venir. De ceux qui ont voté pour lui, mais aussi de ceux qui ont voté Marine Le Pen ou qui se sont abstenus ou ont voté blanc.
 
Depuis plusieurs jours, et notamment depuis le débat raté par Marine Le Pen mercredi dernier, tout le monde s’y attendait. Ce n’est pas donc pas vraiment une surprise. Mais étrangement, il est à craindre que le plus facile soit derrière lui et que les choses difficiles commencent réellement pour le nouveau Président.
 
Première décision à prendre: quel Premier ministre ?
 
Emmanuel Macron va avoir un certain nombre de décisions importantes à prendre dans les jours à venir.
 
Il va d’abord falloir qu’il choisisse un Premier ministre. Qui va-t-il prendre ? Un vieux de la vieille comme François Bayrou, au risque de radicaliser toute une frange de la population de droite qui a voté pour faire barrage à Marine Le Pen, mais qui ne supporte pas le maire de Pau ? A moins qu’il ne préfère Gérard Collomb, le maire de Lyon, un de ses premiers soutiens, ou Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, qui ont tous les deux le handicap de ne pas être vraiment des perdreaux de l’année mais qui surtout trainent derrière eux comme un boulet leur étiquette socialiste et le fait d’avoir soutenu la politique de François Hollande…
 
De toutes façons, quel que soit le choix qu’il va faire, le nouveau président va engendrer plus de déçus dans la population que d’heureux.
 
 Puis viendront les ministres...
 
Viendra ensuite le choix des ministres. S’il ne veut pas trop décevoir, le nouveau Président devra tenir sa promesse de désigner des têtes nouvelles. Mais qui dit têtes nouvelles dit aussi inexpérience. Souvenez-vous du bordel que ça avait été à la Région quand Camille Sudre en était devenu président en 1992… Heureusement que les administratifs avaient été là pour faire tourner la baraque et éviter les trop grosses conneries des nouveaux élus. Je me souviens qu’il avait même fallu organiser des séances de formation pour leur apprendre en quoi consistait leur nouveau mandat et quelles étaient réellement leurs compétences !
 
Là aussi, si Emmanuel Macron ne réussit pas à trouver le juste équilibre entre nouveaux venus et anciens, politiques et membres issus de la société civile, jeunes et vieux, hommes et femmes, socialistes et transfuges de Droite, la pilule risque d’avoir du mal à passer et il pourrait perdre quelques points précieux en vue des législatives, "la mère de toutes les batailles" comme la qualifiait François Baroin il y a quelques jours.
 
Ericka et Thierry feront-ils partie des heureux nominés ?
 
En ce qui nous concerne, deux questions se posent : Ericka Bareigts va-t-elle garder son ministère et Thierry Robert va-t-il intégrer le gouvernement comme il en rêve ?
 
Concernant Ericka Bareigts, rien n’est impossible. Sans avoir été brillante, elle s’en est relativement bien sortie dans la crise en Guyane qui l’a propulsée sur le devant de la scène médiatique à son corps défendant. Les candidats capables d’occuper le poste de ministre des Outremers ne sont pas légion dans l’entourage d’Emmanuel Macron et elle serait à même d’apporter une touche de fraîcheur et de couleur dans le gouvernement. On la dit au mieux avec les équipes d’Emmanuel Macron et de la voir maintenue à son poste ne serait qu’une demi-surprise.
 
Il en va tout autrement pour Thierry Robert. Ses dernières casseroles judiciaires –et celles à venir dans les jours qui viennent- devraient lui interdire définitivement l’accès à un poste ministériel. Emmanuel Macron en a découvert certaines lors de son voyage à la Réunion et nul doute qu’il doit être informé des développements des dossiers, ainsi que des nouvelles plaintes qui ont été portées contre le député maire de Saint-Leu devant le procureur de Saint-Pierre. Désolé Ti Coq…
 
Les législatives vont tout geler
 
Une fois son gouvernement constitué, Emmanuel Macron devra choisir : soit il applique immédiatement son programme par décrets comme il en a manifesté l’intention, en prenant immédiatement des mesures radicales et forcément impopulaire. Au risque de braquer une partie de l’opinion et de faire descendre les foules dans la rue. Pas très bon à quelques jours des législatives…
 
Ou alors, ce qui est beaucoup plus probable, la campagne des législatives va remettre à l’après 18 juin, date du second tour, la mise en œuvre de son programme. Avec le risque pour lui qu’il ne soit pas en mesure de s’appuyer sur une majorité parlementaire propre et qu’il ne soit obligé, soit de composer avec une autre force politique, soit carrément de cohabiter si Les Républicains enlevaient, eux, la majorité à l’Assemblée nationale…
 
Dans les deux cas, il se retrouverait dans l’incapacité d’appliquer stricto sensu son programme.
 
 MacronLeaks... Une vraie bombe ou un pétard mouillé ?
 
Cette nuit, l’heure est à la fête. Demain matin viendra l’heure du réveil. Et peut-être de la gueule de bois. Les Français vont découvrir les révélations de ce que d’aucuns appellent déjà le MacronLeaks, dont les médias n’avaient pu parler depuis leur parution vendredi soir, dans la mesure où la loi interdisait toute publication politique susceptible de modifier le scrutin dans les dernières 24h avant le second tour. Ils vont alors peut-être prendre conscience qu’une ère de profonde incertitude vient de s’ouvrir devant eux.
 
Personne ne peut aujourd’hui dire ce qu’il y a vraiment dans les milliers de documents publiés sur le net vendredi soir. Pour ce que j’ai pu en voir, il y a vraiment de tout. Tout juste ai-je remarqué des bulletins de salaire provenant de l’entreprise Safran, des virements pour des montants importants vers le Maroc, des échanges de mails qui pourraient s’avérer compromettants…
 
Nul ne peut dire en l’état si ces documents sont vrais et s’ils sont vraiment embarrassants pour Emmanuel Macron. Mais vous imaginez si on venait à découvrir que le nouveau président de la République avait bel et bien un compte aux Bahamas ou aux Iles Caïmans ? L’affaire Cahuzac à coté, ce serait de la gnognotte !
 
Pour le coup, la France s’enfoncerait dans une période de bien plus grande instabilité. Et ce n’est pas son immunité présidentielle qui pourrait protéger longtemps le locataire de l’Elysée.
 
Les jours qui viennent risquent d’être passionnants…
Pierrot Dupuy
Lu 4616 fois



1.Posté par verolia le 08/05/2017 00:21

http://fr.le360.ma/blog/le-coup-de-dent-de-peroncel-hugoz/le-coup-de-dent-de-peroncel-hugoz-economiser-en-france-chiche

2.Posté par une réunionnaise 97410 le 08/05/2017 01:25

ce dont vous parlez dans votre dernier chapitre est l'oeuvre d'un troll américain Jack Posoblek, qui voulait, oeuvrer pour Marine Lepen, c'est dans les médias, dont L'Obs sur internet.

3.Posté par RIPOSTE974 le 08/05/2017 06:11

Plussoie !

Macron a élu par défaut à la présidence de la république .

Je rêve d'un 1789 si ses promesses de candidat ne sont pas tenues

La disparition du RSI pour les travailleurs Indépendants

Loi de moralisation de la vie publique

Réforme du code du travail par ordonnances

Réforme de l'école primaire

Réorganisation de la lutte antiterroriste
Toujours à l'été, Emmanuel Macron veut la création d'un état-major permanent des opérations de sécurité intérieure, de renseignement et de lutte contre le terrorisme, ainsi que d'une cellule spéciale du renseignement dédiée au groupe Etat islamique (EI).

4.Posté par Anis le 08/05/2017 08:08

On prend les mêmes et on recommence sur la pente glissante... Et comme vous, je me demande si ce soi disant président finira son mandat, pour une raison ou une autre... Je l'espère en tout les cas.

5.Posté par GIRONDIN le 08/05/2017 08:28 (depuis mobile)

Bravo encore pour ce magnifique lancement de produit, Hollande jouyet la presse peuvent en être fiers !

C'est un mélange du pire d'hollande et de Sarko, dans - de 2mois il sera haï

15 000 000 de français l'ont pas choisi !

6.Posté par Fidol Castre le 08/05/2017 09:16

ce dont vous parlez dans votre dernier chapitre est l'oeuvre d'un troll américain Jack Posoblek, qui voulait, oeuvrer pour Marine Lepen, c'est dans les médias, dont L'Obs sur internet.


Les documents existent. Il y en a pour 9 Go. D'ailleurs les efforts sont faits pour empêcher leur téléchargement car les liens ne survivent que quelques heures.

7.Posté par Elle le 08/05/2017 10:14 (depuis mobile)

On lui a déjà dit de prendre Valls comme premier ministre ! Ça nous fera un changement, un renouvellement complet !

Pour le reste, wait ''n see !

8.Posté par KLB le 08/05/2017 10:14

Oui les jours qui viennent risquent d’être passionnants…
sinon ce serait purement désespérant.

Localement il ne vous a surement pas échappé la fracture béante en train d’émerger :
J.P. Virapoullé appelle à élire des députés macroniens pour qu’EM ait une majorité à l’assemblée, il est donc sur une ligne Thierry Robert et opposé à la ligne LR de M. Fontaine.

Des EMmerdements en perspective pour ceux à LR qui ont appelé à voter EM et veulent se faire élire sous une étiquette LR. C’est eux qui ont fait le grand écart et risqué la déchirure du périnée.

Peut-être que la prédiction d’EM va se réaliser : l’éclatement de la droite et du centre droit.
Les apprentis sorciers vont peut-être regretter ...

9.Posté par KLB le 08/05/2017 10:16

5 c'est juste il n'a été élu que par 4 Français sur 10.

10.Posté par PEC-PEC le 08/05/2017 11:19

Elu oui il l'est, c'est la démocratie !
Un tiers d'abstention de blanc et nuls, il ne reste que 60% du corps électoral. Macron est élu par 36% des électeurs en sachant bien que 60% des bulletins proviennent d'anti Lepen et pas d'adhésion.
C'est donc moins de 15% des électeurs qui soutiennent réellement le projet en marche...C'est un peu light comme support pour diriger la nation....
Qui seront les traitres, les retourneurs de veste à l'affut de la bonne affaire. Combien y aura-t-il de Vincent Placé, ministre pour être ministre à ne rien faire, juste à être payé.

11.Posté par KLOD le 08/05/2017 11:27

OUI , le plus dure reste à faire : une majorité pour une France "des meilleurs d'entre nous" ( pour une fois , c'est vrai !!!!!!!!!!!!!)


En Marche !

vive la République !

12.Posté par Le Jacobin le 08/05/2017 12:16

Pierrot il le savait avant de se lancer dans la bataille, ce pas une information.

13.Posté par kersauson de (P.) le 08/05/2017 12:23

le plus dur ???
c devoir supporter les critiques de dupuy pdt 5 ans
pfffffffffffffffffffffffffff

En Marche !

vive la République ! vive la France !

14.Posté par PATRICK CEVENNES le 08/05/2017 13:40

fukcd473
10.Posté par PEC-PEC le 08/05/2017 11:19
Salut.
C'est la vieille garde du PS qui a pris la relève pour enfumer le bon Peuple. La VRP en Com. S. Royal nous fait de l'enfumage avec Macron est le plus jeune Président de la Vè République, Macron ceci, Macron cela, etc. Ce qu'il faut comprendre dans le message subliminal de S. Royal, c'est : "Français, françaises faites votre stock de vaseline".
Bayrou, le tout mou et l'enfoiré de service c'est bien fait mouché hier soir sur France2 par Baroin et surtout par Corbiere
Bayrou pense que les 43,75% d'inscrits qui ont voté pour Macron adhèrent au programme EM.
Au 1er tour, 18,19% des inscrits ont voté Macron.
Pour les 11 et 18 juin, comme l'affirment les VRP d'EM, Macron n'aura pas de majorité présidentielle.
Le PS, pour ce qu'il en reste, va devoir se battre à sa gauche avec Mélenchon (7M d'électeurs) et LR va devoir se battre avec le FN (7,5M d'électeurs)
Là, je pense que nous sommes En Marche pour les emmerdes pendant 5 ans, en espérant que le dandy ex-banquier ne soit pas obligé de dégainer l'art.16. Pdr !

15.Posté par austrodoudou le 08/05/2017 14:39

post 14 baroin : après avoir voulu être 1er ministre de sarkozy puis de fillon et maintenant de macron ouaouhh quelle constance. Tout ce qu'il a su dire hier soir à part couper la parole c'est vous allez augmenter la csg en oubliant le pendant de baisse et corbière il est comme son patron incapablre de digérer sa défaite et se contente de menacer sans proposer. Avec çà on va surement aller loin

16.Posté par PATRICK CEVENNES le 08/05/2017 15:43

fukcd473
15.Posté par austrodoudou le 08/05/2017 14:39
Baroin, c'est plus que le grand écart, limite la déchirure. Nous allons le voir à l’œuvre en tant que grand technicien de surface pour faire le grand ménage dans LR. Je confirme, Mélenchichon n'a pas du tout digéré la défaite. Et Corbière n'a rien à proposer puisque le programme des insoumis est connu.
Maintenant on assiste a des querelles de clocher pour les sièges de l'Assemblée. Et ceux qui sont en poste ne vont pas les lâcher aussi facilement. A 13000€ brut/mois le siège, mdr !
EM a beau annoncé qu'ils ont 14000 volontaires pour 577 sièges, l'affaire n'est pas dans la poche pour EM.

17.Posté par Ti rat Miské le 08/05/2017 17:45

ATTENTION si IL y a un gratel ou une gratelle d'HOLLANDE sinon 1789 direct

18.Posté par muppets le 08/05/2017 18:01

Les résultats de Macro rapportés aux électeurs inscrits c'est de l'imposture, comme le personnage d'ailleurs. Wait (pas trop longtemps) and see.

19.Posté par austrodoudou le 08/05/2017 19:26

47 % des inscrits c'est mieux que Sarkosy en 2007 et Hollande en 2012 elle est où l'imposture : IL y en a qui ont la digestion vraiment difficile

20.Posté par PATRICK CEVENNES le 08/05/2017 19:51

fukcd473
Je me suis encore esclaffé ce soir en regardant le JT sur Antenne.
M Combeau the politologue d'Antenne interpellait la représentante de EM Carine Garcia à propos de la société civile. "Qu'est-ce que la société civile ?" Question gênante vue la tronche qu'elle a tiré. Donc cette ignare désigne Yolande et elle-même.
En fait aucun des 5 sur le plateau n'appartient à la société civile. La Carine Garcia n'appartient même pas à une entité exerçant un contre-pouvoir (Think tanks, lobbies, ONG, groupes d’intérêts et associations professionnelles, parties prenantes de l’entreprise.)
Ça va être drôle dans peu de temps avec ces couillons de service. Pdr !

21.Posté par ANTHECHRIST le 09/05/2017 11:11

GIRONDIN ET RIPOSTE974 vous avez bien résumé la situation je n'ajouterai qu'une chose vous avez eût peur de marine et bien prenez vos mouchoirs ou votre vaseline parce que ce qui va arriver maintenant sera probablement pire que ce que vous avez craint du front nationale... Plus de CDI, + de 120 000 suppression de poste dans la fonction publique quand vous serez en train de crevez sur un brancard dans le couloir des urgences parce qu'il n'y à plus assez de personnel soignant n'oubliez pas de remerciez cet enfoiré de Macron... Quand on vous refusera à 'hôpital faute d'argent car la sécu n'existera plus là aussi il faudra remercier Macron mais ça vous n'y avez pas pensé avant de voter...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter