Blog de Pierrot

Macron, l'anti-Robin des Bois...

Lundi 31 Juillet 2017 - 12:19

L'été en métropole, et les vacances qui y sont liées, est décidément propice à tous les coups fourrés.

Voilà qu'on apprend qu'un récent décret rédigé en catimini prévoit d’annuler plusieurs millions d’euros de crédits destinés à la construction de logements sociaux.

Après la baisse du budget de l'armée, le coup de rabot sur les APL et l'agression contre l'agriculture bio, c’est au tour du budget alloué à la construction de logements sociaux de trinquer.

Dans son décret n° 2017-1182 du 20 juillet 2017 publié au Journal Officiel le 21 juillet 2017, le Premier ministre Edouard Philippe et son ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, procèdent à l’annulation de 184,9 millions d’euros en autorisation d’engagement et 130,5 millions d’euros en crédit de paiement sur le programme "Urbanisme, territoires et amélioration de l'habitat" de la mission "Egalité des territoires et logement."

Par cette décision, ce sont 12.000 logements sociaux en PLAI, c’est-à-dire à très faible loyer, qui ne sortiront jamais de terre.

"Ce sont maintenant les logements très sociaux qui sont dans le viseur de Bercy", enrage Jean-Louis Dumont, président de l’Union sociale pour l’habitat.

Décidément, j'ai de plus en plus de mal à comprendre la logique de ce gouvernement qui ne s'en prend qu'aux plus défavorisés. Macron est l'inverse de Robin des Bois : il prend aux plus pauvres pour donner aux plus riches !

Pendant ce temps-là, les organismes inutiles et autres comités Théodule dans lesquels planquent tous les copains-coquins de la nomenklatura au pouvoir, très bien rémunérés pour des emplois quasi fictifs, continuent à proliférer...
Pierrot Dupuy
Lu 1928 fois



1.Posté par GIRONDIN le 31/07/2017 13:53

..... Pendant ce temps-là, les organismes inutiles et autres comités Théodule dans lesquels planquent tous les copains-coquins de la nomenklatura au pouvoir, très bien rémunérés pour des emplois quasi fictifs, continuent à proliférer.......


Je reste sans voix !

Des nouvelles des 166 travailleurs de l'ombre à l'ombre ?

2.Posté par Lecteur assidu retraité secteur privé le 31/07/2017 15:05

Je voudrai faire remarquer A NOTRE AMI PIERROT, lorsqu'il dénonce très pertinemment, à propos du nouveau gouvernement basé à Paris:

"Pendant ce temps-là, les organismes inutiles et autres comités Théodule dans lesquels planquent tous les copains-coquins de la nomenklatura au pouvoir, très bien rémunérés pour des emplois quasi fictifs, continuent à proliférer..."

De faire preuve de la même objectivité en reconnaissant publiquement, que ces commentaires sont EXACTEMENT applicables aux élu-e-s cumulards de La Réunion !!!

A quand la publication de ces listes de noms dans Zinfos 974 ???

3.Posté par Fidam9233 le 31/07/2017 16:04

Mon très Pierrot, pour ne pas dire autrement ...

Je suis très étonné que vous ne compreniez pas que ça ne soit que par le travail, que l'on puisse acquérir quelques choses ! et non en ouvarnt le bec sans arret ...

Je cite mon exemple :
J'anime en coopérative une ferme agricole, je propose du boulot, de la formation,
le secteur est plein de chomeurs (bien sur non qualifié), je n'arrive pas a en faire travailler un avec un salaire déclarés, tout "au noir" et ils me demande 80€ la journée ... ou va-t-on ?

Pour ce qui est du logement et du logement social, il ya quelques année, nous avons oulu réaliser deux chantiers écoles, quelle fut ma grande déception à ne rien voir aboutir.Le travail était trop pénible, le reveil du matin était trop tôt, et j'en passe et des meilleures.

Moi je salut le courage des frangins du gouvernement, un fils de femme de ménage, qui ose agir ...
Lui doit savoir ce que c'est le boulot et se lever tôt le matin.

J'ai dit .'.

4.Posté par MICHOU le 01/08/2017 09:51

Pourquoi cet étonnement? Il a prévenu qu'il voulait faire vite et sans contestation ce que ses prédécesseurs n'ont pas fait . On connaît la suite.

5.Posté par Alwatani le 01/08/2017 10:18

Voilà une mesure qu'elle est bonne...
La France compte plus de 150.000 SDF...L'hiver dernier, plus de 1000 de ces SDF sont morts dans la rue.
Avec Macron, ce sera encore mieux...

6.Posté par momo le 01/08/2017 10:25

le FN nous a tres largement prevenu de ce qu il allait se passer ; alors il n y a pas de place pour l etonnement a croire qu en france il y a plus de riches que de sans dent

7.Posté par klod le 01/08/2017 18:55

sacré momo post6...................le fn .............. il en faut hélas !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! pov France ! elle vaut mieux que ça !

8.Posté par Pamphlétaire le 04/08/2017 07:39

300 millions d'euros de dotations aux collectivités locales annulés, le budget du ministère des Armées menacé de perdre 2,66 milliards d’euros : cela s'appelle le serrage de ceinture pour les Français et en contrepartie la France accorde un appui de 2 milliards d’euros à la Côte d’Ivoire dont 1,4 milliard pour le financement du métro d’Abidjan et cela c'est passé, dit en catimini. La France a décidé d’accorder un appui financier de 2,125 milliards d’euros (environ 1394 milliards FCFA) à la Côte d’Ivoire, sur la période 2017-2020. L’annonce a été faite par le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly (photo), au terme d’une mission française qui s’est déroulée à Abidjan, les 12 et 13 juillet 2017.
Citoyens français, vous pourrez vous faire massacrés, avoir faim, peu importe Macron qui aime montrer son aura et des appuis (1) aux autres pays...
(1) : un appui est-ce un prêt avec un taux d'intérêt avec un tableau d'amortissement? Dans cette affaire, je pense que cet appui est un don. CQFD.

http://www.lefigaro.fr/politique/2017/07/14/01002-20170714ARTFIG00185-des-deputes-macronistes-critiquent-la-baisse-du-budget-de-la-defense.php
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/defense-bercy-rogne-2-6-milliards-d-euros-un-veritable-stress-test-pour-sylvie-goulard-729563.html

9.Posté par PITER ALPHU le 06/09/2017 11:34

Les loyers baissent déjà cette année !

Comme le confirme l’Observatoire des loyers Clameur qui vient de publier son étude : les loyers baissent depuis le début de l’année en France. La baisse est de 0,6 % sur les huit premiers mois de 2017, ce qui en fait l’une des plus mauvaises années pour le marché locatif depuis 20 ans.
L’Etat veut abandonner l’encadrement des loyers et voici désormais qu’il souhaite fixer les loyers à la place des propriétaires ! Dans les secteurs détendus, pour les loyers de moins de 300 € une baisse de 5 € est importante pour bailleurs ! Les solutions contraignantes ont toujours montré leur inutilité.

Concernant l’impôt sur la fortune immobilière, il est également préjudiciable de taxer le fruit de leurs efforts lorsqu’ils ont décidé de l’investir dans l’immobilier. L’immobilier est bel et bien un secteur économique à part entière, et en aucun cas la « rente » que le Président Macron a montrée du doigt comme stérile pour l’activité du pays.
Les vraies réformes : baisse de la fiscalité et simplification drastique

Il est urgent pour les propriétaires de voir la fiscalité décroître et de mettre un stop définitif au harcèlement textuel qu’ils subissent ; alors que les avis de taxes foncières arrivent dans les boîtes aux lettres : trop de charges, diagnostics, obligation d’assurance locative, taxes foncière en hausse etc.

Il est primordial de décréter une baisse drastique de la pression fiscale et une simplification générale de la règlementation, alors à ce moment-là nous pourrons discuter.
Pour le président de l’UNPI, il faut augmenter l’offre locative et non contraindre en réglementant. Le Président de la République doit se ressaisir et arrêter de s’acharner sur l’immobilier

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter