Social

MDPH : C’est la confusion totale

Raphaël Bianco, licencié ou pas? Pour l’intéressé, la lettre de convocation préalable au licenciement qu’il a reçu ne fait aucun doute, mais pour le Conseil Général, "aucune décision de licenciement n’a été prononcée".
Par ailleurs, le personnel de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) menace de se mettre en grève.


"Le Conseil Général, qui exerce la tutelle administrative et financière sur la Maison Départementale des Personnes Handicapées (M.D.P.H.), tient à indiquer qu'aucune décision de licenciement n'a été prononcée à l'encontre du directeur de cet organisme. Le Conseil Général s'étonne par conséquent de la publicité accordée à cette prétendue décision et appelle de nouveau l'ensemble du personnel de la M.D.P.H. à la sérénité", affirme le communiqué posté sur le site du Département.
Contacté hier soir, Raphaël Bianco confirme ce licenciement: "J’ai un entretien préalable la semaine prochaine en perspective de mon licenciement pour faute. C’est bien écrit, noir sur blanc, sur le courrier que j’ai reçu".
A n’y plus rien comprendre…
Pendant ce temps, les employés de la MDPH ont envoyé un nouveau courrier, après celui en soutien au directeur, menaçant la Présidente de la COMEX (Commission Exécutive de la MDPH), Nassimah Dindar, de se mettre en grève. "Suite aux inquiétudes du personnel de la MDPH et n’étant plus aujourd’hui, malgré tous nos efforts, en mesure d’assurer un service de qualité (…), nous déposons par la présente un préavis de grève pour le lundi 10 novembre".
Mauvaises conditions de travail, précarité des emplois, procédure de licenciement, surcharge de travail et retrait de la délégation de signature de Raphaël Bianco alors qu’il avait l’entière confiance de l’ensemble des membres de la COMEX… Pour les agents de la Maison départementale, la situation est devenue intenable.
Selon les membres de la COMEX, la situation actuelle est d’autant plus injuste qu’ils avaient à plusieurs reprises ces derniers mois sollicité Nassimah Dindar en tant que présidente du GIP (Groupement d’Intérêt Public) sur les problèmes rencontrés et interrogations légitimes de chacun. Aucun rendez-vous n’aurait à ce jour été honoré.
Employés de la MDPH, milieu associatif et partenaires regrettent qu’une telle situation nuise, en premier lieu, aux personnes en situation de handicap.
Vendredi 31 Octobre 2008 - 18:48
Melanie Roddier
Lu 1595 fois




1.Posté par Coo2gle le 31/10/2008 19:05
Mais qu'est-ce que vous attendez pour virer cette Présidente fantoche du CG, COMEX et autres organismes à la dérive ?

2.Posté par loopin974 le 31/10/2008 19:37
tout ce que je sais :

demande de th début mars
accusé réception fin avril
demande de pièces en aôut
on est fin octobre ....toujours rien

ps th =reconnaissance travailleur handicapé

3.Posté par SarahB. le 01/11/2008 23:37
pour que cette présidente s'en aille, il faut que les politiques prennent leur responsabilité ou et pourquoi, nous peuple réunionnais!! que ceux qui ont une idée...? et là, on aura une chance d'avoir une reconnaissance de Th ou une carte d'invalidité dans des délais normaux!! mais son départ sera aussi salutaire pour d'autres champs dans le domaine social, notamment celui de la petite enfance!

4.Posté par spidermamie le 04/11/2008 08:29

Il y à deux ou trois Iznogood qui se verraient bien Calife à la place du Calife! et c'est uniquement pour cette raison que l'on met des battons dans les roues de la MDPH
C'est un honte pour la Réunion de voir comment certaines élues jouent à la 'dinette' avec le pouvoir que le peuple leur à confié.... Les mensonges et les manipulations par voie de presse, les pressions sur les personnes, la mise en place de personnes incompétentes mais pressées de gratter leurs fesses au chaud et aux frais du contribuable... c'est pas de la politique ça, c'est de la voyoucratie..... patience, patience.... ils ont déjà perdu! bientôt le lavage de petite culotte se fera en famille (pas celle de l'UMP...) et hors camera.

5.Posté par Bob le 04/11/2008 11:17

Mme Dindar s'est maintenue à son poste en s'alliant avec des élus qui n'étaient pas de son bord, au mépris de ses électeurs qui furent bien surpris de voir qu'ils avaient en fait voté pour permettre à la gauche de s'emparer des rênes du conseil général. Mais toute compromission à un prix: celui de devoir ensuite faire plaisir à ses nouveaux alliés. Or le remplacement de M. Bianco est sans doute à regarder sous cet angle: qui devrait le remplacer? Quels sont les véritables soutiens de ce nouvel homme providentiel?

Mme Dindar est aujourd'hui en bout de course. Elle n'est plus crédible. Son passé à montré qu'elle était encline à mettre au placard des collaborateurs ayant le mérite d'avoir une conscience professionnelle leur interdisant de se compromettre dans de petites combines politiciennes. Son présent montre encore une fois sa petitesse. Son avenir sera bientôt dans l'oubli. Dès qu'elle perdra l'appui de ses prétendus alliés, elle ne sera plus rien.

Il est temps pour la Réunion d'avoir des politiques à la hauteur. Où nous courrons à la catastrophe.

6.Posté par Maxima Ringard le 06/11/2008 11:09

Contrairement à ce qu'elle tente de faire croire par voix de presse (tenue en laisse) Mme Dindar se fout des personnes handicapés... elle place du personnel incompétent là où il faudrait des personnes motivées pour travailler... les pressions sur le personnel continuent et les menaces voilées aussi...
On devrai retirer le droit de s'appeler 'homme politique' à des personnes qui ne visent que leur propres petits intérêts... Mme Dindar est laché par son propre partie qui n'accepte pas qu'elle soit capable de faire tout et n'importe quoi pour sauver sa place.... Si elle avait fait du bon travail au lieu de s'occuper de placer sa clique, elle serai toujours en place et n'aurait pas besoin de se justifier maladroitement avec des communiqués de presse qui ne sont que de la poudre aux yeux.... Pauvre Réunion, à quand des vrais hommes politique?

7.Posté par RENDEZ L'ARGENT le 07/11/2008 19:35
Une pensée me taraude depuis quelques jours...je vous la livre;

Si la MDPH "a entièrement financé son fonctionnement pendant deux ans " pour payer ses équipes et faire face à ses frais de fonctionnement, où sont passés les sois disant 700 000 euros que la collectivité à débloqué pour eux (je reprends les termes qui figuraient dans le communiqué de presse diffusé par la région il y à peu dans la presse)? Si les élus pouvaient éclairer notre lanterne, on ne comprends plus rien....quelqu'un ment, c'est sur....nous allons le découvrir bientôt ...et là!!!!! fini les déclarations hypocrites, il va falloir rendre des comptes...
Toutes les personnes porteuses de handicap devraient s'unir pour manifester leur indignation et faire bouger ce panier de crabe qui sent la marée basse...

8.Posté par SarahB. le 07/11/2008 20:38
Et pourquoi pas se donner rendez vous le 10 novembre pour manifester notre indigation?

9.Posté par CREOTAS le 07/11/2008 20:49
Comme disait M. FRANCO, servir ou se servir...? Telle est la question lancinante, partout...

RENDEZ L'ARGENT, il y a un premier mensonge concernant le licenciement du directeur de la MDPH qui officiellement n'est pas sanctionné, mais qui l'est en réalité.

Alors, on peut s'interroger pour les 700.000 euros: soit c'est une question de "lecture" comptable: ces sommes pouvant être versées en une ou plusieurs fois sur un ou deux ou trois exercices comptables, mais avoir ou devant être versées, soit il y a eu "fuite".....

Que font les représentants du personnel, délégués syndicaux et syndicats de la MDPH s'il y en a pour éclaircir la question? Et si vraiment de l'argent s'est "envolé", une bonne plainte pénale ...

Euh, la Comex, c'est "le monde du silence"?

10.Posté par kisasa le 08/11/2008 09:28
J'ai entendue dire que ça s'affole pas mal dans le cacabinet de Dindar, en effet, le personnel de la MDPH, soutenu par les syndicats se met en grève le 10 NOVEMBRE 2008.
Et cela, malgré les tentatives de pressions et manipulations exercées sur le personnel....menaces de non renouvellement de contrat si la manifestation à lieu, licenciement voilé du directeur, j'en passe et des meilleurs....
D'un coté, mme Dindar, par voix de presse, fait semblant de s'intéresser au sort de la MDPH , ça, c'est pour ne pas perdre la face, et de l'autre, ses sbires font en sous marin tout ce qu'il faut pour détruire le travail d' une équipe au service des personnes handicapés...
La COMEX, qui la ramène à tout bout de champ est, pour le moment, aux abonnés absent (pas tous, dieu merci!)
Voilà un beau cas d'école de muselage de presse, et de manipulation....
A suivre donc...
Rendez vous donc à la MDPH lundi 10 novembre ....

11.Posté par Invulnérable le 09/11/2008 13:31
handicapée, je serais là lundi!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales