Sport

M-T Sinama évincée du football féminin par le "Grand Manitou" de la LRF

Seule femme à siéger au comité directeur de la Ligue Réunionnaise de Football, Marie-Thérèse Sinama a été mise à l'écart de la LRF. Elle reproche à Yves Ethève, le président de l'institution, de l'avoir évincé depuis juillet 2010. Cette année, elle n'a participé à aucun comité directeur de la Ligue et considère qu'elle n'en fait plus partie.


Marie Thérèse Sinama est membre du comité directeur de la LRF, elle a été élue sur la liste d'Yves Ethève en 2008. Seule femme à siéger au sein de la Ligue de football, elle n'a participé à aucun des huit comités directeur en 2011. Comme pour les éducateurs et la situation de Djamal Bendouma (lire ici), les règlements de la LRF stipulent qu'une femme doit représenter le football féminin au sein de l'instance. Marie-Thérèse Sinama considère qu'elle a été évincée de la Ligue.

Dans un courrier daté du 20 juillet 2010, Yves Ethève l'informe qu'elle n'exercera "plus aucune responsabilité au sein de cette instance". Ici, le président de la LRF, que Marie Thérèse Sinama qualifie de "grand manitou", fait référence à la commission régionale féminine qu'elle présidait jusqu'à cette date. Dans son courrier, Yves Ethève précise qu'il assurera lui même la présidence de cette commission mais les raisons expliquant la mise à l'écart de Marie-Thérèse Sinama restent obscures.

Le président de la Ligue n'a pas évincé Marie-thérèse Sinama du comité directeur ; Elle a été élue comme lui, il n'en a pas le pouvoir. Il était aussi obligé de la garder au sein du comité directeur en raison des règlements concernant la représentativité des femmes. Problème, elle n'y participe plus et précise d'ailleurs qu'elle n'est pas invitée au comité directeur "restreint", c'est-à-dire des réunions où les membres élus ne sont pas tous conviés. Cette curieuse gouvernance n'est d'ailleurs pas prévue dans les statuts et les règlements de la Ligue, rien ne vient préciser les conditions d'organisation des "comités directeur restreints". "On ne sait pas pourquoi certaines personnes ne sont pas conviées. On est pourtant membre mais peut-être qu'on ne nous fait pas confiance", souligne-t-elle.

Logiquement, explique Marie Thérèse Sinama, "si l'on est absent à trois comités directeur successivement, on est exclu". Elle considère donc ne plus faire partie du comité directeur : "Quand on en fait partie, on doit être au courant de ce qui se passe et participer aux actions de la Ligue. (...) C'est le président seul qui a toujours décidé, il fait ce qu'il veut, (...) c'est lui qui a toujours le dernier mot, (...) c'est le président", conclut Marie-Thérèse Sinama.
Vendredi 2 Septembre 2011 - 18:26
Lilian Cornu
Lu 2272 fois




1.Posté par Taclons le président le 02/09/2011 19:11
La dictature existe aussi dans certaines association et la lrf avec son mythique président est bien placé pour donner l'exemple de ce genre de gestion. Tant qu'il y aura des présidents corrompus qui votent par intérêt de leur club, ce genre d'énergumène existera toujours. Après on crie sur les toits que c'est du bénévolat, mais que penser de certaines largesse comme par exemple des voyages au frais de la princesse en nouvelle-calédonie, en france ou ailleurs, et pour quel résultat. Pauvre lrf !!!!!

2.Posté par Bilou le 02/09/2011 20:29
Il faut supprimer les subventions à la LRF. Que fait la jeunesse et sport ? La représentation des femmes doit être dans les statuts. Mais le sport à la Réunion est de s'assoir sur les statuts…
le sport réunionnais va bien mal et tout cela avec la complicité passive de ceux qui sont chargés de faire respecter les textes : le CROS en premier lieu. Avec plus de 30 000 licenciés Ethève en a une plus grosse mais quelle image pour les jeunes… ?

3.Posté par Rhum arrangé le 02/09/2011 21:26
On reste abasourdi devant une telle situation. Quand on voit une telle déliquescence dans le foot réunionnais (dernier exemple en date: les jeux des îles) malgré les moyens énormes qui lui sont accordés et qu'on apprend qu'un président de ligue s'assoit délibérément sur les statuts et les règlements qu'il doit respecter et faire respecter pour écarter ceux qui osent contester ses décisions (un membre de la ligue récemment et cette dame), on est en droit de se poser des questions. L'avenir du foot réunionnais est en jeu. Alors les différents acteurs de ce sport populaire, occupant des postes-clés au sein de cette ligue réagissez, réveillez-vous, ne vous laissez pas mener en bateau et ne soyez pas complices d'une mauvaise gouvernance.
Proverbe chinois à méditer: " Un poisson pourrit toujours par la tête"

4.Posté par Ded le 03/09/2011 08:57
Le foot, au prétexte que ce serait le sport N° 1 se voit attribuer des sommes énormes que ce soit par le ministère de la jeunesse et des sports , les collectivités locales que par les communes qui donnent quasiment tout l'argent consacré aux différents sports au sacro saint foot.
Pour quel résultat?

Violences sur les stades de la part de joueurs voyous qui se prennent por des stars alors q'ils ne sont qe de petits tapeurs de ballons , violence sur les stades de la part des supporters cons, résultats nuls , prétention absolue des dirigeants ...
Bravo , on a tout bon!!!!
Contiuons comme ça , ça arrange tellement de monde...

Au fait Le président local se prend pour ce qu'il n'est pas , il n'est pas indispensable, il n'est pas le dieu du foot local...mais il le croit.
Il est temps pour lui de passer la main...mais ces potes hauts placés le soutiennent sans doute...

Tiens au fait , en parlant de mecs à qui le pouvoir a fini par tourner la tête et qui deviennent odieux et du coup incompétents , n'y aurait-il pas ne malédiction du nom...on finit par s'interroger...

5.Posté par lilou le 03/09/2011 09:48
Voter pour l'interet de son club c'est vraiment parler pour ne rien dire, ce Yves Etheve est un dictateur il a le pouvoir absolu sur la LRF le vote se fait a main levé et non a bulletin secret c'est tout bonnement et simplement de la mafia, ce mec est abjecte, il joue de son pouvoir auprès des maires et fait pression il decide de tuer ou de maintenir les équipes ( en donnant des directives aux arbitres aussi corrompus les uns que les autres et selon au grès de son business) a coup de règle faites par lui et uniquement par lui, il est dangereux ce mec heureusement qu'il n'est qu'a la LRF car a un autre poste il serait un criminel. Quant il arrive il y a certains pour ne pas dire des macros qui l'adule et le venere comme un dieu ms ne soyez pas dupe ces personnes ne profitent que du système des voyages grattos aux frais de nos clubs qui sont pris à la gorge. Si vous saviez, si vous saviez..................... .

6.Posté par STOP INJUSTICE le 08/09/2012 15:50
Bravo Madame pour ne pas avoir été manipulé par ces discours déspotiques .

7.Posté par STOP INJUSTICE le 08/09/2012 15:58
Vous n'avez qu'à écrire à la FEDE à Paris en dénonçant ces agissements,et il a le culot de parler de crise ?Je suis sur que les finances de la ligue sont au beau fixe,pas étonnant quand on en profite autant des clubs.............ceux qui sont avec lui n'ont rien à dire,ils sont sous l'emprise,c'est JE et pas ON..............

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 07:52 L'Excelsior magistral

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales