Société

Lycées et collèges du Sud: Manifestation suspendue, rencontre attendue avec le Recteur


Lycées et collèges du Sud: Manifestation suspendue, rencontre attendue avec le Recteur
Les collégiens et lycéens du Sud suspendent leur manifestation. Ils projettent désormais tous leurs espoirs dans une invitation qu'ils lancent au recteur d'Académie pour y faire entendre leurs revendications.

Les élèves demandent à ce que le calendrier scolaire colle au plus près des conditions climatiques pour une rentrée des classes décalée d'au moins trois semaines pour éviter le plus fort des températures estivales.

Ce matin, la ville de Saint-Pierre a été le point de ralliement de nombreux lycées et collèges du bassin Sud. Citons pêle-mêle les lycées de Roches maigres, Antoine Roussin, Jean Joli, Ambroise Vollard de Terre Sainte ou François de Mahy.

Vers 11h, au moins deux cortèges distincts sillonnaient les rues du centre-ville sans, point de chute déterminé. Le premier, structuré et encadré par les agents de sécurité sur la voie publique et les policiers a refusé de se laisser déborder par un mouvement provenant du lycée François de Mahy, selon de nombreux témoignages.

A midi, la faim aidant et la pluie ont fini par estomper les dernières velléités et disperser les noyaux durs du mouvement. Saint-Pierre retrouvait son calme malgré les rondes redoublées de véhicules de la police nationale qui trahissaient le climat de tension de cette journée.
Lundi 27 Janvier 2014 - 15:53
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1347 fois




1.Posté par noe le 27/01/2014 17:27
On ne va pas embêter notre Recteur des problèmes de chaleur ...
Quand on voit les élèves avec plein de vêtements étouffants à la mode sur leur corps , cela ne nous étonne pas qu'ils suent à grosses gouttes pendant les cours ! Il faut s'habiller léger avec des tissus en soie !

La rentrée doit se faire dès le 10 janvier pour ne pas être en retard lors des examens de fin d'année scolaire !
Ces jeunes doivent être poussés par quelques esprits éclairés-égarés qui veulent se la couler douce en étant présents sans élèves dans les cours !
Je me demande si ces jeunes qui réclament la clim dans leur classe , ont la clim chez eux !!!! Curieux , ils ont chaud dans leur classe mais pas dehors ou chez eux !!!

2.Posté par il a l'air malin le sportif le 27/01/2014 17:55
Et il va faire quoi le sportif , lui qui , comme ses prédécesseurs a décidé seul ,une fois de plus , et sans consultation réelle ( remarquez bien que lorsqu'il y en a une , le rectorat la manipule ou n'en tient pas compte) de raccourcir les vacances d'été depuis son grand bureau climatisé?
Il va faire quoi pour gérer cette merde?
Rien , il va demander aux maires ( dont certains jettent n peu d'huile sur le feu) et au préfet de se démerder!

3.Posté par Creole le 27/01/2014 18:38
Je comprends qu'ils ont chaud les lycées. Vu le peu de vetement au cm2 que les filles portent, c'est sur que ca doit chauffer coté garcons avec la casquess + le tshirt xxxl + le jean extra large + la basket extra compense

4.Posté par vêtements "étouffants" le 27/01/2014 19:14
Noe dixit : "Quand on voit les élèves avec plein de vêtements étouffants à la mode sur leur corps , cela ne nous étonne pas qu'ils suent à grosses gouttes pendant les cours !"
J'ai bien regardé la photo de l'article, je vois des tee-shirts, quelques vêtements de filles laissant les épaules bien nues.... Bref, rien ne confirmant les propos du Maître !
Donc que penser de la proposition du Maître : " Il faut s'habiller léger avec des tissus en soie !"
Aurait-il trop fantasmé sur Valérie Trierweiler qu'il qualifie de "jeune femme" '(âgée certes de 53 ans) dans l'un de ses inombrables commentaires.
Cher noe, si tu bossais un peu au lieu de déblatérer sur tes collègues ("quelques esprits éclairés-égarés qui veulent se la couler douce"...) !

5.Posté par Lastic le 27/01/2014 20:04
Il n'y a pas d'autres solution que de revoir le calendrier scolaire. Je passe sur tous les inconvénients liés à l'équipement des salles avec climatiseurs et/ou ventilateurs : énergétiques, environnemental etc..

Par contre il est logique de faire que l'année scolaire se déroule de mars à décembre. En effet, nous sommes tous d'accord pour dire que l'année scolaire interrompue par 2 mois de vacances n'est pas bénéfique pour nos enfants comme aussi de travailler pendant ces périodes de fortes chaleurs pouvant être entrecoupées par des cyclones.

Certains diront mais cela désavantage nos bacheliers !

Même s'ils ont raison (ce qui me paraît fort douteux) nous préférons sacrifier 10 années scolaires (CE1 à la 1ere) au profit de l'année du bac ? Allons soyons sérieux. Il y a sans aucun doute derrière cette position l'attitude d'une classe de la société Réunionnaise constituée de nantis influente des politiques.

6.Posté par np le 28/01/2014 01:18
Ça arrange qui le calendrier scolaire tel qu'il est fait actuellement ? Probablement les enseignants et autres cadres administratifs de l'éducation nationale qui veulent rentrer "au pays" pour les vacances d'été de juillet/ aout !! ...mais surement pas les élèves !! Je me souviens de ma scolarité, ou les vacances d'été étaient de vraies vacances (décembre à mars). A cette époque, les têtes pensantes qui décidaient du calendrier scolaire, prenaient en compte le fait qu'il pouvait y avoir des aléas climatique dans notre région tropicale (forte chaleur, grosses pluies, cyclones) et que les enfants réunionnais avaient droit à de vraies vacances d'été austral, à une vraie coupure. Certes, 3 mois c'est peu être trop long, mais effectué la reprise des cours début février comme ce fut longtemps le cas, quitte à réduire les vacances de juillet, n'aurait pas été du luxe !! Alors, prôner la réduction des vacances de décembre / janvier, malgré tout les arguments avancés par certaines personnes, c'est à mon avis, pour certaines de ces dernières, faire preuve de mauvaise foie, et ne penser qu'à leur petite personne.

7.Posté par lorema le 28/01/2014 06:07
On ne travaille pas dans les grosses chaleurs pour lézarder 7 semaines en juillet -aout. L'année climatique comme à Tahiti et Nouvelle Calédonie est l'idéal. Mais les métropolitains de l'Education nationale et les Syndicats contrôléspar ces mêmes métros avec la complicité du rectorat ne veulent pas en entendre parler. Les parents devraient ne plus envoyer leurs enfants paresser en classe les après-midi ou la sieste est généralisée comme à Mada ou à Maurice terres de comparaison du recteur. Nous sommes français , pas malgaches ni mauriciens merde. Ou bien que l'on revienne à la coupure de Janvier Fevrier comme dans le passé , ce qui n'a jamais empeché nos enfants d'être diplomés!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales