Faits-divers

Lycée Roland Garros: Deux adolescents reconnaissent le jet de lacrymo


Lycée Roland Garros: Deux adolescents reconnaissent le jet de lacrymo
Le 21 novembre dernier, une odeur de "souffre" avait provoqué plusieurs malaises au sein du lycée Roland Garros du Tampon. Des lycéens avaient été pris en charge par les pompiers et certains évacués vers le GHSR de Saint-Pierre. L'ensemble des cours avaient été annulés l'après-midi.

En tout sept plaintes avaient été déposées par des parents, mais également par le proviseur de l'établissement. Les gendarmes du Tampon ont mené l'enquête qui a conduit à l'interpellation de deux jeunes âgés respectivement de 17 et 18 ans. L'un est scolarisé dans l'établissement, l'autre non.

Devant les gendarmes, les deux jeunes ont reconnu les faits. Ils étaient alcoolisés ce jour et ont jeté une bombe lacrymogène au niveau du bâtiment A du lycée.

Ils seront prochainement présentés devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre.
Samedi 3 Décembre 2011 - 10:27
.
Lu 1475 fois




1.Posté par Noé BABET le 03/12/2011 11:58
noe974
Rien que ça !
Maintenant il faut payer les conneries !

De l'inconscience ! une bonne raclée s'impose !
Pas de quoi faire un drame , il faut préparer les jeunes à sentir cette odeur de gaz lacrimogène ... pendant les grèves , les manifestations .... c'est la vie d'adulte qui commence !
La vie ne sera pas toujours rose !

2.Posté par benouze le 03/12/2011 13:12
Pour punir ces 2 jeunes, une solution radicale: les enfermer dans une salle sans lumière aucune et balancer une bombe lacrymogène et les laisser comprendre que cela peut être mortel.Et vous verrez qu'ils auront à réfléchir par la suite.

3.Posté par Thierry le 03/12/2011 18:28
Bonsoir mon amie de l'Ardèche,

Tu ne t'étais pas trompée.... tu t'en souviens ? D'ailleurs t'étais la seule a avoir fait une telle remarque.

4.Posté par Gaston la gaffe le 03/12/2011 20:13
A 3 : juste parce que je l'ai déjà vécu, c'est un classique du genre.
Après, ça peut être les boules puantes et autres plaisanteries chimiques qui ne sentent pas la violette, ils ne savent plus quoi inventer, nos jeunes désoeuvrés, démobilisés, démotivés, déstabilisés etc...
Tant qu'ils ne font pas sauter le bahut!
Il est temps que ça s'arrête, j'ai envie de garder ma bonne humeur et mon énergie pour d'autres causes et d'autres gens...

5.Posté par Chouchou974 le 04/12/2011 07:10
Après le tribunal correctionnel, il va se passer quoi? rien! On rentre à la case et on remettra ça un peu plus tard.
Alors, les jeunes, sachez que vous avez de la chance d'aller apprendre, de développer vos connaissances. La vie est très dure alors si en plus vous ne faîtes rien, le monde partira en sucette. Si vous ne savez pas quoi faire de votre temps libre, adhérez à une cause citoyenne comme moi: http://www.bandcochon.fr/
Croyez-moi ça occupe et y a matière! mettez la main à la pâte et vous verrez la vie sous un autre angle.
Nous ne sommes pas tous nés avec une cuiller dans la bouche.

6.Posté par polo974 le 04/12/2011 14:10
Quand c'est des jeunes (cons) qui jettent une lacrymo, les vieux (cons) râlent comme des putois.

Quand c'est des CRS qui jettent des lacrymos, les mêmes râleurs applaudissent, même si parfois ça tombe carrément dans les balcons voisins...

Questions (que devraient se poser les juges):
Une bombe lacrymogène est-elle dangereuse pour la santé?
Si oui, l'usage peut-il en être fait par les forces de l'ordre?
Si non, de quoi seraient coupables ces jeunes (cons)?

7.Posté par L'Ardechoise le 04/12/2011 16:56
A 6 : non, on ne râle pas, on pleure!
En plus, ça fait couler le rimmel, ça fait les yeux charbon noir, ça te perturbe le cours du siècle dans une classe d'examen de préférence, mais en même temps, ça rappelle mai 68...souvenirs, souvenirs!
En fait on n'est que le vieux con que l'on était jeune con, pas plus, pas moins!


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

Mardi 6 Décembre 2016 - 08:05 Le bébé maltraité a succombé à ses blessures

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales