Economie

Lutte contre la vie chère: G. Pau-Langevin veut donner "un second souffle" à la loi


Ce mercredi 27 janvier, la député Ericka Bareigts a remis à George Pau-Langevin, son rapport sur la mise en application de la loi relative à la régulation économique.

La ministre des Outre-mer tenait "à saluer le travail d’évaluation conduit par les parlementaires" mené contre la vie chère. Elle s'est également félicitée "des échanges constructifs avec les deux députés" Ericka Bareigts du parti Socialiste et Daniel Fasquelle du parti Les Républicains. 

Le rapport publié le 16 décembre 2015 permettra d'"insuffler un nouvel élan à ce combat". 11 des 22 recommandations que contient le rapport devront être très prochainement déployées. Parmi lesquelles, le renforcement du bouclier qualité prix et la prise en compte "d'un nombre accru de produits locaux".

Les pouvoirs des consommateurs seront également accentués. Dès 2016, des observatoires des prix seront mis en place et les conditions d'exercice de la concurrence en Outre-mer seront approfondies. 
 
Jeudi 28 Janvier 2016 - 11:32
Lu 1276 fois




1.Posté par Élodie le 28/01/2016 10:40
1,8% de pouvoir d'achat pour les ménages.
de produits locaux dans nos assiettes
- de monopole pour renforcer notre compétitivité.
C'est une bonne loi pour les Outre-mer !!

2.Posté par Nicolas saint-blancard le 28/01/2016 10:50
Malgré les critiques la député Ericka BAREIGTS travaillent pour les habitants des Dom, voilà un rapport fait en concertation avec Daniel Fasquelle du parti Les Républicains.
Comme quoi, quand on veut travailler pour et dans l'intérêt de la population c'est possible. Ce rapport, donnera grâce à ces recommandations quand elles seront mises en place un souffle nouveau pour le pouvoir d'achat des DOM, une meilleure prise en comptes des produits locaux qui redonneront je l'espère du baume au cœur à nos agriculteurs. Sachons pour une fois saluer, le courage et l'audace que Mme BAREIGTS a pour combattre pour les DOM.

3.Posté par vital le 28/01/2016 13:56
foutaises , ceux qui vivent des minima sociaux , ou du smic devront se contenter de quelques sous produits , décidément ce gouvernement socialiste aura réussi à inventer l'apartheid en matiére de consommation .
viital

4.Posté par Pierre Balcon le 28/01/2016 13:59
Tout cela ne relève que de la propagande .
La vérité nous est donnée par les chiffres de l'INSEE :
La variation de l'indice des prix à la consommation a été strictement équivalente en métropole et à La Réunion depuis janvier 2013.
Si on focalise sur la partie de l'indice concernée par le panier Lurel la variation a même été plus forte à La Réunion qu'en métropole
On n'a pas non plus noté d'infléchissement de la variation de cet indice depuis la loi Lurel , la preuve que la loi Lurel est restée sans effet .
Sur le prix des hydrocarbures la baisse n'est imputable qu'à l'effondrement du cours du pétrole et la baisse est proportionnellement plus faible à La Réunion qu'en métropole .
Quant à l'observatoire des prix c'est un machin inutile . Il n'y a qu'à aller sur son site pour se rendre compte que cette instance ne produit aucune analyse pertinente et ne fait aucune proposition.
Le panier Lurel est une imposture statistique : la plupart des produits ne sont ciblés que par une désignation générique , les relevés sont faits sous la responsabilité des grandes surfaces et n'offrent donc aucune fiabilité , ils regroupent la plupart du temps des produits de bas de gamme qui faisaient antérieurement l'objet de prix promotionnels .
Ce qui est inquiétant dans cette affaire c'est l'absence totale d'approche critique de la part de la presse qui se contente de relayer les messages gouvernementaux

5.Posté par trop fort le 28/01/2016 16:41
Vivement 2017 virons tout ses dépité la moque

6.Posté par Lilas le 28/01/2016 16:52
4. C'est faux. On le voit très clairement sur ce document de l'INSEE: http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=24&ref_id=23873

De décembre 2013 au début de 2014, les prix ont décru plus vite à La Réunion qu'en métropole. En 2013 et 2014, le taux annuel moyen d'inflation était largement supérieur en métropole. Ca aurait été vrai aussi en 2015 sans un léger rebond de l'inflation en décembre 2015. De même, on y voit que c'est à partir de 2012 que la courbe de l'inflation fléchit à La Réunion.

Sur le panier Lurel, la désignation générique a permis justement de laisser s'exercer une concurrence entre grandes surfaces plutôt que d'avoir des prix administrés comme sur le carburant où une fois le plafond défini, étrangement, tout le monde colle au plafond.

Sur les observatoires des prix, c'est votre avis. A priori, les partenaires sociaux et administrations statistiques y participant, je ne perçois pas bien pourquoi leurs analyses seraient moins bonnes que celles de l'INSEE...

7.Posté par Pierre Balcon le 28/01/2016 17:24
Il y a chez les prétendus gens "de gauche" un cynisme incroyable .
Ils s'autorisent à peu près tout , persuadés qu'ils sont , souvent hélas à raison , que la presse sera d'une complicité sans faille ou au pire d'une bienveillante indulgence .
Tous les citoyens ont accès aux publications de l'INSEE . Et justement le dernier INSEE Flash vient de sortir et dément complètement l'évaluation qui a été faite de la loi LUREL .
Qu'y lit on ?
D'abord un beau schéma qui rend compte de l'évolution différentielle ( métropole/Réunion ) de l'indice des prix depuis décembre 2011. Il montre que la hausse des prix a été nettement plus forte à La Réunion en 2013 qu'en métropole ; ensuite les courbes sont strictement parallèles . Que penser dans ces conditions de l'efficacité de la loi Lurel de novembre 2012?
Si nous focalisons sur les deux sous ensembles plus particulièrement pris, partiellement , en compte dans le "panier dit Lurel" , on constate que pour le poste "alimentation" , l'évolution en 2015 a été de +1,7 % à La Réunion contre 0,6 % en métropole ; en ce qui concerne les produits manufacturés la hausse a été nulle à La Réunion mais en métropole ils ont bénéficié d'une baisse de 0,3%.
On est donc fondé à penser que la maîtrise de l'inflation mieux contenue en métropole où ils n'ont pas le gadget Lurel est imputable à la conjoncture ( baisse du prix des hydrocarbures et des matières premières en général ).
S'agissant du prix des produits pétroliers les prix ont baissé de 7,4% à La Réunion mais de 9,7 % en métropole .
Pour les périodes précédentes qui ont suivi la loi Lurel de novembre 2012 le constat est encore plus accablant.
Pourrait t on exiger des journalistes qu'avant de se rendre à ces conférences de presse ils 'informent un minimum justifiant ainsi les généreux soutiens publics dont ils bénéficient .
Qu'ils fassent tout simplement leur boulot .
Dans notre république qu'on nous avait promis exemplaire, on serait aussi en droit d'exiger que les évaluations des politiques publiques ne soient pas confiées à ceux qui les ont promues mais à des organismes indépendants .
J'avais longtemps cru que la morale était du côté de la gauche . Je suis désormais édifié : ils n'ont ni la morale , ni la pudeur . Ils sont d'une tartufferie sans nom , n'en déplaise à KLD notre anarcho -ibertaire -sectaire - fonctionnaire de service , en faveur duquel je suis intervenu auprès du gourou pour qu'il puisse monter sur le dos de son âne en face de chez lui .

8.Posté par Pierre Balcon le 28/01/2016 17:51
à Lilas ;
post anonyme donc à mes yeux a priori "insignifiant".
Dans une démocratie les citoyens doivent assumer leurs écrits pour au moins ne pas priver les lecteurs de l'outil redoutable qu'est "la critique des sources"
Il s'agit sans doute d'un membre de l'observatoire qui défend sa boutique et celle de sa secte .
Je ne vois pas en quoi la participation de l'INSEE et des organisations syndicale serait un garant du sérieux de la démarche . L'INSEE est un service de l'Etat et obéit aux ordres . A mon sens ils ont d'abord vu dans la création de l'OPR une marque de défiance à l'égard de leurs propres productions ensuite ils ont fait avec .
Quant aux organisations syndicales laissez moi rire . Elles ont d'abord boycotté l'observatoire et ensuite elles ont exigé qu'on se penche d'abord sur la formation des prix et des marges mais depuis black out .elles font acte de présence .
Le rapport de la CFDT sur l'octroi de mer et ses effets inflationnistes a t il d'ailleurs été présenté en séance de l'OPR .? Je crains que non . Trop téméraire et dangereux
Mais dites moi mon cher Lilas pouvez vus m'indiquez la méthode utilisée pour les relevés de prix du panier Lurel , ex ante et en continu . Etes vous en mesure , puisque vous me semblez bien informé , de certifier que cette méthode obéit aux règles de l'art statistique.;
Et puisque vous défendez le bilan de l'OPR quelle étude me recommanderiez vous qui trace de nouvelles perspectives en matière de prix pour La Réunion

9.Posté par Pierre Balcon le 28/01/2016 18:35
complément à Lilas
Ayez un peu de respect pour les réunionnais qui sont tout à fait en mesure de vérifier le caractère partisan de vos allégations .
Un peu de dignité que diable ! Cessez de prendre les réunionnais pour des imbéciles !
Lorsque l'inflation métropolitaine est conjoncturellement au dessus de celle de la Réunion ( de mars 2014 à mi 2015 ) , cette situation est uniquement imputable aux services qui pèsent 41 % dans l'indice INSEE.
Entre 2013 et 2014 , les services ont augmenté de 1,7% en métropole tandis qu'ils étaient stables chez nous
Les services sont , que je sache , en dehors du champ d'application de la loi Lurel .
Sur le périmètre Lurel le constat est celui que je vous ai dit.
Quant au ralentissement tendanciel de l'inflation que vous imputez à la loi Lurel , restez sérieux , je vous en prie . Tout le monde regarde la TV et sait que nous sommes en risque majeur de récession ( baisse de la croissance et des prix ) . Partout , dans toutes les économies après 2008 ce phénomène a été plus ou moins observé . Le TER 2014 de l'INSEE page 119 montre que cet indicateur est au surplus plutôt défavorable à notre région , en dépit de la baisse conséquente des cotations du fret maritime qui aurait du être répercutée sur le prix de nos importations .

10.Posté par Milo le 28/01/2016 18:49
remettre le RSTA ,pour une vraie aide aux familles , l'arnaque du RSA activité vous represente bien ,que du foutage de gueule et prend le creole po couillon

11.Posté par Julien HUBERT le 28/01/2016 19:08
Non quand je lis et je vois ça je pense à un foutage de gueule. Non, mais il ne faut pas connaitre le problème pour approuver ce "second souffle (ou second souffre???). Que du blabla à la puissance x et ce soir qu'entends je à la TV que Mme Bareigth serait susceptible de "devenir ministre des OMers". Hollande et Valls ne font que cumuler les conneries et là s'ils pensent à mettre cette femme ministre ou qq chose comme ça au sein du gouvernement. Je me demande de quoi elle est capable : DE RIEN, mai vraiment du vent, elle ne maitrise RIEN, nada, mais vraiment, ce sera la plus grosse absurdité du gouvernement ..remarque ils ont pas excellé, ils vont finir leur mandat en beauté en mettant des incapables pour remplacer des incapables....Pftttt de la connerie en barres.....

12.Posté par kld le 28/01/2016 19:17
balcon ................... anarcho libertaire , ça me va ............ puisque vous aimez classé les gens ds des cases ................... par contre , vous , balcon ............. droitier , strate dure , et content de lui et du monde comme il va ....ça vous va ? bref , des gens , qui , au vu de vos "interventions " ,nous ont légué un monde triste et convenu .il y en a plein des comme vous ............ mais bon , il n'y en a pas que des comme vous , Dieu merci !

sur le fond ................... la vie chère ds les "ex dom" .rien de nouveau , un système qui privilégie la non concurrence , .des marges supérieurs pour les importateurs , les dom restant encore , une économie d'importation .....on les connait , ça fait 50 ans que ça dure avec la complicité de ts les zébus , de droite comme de gauche .....un système bien huilée , un système d'économie de comptoir .................


sauf erreur , pour la majorité des secteurs , les économistes ( ce que je ne suis pas , juste dilettante , mais moi , au mwin je le reconnais , n'est ce pas , le pédant balcon ..........) reconnaissent que mem en aditionnat l'octroi de mer voleur , les cout de stockage et de transport .les marges restent supérieurs ds la majorité des secteurs ..bous avez dit économie libérale ? ......30% de chomage ............. une vie surrémunérée que pour une partie de la population ............étonnant que cela dure , non ?


bon balcon , au fait , larg à mwin ............. et surtout : tortue voie pas son queue ...sinon , bonne année du haut de votre balcon ( on a jusqu'au 31 , c'est cela ?)

13.Posté par Lilas le 28/01/2016 19:38
7. C'est marrant, j'aurais pensé que quand on est un fonctionnaire à la retraite, on sait lire une note de l'INSEE avec une certaine honnêteté intellectuelle. L'INSEE Flash dont vous parlez, c'est justement le document que j'ai mis en lien. Or, que montre-t-il au graphique en figure 1? Que de 2011 à 2015, le taux d'inflation en métropole a été nettement marqué à la baisse. En revanche, à La Réunion, s'il était à la hausse de 2011 à 2012 (il dépasse d'ailleurs celui de métropole au tout début de l'année 2012), il a commencé à décroître à compter de mars 2013. Ainsi, il repasse sous le niveau métropole en mars 2014 et lui est sensiblement inférieur en 2014 et 2015. Néanmoins il repart à la hausse à compter de mars 2015 et repasse (de peu) devant le taux hexagonal en décembre 2015.

En d'autres termes, alors que l'inflation à La Réunion s'accélérait jusqu'à mars 2013 (là où les prix métropolitains baissaient) , elle a ralenti une fois la loi Lurel mise en place, repassant même sous le niveau hexagonal et y demeurant plusieurs années.

Donc vos propos du post 4 sont complètement mensonger et c'est aisément vérifiable sur le document même dont vous vous servez comme source!

Sur l'évolution des prix de l'alimentation, vous entretenez (volontairement?) une confusion dans l'esprit des zinfonautes: celle entre la loi Lurel, qui concerne tous les secteurs de l'économie, et le panier Lurel, qui concerne l'alimentation et certains produits manufacturés. Le panier Lurel, en effet, s'il est bien le dispositif de la loi ciblant spécifiquement l'alimentation, n'a pas vocation à faire baisser les prix de l'ensemble des produits alimentaires. Il n'a vocation qu'à faire baisser les prix... des produits qui y figurent. C'est comme si on parlait de l'évolution du prix des Clio et que vous vous appuyiez sur des chiffres montrant l'évolution du prix de l'ensemble des véhicules motorisés...

Sur les carburants, si vous aviez lu le rapport (ce que j'ai fait, intégralement, j'avoue que ce n'est pas un roman de gare... ) , vous verriez qu'il dit justement que ses effets sur le prix des carburants a été assez faible. Au demeurant, pour qui avait un peu suivi le dossier carburant à l'époque, c'était probable: faute de concurrence, la régulation ne suffirait pas à La Réunion, notamment parce que la structure du marché fait que les marges sont moindres qu'aux Antilles, où la filière est totalement intégrée (raffinage, stockage, distribution).

J'avais noté, par le passé, votre nullité crasse en matière de droit. Je constate que vous n'êtes pas bien meilleur en économie.

8. D'ailleurs, en parlant de votre nullité en tant que juriste, votre opinion sur la liberté d'expression en matière numérique est amusante. Je cite le rapporteur spécial des Nations Unies sur la promotion et la protection de la liberté d'expression et d'opinion, David Kaye, dans son rapport annuel du 22 mai 2015: "L'interdiction de l'anonymat en ligne interfère avec le droit à la liberté d'expression". Plusieurs résolutions des Nations-Unies et textes internationaux sur les droits fondamentaux font aussi de l'anonymat sur Internet un corollaire du droit fondamental à la vie privée (pour peu que les propos tenus soient eux-mêmes licites, évidemment). Vous faites très fort pour quelqu'un prétendant donner des leçons de démocratie.

Donc l'INSEE est un service indépendant et fiable quand il vous donne des statistiques que vous pouvez interpréter de façon totalement fantaisiste pour dénoncer l'action gouvernementale mais d'un coup devient un soldaillon quand ce qu'elle dit vous déplaît? Décidément, un vrai démocrate à la rigueur intellectuelle éblouissante.

Il y a un rapport de la CFDT sur l'octroi de mer qui a été rédigé dans le cadre de l'OPMR?

Je ne suis pas membre de l'OPMR ni des services de l'Etat, je trouve juste votre prétention et votre malhonnêteté intellectuelle risible. Si vous avez des questions, je vous invite à écrire un courrier en lettre recommandé (hommage à Madame Aude) à la présidence de l'OPMR, vous pourrez bien trouver l'adresse seul? Sinon, n'hésitez pas à demander, comme pour le droit la dernière fois et l'économie aujourd'hui, je veux bien vous apprendre à vous servir de Google.

14.Posté par kld le 28/01/2016 19:53
on m'excusera por les "fautes" de framçais" ds mon post 12 , ( "douze" en cyrillique , lol , je sais , ce n'est pas ça le "cyrillique "!) énervement face au pédant balcon sans doute , lol de relol ................
bonne année 2016 mon zami !

15.Posté par Simandèf le 28/01/2016 20:49
Second souffle cela veut qu'a la base la loi n'est pas bonne parce qu'elle n'est pas adaptée à l'économie de dépendance. L'importation ficelé par toutes sortes de taxes dont l'octroi de mer n'est pas remis en cause par la loi relative à la régulation économique. Comme d'habitude on ne traite pas les causes mais les symptômes.

16.Posté par kld le 28/01/2016 21:06
lilas , merci de ramener balcon à ce qu'il est , un blablateur , de la state "dure " , peu intéressant , et surtout suffisant . La retraite c'est pas bon pour tout le monde , certains se bonifient , d'autres s'enfoncent ds leurs turpitudes , suite à une vie "turpidante" sans doute .

17.Posté par Pierre Balcon le 28/01/2016 22:23
Lilas ! qui vous parle de liberté ? La votre est manifestement en sécurité et prospère .
Je ne remets pas en cause le droit qui vous est reconnu par les Nations Unies d'intervenir sous le couvert de l'anonymat . Je ne voudrais pas provoquer une guerre mondiale . Je soutiens simplement que dans une démocratie adulte lorsque l'on intervient dans un débat public portant sur un sujet de première importance , qui ne devrait pas au demeurant vous impliquer personnellement , on a le courage et la politesse de décliner son identité , sauf évidemment si l'on a quelqu'un(e) ou quelque chose a cacher .
Généralement dans ce milieu là on n'est pas ingrat.
Mais à l' ab-usage que vous faites de l'exigence que je m'impose de ne jamais avancer masqué je comprends vos précautions .
Je peux , si vous le souhaitez , vous faire gagner du temps et vous communiquer mes états de services , certes modestes mais pas tout à fait aussi nuls que vous le pensez .
En tout cas de mon côté je ne dois rien à personne , c'est mon plus haut diplôme .

Sur l'interprétation des variations des prix depuis nov 2010 , telles que les rapporte l'INSEE , je trouve votre analyse fantaisiste mais je laisse juges les lecteurs d'INSEE Flash .
Je persiste à affirmer de mon côté que la baisse tendancielle des prix , d'ailleurs très erratique , à La Réunion, est désynchronisée par rapport à la loi Lurel et on a tout lieu de penser que ce sont des facteurs communs à l'économie nationale , et même mondiale ,qui ont été déterminants .
Soutenir que l'inflation s'accélérait jusqu'en mars 2013 est inexact : en 2009 l'inflation a été de 0,5% , en 2012 0,9% etc.
Mettre en avant la loi Lurel comme facteur de régulation à effet déflationniste exigerait d'autres arguments autrement plus robustes. Mais je sais dans vos fonctions on est pris par le temps et les engagements .
La baisse massive des cotations du fret container couplée à une baisse généralisée des matières premières aurait dû être plus amplement répercutées sur les prix .
Quant à la finalité du panier Lurel , qui venait après les deux autres , je dirais simplement qu'il ne sert à rien . Cette démarche avait déjà été expérimentée en Nouvelle Calédonie et on sait où ça les a menés , vers une économie à la mode soviétique .
Vous saluerez Mme la députée de ma part .

18.Posté par Pierre Balcon le 28/01/2016 23:25
Ah mais ça y est ! J'y suis !
Hier vous défendiez la légalité , que dis je la légitimité , de la vente d'un terrain communal au cousin , neveu , beau frère ou je ne sais plus qui .
J'ai voulu alors vous emmener faire un tour à Bruxelles et vous m'avez objecté , comme par pré-science , que la capitale belge était trop mal fréquentée et qu'ici le maire et ses adjoints n'avaient de compte à rendre qu'à eux mêmes . Ils ont été un peu démentis par le peuple mais comme ils disent "on a encore 4 ans devant nous" !.
Aujourd'hui vous me conduisez donc à New York et à la bibliothèque de l'Assemblée où vous avez manifestement vos entrées.
Décidément toutes les grandes causes trouvent chez vous un relais efficace et en tout cas une grande disponibilité.
Tout ça n'est pas très loyal . Il y a ceux qui sont payés pour assurer la veille et ceux qui doivent veiller tard pour contribuer modestement à contenir la propagande .
Vous défendez votre métier moi je ne défends que mes idées .
A mon âge ce n'est peut être pas raisonnable !
Vous avez manifestement la naïveté et le cynisme de la jeunesse , moi je n'ai que la lucidité et la lassitude de la retraite .
La cause est entendue . D'autres Lurel viendront avec d'autres paniers d'illusions .

19.Posté par li le 29/01/2016 01:46
Seuls les lapins crétins peuvent rendre compte et dire les faits.

20.Posté par polo974 le 29/01/2016 14:10
ben, comme ça en passant, si les doms pouvaient rejoindre la zone Schengen...

donc remplacement de l'octroi de mer (qui n'a plus rien de mer, vu qu'il s'applique aussi à la production locale) par un autre système.

21.Posté par POLITIQUE le 29/01/2016 18:07
Vous me faites rire tous autant que vous etes gauche ou droite cela ne changera pas grand chose a vos vies et par ailleurs beaucoup de gens se plaignent de la gauche a la Reunion alors que vous etes le DOM a avoir le plus voter pour HOLANDE

22.Posté par Lilas le 29/01/2016 22:26
17. Mais monsieur Balcon, si c'est votre choix d'afficher votre identité, souffrez que ça ne soit pas celui des autres! Votre hypocrisie est amusante: vous reconnaissez un droit fondamental pour, dans les phrases suivantes, expliquer qu'il ne devrait pas exister en démocratie. Mais c'est une stratégie bien connue: quand on n'a pas d'arguments, on attaque sur la personne de l'adversaire pour le déconsidérer.

Quant à vos états de service, ne vous en faites donc pas: moi, ils ne m'intéressent pas et je trouverais vos arguments tout aussi ridicules venant d'un quidam que d'un polytechnicien.

Sur le côté erratique de la baisse, si vous lisez de mois en mois oui, mais ça n'a rien d'exceptionnel. Le mois de décembre, par exemple, fait souvent l'objet d'une remontée des prix avec la venue des vacances. La tendance est néanmoins très clairement à la baisse.

Sauf erreur, 0.5 est inférieur à 0.9... D'ailleurs, je vous invite à aller consulter les données complémentaires annexées au document INSEE dont vous prétendez vous servir comme source... Il montre très clairement une tendance haussière. Entre août 2009 et avril 2011 d'abord (malgré un bref, mais net repli en novembre 2010) suivi d'un effondrement rapide jusqu'en septembre 2012 et une reprise rapide de l'inflation sur l'année suivante. Ce n'est qu'en 2013 que l'inflation a commencé à reculer de manière durable puisque ce recul s'est fait de manière continue pendant plus de deux ans. D'ailleurs, sur la période, contrairement à la période précédente, le taux d'inflation réunionnais est repassé sous celui de la métropole.

Votre analyse sur les facteurs nationaux et mondiaux aurait pu avoir un semblant d'intérêt... si elle n'était pas démentie par l'impressionnante stabilité de la tendance nationale qui montre une inflation en recul depuis 2011, soit deux ans avant que ce même recul ne s'amorce à La Réunion et si le mouvement qui s'est amorcé en 2013 n'avait pas été trois fois plus rapide chez nous sur la période (passant de 2.1% d'inflation à -1.2 entre mars 2013 et mars 2015 à La Réunion quand dans le même temps, il passait de 0.7 à -0.4 en métropole). Du coup, toute votre argumentation suivante tombe à l'eau puisque le mouvement dont vous parlez a été plus lent en métropole, où les mêmes causes auraient dû avoir les mêmes effets.

Sur le dispositif néo-calédonien, la comparaison est là aussi mensongère. En fait, le dispositif néo-calédonien est beaucoup plus proche du dispositif de feu la liste COSPAR. Sauf erreur, c'est une liste de produits "fermes" c'est à dire que beaucoup de produits y sont définis précisément, ce qui empêche les établissements d'être réellement en concurrence sur la qualité. Ensuite, la baisse de 10% est par produit et non sur le panier, même s'il agit comme un plafond. Enfin, la liste était bien trop large. Effectivement, ce type de dispositifs de prix administrés a montré son inefficacité. Amusant (et révélateur) d'ailleurs que l'exemple néo-calédonien vous soit venu à l'esprit avant celui du COSPAR.

18. Vous avez une mémoire sélective. Vous aviez essayé d'invoquer le droit pour dire que ce dont était accusé un élu de Saint-Denis était illégal. Les faits étant têtus, c'était faux puisqu'il n'était pas preneur de la décision en cause, sauf à démontrer son intervention directe dans le dossier. (Une partie des faits relatés s'était d'ailleurs montrée erronée par la suite). D'ailleurs, aucune poursuite n'a été engagée contre lui sur le sujet il me semble. Face à l'évidence, vous aviez essayé d'invoquer un principe européen. Sauf que celui-ci ne signifiait absolument pas ce que vous essayiez de lui faire dire et ne s'appliquait pas dans le contexte. Vous aviez étalé en public votre totale incompréhension de concepts que vous asséniez péremptoirement à vos contradicteurs. Un peu comme aujourd'hui en somme.

A New-York? A la Bibliothèque (?) de l'Assemblée? Non, je montre juste qu'encore une fois vous essayez de manier de manière totalement partisane des concepts que vous ne comprenez en rien. Nul n'a à montrer patte blanche pour s'exprimer, sans quoi on n'est pas réellement libre de le faire et, pour ma part, je n'ai jamais critiqué un interlocuteur pour qui il est mais pour ce qu'il dit. En fait, qui il est ne m'intéresse guère. La philosophie politique, comme l'économie et le droit, vous sont des concepts étrangers.

Jouez donc la sentinelle de la démocratie de salon si cela vous amuse. Mais à minima, pour ce faire, essayez d'apporter au débat démocratique légitime de vrais arguments, pas simplement un appel à l'autorité que vous êtes seul à vous reconnaître.

23.Posté par Pierre Balcon le 30/01/2016 10:04
De mon temps on recrutait les attachés parlementaires parmi les militants qui avaient au moins 4 qualités : discrétion , amabilité,, intelligence et probité.
Les temps ont bien changé . Aujourd'hui il suffit d'être " fils de.."
Se faire insulter par un costume n'est pas réellement une souffrance pour moi mais une atteinte au fonctionnement de notre démocratie .
Une autre souffrance m'a été de lire le rapport Bareigts ...probablement largement rédigé par un "nègre" et agrégeant quelques contributions techniques des services de l'Etat qu'on a reprises sans en vraiment saisir la portée .
Ce rapport est essentiellement un aveu d'impuissance. Et ce que l'on peut en dire l'a été par un député socialiste de la commission qui déclare en gros "je n'ai pas pris le temps de le lire mais je suis persuadé que c'est un magnifique travail ".

Sur le fond reportez vous à la note expresse de l'IEDOM de juillet 2015 ( abusivement visé par le rapport ) qui montre bien , dans une série longue , partant de janvier 1999 , qu'à La Réunion , comme en métropole, le mouvement de baisse des prix a été amorcé au début 2011 , deux ans avant que la loi Lurel n'entre en application. Il faut être donc d'une particulière mauvais foi pour imputer la baisse des prix aux dispositifs de la loi de novembre 2012 a mis en place . En bon soldat , l'IEDOM, sans le justifier, dans un dernier élan de flagornerie administrative , évoque bien les dispositifs de la LREOM mais pour dire aussitôt que son impact est difficile à apprécier et en avançant sans rire que "cette loi a eu le mérite de susciter une prise de conscience" .
Je soutiens pour ma part que :
- la loi Lurel est un enfumage conçu par la caste des bureaucrates ;
- le bouclier qualité prix est une imposture
- l'observatoire est un machin inutile , comme savent en créer vos amis .
Et au final ce que l'on retiendra du rapport Bareigts c'est qu'il faut encore recruter des fonctionnaires .
Je ne vous salue pas et ceci met un point final à nos échanges parce que je n'accepte de dialoguer qu'avec des citoyens responsables qui ne menacent pas de convoquer le conseil de sécurité si on leu enlève leur masque.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales