Economie

Lurel annonce le maintien "en l'état" de l'octroi de mer jusqu'en 2020


Lurel annonce le maintien "en l'état" de l'octroi de mer jusqu'en 2020
L'ancien ministre des DOM et actuel président de la Région Guadeloupe, Victorin Lurel, ne s'est pas gêné pour devancer l'annonce gouvernementale sur le devenir de l'octroi de mer en discussion à Bruxelles.

Il faut dire que Victorin Lurel avait été particulièrement actif sur le dossier lors de son passage rue Oudinot, avant d'être remplacé par George Pau-Langevin.

Dans un communiqué publié sur la page du site internet du Conseil régional de Guadeloupe le 12 août, Victorin Lurel a court-circuité une probable annonce gouvernementale sur la reconduction de l'octroi de mer par Bruxelles.

Visiblement bien informé, l'ancien ministre se dit "très satisfait de la décision prise par la Commission européenne de reconduire en l’état le dispositif de l’octroi de mer pour la période 2014-2020". Rappelons que le 1er juillet 2014 s'achevait une première période de prolongement du dispositif fiscal de 10 ans accordé à la France. Un délai supplémentaire de 6 mois avait été accordé.

Le communiqué du président de la Région Guadeloupe fait état de la garantie apportée par l'Europe. "Ce dossier vivement défendu par Victorin Lurel revêt un caractère important pour le soutien aux secteurs productifs locaux compte tenu des handicaps structurels qui pénalisent parfois le tissu économique local. Le président de Région a d’ailleurs tenu à accompagner les doléances des socioprofessionnels afin que des arguments chiffrés et probants démontrent la nécessité de maintenir en l’état le dispositif d’octroi de mer, surtout au regard de la taille de nos entreprises. L’exécutif régional entend maintenant demeurer vigilant sur les retombées des effets des exonérations d’octroi de consenties aux entreprises par la Région. Victorin Lurel poursuivra le travail entamé avec les socioprofessionnels afin d’intensifier la lutte contre la vie chère, la relance de l’investissement productif et la création d’emplois. Pour que cette décision puisse bénéficier à tous les consommateurs et plus largement aux Guadeloupéens".

L'octroi de mer est une imposition spécifique aux départements d'outre-mer censée protéger la production locale face à la concurrence extérieure mais l'opportunité de son maintien demeure un sujet maintes fois débattu ces dernières années. Le produit de cette taxe alimente aussi grandement les caisses des collectivités locales de ces départements d'outre mer.
Jeudi 14 Août 2014 - 12:29
Lu 1346 fois




1.Posté par Titi or not Titi le 14/08/2014 14:54
Et Boum !!

Les Consommateurs vont apprécier !! haha !!

Faut bien financer nos Pleureuses de Ponctionnaires Péi !!

Ah oui, c'est vrai mes propos sont limites !!

Mhouhahahaha !!
Nartrouv !!

2.Posté par contribuables!! le 14/08/2014 15:00
tous ces zélus qui dirigent nos "casinos" continueront de flamber nos euros!!!.

3.Posté par le taz le 14/08/2014 15:07
Le produit de cette taxe alimente aussi grandement les caisses des collectivités locales de ces départements d'outre mer.

et donc permet les gaspillages de la classe politique MINABLE de ce département en particulier... ailleurs, je ne sais pas.

donc tout est très cher, car en plus du très haut niveau de protection social de la france, on y rajoute l'octroi de mer...
et on va baisser les salaires des gens qui consomment avec une baisse, voire un arrêt probable de la sur-rem.

je sens la catastrophe arriver...
ya des milliers de commerces qui vont fermer. et ça va faire quoi : encore des chômeurs.

hollande se frotte déjà les mains, son objectif de paupériser toute la france en tuant le commerce avec toutes ces taxes, impôts, octrois et que sais-je encore est en train de réussir...
magistralement.

4.Posté par WTF le 14/08/2014 15:40
En somme, on en sortira jamais de cette taxe abusive, reconnue illégale car contraire à la libre circulation des biens et marchandises. En même temps, supprimé cette manne financière pénaliserait de facto les C.T qui déjà avec les coupes budgétaires étatiques n'ont guère de marge de manœuvre.

C'est tout un système global qu'il faudrait révolutionner. On est bloqués quelque part .

5.Posté par le taz le 14/08/2014 16:07
@4
bien vu, c'est tout qui est à revoir.
je pense qu'il faudrait tout mettre à plat - et notamment toute la protection sociale, qu'on ne peut plus financer depuis au moins 30 ans, mais comme on emprunte, ça passait....

Aller devant les français et leur demander ce qu'ils veulent conserver en leur précisant, sans déficit, ce que ça va leur couter REELLEMENT.. (la sécu, le chômage, les aides sociales, les fonctionnaires, les sur-rem, les niches fiscales, etc.. tout)
une fois le choix décidé, tout mettre à plat et repartir sur un modèle ou les revenus = les dépenses. au moins, atteindre un objectif de 0 déficit).

et je suis sur que cela se fera...
soit de manière concertée si un gvt élu un jour a le COURAGE de présenter la situation réelle de ce pays et d'appliquer la démarche de mise à plat.
soit de manière violente quand le système sera écroulé, avec 20 millions de chômeurs, 30 millions de pauvres et plus rien.. la terre brulée du socialisme... les résultats de leur guerre contre la finance...

* m'est avis qu'on va vers la solution n°2.... je ne sais pas pourquoi.. peut-être le comportement des imbéciles actuellement au pouvoir qui continuent à nous prendre TOUS pour des cons, tant qu'on est les gros cons de français de la classe moyenne qui payent les impôts... nécessaires à financer les gaspillages qu'on devrait arrêter tout de suite. (par arrêter, j'entends faire des réformes, prendre des décisions... bref, tout ce qui ne se fait pas depuis mai 2012....)

6.Posté par WTF le 14/08/2014 16:29
Je pense aussi @5, qu’affectivement, à moins d'une révolte massive, dans les cris et le sang...rien ne changera. On continuera ainsi. En "bas", on distribue des cacahuètes aux gens (prestations sociales..qui arrangent plus d'un...et pour cause ...), au milieu, la grande majorité des gens, qui n'ont droit à rien comme aides, mais payent tout et n'ont ni le courage de tout plaquer car on à un p'tit bout de gras (une case à payer, une auto à crédit, des enfants à faire grandir et à éduquer....si tu fais grève, vu que c'est un "droit" il paraît, c'est "X" € en moins sur une paye avec laquelle on à du mal à boucler ses milieux de mois....) et au sommet, ceux qui sont vraiment riches et qui peuvent s'oxygéner l'esprit de ce monde pourris (voyages, loisirs, culture..le tout, très régulièrement) pour résister à cette puanteur sociale, car au dessus des gazs nauséabonds !

A bien y regarder, les 3 ordres sont toujours là. Juste mouvant. On nous tient par les burnes, les pressent...jusqu'à ce que ? on verra; Mais d'avis que comme la nature humaine fait qu'on supporte et qu'on s'adapte, les gens en ont conscience, mais acceptent.

7.Posté par babi le 14/08/2014 19:14
Lamentable...

8.Posté par francette le 14/08/2014 20:10
Qui va payer la NRL? Comment vont fonctionner les collectivités locales?
Comment celles-ci vont stopper la précarité de son personnel?
Sans l'octroi de mer, il va falloir trouver les sous. Il n'y a pas 50 solutions : les impôts.

9.Posté par francette le 14/08/2014 20:10
Qu'est-ce qu'il en sait ce Monsieur?
Pourquoi les autres députés ne le savaient pas?

10.Posté par À méditer le 14/08/2014 21:29 (depuis mobile)
Mettre l'accent sur cet octroi de mer ne représentant que 5% permet de faire oublier les marges gigantesques des lobbies qui saignent la population réunionnaise avec la connivence des réseaux financiers, banques, etc...Rényoné rouv zot yeux !!!!

11.Posté par PAYET le 14/08/2014 22:45
AH QUI CENSER PROTEGER NOTRE PRODUCTION LOCALE / COMMENT EXPLIQUER CETTE VANILLE POURRIE DE MADAGASCAR QUI NOUS ENVAHIT ; les carottes d'AUSTRALIE OU DE CHINE . ET J'EN PASSE . SANS OUBLIER L'ARTISANAT EXTERIEUR ; ENCORE MADAGASCAR QUI CONCURRENCE NOS PRODUITS .

MERCI POUR LES TOURISTES QUI ACHETENT CETTE VANILLE ; LA RAMENENT EN METROPOLE OU CELLE CI POURRIT AVEC DES VERS PLEIN LES GOUSSES . AU MARCHE FORAIN DU SAMEDI
UNE DAME M'A RACONTE SA MESAVENTURE . DES VERS PLEIN SA VANILLE . PUIS LE TOURISTE DIT QUE C'EST A LA REUNION QU'IL L'A ACHETE . ENCORE UNE BONNE PUB POUR LA REUNION . JE SUIS TELLLEMENT BETE QU'IL FAUDRAIT M'EXPLIQUER COMMENT L'OCTROI DE MER PROTEGE NOTRE PRODUCTION . CET OCTROI DE MER EST UN IMPOT ROYALISTE ALORS QUE LE ROI EST MORT . VIVE LE ROI .

EN FAIT SON MAINTIEN EST FAIT POUR ENTRETENIR TOUS LES ROITELETS AU GOUVERNEMENT DE L'ILE BOURBON .

12.Posté par tonton le 15/08/2014 08:55
Temps que je délocalise mon entreprise aussi.. J'en ai marre.

13.Posté par Tanbi le 15/08/2014 12:21
@10 - Entièrement d'accord, la suppression de l'octroi de mer, ce sera de la marge supplémentaire pour les monopoles un point c'est tout !

Mais il y a encore des couillons pour croire que ça va faire baisser les prix. Souvenons nous de la baisse de la TVA dans la restauration : pas de baisse des prix et pas d'embauche !

14.Posté par nicolas de launay de la perriere le 16/08/2014 16:29
Le maintien permet à l'Etat de se defausser..rien n empeche la collectivite regionale d appliquer un taux zero sur tous les produits...allez didier...bouge toi..ose !!!

15.Posté par nicolas de launay de la perriere le 16/08/2014 16:30
13.
Le couillon n est pas celui que l on croit..

16.Posté par Tanbi le 16/08/2014 17:59
15 - Si Didier ROBERT osait prendre une telle décision, politiquement il serait mort !

L'Etat ne compense déjà pas ce qu'il devait déjà compenser : le nombre de bénéficiaire du RSA explose mais la dotation de l'Etat reste la même !

Dans ces périodes de disette budgétaire que croyez vous qu'il se passera ? Les collectivités n'auront d'autres choix que d'augmenter les autres impôts si demain on supprimait l'OM.

Enfin, appauvrir les collectivités ne les rendra pas plus vertueux !

17.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/08/2014 22:02
il faut savoir prendre de mauvaises décisions parfois..Cela aura le mérite d'assainir par la remise en cause de certaines constructions péi, perdurant depuis bien trop longtemps..

18.Posté par Tanbi le 18/08/2014 19:38
17 - La seule solution serait de sortir du statut de département.

19.Posté par nicolas de launay de la perrière le 18/08/2014 22:57
18.
le statut actuel permet aux politiques de tout bord en situation à ce jour, et par le passé également, de s'exonérer de toute forme de réflexion permettant aux réunionnais d'être acteurs actifs du devenir de leur île.

il suffit de voir le pétard mouillé que furent les EGOM...

il existe d'autres statuts pour les territoires ultra-marins au sein de la République..pourquoi éviter le débat ? la situation actuelle de la Réunion n'est ni acceptable pour les réunionnais, ni acceptable pour le pouvoir central parisien...sauf à ce que ce dernier n'en ait rien à f... du département 974..

toujours est il que la première des actions fortes est la suppression de l'amendement Virapoullé..


20.Posté par nicolas de launay de la perrière le 18/08/2014 23:02
16.
si l'Etat ne compense pas.. alors qu'il devrait...Que les collectivités lésées portent l'affaire devant les juridictions compétentes..!!

21.Posté par RADIO BISTROT le 09/10/2014 20:32
Qui provoquera le mouvement de raz le bol des consommateurs réunionnais pour faire pression sur l'Europe afin que cesse ce raquette ?

Qui motivera les foules ?

Je le suivrai sans hésiter !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales