Revue de presse

Lundi 28 février 2011

Le Quotidien fait sa Une ce lundi sur une statue de la Vierge qui pleurerait du sang. C'est dans un appartement de la résidence Europe à Saint-Benoît que le "miracle" se serait produit. De nombreux curieux ont défilé dans la salle de prière de Marie-Rose Boyer hier. Entre miracle et supercherie, les Réunionnais sont divisés.
Le Jir fait quant à lui sa Une sur une nouvelle alerte au requin aux Roches-Noires. Un squale de deux mètres a été aperçu hier matin. Le spot de surf a été évacué et le drapeau rouge hissé. Huit jours après l'attaque d'un surfeur à Trois Roches, à Grand Fond, cette apparition vient prouver que le requin tué la semaine dernière, n'était pas le seul dans la zone.


Lundi 28 février 2011
FAITS DIVERS

L'information est reprise par les deux journaux : le corps d'un adolescent a été retrouvé sans vie, hier, au pied d'un appartement du front de mer de Saint-Pierre. Selon les premiers éléments, le jeune homme se serait défenestré de son appartement. Les circonstances du drame restent inexpliquées. Une autopsie sera réalisée aujourd'hui.

ECONOMIE

"Des Réunionnais déçus malgré leurs efforts", titre le Quotidien. Le Salon International de l'agriculture s'est achevé hier, Porte de Versailles à Paris. Une 48e édition qui n'a pas satisfait les exposants réunionnais. L'année de l'outre-mer n'a pas eu d'impact sur leurs ventes. Si les exposants ont eu une meilleure visibilité, ils auraient souhaité que les médias leur accordent plus d'importance.

"Le coton a pris un sérieux coup de chaud", titre le Jir. La hausse des matières premières touche aussi l'industrie du textile. Le prix du coton flambe. Durant le dernier trimestre 2010, le cours de la fibre a été multiplié par deux à New-York. Les professionnels du secteur prévoient une hausse de 20 à 40% pour la mode, et de plus de 60% pour le linge de maison. Dans les magasins réunionnais, les étiquettes ont déjà été modifiées.

"Les sushis sortent du maquis", titre le Jir. Le marché du Japan food est en plein essor. En 2010, on comptait en France 1.580 restaurants de sushis contre 1.750 fast-food. Sur l'île, la concurrence s'installe. Restaurants spécialisés et grandes surfaces jouent des coudes pour décrocher ce marché qui aurait en outre une bonne influence sur notre pêcherie. Le Comité des pêches compte sur le créneau du sushi pour soutenir la filière locale.

SOCIETE

EDF pourrait avoir recours à des délestages des aujourd'hui, à compter de 16 heures, afin de maintenir l'équilibre entre la production et la consommation. La situation de la distribution électrique serait critique. Le mouvement des agents EDF se poursuit. Le dialogue aurait été renoué entre la direction et les grévistes. Le porte-parole du mouvement, Patrick Hoarau, indiquait hier sur Réunion 1ere, que "les salariés reprendraient le travail" aujourd'hui. Depuis, la confusion règne. Joël Didat, représentant syndical, a annoncé de son côté que la grève n'était pas finie.
Lundi 28 Février 2011 - 06:01
Amandine Dolphin
Lu 1371 fois




1.Posté par noe974 le 28/02/2011 10:53
1)La Vierge qui pleure : il semblerait que c'est une supercherie ...une invention de la grand-mère ...
2)Requins : la chaleur en ces jours et l'eau trouble et chaude attirent des prédateurs sur nos côtes à la recherche d'une nourriture plus abondante ... à prendre au sérieux (au-delà des plaisanteries) ...Evitons d'autres drames inutiles ...
3)Sushi : à la mode , même chez nous , on commence à aimer cette cuisine japonnaise mais l'océan a-t-il suffisamment de ressources ?
4)EDF : délestage ou pas ? On commence à prendre conscience que cette énergie est très importante et peut-être pas inépuisable ...
5)Salon de l'Agriculture : tj la crise ? Que propose notre île de nouveau aux Métropolitains ? à part les samoussas et les bouchons ....?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 06:56 [Revue de Presse] Lundi 5 décembre 2016

Dimanche 4 Décembre 2016 - 06:58 Dimanche 4 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales