Revue de presse

Lundi 26 avril 2010

Aux Unes de vos journaux ce lundi : "A la Réunion, aussi, on meurt dans la rue" pour le Jir et "Le papy-boom" pour le Quotidien.
Le Jir s'intéresse aux statistiques avancées par les boutiques solidarité selon lesquelles 74 sans-abris sont morts dans le Nord et l'Est depuis 1995. Le journal met l'accent sur le travail des bénévoles, sans qui les SDF seraient totalement livrés à eux même.
Le Quotidien nous parle donc de "papy-boom" ce matin. Avec le vieillissement de la population, ils seraient environ 3.000 chaque année à partir à la retraite dans l'île, selon les dernières statistiques de la Caisse générale de sécurité sociale. L'âge moyen du retraité est de 62 ans contre 61 ans en métropole.


Lundi 26 avril 2010
FAITS DIVERS

Les gendarmes ont interpellé la semaine dernière, un pêcheur plaisancier au port de Saint-Gilles. Jean-Marie Leveneur se trouvait dans la réserve marine. Son bateau a été placé sous scellés par les militaires. L'interpellé a indiqué qu'il pêchait pour se nourrir et dénonce les poursuites dont il fait l'objet et leurs "deux poids deux mesures". Jean-Marie Leveneur évoque entre autres, des "passe-droits".

Le Quotidien s'intéresse à la journée de la sécurité routière qui s'est tenue hier au Colosse à Saint-André. Une journée orientée sur le thème de la vitesse et de ses dangers. La manifestation a été organisée par Camille Chekouri, étudiant en BTS assistant de gestion des PME et PMI, en collaboration avec l'association Street Boys, le service sécurité routière de la préfecture et l'école de pilotage de Malik Unia.

ÉCONOMIE

"Et si le goyavier devenait l'or rouge de la Réunion ?" C'est la question posée par le Jir. Le journal s'intéresse à l'avenir prometteur du petit fruit rouge. Un projet d'unité de transformation du goyavier est à l'étude. Jusqu'à ce jour, les fruits sont vendus entiers, au kilo aux artisans et industriels qui ont la charge de les transformer.

"Le savoir-faire du faire-savoir", titre le Quotidien. Le journal nous dresse le portrait de Laurent Deschateaux, créateur de sites internet. Après avoir passé huit ans dans l'armée, le jeune homme de 33 ans décide de se consacrer à sa passion pour l'informatique. "Je veux rendre les petites et moyennes entreprises visibles", déclare le créateur web.

SOCIÉTÉ

"Le patrimoine dionysien en danger de mort", titre le Jir. Des passionnés d'architecture tirent la sonnette d'alarme. Le patrimoine architectural de la ville s'effrite. Si des rénovations sont effectuées sur les cases situées rue de Paris, certains sites sont abandonnés ou dénaturés. "Saint-Denis est ce que l'on appelle en créole une "coquette malpropre"", commente le journal.

"Un anniversaire de mariage en rouge et blanc", titre le Quotidien. Jésus et Espérance Clavero ont fêté hier leur 67 ans de mariage. D'origine espagnole, les deux époux ont connu la douleur de la guerre d'Espagne et les persécutions franquistes. D'abord exilé en France, le couple vit aujourd'hui à Fleurimont, dans les Hauts de Saint-Paul. Toute la famille était réunie hier pour fêter leur noce de chinchilla.

CULTURE

Le Quotidien interroge Serge Rosenzweig. Le professionnel du cinéma d'animation était dans l'île toute la semaine dernière pour donner une formation aux jeunes professionnels locaux. "Ulysse 31", "Les mystérieuses cités d'or", "Foot 2 rue", Serge Rosenzweig est une grande figure du cinéma d'animation.

Le journal propose par ailleurs une rencontre avec l'acteur Bernard Menez. L'acteur a séjourné pendant deux semaines au Lieu d'Art Contemporain de Vincent Mengin et Roselyne Von-Pine à la Ravine des Cabris. Dans l'île pour rencontrer les 700 élèves auteurs de rédactions servant à l'écriture d'une pièce de théâtre, le comédien se livre au journal.

lundi_26_avril_2010.mp3 Lundi 26 avril 2010.mp3  (3.65 Mo)


Lundi 26 Avril 2010 - 06:00
Amandine Dolphin
Lu 2139 fois




1.Posté par Kikose le 26/04/2010 14:29
A en croire Monsieur LEVENEUR, qui a un statut de plaisancier, la pêche lui permet de nourrir sa famille, étant RMISTE.
Bien ce pose la question alors du "plaisanciers pêcheur marron". Avec le RMI, s'il ne vend pas son poisson, je ne voit pas comment il peut entretenir son bateau, et son fonctionnement. S'il vend son poisson il est en contradiction avec la loi et contribue à jeter l'opprobre sur les plaisanciers qui ne sont pas, dans la grande majorité, des pêcheurs marrons.

En plus, il dit, d'après le JR qu'il n'est pas le seul et que... Bref lorsqu'il est pris la main dans le sac il tempête et à la lecture nous découvrons qu'il serait multirécidiviste. Le pire il menace de faire péter sa case et ... Drôle de mentalité que celle là.

Mais il n'est pas le seul à avoir cette attitude, rappelons nous nos chers élus qui pris la main dans le sac clament qu'ils sont des petits et que d'autres font ou ont fait pire... Voilà d'où vient l'exemple. Alors Mr Leveneur : trouve un avocat politicien lui il connaît tous les rouages et les combines pour vous faire éviter le pire.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 07:00 [Revue de Presse] Mercredi 7 décembre 2016

Mardi 6 Décembre 2016 - 07:00 [Revue de Presse] Mardi 6 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales