Revue de presse

Lundi 05 avril 2010

Dans vos journaux ce matin, le Quotidien et Journal de l'île s'intéressent à la mer: le Quotidien titre "Les dangers de la mer", et consacre une double page aux infections, morsures, piqûres et autres. Le Journal de l'Ile se penche quant à lui sur le business du surf: "Le business du surf rate la vague", titre le journal. Ce sport très populaire sur l'île n'aurait pas de grandes retombées économiques.


Lundi 05 avril 2010
FAITS DIVERS

A Saint-Pierre, un homme accusé d'agression au couteau doit être déféré au Palais de Justice de Saint-Pierre aujourd'hui. Samedi soir, sur le front de mer, un individu d'une trentaine d'années a été poignardé lors d'une bagarre. Transporté aux urgences avec des blessures sérieuses à l'abdomen, son pronostic vital n'est plus engagé. Son agresseur présumé doit être déféré aujourd'hui et pourrait être jugé demain. Les faits sont repris par les deux journaux.

Le Quotidien et le Journal de l'Ile annoncent le décès tragique d'un journaliste à Bras-Panon. Nicolas Casolari, ancien journaliste à Antenne Réunion, a été percuté par une moto alors qu'il était en train de filmer un motocross. L'engin a fait un léger écart après un saut, et a atterri sur le cameraman. Nicolas Casolari avait 43 ans et était père d'un petit garçon.

ECONOMIE

"Only voit la vie en rose" annonce le Journal de l'Ile. Selon le quotidien, l'opérateur occupe désormais un place importante sur le marché de la téléphonie. Un succès qui s'expliquerait en grande partie par l'arrivée de David Mignot, actuel PDG de Only.

Le Journal de l'Ile s'intéresse aussi à la filière avicole, qui aurait souffert de la hausse des importations de volailles l'an dernier. Les aviculteurs mettent tous leurs espoirs dans le projet d'un nouvel abattoir.

POLiTIQUE

Le Quotidien donne la parole à Françoise Vergès et Carpanin Marimoutou. Dans une tribune libre, les deux intéressés répondent à Noël Imbert-Bouchard, spécialiste en ingénierie culturelle et touristique. La semaine dernière, l'homme avait analysé l'échec du projet de la Maison des Civilisations.

SOCIETE

Plusieurs personnalités réunionnaises se voient décerner la Légion d'honneur pour la promotion de Pâques, révèle le Quotidien. Parmi ces personnalités, on retrouve entre autre le commissaire de police Daniel Thirel, les entrepreneurs Victorine Taïlou et Michel Hibon, mais surtout Françoise Vergès, en sa qualité de présidente du "Comité pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage".

"Une ambassadrice du tourisme seychellois nommée à la Réunion" annonce le JIR. Jacqueline Soopamanian vient d'être nommée ambassadrice à la Réunion pour promouvoir les Seychelles sur l'île. Selon le quotidien, le taux de fréquentation de l'archipel par les Réunionnais a augmenté de 38% entre 2009 et 2010.

lundi_05_avril_2010.mp3 Lundi 05 avril 2010.mp3  (2.6 Mo)


Lundi 5 Avril 2010 - 06:00
Virginie BARET
Lu 2196 fois




1.Posté par PECPEC le 05/04/2010 10:20
"Aux français méritants"
C'est du grand n'importe quoi les décorations, surtout celle-ci. La plus haute distinction offerte aux français méritants.
En quoi sont ils méritants ces derniers nommés? D'avoir fait correctement leur travail, la belle affaire !
Dans ce cas la majorité des français la méritent largement. Du plus petit des travailleurs qui a fait avancer son entreprise, donc le pays à la mère de famille, qui a élevé "normalement" ses enfants.
Je n'ai pas le souvenir que Napoléon, l'ai inventé pour ceux qui se sont gavés sur le dos de cette même république.
Pauvre France, tu es tombée bien bas ! ! !

2.Posté par Choupette le 05/04/2010 11:47
Petit lot de consolation pour Madèèèèèèème...

3.Posté par FERUS le 05/04/2010 11:52
Ces médailles sont une honte ! La légion d'honneur, à l'instar de la médaille du mérite, sont remises non en fonction de l'honneur et des mérites récoltés sur les champs de bataille civils et militaires mais en fonction de l'influence du lobbing exercé par leurs groupes de pression. On se souvient de Maurice PAPON. Il en est de même, il n'y a pas si longtemps, d'un haut responsable du Conseil Général, qui s'est vu décerné la médaille du mérite mais qui s'était surtout distingué par son appétit du pouvoir et son aptitude à détruire les motivations du personnel départemental.
Ces médailles ne sont guère plus qu'un indicateur de présomption de magouille.
Quelle honte pour la nation !

4.Posté par FRANCO le 05/04/2010 12:14
Cette distinction napoléonienne a été, ne l'oublions, érigée pas un tyran guerrier qui a mis à feu et à sang l'Europe au nom de sa gloire et non pas pour la gloire de la France et de la République !!!

La "légion d'honneur" ne court-elle pas aux yeux de très nombreux Réunionnais le risque de perdre ses "2 nn" au bénéfice de "2 rr" en devenant un "lot de consolation" pour celle qu'elle entend aujourd'hui honorer, pour sa présidence du « Comité pour la mémoire de l’esclavage », et ce sans doute au nom de la "Réconciliation et de la Fraternité" ?

De très nombreux Réunionnais se souviennent fort bien de l'émission de télévision au cours de laquelle "la nouvelle chevalier" de la légion d'honneur ne s'était pas vraiment distinguée par ses connaissances .... sur l'esclavage !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 07:00 [Revue de Presse] Mardi 6 décembre 2016

Lundi 5 Décembre 2016 - 06:56 [Revue de Presse] Lundi 5 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales