Social

Luc Chatel promet une réponse "dans les prochains jours" aux enseignants néo-titulaires


Luc Chatel promet une réponse "dans les prochains jours" aux enseignants néo-titulaires
Les représentants syndicaux des 41 jeunes enseignants réunionnais qui refusent d'être mutés en région parisienne à la prochaine rentrée scolaire rencontrent actuellement à la Région Jean-Louis Maillot, le directeur de cabinet de Didier Robert, pour faire un point d'étape sur l'avancée de leur requête.

Le président de Région Didier Robert a d'ailleurs rencontré le ministre de l'Education nationale Luc Chatel, hier à Paris. Il l'a à nouveau interpellé sur la situation de ces 41 jeunes enseignants réunionnais qui ne souhaitent pas être mutés en métropole.

Il "a très fortement insisté pour qu'une solution soit trouvée afin que les enseignants concernés puissent bénéficier d'une affectation à La Réunion pour la prochaine rentrée scolaire", précise Didier Robert dans un communiqué. Il a également demandé "la mise en place d'une véritable réflexion en concertation avec les partenaires locaux pour qu'à l'avenir, ce type de situation humainement complexe ne se réitèrent pas à chaque rentrée".

Selon le communiqué de la Région, Luc Chatel a assuré à Didier Robert "une réponse définitive sur ce dossier dans les prochains jours en acceptant de procéder à un nouvel examen de ce dossier".

Par ailleurs, la FSU prévoit une mobilisation lors de la visite de la ministre de l'Outre-mer Marie-Luce Penchard, les 22, 23 et 24 avril prochains, afin de l'interpeller sur le cas de ces nouveaux enseignants qui ne veulent pas être mutés en métropole alors que leurs postes seront occupés par des stagiaires qui auront les mêmes fonctions mais qui ne bénéficieront que de contrats précaires...
Jeudi 15 Avril 2010 - 11:48
Karine Maillot
Lu 2137 fois




1.Posté par Cambronne le 15/04/2010 12:05
c'est bien là les problème de celui qui braille avec la porte ouverte à toutes les compromissions, c'est se retrouver aux côtés de minables individus profiteurs qui veulent le beurre et l'argent par tous les moyens et qui vous poignarderont dès qu'ils en auront les moyens possible.
Si toutes les puissances syndicalistes révolutionnaires avaient eu une vision évangélique de leur mission de défendre l'indéfendable , le sens et terme ‘éducation nationale ’ n'aurait jamais été inventé pour stigmatiser leurs abus ; et il n'existerait plus aujourd'hui de privilèges d'une sur rémunération discriminante . Mais hélas !...

2.Posté par Ded le 15/04/2010 12:08
Et si la réponse est positive ( si on rouvre les postes nécessaires, si on débloque les postes mis sous le coude par le Rectorat) cela prouvera seulement que pour cette année , le gouvernement aura "soigné" l'une des rares régions passées à droite ( la seule) mais le problème se reposera encore et toujours l'an prochain et on verra refleurir les commentaires idiots , douteux limites racistes , comme tous les ans...au lieu de s'interroger vraiment sur le problème des postes nécessaires...et sur la survie de l'éducation nationale.

3.Posté par Fabien le 15/04/2010 12:46
Ne rien céder et envoyer tout ce petit monde sur leur poste selon la réglementation en vigueur!!!

4.Posté par Elise le 15/04/2010 14:29
Le débat n'a jamais été "la rémunération des fonctionnaires"!
Il faut arrêter de parler du coté financier, des vies de famille sont en jeu!!!

5.Posté par Jean le 15/04/2010 14:44
Depuis le début du conflit, je lis, souvent, des personnes aigris par ces jeunes qui demandent à rester dans leur île. Aujourd'hui, ces personnes agissent. Peut être que les autres auraient dû en faire autant les années précédentes.

Autres choses que j'ai remarqué à travers les interviews des différents protagonistes, il me semble qu'il y a pas mal de parents dans ces grévistes.
Certes, c'est un concours national et toutes les obligations que cela engendrent, mais n'y aurait il pas de solutions pour ces personnes qui leur permettraient de concilier vie de famille et vie professionnelle.
Sommes nous dans un monde cruel? Peut être que je suis une des dernières personnes à avoir un cœur, mais cela m'est impossible de concevoir qu'un enfant puisse ne pas vivre sans un de ses parents pendant une longue période.

Trouvons une solution pour ces personnes!! Réunion, terre de solidarité. Il est temps de le montrer.

6.Posté par Pierre Frederic Dupuy le 15/04/2010 14:51
4. Ouais. Des principes républicains aussi. L'égalité entre les origines géographiques, par exemple.

Toujours aussi hallucinant de voir des gens qui ont passé un concours en sachant pertinemment qu'ils seraient envoyés en métropole venir pleurer une fois qu'ils l'ont eu...

7.Posté par Cambronne le 15/04/2010 14:56
4.Posté par Elise le 15/04/2010 14:29
Le débat n'a jamais été "la rémunération des fonctionnaires"!
Il faut arrêter de parler du coté financier, des vies de famille sont en jeu!!!

Et mon cul c'est du poulet la route grillé au fines herbes "A quoi ça sert que Ducros se soit décarcassé ?"hein ? Les familles n'ont qu'à suivre fallait pas faire fonctionnaire ...lorsque l'on signe un contrat avec les français l'on accepte les inconvénients
de quoi parlons nous les patrons ces nous et nos impôts , alors soit l'on admet les conditions soit l'on démissionne ...mais ou vous croyez vous les neuneux ?
Au club med ? Le problème semblera toujours insoluble à résoudre car il faudra trouver des sous -vite, des sous, encore des sous sous pour entretenir cet bande de nantis ...vrais gratteurs de cul ces individus coutent plus à la société qu'ils ne rapportent

8.Posté par mimosa le 15/04/2010 15:50
Qui est gratteur de cul entre ces profs et vous ?? Allez faire un tour et posez vous la question sérieusement, certaines personnes risque de mourir bete!

9.Posté par stéfo le 15/04/2010 15:53
Non!! Mais de quel droit permet tu de traiter ces profs ces jeunes de gratteur de cul ? tu te prends pour qui toi !! Si t'as ton temps à perdre vas voir ailleurs !!

Y a des gens je vous dites

Il ne faut pas juger quand on s'est pas de quoi on parle
Je pense que si ces jeunes se défendent il y a une raison,ils ont le droit de rester ici il ya des places pour eux ! Ou est le problème !
Courage marmaille !!

10.Posté par Giorgio le 15/04/2010 15:54
Cambronne, un boug i veut fé a li moralisateur et ki se montre finalement être quelqu'un de vulgaire, sans respect d'autrui.
"Les vrais gratteurs de cul" ne se trouvent pas forcément où l'on pense.
Chacun devrait balayer devant sa porte avant.

11.Posté par didier le 15/04/2010 15:55
Mes enfants tenez bon et ne vous laissez pas influencer et démonter par les "mauvaises herbes"!

12.Posté par robokope le 15/04/2010 15:55
Tenez bon et ne lâchez rien!

13.Posté par katerpilar le 15/04/2010 15:57
T mi comprends pu les choses moi , créole les faibles la peur zoreil!
marmaille, tien bon !!

14.Posté par kréol chtimi le 15/04/2010 16:00
C'est triste pour ces jeunes enseignants mais effectivement les régles du jeu sont là et il semble difficile même pour un ministre de les contourner ...

le débat devrait être en amont, pourquoi envoyer hors département des enseignants qui ont passés le concours à la réunion ? Ne vaudrait-il pas mieux les laisser enseigner à la réunion, car ils connaissent mieux que les "petits bleus" zoreils fraichement débarqués les soucis du "parler créole" à l'école !!! ils sont bien mieux armés pour aider les enfants et les jeunes à franchir l'écueil de la maîtrise de la langue ... et ne sont pas condescendants avec les gamins qui écorchent le français :(

Mais non, on estime (à tort) que ce type de concours doit rester national, foutaise !
Il y des particularismes régionaux, refuser de les voir c'est se voiler la face et créer des inégalités.

Si seulement les réunionnais se serraient un peu les coudes sur la question de l'éducation et des enseignants... mais là je rêve hein. Solidarité à la réunion ? Mouais bien sûr, ya qu'à voir à quel point les grèves sont super bien suivies dans le département, ça donne une bonne idée du degré de solidarité existant sur l'île.

15.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 15/04/2010 16:49
Il faut faire la part des choses: certes, la première mutation est souvent hors de la Réunion, ce qui est salutaire pour permettre aux futurs profs de voir un peu du pays, de s'ouvrir à d'autres horizons, de poser un regard neuf et plus objectif sur la Réunion au retour. Mais il existe déjà des dispositifs d'aides au retour il me semble, notamment des facilités dans les demandes de mutations. On ne les bannit pas de la Réunion, on leur demande d'aller se former quelques années ailleurs. Donc, tôt ou tard, s'ils le désirent, ils pourront revenir et faire profiter de leur meilleure connaissance des réalités locales. Ce n'est l'affaire que de quelques années.

5. S'ils ont des familles, ils savaient que cela arriverait avant. Il fallait en tenir compte!

16.Posté par Alex le 15/04/2010 17:33
Zot i peut compte sur mon soutien. Mi pense que d'autres réunionnais lé dérrière zot mouvement. Mé com dabitude, ici na poin i descende ds la rue kan i fo.
Arrete fé zot poupette et vien montré pr une fois que bone réunioné lé solidaire.

17.Posté par Ulysse le 15/04/2010 18:34
Moi aussi je les soutiens bien sur et sans réserve.
Attendons de voir la réponse du ministre (qui ne me parait pas avoir un profil très ouvert et compréhensif mais je souhaite me tromper) et cela nous donnera aussi une idée de la façon dont Didier Robert a su se faire entendre ou non.

18.Posté par Cambronne le 15/04/2010 18:55
10.Posté par Giorgio le 15/04/2010 15:54
Ma réponse est volontairement provocatrice , mais face aux drames qui sont en train de se construire, dans ce pays en faillite l'on s'attarde sur le cas de quelques individus parasites auxquels l'état offre un travail garanti , alors que je pense aux 130000 chômeurs qui eux n'ont aucun espoir d'en avoir un ils attendent gentiment les réponses du référant au pôle emploi ensuite ces fonctionnaires profiteurs s'étonneront que les travailleurs normaux les considèrent comme des fainéants.
Ah, c'est sur que ça deviendra difficile pour ne pas dire délicat, de glisser sa petite grève dans un calendrier aussi surchargé, c'est sûr ! surtout pour des revendication aussi stupides à faire la fine bouche sur une mutation ...
Aussi si vous insinuez que j'ai décidé de me gratter prochainement le cul vous n'avez pas tort , car à la seul différence c'est que moi je n'ai pas de compte à rendre vu que je suis libéral et si je n'ai pas envie de travailler pour engraisser ces branleurs et autres j'en foutre rien en parasites je vais me mettre aux abris dans un paradis fiscal et vivre heureux comme Alexandre le bien heureux
eux s'ils ont signé avec l'état c'est pour en chier. ..sinon qu'ils démissionnent et si ma vulgarité irlandaise libre vous agace j'en suis fort aise et bien mourrez maintenant! ...
ce soir je viderais un whiskey irlandais pour cette congratulation

19.Posté par anticambronne le 15/04/2010 19:18
je souhaite préciser à Cambronne que quand la kalité réactionnelle lé miniable i vo mieux éviter de réagir sur des choses que vi maitrise pas. Tout d'abord lorsqu'on passe le concours de l'éducation nationale nous n'avons pas d'infos sur le nombre de postes qui seront fermés l'année ensuite. Donc le concours est certes national mais dans la fonction publique on ne signe pas de contrat mais de procès verbal d'installation qui ne stipule en rien que l'année après sa stagiairisation on doit quitter son île natale. Alors aujourd'hui il me semble que si les Réunionnais réagissent il faut pour ce genre d'individu assumer ses frustrations face à des nouveaux formés qui n'acceptent plus de se taire face à l'opacité des institutions et dirigeants souvent décalés de la réalité de notre île et de nos caractères. Nous nous sommes trop longtemps laissés faire et aujourd'hui nous réagissons pour prendre les places qui nous reviennent. Ensuite, si vous considérez les profs comme des gratteurs, c'est bien que vous ne connaissez pas le métier d'enseignant et méprisez les profs qui vous ont appris à lire écrire et compter et de ce fait permis de poster vos réactions. Par extension vous méprisez l'éducation de vos propres enfants. Alors stop! donner des infos plausibles et non sans soutenance car visiblement vous ne connaissez pas de quoi vous parler. Par ailleurs je renvoie l'idée que construire une famille n'est pas un jeu mais un projet de vie et des circulaires existent pour faire valoir le rapprochement de conjoint et si beaucoup de parents se mobislisent c'est pour faire valoir un droit qui plus est lorsqu'ils sont sensibles du fait d'une vraie formation au domaine éducatif car séparer un enfant de ses parents est totalement inhumain. Je demande vraiment que les Réunionnais ne se laissent plus diriger par des propos qui tentent de nous désolidariser. Enfin si la notion des salaires des fonctionnaires est si souvent amenée c'est que des connaisseurs savent comment contre utiliser l'argent public pour en effet gratter leur cul!!!! Les profs qui se mobilisent sont en grève donc pas payer alors l'aspect de la surrémunération stop aux fausses idées. Je dis juste pour les plus frileux venu prendre les surrémunérations dans les DOM supprimons cet aspect et vous verez que les originaires seront toujours dans la volonté de rester avec leur famille et dans leur terre nation contrairement a beaucoup qui donnent de faux arguments face à une cause légitime car des postes existent et ces jeunes formés connaissant le contexte socio éco ethnique et culturel de l'île.

20.Posté par Pierre le 15/04/2010 21:30
L'action administrative ne doit pas se couper de la réalité sociale, écononomique, culturel, géographique. Or nul ne peut contester ces réalités particulières à la Réunion. L'action administrative doit refléter fidèlement l'attente de la société, elle doit répondre aux aspirations de la conscience collective qui se sont si bien exprimées lors des Etats Généraux de l'Outre-Mer dont l'une des mesures phares a été la suivante : favoriser, dans le respect des principes républicains, les affectations des ultra-marins dans leur département et les promotions sur place, en assouplissant certaines dispositions statutaires.
Il faut dépasser certains principes déphasés par rapport à la réalité comme le caractère national du concours pour faire preuve de bon sens, de raison, de discernement : on peut pas favoriser la précarité à la Réunion en embauchant des contractuels et en mutant les titulaires ailleurs dans le but de réaliser des économies dérisoires. Les conséquences sont terriblement plus importantes pour les réunionnais lorsqu'ils doivent s'exiler en région parisienne par rapport aux rhodaniens. SOYONS LUCIDES et cessons de nous en tenir à des principes absurdes comme le caractère national du concours.

21.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 15/04/2010 21:37
Des mesures favorisant le retour des réunionnais, ça existe déjà et personne ne le conteste. Mais il n'y a aucune raison valable de supprimer le principe d'une première affectation hors de l'île, sous peine de sombrer dans l'insularité.

22.Posté par nicolas de launay de la perriere le 16/04/2010 00:08
les 41 prof réunionnais en métropole qui voulait revenir, ont intérêt de sortir leur tube de vaseline au cas où...il faut junior, supprimer la première affectation localement. on voit bien la dérive avec l'action honteuse menée par ces 41 prof...

23.Posté par chikun le 16/04/2010 06:23
Certaines zones de l'île sont plus prisées que d'autres par les vaillants soldats péi de l'enseignement.
Prenons les exemples de bras-fusil, Salazie, la plaine ou les hauts de St-Joseph. etc... et bien pour avoir des enseignants dans ces coins là on a recours aux enseignants nationaux.
C'est tellement mieux d'avoir un poste dans le nord ou l'Ouest de l'île.

Ne leur parlez donc pas du 9-3, des 110000 illettrés péi, des 130000 chômeurs.

Parlez-leur surrémunération, grève, retraite, droits acquis,syndicats, méchants zoreys qui viennent bouffer le pain des "créoles".

Comment avoir un équilibre économique quand on n'a que des gens qui veulent profiter de LA collectivité. Tout le monde veut sa place dans le public , les mairies,les conseils etc...
Pour qu'un pays fonctionne il faut un secteur privé important et générateur de valeur ajoutée,
Le soviétisme tropical péi montre son visage avec Saint-Louis et les 2 CH ainsi que les enseignants stagiaires. Les dérives actuelles dans les mairies les CR et CG et l'enseignement ne sont que le reflet de la mentalité assistanat et de la peur de l'évolution naturelle du monde.(mondialisation)
Amis soviets, réaks, donneurs de leçons et autres infatués je vous passe un tout petit bonjour.


24.Posté par Cambronne le 16/04/2010 07:26
19.Posté par anticambronne le 15/04/2010 19:18

"Occupez vous de mes amis, mes ennemis je m'en charge".

Antiquoi ?? Antiqui ?? Antigone "Dieu que c'est laid un homme qui a peur."

et c'est tout là votre réplique argumentaire bouh! la honte... ça donne les chocottes et on a vachement peur AVOIR LE TROUILLOMÈTRE À ZÉRO....


Vous renvoyez des idées de balle jaunes ou il y est inscrit "goodyear" dessus
pour construire une famille n'est pas un jeu 7 et match c'est juste un passage de vie et des circulaires jacobines existent pour faire valoir le rapprochement de conjoint et si beaucoup de parents se mobilisent c'est pour obtenir le beurre et l'argent du beurre et non un droit Républicain qui plus est lorsqu'ils est abusivement discriminent vis à vis des autres concitoyens qui eux sont dans des situations beaucoup plus sensibles du fait d'un taux de chômage inique car eux n'ont pas les privilèges de ces nantis ces gens sans travail contre nos privilégiés ne pourront pas offrir à leur enfant ce que des parents devraient faire est aussi totalement inhumain.

Vous demandez vraiment que les Réunionnais ne se laissent plus diriger par des propos qui tentent de nous désolidariser ? MORT DE RIRE , mais à l'instant même ou vous avez décidé d'entreprendre cette action vous vous êtes vous même discrédité face à l'opinion publique à rendre impopulaire votre action , en utilisant honteusement le principe de l'éloignement ou rapprochement des familles , le rapprochement des familles fonctionnent dans les deux sens , d'ailleurs pour anecdote j'ai un exemple d'un de vos congénère qui refusait un poste sur saint benoit parce qu'il habitait saint leu , et justifiant aucun motif sauf peut être de ne plus pouvoir faire de surf ...et oui la vie selon le monde du principe de Peter ces gens ont leur offre une affectation et ils trouvent le moyen de la refuser , pendant que d'autres font la queue au pôle emploi

Enfin j'ai aussi aimé votre synthèse sur la notion d'approche des salaires des fonctionnaires est si rondement amenée c'est que des connaisseurs expriment leur ras le bol envers ces petites facilité entre initiés surtout sur l'approche de l'argent public pour en effectivement voir une bande de gratteurs de cul!!!!

Vous parlez de cette formation de ces jeunes ce qui démontre la mauvaise foi rien que sur contexte socio éco ethnique et culturel de l'île. les marmailles retrouveraient des bonobos en face d'eux , l'on auraient le même résultat et ensuite l'on s'étonne du taux illettrisme elle est belle la pensée unique formatage éducation nationale

Et puis bon sang de bon soir de corne de bouc politiquement correct c'est bien la différence qui nous sépare de ces fonctionnaires arrogants, imbus et si odieux , si vous n'êtes pas satisfait de vos conditions de travail vous pouvez à loisir encore démissionner parce que votre employeur n'a pas respecté les conditions de votre contrat, mais ce qui n'est présentement pas le cas , puisqu'il vous offre du travail et que vous refusez la destination , que je sache vous partez pas dans un goulag ...et il n'y a pas inscrit à l'entrée des établissements "Le travail prend congé"....

25.Posté par Cambronne le 16/04/2010 09:11
23.Posté par chikun le 16/04/2010 06:23
D'autant que initiative du nouveau sondage qui semble ne pas trouver l'écho solidaire escompté , preuve que les 130000 chômeurs vont finir les étriper si cette mascarade continue, lorsque Mme Gélita HOARAU, sénatrice de La Réunion vient y mettre son grain de sel pour défendre les idéaux communistes "Y'en a assez de toutes ces faignasses qui ne veulent rien foutre ?" sauf faire grève et revendiquer outrancièrement de nouveaux privilèges , j'aimerais que madame Gélita HOARAU s'active dans les mêmes proportions pour défendre les 130 000 indigents ...

26.Posté par VOLCANE le 16/04/2010 09:22
Monsieur Cambronne. Après avoir lu vos propos, dîtes moi si je me trompes, mais j'ai l'impression que vous avez une dent contre les fonctionnaires.
Je vous dis ne mettez pas tout le monde dans le même boîte Monsieur Cambronne.
Parce qu'il y a des fonctionnaires qui veulent travailler pour la Réunion. Vous croyez quoi?
Nous réunionnais nous savons d'où nous venons. Pour certain d'entre nous nos parents savaient à peine lire et écrire, ils n'avez pas les moyens. Mais ils ont permis à leurs enfants d'aller plus loin qu'eux à l'école. Aujour'dhui si ces jeunes sont devenus fonctionnaires c'est parce qu'ils ont voulu évolué, mais aussi parce qu'ils ont la conviction que tous les sacrifices qu'ils ont fait, tout le travail qu'il ont mis pour en arriver là, ils peuvent aussi donner toutes ses valeurs du travail aux jeunes Réunionnais.
Aujourd'hui avec le taux de chômage qu'on connaît à la Réunion. Comment peut-on traîter un jeune Réunionnais qui a réussi de "fonctionnaire" sans savoir toutes les difficultés qu'il a pu connaître pour arriver jusque là. Au contraire, je serais fier qu'un Réunionnais vienne apprendre à mes enfants comment sortir de cette détresse (économique, social...) que la Réunion connaît aujourd'hui et qu'il les fassent part de son expérience.

27.Posté par Cambronne le 16/04/2010 10:30
26.Posté par VOLCANE le 16/04/2010 09:22
J'espère qu'il s'agit d'une plaisanterie , car la panacée pour 75% ces jeuens Réunionnais serait donc de devenir fonctionnaire mais avec la tournure des évènements d'une France proche de la situation de nos amis Grecs il serait bien de remettre en cause le fonctionnement de recrutement de toute l’administration française et à plus court terme, le mode de sélection des futurs fonctionnaires.
En bon Libéral Minarchiste j'aurais donc gardé un chiot de la dernière portée de ma chienne aux vertueuses méthodes et sales petites manières de notre élite qui bénéficient de toute une carte de privilèges coloniaux ?
Quoi de plus logique qui trouverait normal en 2010 lorsqu'il faut 10 heures d'un triple 7 pour venir enseigner ici , voir encore l'arrogance de ces gens pétant dans les oripeaux de la république venir revendiquer des droits lorsque ce pays au bord de la faillite n'est pas capable de contenir le taux de chômage à la Réunion ..
Les pauvres frustrés comme je vous comprend c'est dure la réalité de voir son employeur vous demander des comptes ...

28.Posté par En saignant le 16/04/2010 11:03
Tien bo marmaille!!!!
Ti pas ti pas zot va arriver. La langue na poin le zo. Continué zot combat. Réunionné lé solidaire.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales