Social

Luc Chatel affirme ne pas vouloir toucher à l’indexation des salaires

Avec la venue du ministre de l’Education nationale, en pleine effervescence de la rentrée des classes, certaines questions refont surface. Celle de l’indexation des salaires, dite aussi sur-rémunération des fonctionnaires, inquiète de nouveau.


Luc Chatel affirme ne pas vouloir toucher à l’indexation des salaires
A La Réunion, près de 20 000 fonctionnaires sont concernés. A fonction égale, depuis le 3 avril 1950, ils reçoivent 35% de plus qu’en métropole. Mais face au déséquilibre entre les salaires locaux et ceux des fonctionnaires, devant la hausse du coût de la vie, la polémique est toujours d’actualité. La crainte des fonctionnaires de se voir amputés de cette indexation est bien présente.

De son côté, le ministre Luc Chatel se veut rassurant. Dans des propos repris par le JIR, il reconnaît que l’étude de l’Insee, parue en juillet dernier a permis de "mieux objectiver la situation des prix outre-mer, et de la détailler selon la structure du panier".

Et d’ajouter tout de même que "la question des majorations des traitements doit se être également analysé par rapport à son impact sur les économies locales".   Pour le ministre, la priorité reste, avant tout, de mettre en œuvre les mesures décidées par le Comité interministériel pour l’outre-mer, le 6 novembre 2009. Et parmi ces mesures, aucune ne concerne encore la réforme des majorations de traitement.
Jeudi 19 Août 2010 - 11:20
Zaïa Ayama
Lu 2544 fois




1.Posté par Tcherno-Bill le 19/08/2010 11:55
Que +35% ? On nous aurait donc menti ? De mauvaises langues calculent que c'est +53% et même
+73% ou +100% dans certains corps ! Ouh les vilains ! Comme le rappelaient brillement Nicolas et
Citoyen ( non-fonctionnaires tous deux donc peu soupçonables de parti-pris interressé ) les prix sont au
moins 80% ou 100% plus chers dans les magasins ! il faut les augmenter de suite ces fonfons !
pour certains , le montant de leur su-rèm n'atteint même pas un smic entier ! On voudrait décourager les jeunes à aller vers la fonction publique pour aller produire de vraies richesses ou travailler dans le tourisme pour un salaire de M....e , que l'on ne s'y prendrait pas autrement !
Le futur de La Réunion ? 100% fonction publique ! Suffit d'importer une planche à biftons et ça roule !

2.Posté par Bonne idée le 19/08/2010 11:55
C'est déjà une bonne idée de ne pas toucher aux salaires qui participent à l'économie LOCALE.

C'est surtout le privé qui est mal payé.

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 19/08/2010 12:28
d'où la nécessité de raisonner en salaire réel et non en salaire nominal.
comme je l'ai déjà évoqué, le différentiel ne devrait se déterminer que sur la base des produits issus de la grande distribution.
celles ci connaissant très exactement le prix de vente moyen sur l'année de leurs produits, il n'y a "plus qu'à" comparer ces prix moyens par rapport à plusieurs enseignes de Métropole.

mais bon, l'intérêt et de la préf, et de la grande distribution, c'est bien évidemment que ces données ne puissent faire l'objet de comparaison.

4.Posté par oublie pas le 19/08/2010 12:32
Ce qu'on l'on ne sait c'est que dans le privé certains touchent le pactole, beaucoup de pactole !!!!

5.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 19/08/2010 12:33
1. Ca dépend de ce que vous prenez en compte: 35% ce n'est qu'un des items de rémunération en plus des fonctionnaires dans les DOM.

En métropole aussi existent des systèmes de mise à niveau des salaires des fonctionnaires en fonction des prix. Simplement ils ne dépassent pas quelques %, quel que soit l'indice des prix locaux.

Enfin dire que supprimer la surrém revient à décourager les jeunes de devenir fonctionnaire, c'est oublier que la plupart des candidats au concours en ignorent l'existence et se fondent sur les salaires métropolitains, de toute façon.

De manière générale, la surrémunération est une erreur grossière: elle crée des effets d'éviction sur les prix, une inflation, est inéquitable vis à vis des salariés du privé, ... Un fonds d'investissement stratégique dans les DOM bénéficiant d'une enveloppe comparable à la surrémunération me paraît infiniment plus logique...

6.Posté par Logique le 19/08/2010 13:30
Je ne suis pas fonctionnaire, mais j'ai la faiblesse de croire que diminuer les salaires d'une partie de la population n'augmenterait pas le niveau de vie des autres.
Croire que tous les fonctionnaires dépensent ou investissent leur argent en métropole est faux, ne serait-ce que parce qu'un grande partie des fonctionnaires est originaire de La Réunion.

Alors bon, les "brillants" chefs d'entreprise qui pullulent sur ce site pourront nous expliquer comment on fait pour faire tourner le business avec moins d'argent circulant, j'ai hâte de lire ça.

Concernant l'argument que les jeunes préfèrent être fonctionnaires que travailler dans le tourisme et que ça fait du mal au développement de l'économie locale, ce serait un argument valable si le potentiel de main d'oeuvre était un facteur limitant.

Vu le taux de chômage, il ne l'est pas, alors il faut plutôt comparer salaires dans le tourisme et RMI.

7.Posté par Tcherno-Bill le 19/08/2010 14:09
La sur-rèm est un archaisme post colonial . La différence c'est qu'à l'époque coloniale , l'Etat s'enrichissait du système, alors qu'aujourd'hui le système lui coûte 3 Milliards par an ! La sur-rèm est surtout inique et à mon sens anti-constitutionnelle car l'Etat , par ce biais , accorde un traitement différent à une catégorie de citoyens , les fonctionnaires , et pas aux autres , qui sont pourtant confrontés au même problème , la vie chère.
C'est exactement comme si certains avaient droit à la sécu et pas d'autres ou si certains avaient droit aux pompiers en cas de feu et d'autres.....non! Ce système est voué à disparaitre , et ceux qui s'y accrochent où redoutent le changement se fatiguent à lutter contre un mouvement inéluctable à long terme , au lieu de réfléchir dès maitenant , dans le calme , à la meilleure méthode pour y parvenir.....sans casse.
@ Logique " il faut comparer les salaires du tourisme au RMi ! "
Voilà un propos typiquement colonialiste ! Tu veux quoi ? Des fonfons qui s'engraissent tranquilles et à côté des larbins qui bossent pour 150 Euros par mois ? Ou pour nettoyer leur case ? Tu te crois à Mada ? C'est fini tout ça mon pote , réveille toi !





8.Posté par Tcherno-Bill le 19/08/2010 14:44
Préalable: Quand je parle de "sur-rèm" , n'étant pas un spécialiste des "grilles indiciaires" et autres charmes réservés aux initiés , j'inclus toute somme qu'un fonctionnaire touche en plus de ce qu'il touche en Métropole ( précision pour décourager les fonfons qui sévissent ici de noyer le poisson style , ah! mais ça c'est pas la sur-rèm c'est de la bonification ! etc...et autres salades pour essayer de nous faire prendre des avantages pour des...inconvénients ! )
Bref , voici ma proposition :
1/ Faire calculer de manière totalement objective et indépendante ( un groupe d'experts nommés par majorité+opposition+société civile ) le surcoût réel de la vie ici. Résultat ? 20 , 25% ? ok disons... +25% !
2/ Ramener progressivement la "sur-rèm" à +25% pour tous les fonctionaires , tous corps confondus , actifs comme retraités.
3/ En parallèle , abonder un fond qui , à travers la CAF par exemple , pourrait reverser 25% , avec un minima de 200 Euros mensuels a tous les autres citoyens , en particulier les salariés , ce système évitant de faire peser sur les ENTREPRISES une charge qui pourrait les mettre en grande difficulté.
Les avantages que j'y vois , au delà de l'aspect de justice et d'équité , sont multiples:
1/ Vous contribuez à faire baisser les prix car le commerçant doit s'adapter à la demande pour vendre.
2/ Vous contribuez à relancer la consommation car une part de la "sur-rèm" termine thésaurisée en épargne ou en immobilier , alors que , redistribuée aux plus modestes elle servirait à la consommation quotidienne et donc à faire marcher la machine économique , y compris à travers les grandes surfaces , qui , n'en déplaise à certains, ne sont pas le diable absolu , car elles emploient du monde et vendent beaucoup de produits locaux...
3/ En réduisant le différentiel d'attractivité dont bénéficie la fonction publique , vous aurez plus de jeunes qui s'orienteront vers le privé , pour alimenter des entreprises qui ont besoin de compétences. Comment voulez-vous motiver un bon cuisinier à bosser quand on lui offre 1056 Euros nets par mois ?
Comment développer un tourisme de qualité avec du personnel sous-payé qui songe a laisser tomber ?
4/ Vous inciterez moins de Métros opportunistes à venir mener la belle vie au soleil au détriment de l'emploi local et les locaux auront moins de réticences à tenter une expérience en Métropole , avant de revenir , plus de places étant du coup disponibles pour les accueillir.
5/ En réduisant l'attractivité de la fonction publique , vous mettrez fin à cette spirale mortelle où tous les jeunes de bon niveau ne songent qu'à passer des concours , pour fabriquer.....des instits Bac+8 ?
Comme vous le savez ( ou pas ) l'enveloppe de la surt-rèm = environ 600 Millions pour La Réunion, ce qui est égal au budget de la Région ! C'est un budget énorme .
Ce shéma n'est pas une fin en soi , il faudrait y ajouter le développement d'une culture de remplacement des produits importés par des productions locales et un développement à l'export des productions
" indigènes ", fruits , vacoa , bambou ( que sais-je encore , à vous de le dire !)
La transition pourrait se faire en soutenant l'économie par la relance de grands travaux d'équipement dont la Réunion a tant besoin , et dont les financements proviennent pour l'essentiel de l'Etat et de L'Europe.
Nous pourrions ainsi espérer voir un jour la Réunion sortir progressivement de cette culture d'assistanat post-coloniale et accéder à une économie plus......endogène ?

9.Posté par William le 19/08/2010 15:00

webmaster : la fiche de paie est illisible... c'est trop petit (je ne parle pas des chiffres qu'elle est supposée contenir, mais de la taille de l'image)


10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 19/08/2010 15:31
Quand on voit la gabégie financière de certains projets financés via des fonds publics, on se dit qu'un fonds stratégique régional, dans le contexte d'exonération fiscales et sociales tel qu'il existe, n'est pas opportun et viendrait à voir les investisseurs privés réduirent leurs apports grâce à ce fonds stratégique.

Si effectivement, des primes sont accordés au titre des différentiels de coût de la vie par certaines entreprises privés comme dans certaines administrations publiques dans certains territoires, on peut penser que les entreprises privés réunionnaises devraient également adopter un système pour compenser partiellement ou totalement le coût de la vie à la Réunion.

Je l'écris depuis longtemps, cette ressource financière existe. il s'agit des exonérations de cotisations patronales dont bénéficie les entreprises réunionnaises, et qui s'élèvent à 3000 euros annuel pour un smic.

11.Posté par nicolas de launay de la perriere le 19/08/2010 15:32
plus de jeune s'orienter vers le privé, qui ne proposent pas ou trop peu d'emplois..bien vu tcherno..!

12.Posté par nicolas de launay de la perriere le 19/08/2010 15:48
rien d'étonnant à la déclaration de luc chatel, ce n'est pas son domaine de compétence! on voit ce que cela donne quand un ministre communique sur ce qui ne relève pas de son domaine de compétence ...

13.Posté par Logique le 19/08/2010 16:07
7.Posté par Tcherno-Bill le 19/08/2010 14:09

@ Logique " il faut comparer les salaires du tourisme au RMi ! "
Voilà un propos typiquement colonialiste ! Tu veux quoi ? Des fonfons qui s'engraissent tranquilles et à côté des larbins qui bossent pour 150 Euros par mois ? Ou pour nettoyer leur case ? Tu te crois à Mada ? C'est fini tout ça mon pote , réveille toi !


Me voici crucifié pour une pensée que je n'ai même pas eue...
Ai-je écrit quoi que ce soit de ce type là?

Je dis juste que si les salaires ne sont pas attractifs pour les cuisiniers, je ne crois pas que ce sera en diminuant celui des profs que ça changera quoi que ce soit !
Où est la logique faisant que des restaurateurs avec moins de clients, qui plus est moins aisés, pourront payer mieux leur personnel?

Croire que dans une île isolée, baisser la masse monétaire qui circule va permettre de payer plus les cuisiniers est une insigne connerie, sauf le respect que je dois à quiconque.

Je ne dis pas qu'il soit juste que seuls les fonctionnaires la touchent, je dis juste que quand la sur-rem disparaitra, ça ne se fera qu'au bénéfice des caisses de l'état français et que cet argent ne reverra jamais les cotes de La Réunion, et encore moins les tiroirs-caisse des gros malins qui prônent sa disparition avec zèle.

Je rappelle au passage que les concours sont ouverts à tout le monde, ce qui limite le concept de discrimination.

De toute évidence, parler des "fonfons" en bloc comme si tous étaient interchangeables est preuve d'une grande finesse d'analyse pas du tout influencée par une quelconque jalousie ou aigreur.

14.Posté par Tcherno-Bill le 19/08/2010 16:58
@13 Logique Je suis au regret de constater que tu interprètes ce que je dis.....à l'envers !
Par exemple , tu me prêtes de vouloir " réduire la masse monétaire " alors que je propose de la répartir autrement ! Tout ton raisonnement repose en fait sur ta crainte que la sur-rèm rentre dans les caisses de l'Etat pour y disparaître ? C'est exactement ce qui se produira par la force des choses ! On parie ?
Tu semble oublier que l'argent qui nourrit tout fonctionnaire a forcément été créé par des gens du privé !
@11 Nicolas Tu ne m'as pas lu en entier , je parle aussi de relancer les grands travaux , les productions locales de substitution aux importations et les productions " indigènes " vouées à l'export....
Je sais que ta grande solution c'est un " one way " pour tous....pour qui au fait ? et.....pour faire quoi ?

15.Posté par Va s'y Luc Chatel le 19/08/2010 17:59
Ça ne mange pas de pain de dire ce genre de choses, surtout quand cela ne relève pas de sa compétence et qu'il n'a aucun pouvoir sur le sujet. Il ferait bien mieux de nous parler de sa super réforme. enfin ceci dit il y a tellement peu à dire, si ce n'est que le tronc commun institué pour chaque filière est justement trop commun pour ne pas dire très très succinct et que la suppression de très nombreuses spécialités dans le secondaire ne vont pas élever le champs de connaissances.

16.Posté par Logique le 19/08/2010 18:18
14.Posté par Tcherno-Bill le 19/08/2010 16:58

Oups... pas lu le post 8, je m'était arrêté au post 7

17.Posté par labri le 19/08/2010 18:50
Tcherno-Bill
S'il est clair que vous n'avez pas une grande affection pour les fonctionnaires,vous admettez cependant le principe de la surrémunération.C'est manifestement le montant de celle-ci qui vous chagrine et vous faites alors une hypothèse(25%) à partir de laquelle vous élaborez une théorie empreinte d'une grande naÏveté( mais là n'est pas le problème).Si,par hypothèse,le groupe d'experts que vous préconisez arrivait à la conclusion que le montant actuel de la surrémunération est justifié(voir les nombreuses enquêtes déjà réalisées sur le sujet),quelles propositons auriez-vous à nous faire ?

18.Posté par cassepapaye le 19/08/2010 18:54
A propos de sur-rémunération, voici un exemple parmi tant d'autres de sur-bénéfice du secteur privé :
Une pièce pour une voiture allemande chez le concessionnaire local = 280€
La même pièce achetée en Allemagne (merci Internet) = 18€ + frais de port 40€ (c'est beaucoup)
Je vous laisse calculer la marge du concessionnaire mais on est loin des 35%, 50% ou 75%

ET ne croyez pas pas qu'il s'agisse d'un cas isolé, j'ai un bon paquet d'exemples en stock...

19.Posté par Tcherno-Bill le 19/08/2010 21:40
17 Labri Vous ne m'avez pas bien lu ! relisez mon post 7 calmement svp ! Votre question , si le niveau = les taux de sur-rèm actuels ?....Impossible ! Examinons le patrimoine et le train de vie des fonctionnaires ici et nous verrons rapidement qu'il n'a rien à voir avec celui de leurs équivalents de Métropole !
Vous parriez ? La sur-rèm ne couvre pas les surcoûts du quotidien , elle permet à une minorité de vivre un train de vie et de se constituer un patrimoine inaccessible à la plupart des salariés du même niveau..
NB J'ai le plus grand respect pour la fonction publique , quand elle cherche à servir la collectivité , pas à se
faire du pognon ! N'oubliez jamais que ce sont les salariés du privé qui payent.....en bout de chaine !
18 cassepapaye Vous apportez une partie de la réponse à Labri , je n'ai pas voulu développer ce point dans mon post , déja très long , mais la-dite commission d'évaluation de l'écart de prix Run/Métro aurait aussi pour mission de décortiquer la mécanique de formation des prix pour ne pas laisser certaines situations d'abus perdurer..

20.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/08/2010 01:06
La dépense publique est là pour contribuer à, et non assurer seule la croissance économique d'une Région insulaire.

Les territoires insulaires sont donc condamnés à n'avoir en ressources humaines sur son territoire :
1) que ce qui est nécessaire à l'entretien des retraités qui y vivent,
2) que ce qui est nécessaire au tourisme,
3) que ce qui est nécessaire à assurer l'exercice des services publics au sens large du terme
4) que ce qui est nécessaire à la vie des familles des personnes participant aux 3 activités ci dessus décrites (en clair, le secteur économique privé tel qu'on l'entend)
ce qui revient à dire que l'excédent de ressources humaines sur ces territoires, ne peut être voué qu'au chômage et à l'assistance.

Donc oui, "one way" pour tous les jeunes de 16 ans, pour la destination qu'ils veulent, aller simple, avec ou sans projet, avec ou sans assistance des structures accompagnant les jeunes qui veulent partir.

Mieux vaut bouger que "crever" de misère sur place !

21.Posté par fonfon marionette le 20/08/2010 20:20
J'adore on dirait que tous les fonfons à la réunion sont métro....et de l'éducation nationale...en plus ça me fait bien marrer quand je vois que la masse salariale des hyper est faite de plus de 60% de personnel gratos (stagiaires)... ah! oui le beau rêve d'attirer les jeunes dans le privé!!!! c'est sûr moins se gaver sur le dos des autres c'est dur... alors à ceux qui pensent que les prix baisseront... sur les marché les prix des agriculteurs sont aussi pour les fonfons j'imagine non??? quelle blague...

22.Posté par Tcherno-Bill le 20/08/2010 21:10
" La masse salariale de personnel.......gratos " ? Waou ! Brillant concept.......marionette ! Bien !
Pas bien saisi non plus " les prix des agriculteurs sur les marchés " ??? il n'y a quasi aucun agriculteur sur les marchés marionete , seulement des revendeurs.... tu te mélanges les fils ! boufonfon va !

23.Posté par boyer le 20/08/2010 21:46
l'indexation sur la vie chere n'a pas vocation de servir de levier économique, mais comme dans le privé, d'assurer l'egalité de pouvoir d'achat des fonctionnaires de La Réunion avec ceux de metropole.

Dans le privé les cadres de la Réunion aussi sont suremunérés.
Les entreprises de la Reunion de + de 50 salariés ont des bénéfices surremunerés par rapport à la metropole.

Il n'y a que les petits salaires du privé qui ont besoin d'être aligné sur la vie chere.

Le PCR qui s'est pris une ratatinée aux regionales entame une traversée du desert qui est partie pour durer. En 1947 les notables de l'economie reunionnaise annoncaient deja le deluge avec la hausse des salaires, la securité sociale, les impots . il n'en a rien ete. En 1990 la hausse du smic etait aussi annoncée comme une catastrophe economique, il n'en a rien ete.


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales