Social

Loi Travail: Le Barachois bloqué par les manifestants

La manifestation s'est terminée à midi et la circulation a été rétablie.


Loi Travail: Le Barachois bloqué par les manifestants
La mobilisation contre la loi Travail continue, avec un nouvel appel à manifester au niveau national ce mardi 28 juin. L'intersyndicale, représentée par le FSU CGT FO et Unef a commencé la mobilisation en musique, dans une ambiance bon enfant en présence des forces de l'ordre.

En fin de matinée, 200 manifestants ont bloqué la circulation sur le Barachois dans les deux sens pour leur permettre de rejoindre la préfecture, point de ralliement.

Sur les RN1/RN2 à Saint Denis, le Barachois est fermé dans les deux sens jusqu’à nouvel ordre.
 
Une déviation est mise en place dans le sens Nord/Ouest par la rue Labourdonnais et dans le sens Ouest/Nord par la RD 41 route de la Montagne. La direction régionale des routes conseille les usagers d’emprunter la RN6 boulevard Sud.

La CRGT appelle aujourd'hui "l'intersyndicale CGTR, FO, FSU et SOLIDAIRES à continuer d'intensifier le rapport de force pour le retrait du projet de loi travail, contre cette loi hostile au monde du travail et l'avenir des générations futures".

Les syndicats dénoncent la médiatisation des "casseurs", au national,  "laissant de côté les revendications de milliers de manifestants". Ils tiennent le gouvernement responsable de la "poursuite du conflit et de ses conséquences pour la population qui demeure très majoritairement hostile à cette loi travail, à cette régression sociale".

"En marge de la lutte contre la loi travail, La Fédération CGTR Commerce, Distribution et Services s'interroge sur les véritables motivations de la CFDT à soutenir cette loi, désapprouvée par plus de 60% des français.  Nous appelons l'ensemble des salariés, retraités, étudiants et privés d'emploi à participer massivement à la manifestation du 28 juin", conclut la CFDT.

Le dernier mouvement de mobilisation contre la Loi Travail remonte au 14 juin, et s'est déroulé aussi bien en métropole qu'à La Réunion. La dernière manifestation à Saint-Denis avait mobilisé plus d'un millier de personnes. La circulation avait également été interrompue dans le secteur du Barachois.

Loi Travail: Le Barachois bloqué par les manifestants

Loi Travail: Le Barachois bloqué par les manifestants

Loi Travail: Le Barachois bloqué par les manifestants

Loi Travail: Le Barachois bloqué par les manifestants
Mardi 28 Juin 2016 - 11:11
Lu 3405 fois




1.Posté par le taz le 28/06/2016 11:30
et oui, les dinosaures, y'en a aussi à la réunion.
c'est bon, ne changeons rien, et continuons collectivement (le mot favoris des arriérés) à refuser de s'adapter au monde.

avec la korée du nord et le venezuela, la france participe activement à saboter son économie... et avec succès, vu le nombre de chômeurs qu'on continue à perpétuer.

un mot : bravo !!!!!

2.Posté par le taz le 28/06/2016 11:32
lisez l'excellente interview de M. Rocard dans le point de cette semaine.....

3.Posté par Pamphlétaire le 28/06/2016 11:33
Je fais connaître des questions soulevées par Philippe Pascot dans son livre "Pilleurs d'Etat" dont des questions sont relatives au droit du travail et, soit disant, l'égalité pour tous, etc...A découvrir...

C’est tiré du livre de Philippe Pascot « Pilleurs d’Etat » sorti en mai 2016.

Questions qui fâchent entre égalité *, légalité et moralité

Pourquoi ?

Pourquoi un député au bout de seulement cinq ans de cotisations retraite touche une retraite moyenne de 1500 € par mois alors qu’un employé pour 42 années de cotisation touchera 896 € en moyenne ?

Pourquoi, au bout de deux mandats de six ans chacun, un sénateur peut-il toucher plus de 3700 € par mois de retraite ?

Pourquoi la retraite des élus n’est-elle pas prise en compte dans l’écrêtement (8200 €) des indemnités d’élus ?

Pourquoi une cotisation retraite d’élu rapporte-t-elle en moyenne 6,50 € pour un euro cotisé pendant 20 ans alors qu’un salarié du régime général touche entre 0,87 et 1,57 euro pour un euro cotisé pendant 42 ans ?

Pourquoi un élu peut-il cumuler ses différentes retraites (jusqu’à cinq retraites) ?

Pourquoi un élu peut-il travailler en touchant sa (ses) retraite(s) d’élu complète(s) sans plafond de montant, alors que le citoyen lambda ne peut le faire sans dépasser la valeur de son dernier salaire ?

Pourquoi les élus ont-ils une retraite par capitalisation et l’interdisent-ils résolument aux « autres » qui n’ont droit qu’à une retraite par répartition ?

Pourquoi les cotisations retraite des élus peuvent-elles être abondées par les collectivités, ce qui permet à un parlementaire de toucher sa retraite à taux plein avec moins d’annuités de cotisation ?

Pourquoi une partie de la pension de retraite des parlementaires est-elle insaisissable (même en cas de fraude d’amende) ?

Pourquoi un agent public qui voudrait se présenter à une élection législative ne devrait-il pas démissionner de la fonction publique ? Un salarié le doit, lui, s’il veut travailler ailleurs !

Pourquoi deux ans d’allocation chômage pour un salarié lambda du régime général et trois ans pour les députés ? Ceux-ci ont-ils plus de mal à retrouver un travail !

Pourquoi les députés qui ne se représentent pas peuvent-ils toucher l’allocation différentielle et dégressive de retour à l’emploi ? Un salarié qui démissionne n’a, lui, droit à rien !

Pourquoi la fonction d’élu est-elle officiellement bénévole et que l’élu s’en met quand même plein les poches ?

Pourquoi un salarié au petit salaire ne peut-il bosser que jusqu’à 62 ans (67 ans pour les cadres) et un élu avec un gros salaire jusqu’à sa mort ?

Pourquoi faut-il avoir un casier judiciaire vierge pour entrer dans certaines professions et que ce n’est pas le cas pour être élu ?

Pourquoi un parlementaire échappe-t-il aux règles communes d’embauche d’un salarié alors qu’il vote des lois pour que les autres des appliquent ?

Pourquoi un parlementaire doit-il donner le détail de son patrimoine alors que personne n’a le droit de le publier sous peine d’amende ?

Pourquoi la fraude dans la déclaration de patrimoine d’un élu ne vaut-elle pas la prison mais seulement 30 000 € d’amende alors que la simple fraude d’un citoyen pour faux et usage de faux d’un document délivré par l’Administration est punissable de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 € d’amende ?

Pourquoi un parlementaire (député ou sénateur) touche-t-il une IRFM (indemnité représentative de frais de mandat) de 5770 € par mois pour un député et de 6200 € par mois pour un sénateur, dont l’usage n’est pas contrôlable et pour lequel il n’a de compte à rendre à personne ?

Pourquoi, durant son mandat, un élu peut-il s’acheter un bien qu’il nomme souvent « permanence », le payer à crédit avec l’IRFM, qui est de l’argent public, et le garder - ou le vendre - pour son bénéfice personnel ?

Pourquoi les parlementaires cumulards peuvent-ils toucher plusieurs enveloppes de frais de représentation (frais en tant que président d’agglomération, frais en tant que maire, IRFM en tant que député…) ?

Pourquoi les restaurants trois étoiles de l’Assemblée nationale du Sénat coûtent-ils si peu cher à l’élu ?

Pourquoi un parlementaire peut-il être conseil d’une société et toucher des honoraires faramineux en plus de ses indemnités ?

Pourquoi un élu à revenu égal de celui d’un salarié paye-t-il moins d’impôt sur le revenu ?

Pourquoi les parlementaires et les maires peuvent-ils embaucher qui ils veulent dans leur cabinet, par exemple, pour les sénateurs, les membres de leur famille ?

Pourquoi parle-t-on toujours de réduire le nombre de fonctionnaires mais jamais celui des parlementaires ?

Pourquoi les sénateurs se sont-ils versé en 2011, au titre d’un « rattrapage exceptionnel », une prime de 3531,61 euros avant les congés d’été… ?

Pourquoi aucun chiffre n’existe sur la présence ou non des sénateurs lors des séances au Sénat ?
Pourquoi les élus, chantres de la justice, acceptent-ils tous les ans la réduction du nombre de juges d’instruction (623 en 2009, 553 en 2011, 540 en 2012…) ?

Pourquoi la pension de réversion d’un élu décédé est-elle de 66 % sans condition de ressources du survivant alors que celle d’un salarié du privé est de 54 % sous condition de ressources du survivant (aucune réversion au-dessus de 19 614,40 brut annuel !) ?

Pourquoi la retraite d’un élu est-elle garantie et connue d’avance alors qu’un salarié du régime général n’est sûr de rien ?

Pourquoi un député peut-il cumuler plusieurs « réserves parlementaires » sans que cela se sache officiellement ?

Pourquoi l’indemnité de fonction d’un député et son IRFM ne sont-elles pas imposables ?

Pourquoi un député a-t-il droit au remboursement de frais de taxis parisiens (alors qu’il touche l’IRFM pour ça) ?

Pourquoi un ancien sénateur ou un ancien député ont-ils droit à la gratuité à vie en première classe SNCF ?

Pourquoi un ancien sénateur et son conjoint ont-ils le droit au remboursement de la moitié de 12 vols Air France par an et à vie ?

Pourquoi un sénateur peut-il emprunter jusqu’à 150 000 € à un taux préférentiel ?

Pourquoi les anciens ministres, leurs conjoints et leurs enfants ont-ils droit à la gratuité à vie des vols Air France et à la gratuité à vie des transports sur le réseau SNCF ?

Pourquoi une mairie ne se porte-t-elle pas automatiquement partie civile quand un élu de sa commune est mis en cause dans une affaire lésant les intérêts de la ville ?

Pourquoi y a-t-il dans le service des fraudes un service spécial pour les élus ? Une fraude d’élu est-elle différente des autres pour bénéficier d’un traitement de faveur ?

Pourquoi un élu condamné définitivement ne rembourse-il pas les frais d’avocat dépensés pour lui par la collectivité ?

* J’ai rajouté ce mot car je trouve que ce substantif a place ici.
A consommer sans modération et à faire connaître au plus grand nombre de citoyens.
C’est ce qui devrait être enseigné dans le secondaire.
Un lien d’une conférence donnée par Philippe Pascot (avant que ce lien ne soit supprimé):
https://resistanceauthentique.wordpress.com/tag/philippe-pascot/

4.Posté par titi974 le 28/06/2016 12:50
Pamphlétaire pilleurs d'état de Philippe Pascot est effectivement un excellent livre que beaucoup devraient lire , je l'ai moi aussi et le moins que l'on puisse dire c'est que les privilèges que se concoctent nos chers élus sont révoltants et dégoûtent de la politique .

5.Posté par La Cata le 28/06/2016 12:57
ces 10 charlots qui manifestent contre la loi travail en empêchant les honnêtes citoyens de travailler ? au trou directement !

6.Posté par Eno2106 le 28/06/2016 13:09
Qu'ils aillent bosser un peu , SVP !
ça suffit ces gamineries de 1ère génération !

7.Posté par Babeuf le 28/06/2016 16:28
Pamphlétaire Bravo pour votre intervention.

Malheureusement rien ne changera tant que des inconscients(j'allais dire des imbéciles) votent et voteront pour des repris de justice.
La Réunion en étant le triste exemple puisque toute une brochette de politicards des plus jeunes aux plus âgés ¨sont aux manettes de l'île!!!!

8.Posté par muppets le 28/06/2016 17:37
@ pamphlétaire excellent, il est toujours bon de rappeler les prébendes de notre noblesse. On comprends mieux pourquoi ils se battent pour avoir la place; même jusqu'au seuil de la mort !

9.Posté par PEC-PEC le 28/06/2016 18:01
Pourquoi, pourquoi, pourquoi ? ? ? La réponse est simple se sont eux qui font les lois.....
Pourquoi on ne touche jamais aux régimes spéciaux des retraites, tout simplement par-ce qu'ils sont concernés au premier chef.....
Tous nous dénonçons ces inégalités, enfin, vous, moi, mais eux n'ont qu'un seul mot dans la bouche EGALITE, dis pourquoi ?

10.Posté par Reveillez vous le 28/06/2016 20:36
Pamphlétaire
Bien trouvé..toujours des questions sans réponses ...et qui agacent !!! lol

La Cata l
les 10 charlot le font pour tous ceux qui ne peuvent pas se permettre de perdre une journée de travail....
il le font pas parce que ca leur plait de prendre l'air...

tous comme ceux qui vont le faire pendant les vacances quand nos élus vont vouloir passer des lois incroyable .....alors que tous le monde est en vacance et donc pas de manifestation...

11.Posté par PATRICK CEVENNES le 28/06/2016 22:55
fukcd473
Pourquoi le syndicat FSU manifeste-t-il puisque la Loi travail ne concerne pas la fonction publique ?

12.Posté par Reveillez vous le 29/06/2016 07:26
PATRICK CEVENNES
ca s appelle la solidaritée....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales