Politique

Loi El Khomri : Croire et Oser souhaite une "amélioration" du texte


À la veille de deux grandes manifestations dans l’île contre le projet de loi El Khomri sur la réforme du travail, le parti Croire et Oser a convié la presse ce mercredi pour donner sa position sur ce texte. Le parti dit "ne pas rejeter le projet" mais souhaiterait qu’il soit "amélioré" afin de "s’adapter aux nouvelles formes de travail".

Le secrétaire général de Croire et Oser, Alexandre Laï-Kane-Cheong, dit "comprendre totalement" l’appel à la grève de nombreux syndicats ce jeudi car le projet de loi El Khomri "va remettre en cause un certain nombre d’acquis et d’avancées sociales", notamment deux mesures dans le projet de loi, à savoir l’accord de préservation de l’emploi et la majoration des heures supplémentaires.

Néanmoins, le leader de Croire et Oser appelle "à ne pas faire de l’anti-Khomri primaire". "Il faut encourager l’esprit de la loi à aller plus loin", indique-t-il. Son parti aurait souhaité que le gouvernement propose dans ce projet de loi une réforme fiscale "ouvrant droit à une réduction de l’impôt sur les sociétés (IS) proportionnellement à la masse salariale". Concrètement, Croire et Oser propose de pénaliser les entreprises de travail temporaire et les entreprises utilisatrices d’intérimaires par une imposition dissuasive.  

Les parlementaires locaux "ont suivi leur couleur politique"

Autre proposition du parti, une harmonisation des seuils ou une simplification des modalités de représentation du personnel dans les entreprises qui "cadrerait avec les exigences de l’époque".

Croire et Oser constate amèrement que ce projet de loi "n’a pas rompu avec la traditionnelle opposition entre salarié et employeur", et appelle "à transcender ce clivage".

Dernier regret formulé par Alexandre Laï-Kane-Cheong, le "mutisme" de nos parlementaires locaux, notamment socialistes, sur ce projet de loi. Selon lui, ces derniers ont avant tout "suivi leur couleur politique plutôt que les intérêts du peuple réunionnais". "Quant au parlementaire du centre (Thierry Robert, ndlr), comme c’est un chef d’entreprise, il joue bien son jeu et personne ne bouge au final", déplore-t-il.

Il ajoute : "Nous estimons que les parlementaires que nous avons à La Réunion, qui sont censés être élus et prendre en compte les émanations de la population, doivent prendre position sur un projet aussi important que ce texte de loi. Or, hormis les syndicats, personne ne prend position".
Jeudi 31 Mars 2016 - 01:37
SI
Lu 1339 fois




1.Posté par chuttt le 31/03/2016 08:23
" Un chef d’État peut-il proposer au Parlement de casser le Code du travail pour convenance personnelle ? La question mérite d’être posée à la lecture des propos ambivalents tenus par François Hollande devant les journalistes Bastien Bonnefous et Charlotte Chaffanjon ces dernières mois."

http://www.humanite.fr/courbe-du-chomage-loi-el-khomri-et-ambitions-presidentielles-603200

RETRAIT TOUT SIMPLEMENT !

"Moi Président je ne baisseri jamais culotte devant les gros du MEDEF en trahissant les valeurs du socialisme, en trahissant les français...!

2.Posté par SEVERIN le 31/03/2016 12:35
Allons les jeunots,en aucun cas cette loi El Konneri va améliorer les conditions d'embauche dans notre pays.
Pour avoir des résultats contre le chômage,il faut que nos parasites politiques mafieux appliquent les réformes leur concernant.Diminutions des élus et leurs trains de vies,l'économie de la France ne peut plus supporter ses dépenses abusives.
L'écart des salaires de l'ensemble des cadres qui dirigent notre pays doit être réduites.Exp/Certains nos élus ont une retraite dépassant les 53000€/mois,les entreprises dont l'état a participé financièrement a sauvé du gouffre, PSA du groupe PEUGEOT? Carlos Tavares + 5.24millions d'€/an Carlos GHOSN de RENAULT + de 7millions d'€/an et tant d'autre.
L'application de cette loi Konnerie en France va faire augmenter le pourcentage des travailleurs pauvres.
Car la mentalité de nos dirigeants politiques sont inappropriés pour de telles réformes,motif/TROP DE CORRUPTION / SPOLIATION dans notre économie.C'est tjrs aux plus bas salaires qu'on demande ses efforts.
Au jour d’aujourd’hui,beaucoup de nos jeunes après l'acquisition de leurs diplômes quittent la France pour gagner leurs vies.Car la majorité des emplois en France sont offertes,réservés aux clientélismes politiques même si leurs compétences n'est pas a la hauteur du diplôme obtenu.Certains de ces jeunes partent par envie de découverte de ce qui se passe ailleurs mais beaucoup d'autre contre leurs grées.In yab des Yvelines

3.Posté par john974 le 31/03/2016 13:10
Hé les gars , c est bien joli votre discours, pouvez vous dire ou sont vos ex-collègues lorsque vous étiez en tète des émeutes....UN à la région... UNE au département...Très beau discours mais si c est seulement pour gratter une place à la région ou au département...Je n y CROIS plus et je n OSE plus ...UN JEUNE QUI CROYAIT EN VOS IDEES

4.Posté par ludopers le 31/03/2016 13:46
Alexandre Laï-Kane-Cheong qui n'existe que par du BLABLA et la presse, vous ferais mieux de relire la presse et les sites pour savoir que parmi nos parlementaire seul Paul Vergés a pris position pour soutenir les syndicats et les salariés contre ce projet de Loi Macro antisociale et gros ZOZO. De même il aurait dû venir prendre la température avant de sortir des bêtises.... Les membres du PCR était de la partie de cette manif.. LOL.

5.Posté par mario le 31/03/2016 13:58
C'est triste de voir des jeunes avalés autant les bêtises de nos gouvernants, ils feraient mieux de retourner à l'école pour apprendre l'histoire de leur pays. Les acquis sociaux ne sont pas faits du jour au lendemain, votre comportement irresponsable dénote une très grande immaturité.

6.Posté par tysmandef le 31/03/2016 16:27
Vous êtes vaincus avant que de mener aucune bataille. Croire en quoi ? Oser faire quoi ? La clique n'était pas forcément à la tête, d'émeutes, tantôt ils les encouragent comme les élus en place, tantôt ils tentent de les éteindre.

Kisa i done larzan bana ( la droite locale virapoullé ?didier robert ?)


N'importe qui ayant déjà réellement travaillé défend le code du travail, les syndicats sont ce qu'ils sont mais le clivage PATRON/ salarié koman i défé sa ? dovan journalis ék la bous !

Ou site Marx parfoi, mé sé sarkozy out mantor.

Promié po félisit lo réktèr !!!

Zot i atan la plas mém !


Arèt zoué ék la mizèr, zot reprézant l'arrivisme. Lim byin zot grif, léch byin zot babine ! Bé pangar la kolèr sak lé atèr. Nout zié lé pa riyonk maloyé !

7.Posté par une réunionnaise teresa le 31/03/2016 18:41
"Croire et Oser" c'est le 6° RPIMA.

8.Posté par une réunionnaise teresa le 31/03/2016 19:06
"croire et oser" la devise que vous avez prise pose un tit problème.Ecoutez le "chant de la promotion du General Bigeard ".

9.Posté par I koz inn ta ek inn paké le 31/03/2016 19:21 (depuis mobile)
La volonté de commenter par communiqué de presse la moindre des actualités sociales en ce moment, ne cacherait-elle pas une nécessité d''exister sur la scène médiatique en vue des prochaines législatives?

10.Posté par kld le 31/03/2016 21:50
des jeunes à suivre , bravo !

11.Posté par Bayoune le 31/03/2016 23:22
Alors que tout le monde, syndicats, politiques y compris au P.S, dénoncent le plan diabolique du gouvernement vendu au patronat, qui entendent imposer un nouvel esclavage dans les entreprises Croire et Oser, eux qui n'ont pratiquement jamais travailler de leur vie, sinon que de la langue, osent de demander aux travailleurs, de "s’adapter aux nouvelles formes de travail". A la TV Kréole le 30 mars, le Alexandre le révolutionnaire? ( o somaz) ? se posait la question de savoir si le CDI était encore la norme du contrat de travail.
Croire et Oser constate amèrement que ce projet de loi "n’a pas rompu avec la traditionnelle opposition entre salarié et employeur", et appelle "à transcender ce clivage". C'est clair c'est net il demande aux travailleurs de partager les soucis des patrons, en gros de devenir des partenaires pour gonfler les dividendes du patronat, en plus des concessions faite de 50 millions du CICE, les baisses de charge sociale qui détruit la S. Sociale, creuse le déficit…
En vérité, ce sont les nouveaux makropolitins de la relève coloniale, ainsi ils font des offres de service à leurs Maîtropolitin. Koman i di ankor, zot i rapèl, navé lé nèg pioss, lo nèg lakour, aar, zot, zot i vé zoué le nèg kalbanon...Ah les RSKP d'hier!!! i bouze ankor...

12.Posté par tout le temps sa mem! le 01/04/2016 09:02
Voilà pourquoi les choses n'évolueront jamais! Et ce fonctionnement lé plu que fatiguant!!!!!!!!!!!!
Dès qu'un groupe d'individus se manifestent pour mener une réflexion collective, d'autres se sentent dans l'obligation de critiquer, d'attaquer et de salir ceux qui eux au moins, consacrent de leur temps pour essayer de réfléchir aux problématiques de demain (oui parce que nous avons aussi un métier et oui nous avons fait des études longues "post 5")... bref!
Attention, entendez bien mes propos, si le fond des idées étaient critiquées, le débat n'en serait que plus riche et nous en serions satisfaits, mais les attaques sont adressées, non pas à l'encontre de la réflexion réalisée mais à l'encontre des individus qui la défendent!! Arrèt ek sa té!!! Le "malparlage c'est un sport local mais il serait peut-être temps de sortir de ce schéma stérile non???
Positionnez-vous, manifestez-vous, organisez-vous, ou taisez-vous simplement! Cessez de polluer le débat avec votre argumentaire primaire, sans sens, teinté de frustration et de jalousie!
Avancer de vrais idées et assurez-vous que ceux que vous condamnez ne les partagent pas également! Parce que je ne me sens pas en désaccord avec certaines idées que vous partagez...
Vous ne croyez plus en l'espèce humaine, libre à vous, mais arrêtez de voir la recherche permanente de l'intérêt personnel dans les initiatives du genre!!!!
Je ne cherche pas à vous raisonner, simplement vous dire qu'il est irresponsable à mon sens d'attaquer constamment ce genre d'initiative sur la seule base que vous ne vous retrouvez pas dans les individus ou les idées défendues! Pendant ce temps, d'autres profitent de notre division et continuent à commettre de grosses erreurs en occultant les vrais enjeux de demain! Nous jouons leur jeu et nous serons perdants!!! Travaillons ensemble, réfléchissons ensemble, cessons de voir nos points divergents et concentrons-nous sur nos convergences et on pourra enfin peut être changer la Réunion!!! Nous ne détenons pas la vérité et chaque idée est riche!!!!!
Alors arrèt malparlé, arrèt critiqué stérilement!! C'est ça selon moi la GRANDE MARQUE d'immaturité!! post 5

13.Posté par Bayoune le 01/04/2016 15:52
Post 5, mi krwa ou la vu zuste, kelke zeune zoportuniss ki sèye kaze azot dann lo systinm. Ce sont peut être les harkis demain. En sous marin, ils "réflexionnent" en sournois pour la maintenance coloniale. Ils sont la relève, formée dans les écuries des Virapoullés, des Tak, des Fontaine, sans oublier la Nassimah ou gramoune Vergès et sa clique, les défenseurs patentés de la départementalisation coloniale.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales