Faits-divers

Logements sociaux à Beauséjour: La grogne des habitants des Bambous

Ras-le-bol ! C'est le sentiment général de beaucoup d'habitants de la résidence les Bambous, dans la ZAC Beauséjour à Sainte-Marie. Livrés depuis moins de cinq mois, les logements souffrent de plusieurs mal-façons. Equipements défectueux, mauvaise insonorisation, inondation des parties communes en cas de pluie… Une partie des habitants se sent démunie et réclame des actions urgentes à la SHLMR, gestionnaire de ce parc, mais également à CBo Territoria, constructeur des logements. Une association devrait voir le jour dans peu de temps.


Logements sociaux à Beauséjour: La grogne des habitants des Bambous
"Les référents de la SHLMR ou de CBo passent, prennent des notes, mais rien ne se passe", déplore Julie*, résidente dans un logement social de la résidence les Bambous, située en pleine ZAC de Beauséjour. Cette mère de famille, qui vit là avec son fils depuis moins de cinq mois, ne supporte plus les problèmes de son appartement. "Ce n'est pas parce que l'on vit dans un logement social avec un loyer faible que l'on ne doit pas s'occuper de nous", déplore-t-elle.

Extérieurement au premier abord, la résidence des Bambous semble paisible et plutôt bien conçue. Mais en regardant de plus près, de nombreuses malfaçons sautent aux yeux. "Ma baie vitrée ne ferme plus depuis plus d'un mois. Tout le monde s'en fout et on peut rentrer chez moi pour tout voler", se plaint Julie. Autre constat fait par plusieurs habitants, un problème au niveau des cuisines des appartements. "Elles sont en placo du mur au plafond. On ne peut pas mettre de gazinières ou de plaques de peur de mettre le feu à la cuisine", explique Robert*. Lui aussi habite là depuis quelques mois et ne cache pas sa colère, excédé par la situation. "Personne ne nous écoute et ne vient nous voir. On ne profite pas de nos appartements. Par exemple, si on se trouve sur notre terrasse on ne peut pas rester, aucune protection n'a été installée et dès qu'il pleut tout est inondé", peste-t-il.

"(...) Vous entendez le voisin du dessus se brosser les dents"

Logements sociaux à Beauséjour: La grogne des habitants des Bambous
Plus grave selon eux, les salles de bains et toilettes ne seraient pas suffisamment ventilées. "La VMC ne fonctionne pas. Elle est là juste pour faire beau", explique Julie. Entre la douche et le mur, pas de protection ni de carrelage. Résultat, après cinq mois d'utilisation, le mur est moisi et des champignons se développent. "Je suis obligé de gratter pour faire partir les champignons. Mais le mur commence a être usé", poursuit-elle. "On a l'impression que les logements ont été construits avec des matériaux bas de gamme qui ne résistent pas", ajoute-t-elle. "Quand vous êtes dans le salon vous entendez le voisin du dessus se brosser les dents. Charmant n'est-ce pas !", lâche-t-elle.

A l'extérieur, même constat. Sur le parking, les luminaires empêchent les véhicules de se garer facilement et les résidents ont dû arracher les arbustes. Ils étaient plantés devant les places de parking. Impossible pour les résidents d'y mettre leur véhicule. Dans les allées, il n'y a pas d'évacuation d'eau en face des entrées d'immeubles. "Résultat, dès qu'il pleut fortement, tout est inondé", explique Julie. Le "ras-le-bol" semble général pour les habitants de la résidence les Bambous. "On est déjà en train de songer à créer une association pour demander des comptes à CBo et à la SHLMR", souligne Robert. Mais les habitants s'interrogent sur la durée de vie de ces constructions. "En cinq mois d'existence, la résidence est confrontée à de nombreux problèmes et se dégrade rapidement. Qu'est-ce que se sera dans cinq ans ?", s'interroge-t-elle.

La SHLMR au courant des problèmes

Du côté du promoteur, CBo Territoria, on nous a renvoyé vers la SHLMR. La Société anonyme d'habitations à loyer modéré de la Réunion dit être au courant des problèmes. "Il s'agit d'une VEFA (vente en état futur d'achèvement ndlr). Si nous sommes gestionnaire des Bambous, nous avons un an de garantie parfait achèvement", explique la direction. Dans le cadre d'une VEFA, le promoteur doit se doter d'une Garantie financière d'achèvement (GFA). Elle répond à l'obligation Code de la construction et de l'habitation et donne à l'acquéreur la certitude qu'en cas de défaillance du promoteur, le financement de l'achèvement de l'immeuble est garanti. La SHLMR assure faire le "nécessaire" pour pallier aux problèmes remontés par les locataires des Bambous. "Les réclamations des locataires sont en cours de traitement auprès de nos services", conclut-elle.

Logements sociaux à Beauséjour: La grogne des habitants des Bambous
Mercredi 22 Mai 2013 - 11:36
Lu 4017 fois




1.Posté par iliade974 le 22/05/2013 11:48
Le beurre, l'argent du beurre, la cremiére et sa fille par la même.. !!
En attendant pour les personnes n'ayant pas accés à des logements dits sociaux mais pas pour autant propriétaires, il nous faut payer des loyers de plus de 700 euros pour résider dans cette même zac beauséjour....
Messieurs et Mesdames résidant des Bambous, prenez vous en main et accepter de faire qqs travaux !!!

2.Posté par A. Augustin le 22/05/2013 12:14
Ou alors, tout démolir et attribuer - moyennant unn tit crédit - à chaque famille méritante et respectueuse de l'environnement son petit lopin de terrain pour y bâtir sa petite case. Au lieu de les caser dans des cageots empilés les uns sur les autres "comme poules dann parc volailles"'.
Certains argueront que l'ile est trop petite ! mais si on commençait par freiner les arrivées quotidiennes et massives d'individus, accompagnés de leur cortège d'enfants, n'ayant rien à foutre chez nous, l'ile ne serait pas si petite qu'on le prétend !

3.Posté par oté baya le 22/05/2013 13:49
C'est parti pour les premières désillusions concernant Beauséjour! "La ville dans le ville" comme dit le slogan, c'était fort joli sur le papier glacé, c'est vrai que les boites de communication sont payées une fortune et il faut donc faire du haut niveau! mais la réalité nous rattrape toujours! Et ce n'est pas fini quand les habitants des logements privés sortiront de leur mutisme, on se rendra compte que ce n'est pas seulement social qui connait des malfaçons mais également les logements privés: mauvaise insonorisation notamment, prix très élevés pour un T2.... Le comble on paie pour ne pas pouvoir dormir, on entend sa voisine qui passe le balai le matin, je ne vous parle pas du bruit de la machine à laver lancée tardivement le soir ou encore le bruit de couples très très amoureux! On a l'impression de vivre chez son voisin! CBO a encore une fois fait du beurre sur notre dos, ni plus ni moins!

4.Posté par Ricos le 22/05/2013 18:57
Cela fait 1 an qu'ils envoient des tracts dans les bal sur lesquels on peut lire:
Des prestations soignées, pensées pour votre plus grand confort, ... choix de matériaux nobles ...
CB. pour être bien chez soi ...
Que du blabla avec une communication axée sur du logement de standing, etc. Je ne vous parlerais pas des prix car ils sont indécents et destinés à la défisc, ce qui doit probablement justifier les tarifs.
En résumé des logements hors de prix, une qualité visiblement inférieure à celle qu'on nous annonce, des travaux qui ne finissent pas ... donc des cages à pigeons.

5.Posté par Arret ek sa le 22/05/2013 20:19
4 X 4, audi A3, moto grosse cylindrée, pas trop démunis les locataires. Les parkings ont sans doute été conçus pour recevoir des véhicules certes, mais de modestes gabarits ce qui ne semble pas être le cas pour certains locataires.
Vous avez pris ces logements en connaissance cause d'autant que vous ne devez pas payer grand chose sur le loyer. Alors assumez ou laissez le logement aux autres. Sinon il ne vous reste plus qu'à prendre un logement répondant à vos souhaits.

Un contribuable qui en a assez de payer ses impôts pour permettre à des plaignants comme vous de se loger gracieusement.

6.Posté par joe le 22/05/2013 21:11
les émissions de télé-réalités , c'est avant tout un spectacle de télé , la problématique des gens passent après .
là, c'est pareil, La construction de logement sociaux , c'est avant tout des opérations de défiscalisations, les locataires et la qualité passent après.....

une vraie catastrophe pour l'ile....un vraie bonheur pour les riches..

7.Posté par handicap le 22/05/2013 23:37
c'est l' ÉPANOUISSEMENT A SAINTE MARIE ??? merci Monsieur LAGOURDE !!

8.Posté par iliade974 le 23/05/2013 07:25
@5....
Bien dit ...rien de plus à rajouter

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales