Politique

Logements sociaux: Thierry Robert accuse l'Etat


Logements sociaux: Thierry Robert accuse l'Etat
Thierry Robert est en colère. Ce matin, le maire de Saint-Leu a fait un long plaidoyer contre l'Etat, qu'il accuse de ne pas remplir ses engagements concernant la politique du logement social à la Réunion. Thierry Robert, aussi candidat aux élections législatives sur la 7ème circonscription, dénonce "l’impossibilité pour les communes qui sont concernées, comme Saint-Leu, par un effort de rattrapage important, de mettre en œuvre les lois SRU et DALO pour 2014".

Selon lui, il y a urgence à réexaminer les conditions d’application de ces deux lois à la Réunion : "Soit l’Etat met en face les moyens financiers pour accompagner la programmation déposée par les bailleurs, soit ces lois demandent à être adaptées pour tenir compte de l’insuffisance des moyens financiers disponibles actuellement pour accompagner les communes".

Un contentieux avec l'Etat s'il devait être privé son droit de préemption

"Aujourd’hui, la commune de Saint-Leu est sous la menace de l’Etat de se voir priver de son droit de préemption urbain au motif qu'elle ne produit pas suffisamment de logements sociaux et donc ne respecte pas les termes de la loi DALO. Cela signifierait que Monsieur le Préfet se substituerait au Maire pour préempter des terrains pour réaliser des logements sociaux. Je vous le dis, si Monsieur le Préfet, venait à me retirer le droit de préemption sur certains secteurs de la commune, j’intenterai un contentieux avec l’Etat", lance le maire pour qui la maîtrise foncière est un "faux problème".

De son point de vue, le problème est essentiellement financier : " Depuis notre arrivée en Mairie, nous avons, grâce à un partenariat très actif avec l’EPFR, mobilisé plus de 16 hectares de foncier en réserves foncières pour la création de logements sociaux. (...) C’est un jeu de manipulation de la part de l’Etat et du gouvernement afin de faire porter la responsabilité aux élus locaux. (...) Ce que l’Etat ne dit pas, c’est qu’il n’est pas en mesure de financer tous les programmes qui sont déposés par les bailleurs sociaux pour le compte des communes. 229 logements étaient inscrits en demande de financement cette année par les bailleurs sur la commune de Saint-Leu. Seulement 46 logements ont été retenus en liste prioritaire de programmation de financement 2012 par l’Etat !"

Le nouveau Président de la république va être saisi

Le maire de Saint-Leu revendique d'avoir dénoncé cette situation plusieurs fois depuis son élection en 2008. "J’ai pour ma part à nouveau alerté l’année dernière les plus hautes instances de l’Etat sur l’insuffisance des financements et l’inadéquation des outils d’accompagnement. Mes alertes sont restées vaines. Pour seule réponse, un courrier d’attente de Madame Kosciusko-Morizet", dénonce-t-il. Thierry Robert refuse d'endosser le costume du mauvais élève et rappelle que le logement et l'emploi sont des compétences de l'Etat : "Je rappelle que tout comme l’emploi, la compétence en matière de logement social est une compétence de l’Etat. C’est la raison pour laquelle, dès la semaine prochaine, je saisirai le nouveau Président de la république afin qu’on puisse réexaminer les conditions d’application des lois DALO et SRU".

Mercredi 2 Mai 2012 - 14:19
Lilian Cornu
Lu 1995 fois




1.Posté par noe2012! le 02/05/2012 14:34
Que se passe-t-il encore sur St Leu ?
Depuis l'affaire des carburants de l'autre jour , où la justice a préféré condamner les jeunes "casseurs" à la place des meneurs ....on entend parler souvent de St Leu et surtout de son maire actuel ...
Ce maire semble tj devant les feux de l'actualité !

2.Posté par !!! le 02/05/2012 15:20
Encore lui ...
Tirry zaime zinfo ou zinfo zaime tirry ?

3.Posté par petite citoyenne le 02/05/2012 15:54
dire qu'il est en passe de devenir député de la 7ème circonscription !!!
mais où sont ces adversaires ?
que proposent-ils aux électeurs ?
quelles convictions et quelles valeurs défendent-ils ?
là, il en faut des projets, des projets forts, courageux, radicaux !!!
okilé ???
vous allez le laisser élire comme ça ? sans broncher ?
nous ne méritons pas ça !!!

4.Posté par Créole initié. le 02/05/2012 16:33
Courage Thierry,... bientôt tu seras sur les bancs de l'Assemblée Nationale, à côté d'Huguette Bello, malgré toutes les peaux de bananes qu'elle va te glisser sous les piedsd'ici là , pour t'empêcher d'y aller,...
tu pourras enfin, mieux faire avancer les dossiers de ta commune car il ne faudra jamais compter sur les autres élus Réunionnais !!!

5.Posté par lady lafée le 02/05/2012 16:37
Voila un maire capable de dire le tout et son contraire en peu de temps. Je croyais mr le maire que St Leu n'avait pas besoin de d'argent et voila que pour se justifier de ne pas faire de logement sociaux il nous parle du manque d'argent!!! vous êtes pas crédible mr le maire. Sauf que dans votre proposition de reverser l'argent de l'octroi de mer aux transporteurs vous favorisez vos amis voir familles, donc c'est pas perdu pour tout le monde, mais bon ça c'était hier!
(...)

6.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 02/05/2012 16:54
"Soit l’Etat met en face les moyens financiers pour accompagner la programmation déposée par les bailleurs, soit ces lois demandent à être adaptées pour tenir compte de l’insuffisance des moyens financiers disponibles actuellement pour accompagner les communes"...

C'est au minimum logique
reste aux bailleurs sociaux a faire leur travail, sans partie pris... et la, c'est un autre problème Politique

7.Posté par Filou le 02/05/2012 17:35
Marre de voir sa tête à celui-là, toujours en colère, toujours en train d'aboyer comme un roquet : et bla-bla j'accuse l'état, et blabla j'accuse ceci et bla-bla j'accuse cela ...

"les plus hautes instances de l’Etat..." ah les fameuses hautes instances t'aimerais bien les toucher du doigt, hein ???

Il se prend pour Zorro, le super maire qui gueule tout haut ce que tout le monde ne pense peut-être même pas !!!

Allez, tu ne trompes personne mais continue comme çà, tu l'auras ton mandat !!!

8.Posté par le petit canard le 02/05/2012 19:24
Le guignol de st leu est resorti !!!

9.Posté par un des pigeons le 02/05/2012 19:52
quel faut c....l lui même a construi des appt dans des communes et qui, les appt, sont pas en régle et illéguale, comme quoi il suffit dêtre un politicien pour qu'il y a des passes droit, aprés tout on est en démocratie????????????,,,!!!!!!!!!!!!!

10.Posté par tolérance pour tous! le 03/05/2012 18:04
De quoi il s'inquiète le Révolutionnaire de st leu, bientôt il aura tous les crédits, qu'il veut avec l'Etat Hollandais,il pourra même repeindre toute la commune en rose.

Et dire qu'il est le leader du MODEM à la Réunion, pauvre Bayrou il n'est pas prêt d'être président avec des mecs comme Robert et Dennemont des Avirons qui font campagne pour F.Hollande dés le premier tour.
Dire, que ces deux maires machos vont devoir célébrer des mariages d'un genre nouveau, quand le
candidat socialiste sera élu Président de la République.
Remarquez, ils jouent déjà de la pédale,puisque tous les soirs ils vont faire du vélo avec leurs gardes du corps et un mini bus comme voiture balai pour ramasser les plus Fatigués.
Généralement cela se termine tj au resto, qui met la main à la poche pour payer ?
Toujours est il qu'on ne peut en vouloir à ces deux gusgus de jouer du guidon et aller dans toutes les directions.

11.Posté par chousout974 le 04/05/2012 15:00
Vous pourrez faire fortune, mais il faudra nuire aux misérables, flatter le sous-préfet, le maire, l'homme consideré et servir ses passions : cette conduite, qui dans le monde s'appelle savoir vivre, peut, pour un laïc, n'être pas absolument incompatible avec le salut, mais, dans notre état, il faut opter il s'agit de faire fortune dans ce monde ou dans l'autre, il n'y a pas de milieu.
Il est certain que le merveilleux apparaît à celui qui peut le considérer avec lenteur comme une instance dialectique née d'une autre instance perdue. Le merveilleux s'oppose à ce qui est machinalement, à ce qui est si bien que cela ne se remarque plus, et c'est ainsi qu'on croit communément que le merveilleux est la négation de la réalité. Cette vue un peu sommaire est conditionnellement acceptable : il est certain que le merveillleux naît du refus d'une réalité, mais aussi du développement d'un nouveau rapport, d'une réalité nouvelle que ce refus a libéré. [. .. ] le rapport qui naît de la négation du réel par le merveilleux est essentiellement de caractère éthique, et le merveilleux est toujours la matérialisation d'un symbole moral en opposition violente avec la morale du monde au milieu duquel il surgit.



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales