Social

Logement social et tarifs bancaires : deux accords signés

Après l'accord sur les prix signé hier soir, deux autres "protocoles d'accord" ont été signés dans la foulée ce matin. Le premier porte sur le gel des loyers de logements sociaux, le second sur les tarifs des services bancaires.


La signature de l'accord sur les loyers sociaux marque la fin des "négociations en Préfecture".
Il aura fallu beaucoup moins de temps pour signer le protocole d'accord concernant les logements que celui sur le dossier des prix.

Eric Fontaine de la CNL -Confédération Nationale du Logement- fait le point sur ce qui a été convenu :

- Le gel des loyers dans les logements sociaux au niveau des loyers constatés au 31 décembre 2008,
- L'alignement pour les locataires du "parc social et privé"du forfait "charges" sur celui de la métropole,
- La création d’une commission pour statuer sur la situation des familles trop pauvres pour accéder à un logement social,
- Le remboursement des trop-perçus de loyers par les bailleurs depuis le 1er janvier 2009 (avant la fin du 1er semestre 2009)
- et l’engagement par l’État de recenser les logements sociaux à réhabiliter afin d’entamer d’urgence des travaux.

"Baisse entre 10 et 15 % de trois tarifs bancaires"

Dans l'autre protocole d'accord signé ce matin, les banques implantées à la Réunion (BNP Paribas, BRED, BR, La Banque Postale, Caisse d'Epargne, BFC et le Crédit Agricole) s'engagent à baisser le montant de trois services bancaires "de 10 et 15%".
Cependant, une banque dont la grille tarifaire est déjà majoritairement identique à celle de l'hexagone, appliquera une baisse comprise entre 5 et 15 %.

Toutes les banques confirment qu'elles proposent des moyens de retraits gratuits d'espèces à leurs guichets. Elles autoriseront par ailleurs "au minimum trois retraits gratuits" par mois dans les DAB en dehors de leur réseau. 
 
Les services bancaires qui vont baisser seront communiqués à l'IEDOM (Institut d'Emission des DOM) qui les validera dans une dizaine de jours.
Mercredi 1 Avril 2009 - 10:08
Magali Payet
Lu 719 fois




1.Posté par GRENADE974 le 01/04/2009 16:39
les banques comme à l'habitude, ne se foulent pas....Ce n'est pas en pourcentage qu'il faut parler :
3 exemples très significatifs de comparaison entre la SOCIETE GENERALE de métropole et la BFCOI sa filiale réunionnaise :
- frais de tenue de compte : SG ... gratuit - BFCOI ....14€ par trimestre soit 4,66€ par mois
- services bancaires sur INTERNET : SG ..gratuit - BFCOI : 5,50€ par mois
- relevés de compte quizaine : SG...13€ par AN - BFCOI...6€ par mois soit 72€ par AN.
Quand vous pensez que pratiquement 100% des clients réunionnais (sauf les riches qui peuvent discuter) paient les frais de tenue de compte, qu'une majorité de clients est abonnée à la consultation internet ou a choisi de recevoir un relevé par quinzaine....vous pouvez dire que la BFCOI en particulier et les autres banques réunionnaises en général, ciblent bien les pigeons.
Est-ce normal de payer des frais de tenue de compte alors qu'on impose aux particuliers un compte bancaire pour recevoir leurs revenus (salaires, allocations etc)?
Est-ce normal de payer Ia consultation et la gestion de ses comptes sur INTERNET, alors que les banques ont mis ce système en place pour soulager les guichets et faire des économies en diminuant le nombre des petits clients "bouffeurs" de temps ?
Et je n'ai pas parlé des frais abusifs de dépassement d'autorisation de découvert (à chaque écriture qui vous fait dépasser votre autorisation (9,50€ par opération avec un maximum de 3 opérations par jour) parce que dans ce cas, le client est en partie fautif !!!
Le COSPAR va obtenir des "clopinettes"

2.Posté par Jeff le 01/04/2009 21:16
Je ne vois pas où est le problème pour les frais bancaires! Il n'y a pas d'octroi de mer ni d'octroi de terre (appelé octroi Paul Vergés, comme l'Université du même nom).

Pour la Caisse d'épargne, le Crédit Agricole, la BNP, etc..., il leur suffit d'appliquer les mêmes tarifs qu'en métropole et le "tour est joué". Il y a des coûts sup. ici?

C'est quoi les négociations, un maché de dupe?

3.Posté par GRENADE974 le 01/04/2009 23:13
2- d'accord en partie avec JEFF, sauf que pour la CAISSE D'EPARGNE, le CREDIT AGRICOLE, le CREDIT MUTUEL, les frais bancaires en métropole ne sont pas les mêmes suivant les régions (chaque caisse régionale a ses propres tarifs) et sont quelques fois très différents d'une région à l'autre...
Pour la SG et la BNP, ils sont fixés au niveau national, donc pas de problème.
Pour la BR, comme elle n'existe qu'ici et qu'elle avait fixé depuis longtemps ses tarifs, comment faire ? La concurrence l'obligerait à s'aligner sur les autres.
Si on pousse un peu plus ou trop loin la réflexion, on peut penser que les frais de gestion pour des petites structures bancaires à la REUNION sont supérieurs aux frais centralisés pour des beaucoup plus grandes en métropole : les frais de gestion informatique, gestion des prêts, des risques, patrimoine immobilier, parc voitures etc etc ....
PS : la BFCOI a son propre système de gestion pour l'instant.


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales