Société

Lobbying pour la nomination d’un Réunionnais à tête de la direction départementale de la police

Le CREFOM (Conseil représentatif des Réunionnais d'Outre-Mer) annonce son engagement pour la nomination d’un Réunionnais à la tête de la direction départementale de la police de La Réunion, soit Jean-François Lebon. Voici le communiqué:


Lobbying pour la nomination d’un Réunionnais à tête de la direction départementale de la police
"Le Conseil Représentatif des Réunionnais d'Outre-Mer est totalement engagé afin de faire nommer un réunionnais au parcours exceptionnel et reconnu à la tête de la direction départementale de la police à La Réunion. 

Le CREFOM s'engage sur la nomination de Jean-François Lebon à la direction départementale de la police à La Réunion. Rappelons que Jean-François Lebon, commissaire divisionnaire et actuel directeur adjoint du directeur départemental dont la compétence est reconnue par ses supérieurs, a fait une grande partie de sa carrière dans l'hexagone.  Le Réunionnais remplit toutes les conditions administratives et présente toutes les garanties et qualités professionnelles pour un tel poste.

A Paris, Patrick Karam, président du CREFOM, a saisi immédiatement le Président de la République, le Premier Ministre, le Ministre de l'Intérieur ainsi que différents syndicats. Le président du CREFOM a aussi multiplié les rendez-vous avec différents conseillers influents, notamment du Président de la République et du Premier Ministre et les échanges avec de hauts responsables de la police nationale. 

A La Réunion, Richel Sacri, délégué régional du CREFOM, a été reçu à la préfecture le 20 juin 2014 par M. Falcone, Directeur Général de la police nationale à l'occasion du passage du Ministre de l'Intérieur dans l'île. Différents parlementaires réunionnais, membres fondateurs du CREFOM, sont aussi intervenus au plus haut niveau.

Un véritable lobbying a été engagé et tous les intervenants dans ce dossier ont été sensibilisés sur l’importance de cette nomination. Cette dernière présente un caractère symbolique à la veille du voyage présidentiel en juillet à La Réunion et, surtout, s'impose compte tenu des états de service exceptionnels du commissaire Lebon.

Le CREFOM est confiant et attend sereinement la décision qui sera prise le lundi 30 juin prochain.
"


 
Dimanche 29 Juin 2014 - 15:22
.
Lu 2443 fois




1.Posté par yoyem le 29/06/2014 16:55
Et Thierry ROBERT ?

2.Posté par noe le 29/06/2014 17:37
Attention !
Un réunionnais quand on lui donne un "carreau" il prend le terrain !
Est-ce une bonne chose ?

3.Posté par Christian le 29/06/2014 17:38
ah non !! Noé !!

4.Posté par R I P O S T E le 29/06/2014 17:55
Bien pour Jean-François Lebon , mais attention pour 2 ans pas jusqu' à la retraite +53% de sur- rémunération ( sauf si Jean-François Lebon est proche + 55 ans )

5.Posté par Mamarx le 29/06/2014 18:01
i fo réyoné gran chef ché bann poulé sinon nou sa mal akeulir hollande....PITOYABLE !

6.Posté par ANIN le 29/06/2014 19:20
Ce n'est qu'une information de ce que le crefom fait, mais faut attendre la décision finale....espérons une bonne nouvelle pour les réunionnais, il serait grand temps, que des postes à responsabilités soient partagés, car ce n'est absolument pas le cas actuellement.!!!!

7.Posté par Abominablog le 29/06/2014 19:25
Si le CREFOM voulait savonner la nomination de M Lebon ils n'auraient pas fait mieux .... Et puis bonjour sa crédibilité si il est nommé suite à des pressions ... Son dossier ne parlait il tout simplement pas pour lui ????

8.Posté par ALAIN le 29/06/2014 20:09
A quand l'intervention de son maître Nicolas le grand ? Il n'y a pas de quoi fouetter un chat qu'un commissaire divisionnaire soit nommé responsable de la sécurité sur l'ile si ce n'est que de la com.
Pour Karam !

9.Posté par quisyfrottesypique le 29/06/2014 21:00
Oulalalalalala.! Il y a anguille sous roche! Une campagne de séduction agressive!
Des venues régulières de personnalités dans l'île, des financements de projets, envoie d'un escadron de 52 hommes, un réunionnais à la tête de la direction départementale de la police à La Réunion,une justice qui se lance dans les enchères dans les peines de prison.....Oulalalalalalalalalalalal! Il y a anguille sous roche!

Cette nomination est -elle vraiment liée aux compétences de cet homme ou politiquement correcte dans l'intérêt du service pour manipuler l'ignorante populace pour la venue du Président de la République et tenter de faire oublier la mise en scène ubuesque de l'élimination de monsieur le Procureur Muller.

Pari risqué pour un fonctionnaire natif avec un héritage aussi lourd! La manipulation est magistrale. . un zest de stimulation du nombrilisme ilien.... et le tour est joué!
Mépris total du citoyen......

Perversité double et à son paroxyme puisque ce fonctionnaire natif sera d'emblée responsable de toutes les casseroles passées et que les têtes pensantes ont pensé que se faire mépriser par un des siens est "bien moins pénible au soleil".
Fallait y penser!!

La mise en scène est simplement pitoyable comme le dit post @5.

10.Posté par LE NAÏF DE SERVICE le 29/06/2014 21:32


TOUJOURS LES MÊMES RÉFLEXIONS A LA "CON" DE "NOE " !!! LAISSONS-LE DONC A SON UNIVERS , A " SON MONDE A LUI" Où IL SE COMPLET TELLEMENT !!!

11.Posté par francette le 29/06/2014 22:20
On n'est plus sur des compétences, sur un examen anonyme mais sur un homme.
La fonction publique ne fonctionne pas comme cela.
Si je suis l'argumentation, un marseillais serait prioritaire dans son département parce que des Bouches du Rhone.
Donc le réunionnais qui a été muté a Marseille pour quitter la Région parisienne même si il est compétent ne pourrait pas être retenu car réunionnais.
Qu'en pense le CEDH?
La Réunion c'est quand même la France que je sache.
Ou alors, il faut un statut particulier pour notre département.

12.Posté par Ladi Lafé le 29/06/2014 22:25
La nomination d'un Réunionnais est une très mauvaise chose, , une fois qu'on leur donne un peu de pouvoir, ils pissent plus haut que leur........., il va en faire baver ses compatriotes le cons !

13.Posté par Citoyens le 29/06/2014 22:44
Jean-François Lebon GRAND AMIS D ANNETTE bizarre bizarre ?

14.Posté par kafir le 29/06/2014 22:58
poste 5

génial et, brillant rien à dire !

15.Posté par Isabelle le 29/06/2014 23:38 (depuis mobile)
A lire certains le créol lé bête et fo laissé le zoreil à compétences égales prendre les postes de cadre! Et le zoreil ki parle sans savoir pff ici le créol i rentr pa en train son caz!1 fonctionnair métro plu facil pou lu de se faire dans sa région

16.Posté par jojo le 30/06/2014 07:54
voila encore la démonstration du caractere réunionnais,rien n'est bon ,toujours critiqué,jaloux et c'est pour cela qu'on avance pas,certain réunionnais heureusement pas tous

17.Posté par justedubonsens le 30/06/2014 08:52
Jean-François Lebon, Un réunionnais à la tête de la direction départementale de la police de La Réunion en temps de crise.
Quelle belle marionnette du système!

Après "dans l'intérêt du service" , "un réunionnais au parcours exceptionnel et reconnu " est aussi une autre opération de com de l'institution pour faire les manants que nous sommes, prenions des vessies pour des lanternes et ne pas voir venir . Cela s'appelle une diversion.

Cette arrivée est bien orchestrée par une campagne de séduction intense comme: contrôle d'alcoolémie: 17 conducteurs perdent leur permis , 300 automobilistes controlés à la sortie des boîtes de nuit dans l'ouest, Contrôle de scooters débridés à Sainte-Marie,.....On y croirait presque...

Cette arrivée est l'arbre qui cache la forêt...

Que pensez vous de.... Assainir le terrain pour préparer l'arrivée du Président de la République et ...du nouveau procureur et autre grosse couleuvre à avaler ?

Wait and see....

18.Posté par Palaksa le 30/06/2014 11:12 (depuis mobile)
C fou de voir par ou il faut passer pour k1 reunionnais soit placé à la tête d''une structure... Un métropolitain serait normal, logique, naturel...
Si ct en métropole ca aurait ete une polemique
Mi spér war in kréol avan ferm mon zié po sanz in pé

19.Posté par rr le 30/06/2014 12:08
Il existe un principe républicain: un gendarme, un policier ne doit jamais travailler dans sa région d'origine, ceci afin d'éviter le copinage. Pourquoi la Réunion ferait elle exception?

20.Posté par franck le 30/06/2014 22:57
quel cirque ? on se rapproche d'une certaine forme de racisme à l'envers.
c'est au plus méritant et une CAP désignera le directeur concerné.
pourquoi faut il maintenant que tout soit vu uniquement par des réunionnais
que va ton faire à Paris et ailleurs ? plus nommer ou prendre de réunionnais nulle part ? on y perdra, ça c'est certain. on n'est pas dans la discrimination positive, mais négative, en plus pour un DDSP, laissez moi rire !

21.Posté par david Vincent le 01/07/2014 03:35
Lobby de l'anglais " couloir " , dans les sens racoler dans les couloirs avant un conseil ou une réunion décisionnelle . Le lobbying bien qu'opaque est tout à fait légal , c' est l'action de plaider sa cause , pour des motifs essentiellement économiques , mais quelquefois aussi pour des motifs cultuels , culturels , philosophiques ... auprès des Décideurs qui sont à Bruxelles . Mais pour cela il faut engager des lobbystes ,qui est par ailleurs un métier d'avenir . On comprend pourquoi on nous vend du poison , et qu'on s'aperçoit que c'est dangereux au bout de 10 ans , quand les victimes vont commencer à crever . A mon avis le terme lobbying qui nécessite un financement , une commission plus ou moins opaque , n'est pas adéquat dans le cas de Mr Lebon . Il s'agit d'une insoumission , d'une révolte contre la Grande Loge de France et d'Orient , pour qui seules ses marionnettes peuvent prétendre à devenir nos élites ...mis à part bien évidemment ceux qui ont été élus par le Peuple Français , bien souvent avec leur concours .

22.Posté par socar le 01/07/2014 08:46
Bravo Patrick Karam et au CREFOM et aux parlementaires aussi ericka bareigh et à nassimah dindat qui a fait voter une résolution à l'unanimité pour avoir réussi à obtenir l'avis favorable de la CAP pour nommer Lebon directeur départemental de la sécurité publique malgré les pressions et les réticences en tous genres
bravo aussi au commissaire qui voit son talent ainsi récompensé

23.Posté par francette le 01/07/2014 14:37
Le CREFOM devient donc le DRH pour les postes à la réunion.
Même pas d'examen, le CREFOM choisit et dicte.
J'ai une pensée pour les réunionnais en métropole ou ailleurs quand on leur dira que les métropolitains sont prioritaires sur eux pour tous postes surtout avec promotions.
Pourquoi alors ne pas pousser le bouchon un peu plus loin et demander l'autonomie voire l'indépendance.
L'esprit d'égalité n'y est pas et c'est regrettable. Je pense qu'il y aura des recours auprès de la juridiction compétente.

24.Posté par francette le 01/07/2014 14:41
@post20 franck
Je suis d'accord avec vous, j'y ai d'ailleurs laissé un commentaire. On n'est plus sur des compétences et sur des procédures administratives "légales", on a à faire à un voire des groupes de pressions.
Le candidat est désigné et on peut même dire élu.
La fonction publique ne fonctionne pas comme cela.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales