Société

Livre blanc de l'urgence sociale: 20 propositions pour trouver des solutions

Le contexte social à la Réunion est particulièrement problématique avec 52% de la population vivant sous le seuil de pauvreté et un chômage galopant (30% de la population et jusqu'à 55% chez les jeunes de moins de 25 ans). Face cette situation sociale, le Conseil général et sa présidente, Nassimah Dindar, ont présenté le Livre blanc de l'urgence sociale. 20 propositions faites par le Département pour répondre aux attentes de la population. Un exemplaire sera remis au ministre de l'Outre-mer, Victorin Lurel, lors de sa rencontre avec Nassimah Dindar ce 14 juillet à la préfecture.


Livre blanc de l'urgence sociale: 20 propositions pour trouver des solutions
Une présentation du Livre blanc de l'urgence sociale a eu lieu cet après-midi au Conseil général en présence de la présidente, Nassimah Dindar, de Thierry Robert, vice-président du Département et élu récemment député, de Roland Robert, vice-président, et de Robert Nativel, conseiller général. Ce Livre blanc est le produit des assises de l'urgence sociale qui ont été organisées en juillet 2011 au Conseil général. Elles ont permis de poser un diagnostic sur les causes et la nature de la situation d'urgence que traverse la Réunion.

"La Réunion est face à l'insécurité sociale et la demande grandissante en aide sociale. Je vous rappelle que 52% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, que l'on a enregistré 57% de demandes supplémentaires au titre du fonds national d'aide aux jeunes, +49% au titre de demandes de colis alimentaire, +15,3% au titre de l'allocation personnalisée d'autonomie et +9% au titre du RSA. Face à cette problématique, près de 500 personnes se sont réunies lors des assises de l'urgence sociale et le livre qui en ressort va permettre à l'ensemble des acteurs de trouver des pistes et des solutions aux problèmes", explique Nassimah Dindar.

Le Livre blanc propose de développer un nouveau modèle d'accompagnement social reposant sur le principe de responsabilité tout en "renforçant la contractualisation entre la famille et la collectivité", souligne-t-elle, mais également en laissant une place plus importante à la prévention. Cette dernière passe par l'amélioration des interventions institutionnelles, notamment en terme d'éducation.

Redessiner les contours législatifs des Rup

20 propositions ont été faites dans ce Livre blanc. Des propositions autour de quatre axes visant à améliorer la prévention et le traitement des situations d'urgence sociale. Entre le renforcement de l'intervention et la coordination des actions sociales, l'accès facilité au logement et à l'hébergement d'urgence, l'accès à l'éducation et à la scolarisation ou encore la lutte contre les ruptures de parcours pour prévenir des exclusions, le Département a voulu sensibiliser l'ensemble des acteurs politiques et les institutions à travers ce Livre blanc. Thierry Robert a rappelé l'urgence de la situation en matière de logement à la Réunion. "La situation est catastrophique et actuellement 15% des demandes de familles réunionnaises sont satisfaites. Il y a 27.000 demandes en attente. La Réunion compte 22.000 logements insalubres, dont 60% en très mauvais état", souligne Thierry Robert. Ce dernier va interpeller le ministre de l'Outre-mer, Victorin Lurel, au moment de sa visite à la Réunion, lors de la remise du Livre blanc. "Je vais lui demander d'augmenter immédiatement la LBU (ndlr : Ligne budgétaire unique) qui est passée de 100 à 45 millions d'euros cette année", explique-t-il.

Mais ces propositions doivent passer par un nouveau modèle économique pour la Réunion. "Il faut que la Réunion retrouve de la croissance. Pendant 30 années, la Réunion a connu un bond considérable grâce à l'Europe, l'Etat et les collectivités territoriales. Mais ce modèle a trouvé ses limites et il faut en trouver un autre", prévient Nassimah Dindar. La présidente du Conseil général souhaite s'appuyer sur l'Europe et redessiner les contours de l'encadrement législatifs entourant les Rup (Région ultra-périphérique) dont la Réunion fait partie. "Il faut que nous ayons la possibilité de travailler avec les pays de la zone océan Indien en matière d'échanges commerciaux, sinon notre économie sera morte née", conclut-elle.
Jeudi 12 Juillet 2012 - 18:00
Lu 1217 fois




1.Posté par Noé BABET le 12/07/2012 19:37
noe974
De nombreux réunionnais attendent un boulot à la hauteur de leur espérance ...ils ont mis leur avenir dans le nouveau gouvernement ...Ils attendent des réponses rapides et sincères en la personne du Ministre de l'Outre Mer ..
Qu'on leur apporte de vraies bonnes réponses !
Vivre "d'aides" n'est plus possible !
On s'ennuie toute l'année ...on perd le Nord ...on se détruit petit à petit ...on ne peut fonder une bonne famille ...On n'a pas de dignité ...

2.Posté par DON PAKE le 12/07/2012 20:27
LA PREMIERE CHOSE A FAIRE C EST VIRER TOUS LES ELUS ET METTRE DES GENS HONNÊTES ET PLEINS DE BONNES IDÉES A LA PLACE; CES ELUS NE SE RENDENT MEME PAS COMPTE QU ILS SONT DANGEREUX ET QU ILS ENTRETIENNENT LES GENS DANS LA MISERE, ON DEVRAIT LES PUNIR SEVEREMENT.

3.Posté par kada le 12/07/2012 20:33

"La Réunion est face à l'insécurité sociale et citoyenne leurs droits son bafoués par les autorités soi-disant compétentes , Pourquoi ! Répondez au question de l injustice Nous attendons tous des Réponses car la Réunion devient de plus en plus une République Bananiere

4.Posté par vital le 12/07/2012 21:07
c'est bien ,l n'y a plus qu'à traduire cela en acte c'est bien pour cela que vous avez été élus. car à part votre discours larmoyant dont personne n'est dupe , il n'y a pas l'ombre d'une proposition concrête .ni l'embryon d'un projet ,,juste de la propagande
vital

5.Posté par DON PAKE le 12/07/2012 21:17
@NOE BABET - JE TE REJOINS A 200% MALHEUREUSEMENT.

6.Posté par Sizoeufs le 12/07/2012 21:23
Où peut-on télécharger Livre blanc de l'urgence sociale ?????????????????

7.Posté par JB le 13/07/2012 05:49
Faire de la propagande avec une paire de lunette qui a couté un smic des fringue à 2000 euros et ça ce dit comprendre la détresse des Réunionnais ces gens la vivre loin très loin de la réalité y'en a marre de assistanat filer nous un boulot digne !

8.Posté par noe-noah le 13/07/2012 08:08
Encore une énième réunion sur le sujet du développement de la Réunion !
On risque de faire du copie-coller ...
L'homme ne vit pas d'aides mais d'un boulot pour sa dignité !
Les gens souffrent beaucoup et ça me peine !
On nous pompe l'air avec la notion "d'égalité , de fraternité " mais dans la réalité , rien ne se fait ...on est égoïste , individualiste ...chacun pour soi ...on méprise son prochain ...

9.Posté par Communication le 13/07/2012 10:04 (depuis mobile)
Le livre blanc est telechargeable depuis le site internet du conseil général: www.cg974.fr

10.Posté par Faut arreter le 14/07/2012 02:38
Et tout cela sans rire!!! Depuis 1963 les travailleuses familiales, appellées par la suite techniciennes de l'intervention sociale et familiale faisaient un travail formidable, l'acte le plus marquant de la présidence, de cette dinde rare (pas flatteur pour les dindes), a été de tuer ce métier à La Réunion. Oui par son inconséquence et sa mégalomanie, plus de travaileuses sociales de grande proximité et généralistes, tellement précieuses pour le reste de la chaine sociale (assistant sociaux, éducateurs...). Donc plus de formation pour ce noble métier.
A la place, l'académie des dallons, LOL
Tout ceux qui connaissent un minimum du travail social sont morts de rire, ou plûtot le seraient si ce n'était pas dramatique. On voit bien son ex futur (à moins que ce soit le contraire) cogiter ce truc : les plus méritants auront "la veste de l'académie" (oui, ici à La Réunion) ou "la chevalière de l'académie" (c'est sérieux je vous l'assure)...
C'est vrai qu'il y a là des spécialistes de la veste, du retournement de veste...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales