Faits-divers

Lind-Say retrouvée... au Port

Plus de peur que de mal pour la famille Soken de Saint-Pierre. Alors que nous évoquions hier soir la disparition inquiétante de Lind-Say, 22 ans, la veille aux alentours de la gare routière de Saint-Louis, de bonnes nouvelles sont parvenues à la famille de la jeune fille un peu plus tard dans la nuit.


Lind-Say retrouvée... au Port
Ce matin, la mère de Lind-Say confirme avoir retrouvé sa fille mais les questions s'accumulent quant aux circonstances de sa disparition. Finalement, c'est chez le petit copain de la jeune fille qu'elle a été retrouvée... au Port.

Atteinte de handicap mental, la famille de Lind-Say attend d'obtenir des précisions de l'homme qui après avoir vu le signalement de Lind-Say dans les médias a lui-même informé les forces de l'ordre de la présence de Lind-Say à ses côtés.
Dimanche 15 Avril 2012 - 09:38
.
Lu 2442 fois




1.Posté par Gajik le 15/04/2012 11:14
Prudence sur le terme de "handicapée mentale" svp. Car çà va de la psychose totale à des troubles légers, c'est un mot fourre-tout, probablement instrumentalisé par des parents peut-être abusivement protecteurs.

Elle est majeure et sûrement pas sous tutelle. Donc sans rien savoir de la relation de cette personne avec ce jeune homme du Port, les parents alertent la gendarmerie le jour même, car ils ont sans doute l'habitude de la surprotéger. Elle n'éteint pas son portable sans raison, elle a besoin d'un clash pour leur faire comprendre qu'elle en a peut-être assez de leur amour exclusif (on peut tout imaginer, sans infos sur la nature réelle de leurs relations)

Et lorsqu'on va savoir que la jeune femme étouffe peut-être de cet encadrement familial peut-être oppressant et qu'elle cherche en fait à s'affranchir de çà, on va comprendre qu'on a sans doute joué le jeu des parents en empiétant un peu trop sur la liberté de circuler de cette jeune femme.

Un peu facile de dire "elle est handicapée mentale" pour justifier une médiatisation rapide de cette "disparition", sans savoir le fond de la pensée de Lindsay. Avant de broder sur les dires de parents, il fallait comprendre pourquoi Lindsay n'informe pas ses parents de sa relation avec son ami.

Les explications, ce sera peut-être aux parents de les donner à Lindsay et à son ami. Il ne manque qu'un seul élément dans cette histoire c'est l'avis de Lindsay sur sa liberté d'aller et venir et ses capacités réelles d'être autonome.

Méfions nous de dégainer un peu trop vite à la free-dom en se faisant le porte parole de parents qui ont à réfléchir sur leur façon d'agir envers une jeune femme de 22 ans qui est capable d'être autonome pour travailler mais qui ne le serait pas pour circuler librement ... ??

2.Posté par Fabiho le 15/04/2012 13:33
Besoin d'amour
Tout le monde a droit à une vie affective ! A cet égard, cette jeune femme de 22 ans est comme les autres, laisse-la vivre et rencontrer son amoureux si elle le souhaite !!!

3.Posté par Mwa la pa di le 15/04/2012 17:40
Gajik, tu cherches trop l petite bête, il s'agit de toute façon d'une personne vulnérable. Abuser de la vulnérabilité est pas très correct non ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales