Faits-divers

Ligue réunionnaise de football: Une assignation déposée au tribunal pour faire annuler les élections


Ligue réunionnaise de football: Une assignation déposée au tribunal pour faire annuler les élections
Le 30 mai dernier, le CNOSF (Comité national olympique et sportif français) recommandait la tenue d'une nouvelle assemblée générale en vue de "pourvoir à nouveau aux postes de membres du comité directeur de la ligue". En clair, le CNOSF remettait en cause l'élection d'Yves Ethève à la tête de la Ligue réunionnaise de football (LRF). Mais depuis cette décision, établie sur la base d'une conciliation, la LRF n'a pas tenu de nouvelles élections.

Conséquence, les opposants d'Yves Ethève, les membres de la liste une "Equipe au service du foot péi (ESFP)" ont décidé de déposer une assignation au tribunal de grande instance de Saint-Denis, le 4 octobre dernier, en vue de faire annuler cette élection jugée litigieuse à leurs yeux.

"Face au refus du Président de la Ligue de reconnaître et d'appliquer les prescriptions du Comité National Olympique et Sportif Français du 29 Mai 2013, qui propose à la Ligue Réunionnaise de Football de convoquer, dans les meilleurs délais et conformément à ses statuts, une nouvelle Assemblée Générale, aux fins de pourvoir à nouveau aux postes du Comité Directeur de la Ligue; l' E.S.F.P. n'avait pas d'autre alternative que de se tourner vers le Tribunal de Grande Instance pour régler ce conflit", expliquent les membres d'une Equipe au service du foot péi.

L'occasion pour eux d'ajouter que le président Yves Ethève ne respecte pas les propres statuts de la Ligue. "Selon l'Article 1, La LRF "respecte les règles déontologiques du sport établies par le Comité National Olympique et Sportif Français"", soulignent-ils.

Les opposants d'Ethève en profitent pour souligner les "graves dysfonctionnements" rencontrés au sein de la LRF. "L’ESFP est également une force de propositions face aux profondes difficultés qui secouent le football réunionnais : désaffection des stades, difficultés économiques des clubs, recrudescence des actes d'incivilité... etc. Des solutions existent en termes de formation et de respect des arbitres, d’harmonisation des championnats et des coupes, d’adaptation du calendrier scolaire pour une réelle politique de l’élite, de formation des jeunes et de structures parallèles", poursuivent-ils.

Avec cette assignation, les opposants retournent sur le terrain judiciaire pour la seconde fois. En marge de cette nouvelle procédure devant les tribunaux, les membres de l'ESFP rappellent que la plainte contre X pour "falsification du procès verbal d'élection" suit toujours son cours.
Mardi 8 Octobre 2013 - 16:14
Lu 888 fois




1.Posté par Norbert le 08/10/2013 17:09
Monsieur Delarue dans les procédures que vous citez ci-dessus vous avez oublié celle déposée le même temps que la plainte concernant le procès-verbal, à l'encontre du Directeur Administratif, de la Ligue. Le motif est :
- Pour attestation de faits matériellement inexacts.
Il lui est reproché d'avoir fourni au CNOSF une attestation erronée , concernant les licences des requérants, en certifiant que ces personnes n'étaient pas licenciés à la Fédération Française de Football, et qu'ils ne pouvaient pas prétendre d'émettre ce recours. Dont le but précis était de rendre le recours IRRECEVABLE. Ce genre de procédé est toute à fait intolérable. Il est temps que cesse ces pratiques d'une autre époque.. Que le football réunionnais retrouve des valeurs conforme à celles émises par la Charte de l'Ethique du football (F.F.F). Surtout, en cette période où notre football traverses toutes sortes de difficultés il est bon de s'y référer.
A méditer :
- Recommandations / obligations (FFF)
– "Les officiels, quelle que soit leur fonction, ne peuvent faire respecter cette exemplarité s’ils
ne la respectent pas eux-mêmes ;
– Ils se doivent d’être en tous points exemplaires, non seulement au regard de l’image qu’ils
donnent par leur action au sein du football, mais aussi à l’extérieur ;
– Les sanctions qui leur sont appliquées peuvent, en conséquence, être plus lourdes et
porter sur l’interdiction d’exercer des fonctions officielles."
Les outils existent dans la discipline, mais comme bien souvent, on l'utilisent pas....
Et c'est bien là tout le problème.

2.Posté par Roberto le 08/10/2013 18:38
Le CNOSF est plus prompt à s'occuper des affaires du foot que de la canne de combat. Cela ne surprendra personne. Comme cette glorieuse institution tarde à régler le conflit opposant le comité régional à la ligue de boxe francaise, plaintes seront déposées la semaine prochaine auprès de TA et du TGI. Verdicts des affaires Charlotte Payet et Alain Descorsier dans un an, environ...

3.Posté par Que justice sois faite le 14/10/2013 10:31
J'espere réellement que la justice mettra enfin terme à toute cette magouille qui plane sur le football réunionnais aujourd'hui. A ce jour il est vraiment dépitant de jouer au football à la réunion ( paroles de joueur) . A bon entendeur Monsieur Etheve et compagnie, Allez prendre zot retraite....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales