Santé

Lien entre maladies et environnement domestique: L'ARS interroge les Réunionnais


Début 2016, l’ARS Océan Indien (ARS OI) lance une enquête sur la santé des réunionnais et leur environnement domestique. L’enquête démarrera le 1er février 2016 et sera effectuée par téléphone auprès d’un échantillon de 2400 personnes âgées entre 18 et 44 ans.

Les interviews seront réalisées à partir d’un échantillonnage aléatoire de numéros de téléphone fixes et mobiles. Les résultats attendus courant 2016 permettront d’adapter la politique de santé. C’est pourquoi l’ARS OI compte sur la participation des personnes interrogées.

Cette enquête doit recueillir des informations sur l’état de santé et les facteurs de risque pour les maladies chroniques (diabète, problèmes cardiovasculaires, maladies respiratoires…), l’hypertension ou le surpoids en fonction de l’environnement domestique des personnes interrogées.

Au final, elle doit permettre à l’Agence de santé d’émettre des hypothèses sur le lien entre certaines maladies, l’environnement local et le cadre de vie de la population.
 
Lundi 1 Février 2016 - 16:35
Lu 1093 fois




1.Posté par Eno2016 le 01/02/2016 19:05
Dans un immeuble on respire des champignons , des fumées de zamal , des odeurs humaines ... ça donne sûrement des maladies peu connues ...
On est trop renfermé sur soi-même ... maladies psychiques !

2.Posté par Louis Pariot le 01/02/2016 20:54
Enfin ! L'ARS se lance dans cette étude : c'est bien et oh combien nécessaire !
Tant de gens souffrent ici : du bruit - musique à fond sans aucun respect + des fumées toxiques des neuneus qui brûlent encore leurs plastiques alors que c'est interdit + des inciviques qui laissent un nombre considérable de cochonneries un peu partout sur l'île et qui sont alors des abris parfaits pour les moustiques...
Pour votre étude messieurs dames de l'agence réunionnaise de santé : allez voir le site qui a répertorié et géolocalisé un nombre considérable de cochonneries (bandcochon.re : il existe toujours et semble se réveiller d'ailleurs...allez voir) et comparez avec les lieux des dépôts de déchets avec les lieux des épidémies de moustique.. je parie qu'il y aura un lien de cause à effet qui apparaîtra.

3.Posté par Thierry le 01/02/2016 22:45
Mais non, dans un milieu pourri de tout, pollué etc ... on y vit très bien, sans stress et en très excellente santé tandis que dans un cadre de vie idyllique, c'est propice à la maladie, etc ... au stress ...

Messieurs, dames, ... soyons sérieux un peu en 2016 ... Rassurez-moi, c'est un poisson de février (le mois du poisson d'ailleurs). C'est ça même.

La Palice n'aurait pas fait mieux.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales