Economie

Licenciements abusifs à la coopérative des Avirons ?


Licenciements abusifs à la coopérative des Avirons ?
Près d'une centaine d'employés de la coopérative des Avirons procède à un débrayage devant le siège depuis 6h ce matin. Soutenus par la CGTR, ils dénoncent "des licenciements abusifs" indique Fabrice Suzanne, carriste à la centrale. "Ils passent des annonces dans les journaux pour embaucher d'autres gens et licencient des employés en même temps, soit-disant pour raison économique", s'insurge le gréviste.

Depuis le début de l'année, "13 personnes ont été licenciées. La coopérative saucissonne les entreprises afin d'éviter la mise en place d'un comité d'entreprise. Nous demandons l'arrêt immédiat des licenciements abusifs et que soit créée une unité économique et sociale", déclare Clara Dersla, secrétaire adjointe de l'unité régionale Sud CGTR, interrogé sur place.

Alors que la coopérative licencie d'un côté, elle embauche de l'autre. "La directrice administrative et financière et le directeur général viennent d'être embauchés pour des salaires de 4500 euros et 7500 euros pendant qu'on licencie des salariés qui ont plus de 10 ans d'ancienneté et qui perçoivent 1200 euros de salaire !", regrette la syndicaliste.

Les grévistes souhaitent rencontrer la direction d'ici ce soir, sans quoi, ils bloqueront la route. "Ils veulent nous pousser à la faute. Si on ne rencontre pas quelqu'un de la direction aujourd'hui même, on bloque tout !" assure Fabrice Suzanne.
Lundi 6 Août 2012 - 11:16
Lu 2005 fois




1.Posté par Annecy> le 06/08/2012 12:37 (depuis mobile)
mwin mi dis Zot nena raison de révolte à Zot!!!Fabrice Suzanne,ça chinoiiis mon dalon ça ôté!!!tiens bon largu pas!!!!arrete prend demoune pou Zot couyon!!!!!mi soutien à Zot mwin...papa bon courage à où

2.Posté par gege le 06/08/2012 12:59
fo vire le nouveau directeur ainsi que toute sa clique que la arrive en mm temps et remettre Mr Riviere en place sa té un PATRON......la pas sat lé en place la

3.Posté par Quid de la gestion folklorique de l''ancien président !!! le 06/08/2012 14:41
Ce dernier a été débarqué récemment par son CA, écœuré par sa gestion catastrophique depuis de très longues et juteuses années. Marlène Derfla au lieu de vociférer sur les salaires des administratifs devrait plutôt prendre son courage et lancer une procédure judiciaire contre cette coopérative : plainte contre X pour détournements et autres petites douceurs de la vie associative !!!

4.Posté par mina le 06/08/2012 19:17
Il faut croire qu'aucun réunionnais n'est capable de diriger cette coop pour qu'on fasse venir de france quelqu'un qui s'octroie un salaire aussi exorbitant. Pendant ce temps d'anciens employés chevronnés continuent à percevoir le smic et n"ont pas le droit de négocier une augmentation sous peine de licenciement. Ce sont des méthodes qui nous rappellent une triste époque. Mi di bann grévis tienbo larg pa. Oubli pa ke sé réyoné i fé march toute coop la Réunion.

5.Posté par Nain le 06/08/2012 19:26
Le nouveau directeur va faire couler la coopérative des Avirons. Il se trouve qu’il a un lien de parenté avec le nouveau président de la coop. Encore une affaire de famille ... Les licenciements sont abusifs sans cause réelle. On parle de licenciement économique mais c’est un leurre. Il y a de nouveaux embauches alors que l’entreprise est semble t-il en difficulté financière. La direction se moque de ses salariés. Ce sont ces derniers qui ont contribué à la croissance de cette société. Un nouveau directeur débarque et il fait un grand nettoyage pourquoi ? Que font les administrateurs ? Bon courage aux employés et surtout NE LACHER PAS L’AFFAIRE.

6.Posté par cocotte le 06/08/2012 20:44
Largue pas les GARS le pas normale i licencie pour embaucher juste pour toucher des primes de l’État Toutes lo ban administrateur les fautifs, la soit disant viré l'ancien président mais la pas eu de nouveau administrateur les arrivés. L'autre révolution c'est que la prend un nouveau directeur et un nouveau président qui était déjà administrateur depuis plus de 30 ans a. Sauf que c'est l'ancien président de la REDETAR ainsi que L'ancien directeur de la REDETAR. AUJOURD'HUI LA REDETAR I EXISTE PLUS. Donc zot i vé fé lo même zaffair avec la Coop avec des centaines d'emplois en dangers et zot va mette la fote dessi la CRISE.

7.Posté par South le 06/08/2012 21:17
Merde alors

Ne disait on pas il y a quelque temps que la coop était une officine pour embaucher des sportifs d une certaine équipe d une certaine commune.

8.Posté par rico le 07/08/2012 08:31
vous avez le soutien de beaucoup. la coop s'est engraissée pendant de trop nombreuses années au détriment de ses salariés et maintenant il faut faire revenir l'argent de mada

9.Posté par feuille vacoa le 07/08/2012 20:49
ce mardi matin en arrivant a la cooperative quel a etait notre surprise. Le directeur a contacte un delegue du personnel par telephone pour commencer les negociation. Depuis hier c'est la CGTR qui essaye de dialoguer avec la direction et ce matin on se retrouve avec un sois disant repressentant de la CFTC (feuille vacoa y coupe 6 cotes) qui veut faire partir de la delegation pour monter discuter avec la direction pour defendre son cas personnel nous la dit monte en premier et nous la delegation de la CGTR nous va monte apres pour defendre l'esemble des employes.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales