Economie

Licence pour la vente du tabac : "De nombreuses personnes vont perdre leur emploi"


La Fédaction Réunion et le syndicat réunionnais des Tabacs-Presse ont organisé ce matin une conférence de presse, à Saint-Paul, afin de discuter du projet d'un décret gouvernemental qui déboucherait sur la fermeture de 900 petits commerces à la Réunion.

D'ici janvier 2011, la vente de tabac dans l'ensemble des DOM-TOM devrait être soumise à un nouveau régime. Selon l'article 1 de ce nouveau décret "la vente au détail des tabacs manufacturés dans les DOM-TOM ne sera autorisée qu'aux commerçants titulaires d'une licence délivrée au nom du département par le président du Conseil Général".

De nombreuses pertes d'emploi

Près de 2.000 points de vente sont comptabilisés sur l'île et seulement 1.045 seraient susceptibles d'obtenir une licence. Selon Ibrahim Patel, président de la Fedaction, ce décret "ne doit pas sortir. De nombreuses personnes vont perdre leur emploi. Le gouvernement ne fait qu'enfoncer un peu plus la situation de crise économique".

Le planning de mise en place de ce décret n'ayant pas été respecté, "ce retard est rassurant", pour Pierre Cornille, président du syndicat Réunion Tabac-Presse, "mais ça ne veut pas dire que le gouvernement va abandonner. Nous demandons l'annulation complète, ou alors la mise en place d'une licence qui ne pénalise pas les commerçants", explique-t-il.

Les deux représentants demandent la mise en place d'une réunion où tous les acteurs liés à ce décret puissent s'expliquer.
Mercredi 4 Août 2010 - 15:02
Emilie Grondin
Lu 2904 fois




1.Posté par JUBILATION le 04/08/2010 15:04
"Prés de 2000 points de vente sont compabilisés....'
Le calcul est simple, la logique aussi, prés de 2000 points doivent obtenir une licence.
C'est sur, les petits points de vente n'ont pas de point de chute à ARROS et ne sont pas tous des Amis friqués de WOERTH.

2.Posté par labri le 05/08/2010 06:47
Certes"de nombreuses personnes vont perdre leur emploi" mais combien échapperont aux conséquences du tabagisme?

3.Posté par ilo le 05/08/2010 07:25
Comme d'habitude, maintenant on pleure ! Ces débits de tabac n'auraient jamais du exister au départ..... pourquoi ils n'ont pas fait la demande de licence à l'époque ? En métropole , déja en 1990, il fallait demander une licence ..... et en plus il y avait une enquête de moralité.... Alors qu'ils s'estiment heureux d'en avoir profité jusqu'à maintenant sans que l'on demande des comptes ! et arrêtez de brandir la menace des disparitions d'emplois , actuellement le travail au noir rapporte plus et avec les indemnités assédic , c'est la cerise sur le gâteau pour voyager ! regardez autour de vous......

4.Posté par vipère le 05/08/2010 07:51
à JUBILATION l

Tous même celui dans l'ouest qui à été condamné pour recel de cigarettes volées il y a deux ou trois ans et qui continue à en vendre,ça ne vous choque pas moi si?

5.Posté par franck le 05/08/2010 08:56
évitons le tabagisme
donc dans ce cas l'emploi a bon dos

6.Posté par JUBILATION le 05/08/2010 12:04
POST 4:
C'est à la Justice de dire, s'il n'a pas le droit à sa licence aprés les faits que vous révélez, faits mineurs par rapport à d'autres qui détournent des Millions d'Euros !
Comme, je suis un Républicain intransigeant, je ne lui accorderai pas la licence et certainement à d'autres qui on fauté.

7.Posté par Manu le 05/08/2010 12:28
Ce n'est pas une bonne solution... ya 30 ans on faisait la pub pour consommer le tabac.. ! ce décret n'est dont pas concevable actuellement, déjà que l'emploi sera remis en question et que pour moi ce n'est pas une bonne idée ! Il faut se dire qu'on est pas éternel que tôt ou tard, viendra le jour où nous quitterons le monde.. alors que là on ne fait que survivre NON ! arrêtez un peu quoi ! y a bien tant de choses qu'on a pris habitude et qu'il est difficile de s'en priver, donc voilà !

8.Posté par Tonton le 07/08/2010 00:10
Faudra reflechir sur le fonctionnement de cette republique, quand une petite colistiere, d-une petite commune sans importance, qui n-a jamais ete elue par un suffrage universel en tete de liste, peut devenir Senatrice, pour, par la suite, faire passer des lois.

Et, peut etre aussi, de reflechir sur le sense de tous les autres lois etablis sous le regime deVichy, tout ces trucs de licenses, taxi, alcool, etc.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales