Faits-divers

Levée de l'alerte rouge à 20h


Levée de l'alerte rouge à 20h
Compte tenu de l'évolution météorologique, le préfet, Jean-Luc Marc, a annoncé la levée de l'alerte à 20h. La fin d'une alerte rouge ne signifie pas pour autant la fin de la période cyclonique. Une phase de sauvegarde débute, ce qui signifie que les dangers sont toujours présents : houle, vents, pluies. Seul le confinement n'est plus nécessaire.

Concernant le trafic routier, le Préfet explique que la levée de l'alerte rouge ne signifie pas la réouverture de tous les axes. Route du Littoral, route de la Montagne, et route de Cilaos seront fermés, au moins toute la nuit. Pour le reste, la plus grande vigilance est de mise car, rappelons-le, le radier de la rivière Saint-Etienne a été emporté, des routes départementales et des chemins communaux sont encombrés, souvnet jonchés de branches d'arbres.

La circulation de nuit est déconseillée, sauf absolue nécessité. Les services d'intervention seront eux à pied d'oeuvre dès cette nuit, c'est le cas pour les équipes d'entretien des routes et d'EDF qui vont travailler pour une reprise progressive du courant. Concernant l'eau, pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours, il est probable qu'il n'y ait pas d'eau potable en certains endroits.

Le Préfet a par ailleurs annoncé le chiffre de 14 blessés légers. Enfin, il annoncé la reprise du trafic aérien à compter de demain, 10h.

Rappel :

Ne franchissez pas les radiers submergés ou les ravines en crue.
Ne touchez pas les fils électriques tombés à terre.
N'encombrez pas les lignes téléphoniques.
Ne gênez pas les équipes de secours.
Attention à la qualité de l'eau que vous buvez.
Préférez l'eau en bouteille, ou traitez l'eau du robinet si vous devez la boire.
Assurez-vous que la circulation est autorisée et ne prenez votre véhicule qu'en cas de nécessité.
Déclenchée par le préfet après un cyclone, pendant ou après une vigilance météorologique, la phase de sauvegarde peut s'assortir d'interdictions de circuler, de la fermeture des écoles, etc.

Jeudi 3 Janvier 2013 - 19:11
.
Lu 2905 fois




1.Posté par David Asmodee le 03/01/2013 18:33
Une levée d'alerte la nuit. C'est une première ou je me trompe ?
En tout cas, c'est une expérimentation innovante. On verra bien s'il y a des morts ou pas lors de ce test grandeur nature.

2.Posté par hallucinant le 03/01/2013 18:44
Je crois que le préfet ne vit pas sur la même île que nous. Le préfet est pourtant au courant de la situation dans chaque point de l'île. C'est une énorme responsabilité de lever une alerte qui serait encore nécessaire dans plusieurs lieux. Les témoignages de vents encore violents et de fortes pluies sont pléthores et pourtant...

Oui on ne vit pas sur la même île que le préfet et surtout nous n'avons pas la même connaissance empirique des cyclones. Nous avons conscience des dangers qui peuvent encore se produire. Nous avons conscience des changements de routes imprévisibles des cyclones. Alors non, le danger n'est pas écarté tant que le cyclone ne sera pas suffisamment éloigné, et ça toutes les personnes qui ont vécu plusieurs cyclones le savent.

Mais nous n'oublierons pas qu'au préfet incombent aussi de grandes responsabilités, et que ces négligences, si elles devaient entraîner des situations dramatiques, ne manqueront pas d'être soulignées et portées devant les plus hautes instances de l'état avec un rapport détaillé de la situation et de sa gestion.

D'abord, poser une alerte à 10h00 en laissant les gens aller travailler et s'exposer au danger en les faisant rentrer quelques heures plus tard dans le vent et les fortes pluies, ensuite, lever l'alerte à 20h avec un danger toujours présent... En jouant avec le feu, on fini par se brûler.

3.Posté par Mékilékon ! le 03/01/2013 19:06
post 2 hallucinant
Encore un paumé-planqué qui n'a jamais eu à prendre la moindre décision de sa vie et critique l'action
d'un préfet qui a appliqué les règles légales concernant l'alerte rouge , distance du système , force
des vents , qui conduisaient à lever l'alerte rouge. Si ce gros assisté n'est pas foutu d'estimer ce qu'il
peut faire ou ne pas faire tout seul et qu'il lui arrive quelque chose , qu'il aille porter plainte ! LoL !

4.Posté par noe le 03/01/2013 19:17
Une tite ballade pour voir ce qu'il en est ... rien de bien méchant , pas de nids de poule en vu ...
En 4x4 , on circule très bien ce soir !
En ce moment rien à signaler ...il fait chaud et le courant coupe un peu ... A croire que EDF fait exprès de couper le courant pour abimer les télés et ordinateurs ! Des techniciens maladroits !

5.Posté par noe le 03/01/2013 19:28
Bon travail , M; le Préfet ...pour notre sécurité , vous avez pris les bonnes mesures !
Toutes nos félicitations !

6.Posté par Caton2 le 03/01/2013 19:36
Obliger les gens à rester chez eux alors que la tempête est passée aurait été une décision incompréhensible, pas plus que n'aurait été compréhensible de déclarer l'alerte trop tôt. Chacun doit être capable de mesurer les risques qu'il prend! Ce n'est pas parce qu'il n'y a plus d'alerte rouge, qu'il ne faut plus prendre de précautions. C'est tellement évident que j'ai honte à le dire.
Curieuse société qui accepte l'incivisme des brûleurs de bagnoles, qui manifeste pour toujours plus de liberté, et qui reproche aux "autorités", de ne pas mettre assez de garde-fous!

7.Posté par hallucinant le 03/01/2013 20:19
quand je lis certains post, je cerne mieux qui sont les paumés, et je comprends enfin comment certains peuvent prendre de telles décisions. J'ai une boutique à faire tourner moi, et je suis prêt à laisser passer un peu de profit pour la sécurité de tous. Alors les beaux parleurs qui ne connaissent pas la Réunion et son passé cyclonique, allez brailler ailleurs.

8.Posté par web le 03/01/2013 21:06
Le préfet à fait du bon travail, les équipes vont pouvoir aller sur le terrain. Pas facile d'avoir son rôle il prend des responsabilités non pas avec un joystick comme certains commentaires.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales