Courrier des lecteurs

Lettre ouverte au candidat Melchior qui est également l’élu délégué aux finances de la Commune de Saint-Paul

Vendredi 2 Juin 2017 - 15:23

Vous vous présentez, Monsieur Melchior, dans la 2ème circonscription, et vous aussi, vous avez déjà un bilan à présenter aux électeurs.

Certes, ce n’est pas celui de Député, poste que vous briguez aujourd’hui, mais c’est votre bilan local qui permet de montrer à la population du Port, de la Possession et même de Saint-Paul, le genre de politicien que vous êtes.

Pour rappel, Monsieur Melchior, vous êtes l’élu délégué aux finances de la Commune de Saint-Paul mais aussi vice-président délégué aux finances du TCO ! Et pour quels résultats ?
Au TCO, tout d’abord, la taxe sur les ordures ménagères de 2016 était en hausse de plus de 7% ! Comment cela peut-il s’expliquer quand on sait que dans le même temps il y a eu une réduction des services de ramassage des Ordures ?

En quelques mots nous avons eu à votre arrivée, moins de prestations de service tout en les payant plus chère !

A la Commune de Saint-Paul ensuite, nous avons eu à cause de votre gestion financière calamiteuse, la pire place qui soit, avec l’augmentation la plus forte de France pour la taxe d’habitation. Un privilège que nous nous serions bien passé, Monsieur Melchior !
En ce qui concerne la taxe foncière, encore une fois la Commune de Saint-Paul coiffe le bonnet d’âne en se plaçant parmi les 5 plus hautes augmentations de toute la France en 2016. 

Pour autant les caisses sont vides aujourd’hui, alors qu’aucun nouveau projet ne voit le jour, et que les contribuables de tout bord se demandent de plus en plus où va l’argent.
Pire encore, sous votre impulsion, la mairie Saint-Paul a contracté un prêt pour des soi-disant investissements à venir. Ce prêt sera remboursé qu’à partir de 2020 …sous la prochaine mandature. Les administrés de votre Commune, Monsieur Melchior, subiront, une nouvelle fois, une augmentation significative d’impôts locaux pour rembourser les 24 millions qui vous ont manqué actuellement. Voilà votre façon de préparer l’avenir des Saint-Paulois !
Monsieur Melchior, vous vous dites prêt à lutter contre la pauvreté et pour le pouvoir d’achat des Réunionnais en tant que Député, mais les résultats de votre engagement à la Marie et au TCO produisent l’effet inverse. Vous n’avez réussi qu’à appauvrir les Saint-Paulois !
Néanmoins rendons à César ce qui appartient à César, si le pouvoir d’achat des élus a augmenté, vous y êtes pour quelque chose. Vous avez en effet contribué à l’augmentation des indemnités des élus de plus de 35%....

Monsieur Melchior, si vous étiez responsable financier dans le domaine privé avec de tels résultats, tout laisse à penser que vous auriez déjà été mis à la porte. Malheureusement à la Mairie, la sanction vient presque toujours qu’en fin de mandat.

Alors inutile d’espérer échapper à la sentence des Saint-Paulois en vous orientant vers la députation. Pour la très grande majorité de vos administrés, vous n’avez pas été à la hauteur jusqu’à présent, et vous ne le serez pas plus dans le futur.
Éric
Lu 793 fois



1.Posté par GIRONDIN le 02/06/2017 16:24

Et bien en admirateur de fillon le menteur, ce monsieur cumulard sera sûrement apprécier ce costard taillé sur mesure !!!! 😆

MiLiKe jo avrell et calamity

2.Posté par Elle le 02/06/2017 17:18 (depuis mobile)

Salut Girondin. Pour Jo, Averell et Calamity ? Est ce que toutes ressemblances avec des personnages connus... blablabla ? Ou tu peux les présenter ?

3.Posté par GIRONDIN le 02/06/2017 18:10 (depuis mobile)

2.Elle
Ou la la tu es folle toi!
Hier un nervi m'a attribué le rôle de rantanplan..Une histoire de bave..
Apparemment il a dû se reconnaître..😆

Pour la distribution des rôles j'invoque mon droit de retrait..Veu pas finir avec un bloc dans la bai

4.Posté par KLOD le 02/06/2017 18:50

ou sont passés Rantanplan et madalton ?

5.Posté par Jean Le Monstre le 03/06/2017 12:04

Excellente, la lettre ouverte à Melchior! Mais, hélas! c'est toujours la même chose : la plupart des électeurs ne tiennent pas compte de la réalité des faits, mais de la bonne gueule du candidat ou de la sympathie qu'il inspire, et puis on a des habitudes et on continue sans se poser de question. Voyez Macron : ministre, il a vendu nombre d'industries du patrimoine français, tout le monde le savait, et pourtant il a été élu Président.
Alors qu'est-ce qui pourrait faire changer le comportement de cette majorité d'électeurs? La démocratie ne peut fonctionner que si les électeurs sont informés correctement, mais encore faut-il que tout électeur accepte et fasse l'effort de s'informer! Pour choisir l'une des solutions, il faut les connaître toutes.

6.Posté par Une ex fan de Marouvin le 03/06/2017 18:12 (depuis mobile)

C'est pareil pour le triste Marouvin et son fan club dans l'autre circonscription

7.Posté par margouillat974 le 04/06/2017 14:54

a post 5 : la SEULE SOLUTION est de ne pas veauter!! Mais il y a une majorité de personne qui pense que ça peut changer quelque chose, nos ancètres se sont battus pour ça, et bla-bla bla, que le droit de vote est un pilier de la démocratie : L'annonce à été faite par Mr Macron soi-même.
Les français qui bossent payeront encore plus, ceux qui ne font rien, auront encore moins, ceux qui gagnent beaucoup gagneront encore plus. Bref, la France est un pays de cocagne ou les millionnaires sont légion, puisque comme un seul homme, les français approuvent "les directives " annoncées. Voter pour un pourri, un opportuniste ou un affairiste , pour eux, ça n'a pas d'importance, du moment qu'il est bien coiffé, qu'il prononce des phrases creuses du style "Je m'engage pour la Réunion, le pouvoir d'achat et la TNT métropole" ça leur suffit. Comme disait feu Coluche : si voter servait à quelque chose, il y a longtemps que ce serait interdit!"

8.Posté par Real politik le 05/06/2017 13:37 (depuis mobile)

Bravo! C'est dire que ce serait pire s'il n'était pas là?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Novembre 2017 - 15:31 Le fameux chemin pavé

Vendredi 17 Novembre 2017 - 15:28 Au secours, ils m’ont pris ma crèche !