Social

Les villes de la Réunion parmi les plus pauvres de France


Les villes de la Réunion parmi les plus pauvres de France
La Gazette des communes publie une étude menée par le Centre d'observation et de mesure des politiques sociales (Compas) sur les seuils de pauvreté des 100 plus grandes villes françaises pour l’année 2011. L'étude pousse la comparaison jusqu'à intégrer les départements d'outre-mer.

Les villes de La Réunion trustent d'ailleurs la tête d'un classement peu glorieux. Le taux de pauvreté s’élève à hauteur de 44% à Saint-Pierre qui se retrouve deuxième de ce classement national. La capitale du Sud est talonnée par le Tampon et ses 43% de pauvreté. Saint-Paul (4e avec 39%), Saint-Denis (6e - 34%) "rivalisent" avec des villes comme Aubervilliers, Saint-Denis (département 93), Beziers ou Sarcelles. En tête de classement, Roubaix, dans le département Nord, affiche un taux record pour ce Top 100 avec 45% de pauvreté.

En intégrant toutes les villes de plus de 10.000 habitants, prévient le document, un grand nombre de communes de banlieue parisienne, comme Clichy-sous-Bois (45 % de pauvres) ou Grigny (43 %), des départements d’Outre-mer comme Le Port (38.000 habitants, le taux de pauvreté s’élève à 55 %), apparait dans le classement.

Les Outre-mer en première ligne

Le Compas confirme dans son rendu que "le phénomène qui frappe reste l’ampleur de la pauvreté dans les communes d’Outre-mer : la moitié des dix communes où le taux de pauvreté est le plus élevé – supérieur à 32 % – se situe dans ce classement. Des territoires où l’extrême richesse côtoie la plus grande pauvreté".

Le Centre d'observation et de mesure des politiques sociales expose divers facteurs expliquant les différentiels de taux de pauvreté entre les villes étudiées. Le premier étant évidemment l’emploi. Le document fait remarquer à ce titre : "le taux de pauvreté est le plus élevé là ou l’emploi manque le plus", une évidence. Mais deux autres raisons sont mises en avant, comme "le type de peuplement des communes (et par exemple l’implantation de populations immigrées démunies), l’histoire des politiques locales de logement social et l’évolution des prix de l’immobilier ou l’existence d’un parc privé accessible à des catégories défavorisées".

-------
La méthodologie suivie :
Le taux de pauvreté estimé à 60 % du revenu médian est le pourcentage de ménages qui perçoivent moins de 60 % du revenu médian national, pour lequel la moitié de la population dispose de ressources supérieures et l’autre inférieures, après impôts directs et prestations sociales. Le seuil de pauvreté est de 977 euros en 2011. Les estimations du Compas sont réalisées à partir des données fiscales communiquées par l’Insee pour toutes les communes, pour l’année 2011.

Les villes de la Réunion parmi les plus pauvres de France
Mercredi 29 Janvier 2014 - 08:01
Lu 14047 fois




1.Posté par iliade974 le 29/01/2014 08:44
Et le taux d'équipements paraboliques ???
Parce que curieusement tout va ensemble...

Une enquête chez les opérateurs gsm et toujours les mêmes villes en tête...
Cherchons l'erreur

2.Posté par band'guignols le 29/01/2014 09:20
Où va toute la tune de la france, de l'europe...qui arrose en permanence le cailloux ?
Bonjour la mauvaise gestion !

3.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 29/01/2014 09:39
Michel Fontaine ton réveil sera un peu dur ce matin, lui qui veut faire de saint pierre le saint tropez réunionnais boummm sur la figure.

4.Posté par David Asmodee le 29/01/2014 10:06
Et le taux d'équipements paraboliques ???


Une parabole n'a jamais été un signe de richesse.

5.Posté par ti kaf le 29/01/2014 11:17 (depuis mobile)
St pierre plus pauvre, ôté FONTAINE ek KADERBY, rends les 10 000 000 civis / semita

6.Posté par GNEU! le 29/01/2014 11:37
Ce qui frappe c'est surtout le coefficient de Gini. Les communes de la Réunion sont surtout les plus inégalitaires de France!
S'il y a des sois-disant faux pauvres qui se paient des paraboles ou des gro loto (et oui M. asmodee, lorsqu'on demande l'assistance publique, on n'est pas censé s'offrir canal sat...), les vrais modests ont et auront de plus en plus de mal à se sortir de la pauvreté.
Pendant ce temps là, les propriétaires terriens, chefs d'entreprises qui reçoivent des subventions et défiscalisent, emploi fonctionnels de la fonction publique qui se gavent à coup de 10-12 000 euros par mois (à la Civis par exemple...), élus qui cumulent ou profitent de leur pouvoir (goudronne la cour, déclasse un terrain...) vont encore plus assoir leur domination financière sur la population

7.Posté par iliade974 le 29/01/2014 11:37
@4
On se dit malheureux, nous fé pitie, nous gagn' pu, oté ek l'euro la vie lé chere.... regarde nout' case ...
Certes, mais on prend la formule maxi de chez c+ ou parabole Réunion..... bien souvent de constater que tel est le cas à la Run.....

8.Posté par david Vincent le 29/01/2014 11:38
A la Réunion et partout en France , on se voit revenir à 50 ans en arrière , avec sur tous les fronts les assauts des deux peuples de la Caf , dont le seul but est de vivre en parasite sur le dos des travailleurs . L'Oeuvre et le Bilan de l'UMPS c'est la Régression Généralisée dont le pire reste à venir .

9.Posté par A méditer ... le 29/01/2014 11:53
Des chiffres qu'il faut connaître :

41 % des richesses de toute la Terre est détenu par 0,7 % de la population mondiale

3 % des richesses de toute la Terre est détenu par 68,7 % de la population.

Autre élément de comparaison :
les 85 personnes les plus riches sur Terre possèdent autant que les 3,5 milliards les plus pauvres.

A méditer ... d'autant plus qu'avec les politiques actuelles les riches deviennent de plus en plus riches d'année en année et les pauvres de plus en plus pauvres.

Il serait intéressant d'avoir des données comparables pour la Réunion et les Réunionnais ...
mais on ne saura pas c'est tabou ...

10.Posté par Surcouf le 29/01/2014 12:33
En France, il y avait au temps du Front Populaire les 200 familles. Il s'agissait des plus riches de France actionnaires de la banque de France encore privée à l'époque. A ST PIERRE aujourd'hui, il y a le seigneur Michel FONTAINE, quelques vassaux dans l'entourage immédiat du maire et les 2000 familles: Celles qui ont des membres embauchés à la CIVIS ou à la mairie et ceux qui gravitent autour. Le reste se débrouille pour vivre, certains pour survivre.
Mais n'oublions pas les miettes du festin laissée par notre seigneur après le banquet: les contrats aidés!!!
Le maire, nout bon dié!
Vivement la révolution à ST PIERRE.

11.Posté par darky le 30/01/2014 03:10
1.
trop con...

globalement avec un revenu brut disponible inferieur de 25% à la Reunion par rapport à la metropole..et 47% de chômeurs de longue duree..faut il s en etonner?

12.Posté par Nohant le 30/01/2014 10:28
La Réunion est surtout économiquement une terre très inégalitaire.

Quand à pointer l'équipement en parabole, doit-on rappeler qu'il y a encore 3 ans c'était le seul moyen de disposer de plus de trois chaînes de TV et d'avoir simplement accès à l'ensemble des chaînes du service publique ? Que à l'heure actuelle la TNT péï ne propose toujours pas l'intégralité des chaînes de métropole ?

N'avez-vous remarqué que même dans les pays pauvres les gens s'équipent de téléphones portables ? Vous excuserez les pauvres de vouloir eux aussi avoir un peu accès aux médias d'aujourd'hui. Ah salauds de pauvre…

13.Posté par lebozastiko le 30/01/2014 11:45
Bien dit Nohant !

14.Posté par nos le 17/06/2015 11:35 (depuis mobile)
4 villes de la réunion dans les 1er faudrait pas que l''État sen souci un tout petit peu? Ca devrai être la priorité ! ! ! ! ! !

15.Posté par ferme la ou on va te taper le 17/06/2015 13:34
Vive l'information.
Ce classement n'est pas nouveau. C'est quasi le même qu'en 2012 (article du 14 Aout 2012)
http://www.zinfos974.com/Trois-villes-de-la-Reunion-parmi-les-plus-pauvres-de-France_a46063.html
Post 3: Je ne pense pas que ce classement préoccupe le Sénateur Maire de Saint Pierre et Président de la CIVIS et n'oublions pas gérant et médecin de cabinet de Radiologie (peut être aussi membre ou président d'un collectif HLM...). Il gagne "assez" bien sa vie avec environ 382000€ en 2012 soit presque 32000€ PAR MOIS soit juste 32 fois le salaire d'UN FOYER SUR DEUX SAINT PIERROIS.

Apparemment les gens à Saint Pierre s'en fichent d'être pauvre car le classement étant connu depuis longtemps, le maire a quand même été réélu l'année dernière et cela haut la main. Ca doit donc être qu'ils y trouvent un intérêt. Ou bien c'est parce que les gens qui vivent sous le seuil de pauvreté sont heureux comme çà ou tout simplement ne vont pas voter.

Enfin je pense que ces problèmes se résoudront par l'EDUCATION et la Compréhension au monde qui nous entoure, ici la réunion paysage ensoleillé pour dirigeants sombres...
On peut observer que Saint pierre ne dispose que de 2 chefs de projets pour l'éducation et l'éveil culturel des quartiers alors qu'il devrait en avoir 6. La CULTURE ne se résume qu'à des concerts, de la musique et des sports de combats... Comme quoi le monde n'a pas changé depuis 2000ans et l'empire romain, "Donnez au peuple du pain et des jeux et il sera heureux..."

Triste Monde....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales