Société

Les trois derniers frères de l'île partent définitivement en métropole


A l'extrême gauche, Frère Michel, à la troisième place, Frère Gérard et à droite, Frère Joseph.
A l'extrême gauche, Frère Michel, à la troisième place, Frère Gérard et à droite, Frère Joseph.
C'est une page qui se tourne pour la congrégation chrétienne de Jean-Baptiste de La Salle, qui s'était implantée à la Réunion en 1817. Les trois derniers frères quittent la Réunion, ils vont poursuivre leur retraite en métropole. Selon une interview du Journal de l'Ile ce jeudi, Frère Michel, Frère Joseph et Frère Gérard sont confiants pour l'avenir de l'île et espèrent que les valeurs lasalliennes perdureront, à l'instar de la fraternité entre les Hommes.

Un peu d'Histoire s'impose… Les Frères débarquent sur l'île Bourbon, au nombre de six. Dès leur arrivée, deux d'entre eux prennent en charge l'école lasallienne à Saint-Pierre. Dans cet établissement, les catégories sociales se mélangent. L'inexistence d'autres structures dans le quartier ne laisse que peu d'autres choix aux familles. Il faut avouer que la double cohabitation, sociale et de couleur, dans une société coloniale, ne fonctionne guère et fera échouer ce premier projet d'école.

En 1843, un nouveau départ est pris. Une école lasallienne est de nouveau créée dans le quartier de Saint-Pierre. C'est le début d'un fort développement. Dans ces années, la création d'un noviciat dans la colonie permet une impulsion sur le plan scolaire et la possibilité pour des jeunes créoles d'intégrer la grande famille des frères des écoles chrétiennes.

Dans les années 1870, les frères de la Réunion doivent résister à la volonté des élus de les chasser de la Réunion. Des conflits éclatent, le fonctionnement de l'Institut est paralysé et presque tous les établissements doivent fermer. Sur 36 écoles, il n'en restera que deux, à Saint-Denis et à Saint-Pierre.

En 1894, les Frères s'installent sur un nouveau domaine ayant appartenu aux Jésuites. Cet espace prend le nom de Saint-Michel, qui comprend une école élémentaire, un collège et un pensionnat. Aujourd'hui, quatre établissements lasalliens existent encore à la Réunion : les lycées Saint-Charles et Maison Blanche, les collèges Alexandre Monnet et Saint-Michel.

Les trois derniers frères de l'île partent définitivement en métropole
Jeudi 17 Janvier 2013 - 15:58
.
Lu 1926 fois




1.Posté par noe2013 le 17/01/2013 15:04
L'école St Michel me rappelle mon enfance ..
Que de souvenirs !
Bonne retraite mes frères !

2.Posté par nina le 17/01/2013 18:53
Il parait que Saint Charles à saint pierre est devenu un repère de brigands sans noms. Il y aurait des cas de jeunes collégiens devenus accros aux drogues dures héroïnes etc...

3.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 17/01/2013 20:43
Post 2 "nina" Non à Saint Charles, ces bons élèves de "bonnes" familles ne fument pas le zamal, ils hument "brède chouchou"

4.Posté par yabindrome le 18/01/2013 00:45 (depuis mobile)
En tout cas les freres en ont remis sur la bonne route!!!!!!
Merci à eux grace à eux je suis la

5.Posté par marie le 18/01/2013 06:41
poste 2 "nina" oui c'est la triste réalitée,et qui fait quoi pour ns qui payons!

6.Posté par St974 le 18/01/2013 04:56
Pourquoi est ce que vous ne pouvez pas vous empêcher de balancer des saloperies qu elles que soit l info .bordel grandissez un peu.

7.Posté par audrey le 18/01/2013 09:17
bon vent a ces monsieurs que je ne connais pas profitez pleinement de votre retraite et de la fin de votre vie!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales