Economie

Les transporteurs obtiennent un gazole professionnel

Un jour "historique" pour les transporteurs réunionnais, voilà ce qui ressort de la réunion entre les services de la Région, de l'Etat, de la CCIR et les syndicats de transporteurs. Au Conseil régional, en fin de matinée, la Région et les syndicats se sont mis d'accord sur une détaxe de 5 et 6 centimes sur le gazole professionnel en fonction de la profession. La Réunion n'est désormais plus la seule région de France où le gazole professionnel n'existe pas. Le nouveau dispositif sera mis en place à partir du 1er septembre.


Les transporteurs obtiennent un gazole professionnel
Les syndicats de transporteurs, ambulanciers, taxi et auto-école ont le sourire à la sortie de la réunion qui s'est tenue pendant près de quatre heures dans les locaux du Conseil régional. L'enjeu était de taille, la mise en place du gazole professionnel demandé depuis 2007 par les syndicats. Les négociations ont été âpres mais la réunion s'est déroulée dans un "esprit constructif", souligne David Lorion, vice-président de la Région délégué au développement économique

"C'est un jour historique, pour la première fois le gazole professionnel est mis en place à la Réunion pour les métiers du transport", explique-t-il. Et la partie était loin d'être gagnée, tant la tension entourant cette question de l'instauration d'un gazole professionnel dans notre île traine depuis cinq ans. La remarque de Henri Calicharane, représentant de la chambre Syndicale des Ambulanciers, n'est pas innocente. "Il a fallu attendre le changement de mandature pour arriver à être écoutés", lâche-t-il. Désormais, la Réunion ne sera plus la mauvaise élève en matière de gazole professionnel.

5 et 6 centimes d'euros

Le niveau de prise en charge par la Région Réunion sera de 5 centimes pour les transporteurs routiers de marchandises et de voyageurs et de 6 centimes pour les taxis, ambulances et auto-école avec effet rétroactif au 1er janvier 2012. Tout le monde ne pourra pas avoir accès à cette détaxe de carburant, calculée sur la TSCC (Taxe spéciale des consommations sur les carburants) et non sur le prix à la pompe, certaines catégories étant exclues du dispositif comme les véhicules de transport de voyageurs disposant d'une convention avec une collectivité locale (SEM ou EPCI). La demande de subvention se fera dans un premier temps auprès de la Région et "évoluera vers un traitement par l'ASP et les douanes à terme", espère David Lorion. "C'est une page du transport réunionnais qui se tourne (…). Mais ce dispositif va amener un peu de paix sociale et permettre à une profession touchée par la crise de respirer un peu", explique de son côté Jean-Bernard Caroupaye, président de la FNTR.

Dernier des représentants syndicales à parler, Ary Claude Cado, qui représente les artisans taxis, a rappelé que pour sa profession, il s'agissait d'un petit "pas". "En métropole et dans les autres DOM, je rappelle que la profession bénéficie d'une détaxe de 30 centimes sur 5.000 litres maximum par an. Ce dispositif n'est pas appliquée à la Réunion aujourd'hui (…). J'appelle à la solidarité dans les combats qui seront à mener dans les prochains mois", souligne-t-il.

Le gazole professionnel va concerner 800 entreprises et 7.000 véhicules à terme dans notre île et pour ce dispositif, mis en place au 1er septembre, la Région Réunion mobilisera une enveloppe de 2 millions d'euros.
Lundi 23 Juillet 2012 - 17:05
Lu 2219 fois




1.Posté par hyndai le 23/07/2012 17:27
Bravo

Les autres ont toujours faits ce rêve vous l'avez réalisé Messieurs CAROUPAYE et ROBERT.

Merci pour nous
Je vous invite à prendre la tête d'autres combats à venir.

2.Posté par Un privilège de plus pour ceux qui ont une capacité de nuisance ... le 23/07/2012 17:39
Et moi, je peux avoir un carburant professionnel ? Je suis un professionnel qui a besoin de sa voiture pour travailler.
Un privilège de plus pour ceux qui ont une capacité de nuisance ...

3.Posté par coco de lo le 23/07/2012 20:10
La region achete la tranquillite du chantier de la future route du littoral..rien d'autre.

4.Posté par coco de lo le 23/07/2012 20:12
Par ailleurs..ca va siffonner sec dans les entrprises!!!

5.Posté par coco vert le 23/07/2012 20:57
Malheureusement le coût du transport ne va pas baisser; merci à la région pour le maintien des marges des transporteurs.
Et le vice-président Lorion qui s'occupe du gas-oil professionnel. y a pas un conflit d'intérêt là. Lorion transport c'est qui? papa lorion bien sûr

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales