Social

Les transporteurs accusent la Région de "manipulation"

L'intersyndicale des transporteurs accuse la Région de vouloir diviser le collectif en jouant la montre sur le dossier du prix des carburants...


Suite à la réunion technique ajournée qui aurait dû traiter des modalités de mise en place d'un carburant professionnel pour la corporation des transporteurs, ces derniers se disent "trahis" par la Région "avec la complicité des représentants de l'Etat". Elle a voulu, selon eux, les diviser en acceptant autour de la table d'autres corps de métiers, à savoir les artisans et les terrassiers. "Ils n'ont pas respecté la feuille de route", s'insurge Jean-Bernard Caroupaye, le porte-parole de l'intersyndicale.

Aujourd'hui, l'intersyndicale, qui ne compte pas moins d'une quinzaine de syndicats de professionnels, d'association de consommateurs, et d'artisans se dit plus que jamais "solidaire". Ce sont "42.000 entreprises qui utilisent des véhicules pour l'acheminement et la livraison de leurs matériaux qui attendent l'allégement de leurs charges", indique Hugues Atchy, président de l'IPR/FNTI.

"C'est un coup monté par la Région pour nous diviser"

Si Jean-Bernard Caroupaye n'a pas voulu que la réunion se tienne hier en la présence de Franck Legros, président de la Capeb, et d'Armand Mouniata, président du collectif des travaux publics des transporteurs, c'est parce qu'il estime qu'il y a là, "un manque de respect de la Région" qui ne ne suit pas la feuille de route, pourtant validée selon lui par les deux collectivités et la Préfecture. "C'est un coup monté par la Région pour nous diviser", assure-t-il.

Selon Jean-Bernard Caroupaye, la Capeb, porte-parole des artisans et collectif de défense des travaux publics et des transporteurs qui représente aussi les terrassiers, devait être présente à la réunion prévue mardi prochain pour la négociation de la baisse de 25 centimes d'euros à la pompe. "Je crois que la Région n'ayant pas d'objectif clair pour la réunion de mardi joue la montre. Ils veulent préserver leur budget", explique le syndicaliste.

L'intersyndicale déclare avoir déposé un préavis de grève, sans donner plus de précision.

En vidéo la déclaration de l'intersyndicale ce matin au Parc Bois Madame à Sainte-Marie.
Vendredi 10 Février 2012 - 10:02
Lu 1386 fois




1.Posté par CONTRE FACONl!!!.. le 10/02/2012 12:30
ces zélus ont toujours été de gros magouilleurs!! , difficile de faire autrement ils vivent dans leur bulles!!, quand sa pétera , espérons qu'une piste d' hélicoptère à été prévu prés de cette pyramide des pharaons???

2.Posté par Reglement de compte le 10/02/2012 13:52
Bernard Caroupaye n'a rien compris, il n'est pas seul au monde.
Les autres corporations existent et il doit faire avec!

Y en a marre de ces gens qui passent leur temps à menacer!

3.Posté par info !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! le 10/02/2012 13:57
BONJOURS:: je suis transporteur non gréviste il y aura gréve dés LUNDI A 5h30 du matin PRENEZ VOS PRECAUTION !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

4.Posté par Helene le 10/02/2012 14:08
CAROUPAYE a invité par texto les gens de la CAPEB
AH c'est ENORME
Demandez simplement au gens de la CAPEB s'ils n'ont pas reçu un TEXTO (trois textos d'ailleurs) de CAROUPAYE leur demandant de venir à la Région a 16H00 pour la réunion
Après il fait son cinéma pour faire capoter la réunion et repart dans sa grosse mercedes noires garée devant la Région au pied de l'escalier (bon il aurait pu aussi venir avec sa grosse X6 mais c son choix)
C'est le seul moyen qu'ils ont trouvé pour faire capoter la réunion et tenter de faire croire que
Alors d'un coté ils appellent à la mobilisation de tous les réunionnais pour qu'ils gardent leur gros gateau et quand les artisans arrivent ils les jettent !!! c'est malhonnête
Caroupaye c'est Thierry ROBERT qui le positionne (son frère est aussi transporteur et quasi millionnaire d'ailleurs )

5.Posté par Helene le 10/02/2012 14:13
CAROUPAYE CAPON
n'assume pas d'voir invité les gens de la caped pour lui donner un pretexte de faire capoter la réunion et essayer de chercher un alibi pour faire monter la population !!!

6.Posté par David Asmodee le 10/02/2012 14:16
Mi vé toute pou mwin.
Démerde les zautres, mi vé toute pou mwin.
Mi bataille pou la popilation, mé vi prend toute pou mwin.

7.Posté par DADA le 10/02/2012 14:27
C'est clair il faut que tout le monde soit solidaire, en donnant gain de cause à un il y aura déjà cela en moins.
Si on était solidaire il aurait du dire qu'il refuse et que tout le monde soit pris en compte.

8.Posté par JORI le 10/02/2012 14:47
"Ce sont "42.000 entreprises qui utilisent des véhicules pour l'acheminement et la livraison de leurs matériaux qui attendent l'allégement de leurs charges"" quelles sont les contre parties que ces professionnels comptent apporter dans la balance?.

9.Posté par Anti FN est fier de l''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' le 10/02/2012 14:55
On prend les mêmes et on recommence comme l'an dernier, il manque 2 ou trois empêcheur de tourner en rond ...
Comment RATENON et SAVATIER on pu sérieusement faire copain copain avec ces gens là c'est incroyable.
Je ne parle pas pour ROL PA NOU, car son président à une conception de la lutte des consommateurs assez étrange...

Moi je soutiens la CAPEB qui ont tout à fait raison sur le fond.

VIVE LA FRANCE SANS LE FN et aussi les transporteurs type ; CAROUPAYE, MOUTOUSSAMY, MARODON, CARPAYE rien que des petits malheureux !!!!!!!!

10.Posté par tic tac tic tac le 10/02/2012 15:19
f zot greve i derange pa moin mai fo pa ke zot i oublie ke zot i peu pa bouche chemin.i f ri a moin aussi vu ke li la bien di baisse de 25cts pour tt le monde la a se ke mi voi c pa le cas zot la pour raconte demoune la blague la.

11.Posté par Kaf le 10/02/2012 15:34
Didier la peur et le préfet aussi ! Une crise sociale et des milliers de grévistes avant les élections peut faire désordre ! Surtout avant l officialisation de Sarkozy aux présidentielles 2012
L objectifs de l état et de briser cette solidarité de grévistes d empêcher un consensus des grévistes qui serait alors incontrôlable!
Un mouvement comme sa pourrait faire échos dans les autres DOM et même en métropole !
Attention le feu est allumer !

12.Posté par Papaye le 10/02/2012 17:01
Pauvre Kaf lu la rien compris au problème !! De koé Didier et le préfet y peut avoir peur ? Et koé Sarkozy y vient fait dans le probléme carburants ? C'est tout de même pas lu y produit ou y fixe les prix du pétrole non ? La Région non plus d'ailleurs ! C'est hilarant ces gens qui raménent leurs "fraises" sans avoir appréhendé le problème et tout ramener à la politique ! Dans le temps Vergés té président de la Région koé zot y disait ? Lu aussi té complice Sarko ? Zot y devrait noter au contraire que la Région lé assis à la table des négociations aujourd'hui, et elle y essaye tant bien que mal de trouver des solutions, alors que na deux ans de ça ti Pierre l'avé quitté la Réunion et lu lé pu jamais revenu !! Un peu d'honneteté "Merde" !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales