Social

Les touristes d'un bateau de croisière victimes collatérales des manifs ?


Les touristes d'un bateau de croisière victimes collatérales des manifs ?
Arrivée tôt ce matin d'un bateau de croisière au quai EDF du port de la Pointe des Galets. Plusieurs centaines de touristes espéraient découvrir les trésors de notre ile mais ils risquent d'tre fort déçus en arrivant dans un département complètement bloqué par les barrages.

Les taxis et autres bus qu'ils espéraient trouver à leur arrivée sont plus occupés à grossir le gros des troupes de manifestants aux différents rond-points de l'ile.

Voilà des touristes qui ne vont pas moisir à la Réunion...
Mercredi 15 Février 2012 - 08:13
Pierrot Dupuy
Lu 2391 fois




1.Posté par noe2012 le 15/02/2012 07:27
Voilà l'image que certains gros boucheurs donnent aux touristes !!

Minable et pitoyable !

Il faut que la Région , le Département , l'Etat ne donnent plus de marchés à ces transporteurs ... On a leur photo ...
Qu'on prenne les transporteurs étrangers !!!! ça coûterait moins cher sûrement pour les finances publiques !

2.Posté par Surcouf le 15/02/2012 07:52
Pierrot, déjà d'habitude ils ne peuvent pas trouver un bureau de change ou des transports , alors là!!
La prochaine fois, ils iront à Maurice comme tant d'autres. Sans doute la contribution de Mr CAROUPAYE au tourisme local!

3.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 15/02/2012 07:54
Ça c'est quand même la honte... un service minimum ? même pas ?
que d'efforts gâchés pour la Réunion...

4.Posté par sgeg le 15/02/2012 08:01
ce pays à la population manipulée et prompte à croire n'importe quoi pourvu que cela conduise à réclamer un peu plus au gouvernement au Cr ou au CG...totalement inconscients de la réalité du monde et de la situation ubuesque où survit ce caillou , noyé sous l'assistanat des finances de la métropole dont le fleuron inimitable reste la sur-rèm , cette prime coloniale que personne au monde
ne songerait à instaurer et dont la plupart des cochons-payeurs , les contribuables de métropole ignorent l'existence sans quoi ils seraient peut-être dans la rue pour protester...eux aussi !
alors les navires et leurs touristes...nou lé pa la vèk sa !

5.Posté par No politica No Violence le 15/02/2012 08:19
Des taxis pour aller où ? passer la journée dans les embouteillages.
ils auraient pu aller depenser de l'argent frais dans les boutiques et ls restaurants. quel gachi et je vous parle pas du bouche à oreille excécrable.
le jour ( plus si eloigné ) où l'etat sera en faillite comme en grèce, la situation à la reunion basculera en quelque mois dans le chaos total car nous sommes en 2012 et rien ne change dans les mentalités.

6.Posté par METENCOR le 15/02/2012 08:35
Le touriste est le nouveau Roi de la Réunion devant lequel, il convient de se coucher. Vraiment quelle vilaine image que La Réunion donne. Tous ces gens qui pleurent la bouche pleine, tous ces assistés qui volent l'argent de la mère patrie. vivement le travail obligatoire à 1 euro de l'heure comme en Allemagne et aux champs les indigènes qui ne savent pas vivre.

7.Posté par Thierry le 15/02/2012 08:58
Le Héron de LAFONTAINE ....ou PIRE la cigale et la Fourmi.... mais en attendant c'est tOUJOURS le très petit qui PAYE les frais du GROS ...qui ne subit pas RéELLEMT la vraie misérabilité de la vie ...

Combien n'ont pas de voiture et pas d'argent pour se payer le ticket de bus ...

LA CONCURRENCE ne manque pas ... Le nombrilisme et l'égo surdimmenssionné de certains OPPORTUNISTEs déjà nantis risquent de conduire la Réunion dans le mur .. les pauvres les PREMIERS parce qu'ils auront révés ... du boudin cuit dans le ventre du cochon ... dont ils n'étaient pas les propriétaires ....

8.Posté par Jean Hanvy de Vaumhyr le 15/02/2012 10:33
Ces voyous soi-disant grévistes mais surtout irresponsables égoïstes et souvent fortunés sont les armes de destruction massive de l'économie réunionnaise.
Pour bien faire et limiter les dégâts, il faudrait que les incompétents de la CCIR déroutent le paquebot vers Maurice. Au moins, on se donnerait une seconde chance pour la prochaine fois avec ce voyagiste. Croyez vous que les responsables politiques, économiques, consulaires de La Réunion auront cette jugeote et cette réactivité ? Bien-sûr que non ...

9.Posté par jobard le 15/02/2012 11:52
Eh! crétin du post 8, la CCIR n'a rien à voir, son rôle est de mettre en place les moyens d'accostage, ce n'est pas elle qui fait venir les paquebots, ce sont des sociétés privées, c'est la capitainerie qui décide ou non de l'entrée au port et c'est le commandant du paquebot qui décide s'il doit faire ou non escale. Quand on ne connait pas un sujet on reste dans son incompétence.

10.Posté par L''''''''Ardechoise le 15/02/2012 12:53
Holà! du bateau!
Ne vous inquiétez pas, vous n'êtes pas arrivés sur une île de sauvageons.
Juste quelques agités du bocal qui mettent en péril l'activité économique pour une utopie...
Revenez une autre fois, quand il n'y aura plus de grèves, plus de bouchons (sauf ceux qui se mangent), plus de houle, plus de requins, plus d'incendies voyous, vous vous rendrez compte que l'on peut rencontrer ici des gens charmants!

11.Posté par Caton2 le 15/02/2012 13:00
Agrippa Menenius Lanatus (consul en -503) fut envoyé par le sénat sur le mont Sacré. Le petit peuple s’était réfugié sur ce mont et manifestait, refusant de travailler. Trop d’endettement, impossible de joindre les deux bouts. C’est là que notre Consul aurait tenu ce discours, dans le but de réconcilier les inconciliables, le peuple et les nantis :
« Un jour (...) les membres du corps humain, voyant que l'estomac restait oisif, séparèrent leur cause de la sienne, et lui refusèrent leur office. Mais cette conspiration les fit bientôt tomber eux-mêmes en langueur ; ils comprirent alors que l'estomac distribuait à chacun d'eux la nourriture qu'il avait reçue, et rentrèrent en grâce avec lui. Ainsi le sénat et le peuple, qui sont comme un seul corps, périssent par la désunion, et vivent pleins de force par la concorde »
La légende veut qu’il ait été entendu... La légende, vous y croyez? Pas moi. Mais, sait-on jamais...?
Alors Monsieur le Préfet, Messieurs les élus, au cas où la légende aurait raison, vous ne voulez pas faire un petit effort? Si ça ne marche pas, on saura que la légende avait tort et qu’il faut suivre sgeg dans ses conclusions... Au moins, on aura gagné en lucidité à défaut d’avoir gagné du pouvoir d’achat!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales