Economie

Les touristes continuent de revenir... pour voir leurs proches


Les touristes continuent de revenir... pour voir leurs proches
L'Insee publie les chiffres du tourisme pour le premier semestre 2009. Premier constat, la crise ne semble pas avoir affecté le tourisme sur l'île. A l'instar du trafic passager à l'aéroport Roland-Garros, le nombre de touristes a augmenté de 6% par rapport au premier semestre 2008. Avec 190.500 touristes, il s'agit du meilleur résultat de ces trois dernières années, très proche des chiffres du premier semestre 2005 qui précédait l'épidémie de chikungunya.

81% de métropolitains

Mais la comparaison avec 2005 s'arrête là. Le tourisme d'agrément n'a pas retrouvé le même niveau qu'en 2005. La croissance du nombre de touristes au premier semestre 2009 est due principalement aux arrivées toujours plus nombreuses de touristes venant rendre visite à leur famille ou à leurs amis qui représentent désormais plus d'un touriste sur deux (54,5%).

La fréquentation se caractérise, ce semestre, par l'afflux de touristes en provenance de France métropolitaine. Ils représentent 81% de l'ensemble, alors qu'ils n'étaient que 77% au premier semestre 2008. La fréquentation des touristes étrangers a diminué, en revanche, assez nettement.

Les touristes ont dépensé 149 millions d'euros

La hausse des touristes n'a pas profité aux hôtels de l'île qui accusent une baisse de leur fréquentation de près de 10% par rapport au premier semestre 2008. Elle profite en revanche aux gîtes et aux locations dont la fréquentation progresse respectivement de 8 et 9%. Le mode d'hébergement principal demeure naturellement le domicile des amis ou de la famille pour 53,5% des touristes.

Les dépenses moyennes effectuées par les ménages au cour de leur séjour ont progressé de près de 11% par rapport au premier semestre 2008 pour s'établir à 1.340 euros. Cette croissance est portée essentiellement par la hausse très marquée des dépenses d'hébergement pour les touristes ayant privilégié l'hôtel ou la location de meublés, puis, dans une moindre mesure, par la hausse des dépenses liées à la location de voitures. L'accroissement des dépenses sur ces postes s'est fait au détriment des dépenses réalisées dans les autres postes tels que les restaurants, les loisirs et l'achat de cadeaux qui ont tendance, en revanche, à diminuer.

Au total, les 190.500 touristes ont dépensé au premier semestre 2009 plus de 149 millions d'euros, une somme en hausse de 9% par rapport à la même période en 2008.

Les touristes continuent de revenir... pour voir leurs proches
Vendredi 30 Octobre 2009 - 09:48
Lu 1234 fois




1.Posté par jean JOUHIS le 30/10/2009 12:15
de pierre VERGES (Fils de son père.. ) et accessoirement PD de IRT (PD acronyme de Président Directeur), s'exprimant à la radio
GROS SUCCES la baisse n'a été que de 6% , contre 10% à Maurice
relativisons: moins 6% de 200.000 ca fait 12000 , il en reste 198.000 ;
moins 10% de 1.000.000 ca fait 100.000 il en reste 900.000
900.000 visiteurs venus à Maurice, 198.000 à RUN !
vive IRT , ca sert !

2.Posté par palaksa le 30/10/2009 15:45
" des touristes qui reviennent voir leur proche"????
donk kan mi a rent mwen lé touris alor?? e tou ka kan i gard a mwen lé pa sad va di...

3.Posté par La honte le 30/10/2009 21:01
Vraiment la on a déplacé le mur du son !!!
Le tourisme réunionnais est dans un état lamentable. La faute à Pierre Vergès qui s'est montré incapable de développer cette industrie.
Des milliers d'emplois n'ont ainsi pas été créés.
C'est comme ça dans plein d'autres secteurs.

4.Posté par boyer le 30/10/2009 22:55
"La hausse des touristes n'a pas profité aux hôtels de l'île qui accusent une baisse de leur fréquentation de près de 10% par rapport au premier semestre 2008. Elle profite en revanche aux gîtes et aux locations dont la fréquentation progresse respectivement de 8 et 9%."

C'est completement stupide de cracher sur le tourisme affinitaire puisque précisément il garantie des revenus à un max de personnes tout en leur permettant d'etaler les crises passées et à venir.

5.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 31/10/2009 06:53
Par contre le % de Pères assgnés à résidence, à l'Ile (interdiction de sortie du Département avec leurs Enfants sur simple dénonciation calomnieuse de Mère), par les TGI, RESTE LE MEME...

Quel dommage que l'INSEE continue à refuser de publier les chiffres sur la place du Père et de l'Homme dans la société Réunionnaise et de son massacre devant les instances judiciaires...

Le SILENCE EST COMPLICE DU SCANDALE DES ENFANTS DE LA CREUSE VERSION MODERNE... ne vous en déplaise et ce n'est pas faute de vous le réclamer depuis des années...

N'Oubliez surtout pas de laisser vos NOMS et Responsabilités avant de Partir...
et ne dites surtout pas que vous ne saviez pas, ou que c'était la faute de PAPON...Voir Lien.

6.Posté par thierry le 31/10/2009 10:26
comme quoi les "domoun deor" type zoreils, mahorais.... ceux qui pratiquent la mobilité en général induisent des richesses !

merci les gars !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales