Faits-divers

Les témoins du meurtre au couteau du Port racontent le ralé poussé avant l'irréparable


Les témoins du meurtre au couteau du Port racontent le ralé poussé avant l'irréparable
Peu avant midi, Joshua D., un lycéen de Jean Hinglo, a perdu la vie suite à des coups mortels portés par un autre jeune qui pour l'heure est encore activement recherché.

Sur place, passé le choc, les premiers témoins ont bien voulu raconter ce à quoi ils ont assisté.

Le premier témoignage nous est livré par Sully. "J'étais la troisième, quatrième personne sur place. J'ai vu le marmaille sur le ventre, on l'a retourné pour voir. Il avait les yeux révulsés, avec beaucoup de sang qui coulait des blessures à la poitrine. Le visage était blessé aussi". Dans la précipitation, les dalons pensent alerter le papa du jeune homme avant même les secours.

"La première chose que nou la fé, nou lé parti alerter le papa qui habite juste ter là", montrant du doigt les habitations du quartier Titan, tout près des limites de la centrale thermique du Port Ouest. Joshua regagnait son domicile pour la pause de midi, à environ 800m de son lycée. Justement, au même moment, devant le portail de Jean Hinglo, des centaines d'élèves répondent à la cloche qui signale la reprise des cours de 13H. Personne n'est au courant, si ce n'est l'un des conseillers principaux d'éducation, en compagnie d'une surveillante. Le téléphone scotché à l'oreille, il prend les dernières infos. Les élèves qui entrent en cours ne sont toujours pas au courant.

Pourtant, de l'autre côté de la zone qui est restée interdite par l'identification criminelle, d'autres riverains racontent.

A les entendre, l'agresseur n'aurait pas porté les coups de couteau immédiatement, ni pris en surprise sa victime. "Le gars l'avait donne des coups de pieds avant".

"Na des bougs que lé venu cause avec les deux marmailles. Juste pou di a zot pas besoin batailler, enfin pou sépare band na. Mais les gars té connait pas que le zafair n'aurait dégénéré comme ça". Selon ces témoignages, à prendre avec beaucoup de précaution, Joshua est resté conscient quelques secondes, la main sur ses plaies. Il avait pourtant le bras droit blessé à coups de couteau. Selon Norbert, "les ambulances la met trop de temps avant ni". Plus de trente minutes après, selon ses estimations. "N'aurait pu sauve le marmaille", selon lui.   

Quant à l'auteur des faits, les personnes présentes l'ont vu se diriger vers les habitations à proximité de la rue Evariste de Parny. "Il portait encore à la main" l'objet du crime, affirme Christian. "L'agresseur serait sorti de rétention il y a un mois", affirment de nombreux badauds. Une information qui reste à confirmer.

"Joshua l'était pas connu spécialement pou des mauvaises fréquentations. Week-end dernier, li té là avec sa copine comme ça". Le quartier reste en alerte.
Mardi 30 Octobre 2012 - 17:06
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 9157 fois




1.Posté par noe le 30/10/2012 18:33
Encore des mauvaises fréquentations !
Comme d'habitude ...et voilà la mort au bout du rouleau !

Que son assassin soit vite retrouvé !

Qu'il repose en paix , ce jeune qui avait plein d'avenir devant lui !

2.Posté par le nouvel observateur le 30/10/2012 18:37
La Réunion devient de + en + violente.

pourquoi ? Il existe un malaise profond. il est aussi nécessaire de dénoncer que les forces de l'ordre sont aussi très laxistes dans ce département Français.
Barricadés dans leurs brigades ou commissariats, les forces de l'ordre à la Réunion sont à secouer très fortement pour qu'ils se bougent ou se réveillent.
Durant 4 ans, on prend le soleil, on en fait le minimum pour bien se reposer, faire du fric, gagner des années sup pour la retraite etc .....
Pas de prévention, c'est trop fatiguant. Par contre, on se déplace s'il y a du sang.

3.Posté par Aréquiom le 30/10/2012 18:47
celui qui a fait ca doit payer

4.Posté par kartié kaniars le 30/10/2012 18:51
Encore et toujours.....................
Condoléances à la famille.........

5.Posté par DKpan le 31/10/2012 06:34
@2 C'est normal ça ne rapporte pas d'argent à la police d’être devant les établissements.

6.Posté par iliade974 le 31/10/2012 07:08
Les témoins du drame ont il pensé à appeler radio cocotiers ???? !!!!!

7.Posté par geraldine le 31/10/2012 08:59 (depuis mobile)
STOP STOP STOP à toutes ses violences !!!!!
Sincère condoléance à la famille du jeune Joshua.

8.Posté par comique le 31/10/2012 09:01
@nouvel obs.
moi aussi je pensais exactement comme vous, sauf que des amis juges qui s'occupent d'affaires de meurtres etc, m'ont dit qu'ici ils font bien mieux leurs boulot qu'en france. J'ai dû mal à croire, mais c'est peut-être un manque d'effectif ou alors de la magouille entre chefs etc.

9.Posté par Zozossi le 31/10/2012 10:54
@lenouvelobservateur
Qu'est-ce qui vous autorise à exploiter cette mort en vous en prenant aux Zoreilles à travers la gendarmerie locale? C'est indigne. La violence est un phénomène national qui touche la métropole encore plus durement.
Si la Réunion devient de plus en plus violente, c'est parce que des jeunes d'ici imitent la dérive de la métropole d'où ils reviennent ou qu'ils observent de loin.
Il faut couper le mal à la racine en virant des politiques incompétents, ici comme là-bas.

10.Posté par @ post 9 le 31/10/2012 12:10
Qu'est-ce qui vous autorise à exploiter cette mort en vous en prenant aux Zoreilles à travers la gendarmerie locale?

je suis moi-meme zoreil. Je suis entierement d'accord avec la reflexion du post 2, le nouvel observateur. Je ne vois pas ce qu'il y a d'indigne d'écrire une vérité locale.

je peux vous affirmer que les forces de l'ordre sont rapidement tropicalisées ici à la Réunion. Avant qu'il y ait du sang à couler. Ils ne font strictement rien pour prévenir.
Moi meme, mon fils se fait taper à l'école par un meme individu. nous portons plainte à la gendarmerie. Deux jours après, le meme individu recommence ses actes de violences à l'encontre de notre fils. Depuis, aucune nouvelle de notre plainte. Alors........

Trop de travail. Ils ne viennent pas dans les départements OM pour travailler sinon ils resteraient en métropole et ne se batteraient pas entre eux pour obtenir quelques années dans un département Outre-Mer s'il n'y avait pas bcp davantages pour eux.
Ils viennent ici pour gagner des années de bonifications, des meilleurs salaires. Faire prendre le soleil à leurs familles.

Plus vite ils sont en retraite, plus vite ils peuvent cumuler retraite et un autre emploi. C'est une réalité.

Le post 9 compare les 95 départements de la métropole à un seul département le 974. Si la Corse est en tete du palmarès à cause de sa mafia, la Réunion ne doit pas etre très éloignée.
au vu du comportement de certaines forces de l'ordre, ce n'est pas près de s'améliorer.

11.Posté par Taza snack le 31/10/2012 12:34 (depuis mobile)
Même moi propriétaire d'un snack a proximité du lieu ...plusieurs lycéen venaient manger en me demandant de veiller sur eux pendant qu'ils déjeuners .en leurs rassuran je leur disai qu'il ne se passera rien ici car je les connais tous ....

12.Posté par DKpan le 31/10/2012 17:31
euh le policier ou le gendarme il fait ce qu'on lui dit

13.Posté par le nouvel observateur le 01/11/2012 11:23
Drame familial aux Avirons: Un père tire mortellement sur son fils


et cela continu ..................

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales