Social

Les taxiteurs manifestent dans le Sud

La gare routière de Saint-Louis et la rue François Isautier à Saint-Pierre, sont occupées par les taxiteurs. Les transporteurs manifestent contre le monopole dont bénéficie la Semittel. Ils demandent un entretien à Michel Fontaine, président de la Civis et à l’ensemble des maires de cette communauté des communes.


Les taxiteurs manifestent dans le Sud
Comme à l’accoutumée, Ary-Claude Caro, président du syndicat des taxiteurs, ne mâche pas ses mots. “Aujourd’hui, c’est une manifestation d’avertissement, car nous nous battons pour la survie de notre profession et son avenir”. La menace viendrait de la Semittel, selon le taxiteur.
“La Semittel est une société d’Etat mixte de la Civis. Cette Sem bénéficie d’énormes avantages: ses bus sont financés par l’EPCI (Etablissement public de communauté intercommunale), elle a droit à la Dotation globale de décentralisation (DGD), elle profite des fonds du Versement de transport public (VTP)…”
Si ce soutien financier à une Sem qui a la Délégation de service public (DSP) est règlementaire, “elle place la Semittel en position de quasi monopole. La Sem a mis un troisième bus sur la ligne 21, c’est-à-dire entre la Rivière et Saint-Louis, en augmentant le nombre de rotation”.
“Le croisé Petite-Ile – mairie de l’Etang-Salé et les nouveaux mini-bus de la Semittel pour les scolaires et les personnes âgées, alors que les taxis faisaient aussi du transport scolaire, ne laissent plus que des miettes aux taxiteurs. Notre profession est en train de mourir”.
C’est pour ne pas disparaître que ces transporteurs manifestent depuis ce matin. Ils empêchent les bus de la Semittel d’accéder à la gare routière de Saint-Louis et occupent l’entrée de la Sem, à Saint-Pierre. Les bus fleuris ne circulent donc pas aujourd’hui.
“Nous demandons à rencontrer Michel Fontaine, président de la Civis. Nous avons alerté Claude Hoarau, maire de Saint-Louis. Nous sollicitons également l’ensemble des maires de la Civis sur ce dossier”.
Les taxiteurs ont prévu de rester en faction à la gare routière de Saint-Louis, et devant la Semittel, jusqu’à 18h00 ce soir. “Si aucune rencontre n'est programmée d’ici là, nous reviendrons au mois de janvier”, a dit Ary-Claude Caro du syndicat des taxiteurs.
Lundi 22 Décembre 2008 - 10:57
Jismy Ramoudou
Lu 717 fois




1.Posté par looping974 le 22/12/2008 12:14
petite question combien prend un taxi pour faire gillot-l'hermitage ??

2.Posté par Bernard le Z'orey de Seine et Marne le 22/12/2008 13:51
Parmi ces taxiteurs,les plus âgés qui se souvient de deux amis Jean-Benoit et Gilbert (assassiné) . Je les ait connus par la cibie en 1987 à St Denis où ils exercaient leur métier . Une petite pensée à la mémoire de Gilbert.

3.Posté par zoro 974 le 22/12/2008 16:08
Encore une foi, une catégorie de professionnels veulent préserver leurs intérêts personnels au détriment du plus grand nombre.Ils veulent que les personnes âgées qui ne peuvent se payer un taxi restent cloîtrées chez elle.
Ils veulent également polluer plus en mettant 10 taxis à la place d'un seul bus.
Tout politicien intelligent ne cédera pas à ce chantage !

4.Posté par Maillot jm le 22/12/2008 20:34
Un conseil à Mr Caro: Au niveau de la CIVIS, c'est pas le Président Fontaine qui décide,ni Claude Hoarau, mais un DGS impitoyable.....

5.Posté par anonyme le 23/12/2008 05:21
Entendu hier au reportage TV : "...réclamons une situation équilibrée en faveur des taxiteurs...".

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales