Société

Les tamouls dravidiens préparent un congrès original


Les tamouls dravidiens préparent un congrès original
Autant s'y prendre avec beaucoup d'avance. Il faut dire que la nouvelle est d'importance dans le monde tamoul de la Réunion: en avril 2013 se tiendra le premier Congrès Tamoul-Dravidien.

"La religion hindoue est comme la religion chrétienne, il y a plusieurs tendances", explique Daniel Tévanin-Singainy, président de la Chapelle la Misère de Villèle et membre du comité d'organisation du congrès.

"Beaucoup de jeunes tamouls ne savent pas qu'ils sont d'origine dravidienne, c'est-à-dire issus de la race indienne à l'origine, bien avant les colonisations successives" qui ont eu lieu en Inde. Il reste beaucoup à inculquer et à apprendre donc.

Ce congrès sera l'occasion de réunir toutes les "chapelles" en quelque sorte. La manifestation sera tournée autour de discours d'intervenants venus, et c'est là aussi toute l'originalité de cet événement, de métropole, des Antilles et de Maurice par exemple.

"On n'est pas contre les autres fédérations" qui ont, elles aussi, pu organiser leur congrès ou leur espace de réflexion, mais Daniel Tévanin-Singainy promet de dépasser les clivages et les querelles de temples.

Durcissement de la règlementation sanitaire en matière de sacrifices d'animaux

Autre sujet qui vient bousculer les habitudes de la maison : le durcissement de la règlementation sanitaire en matière de sacrifices d'animaux. "Je ne peux parler que de ce que nous faisons nous à Villèle. Nous avons des pratiquants qui prennent des congés quelques jours avant les cérémonies pour justement tout désinfecter. Pareil au moment du transfert des abats de l'animal vers le service d'équarrissage. La Direction des services vétérinaires fait aussi son travail. En tout cas, nous ne pouvons que condamner ceux qui ne respectent pas ces règles", explique Daniel Tévanin-Singainy.

Et le président de la Chapelle la Misère d'évoquer ces restes de cabris retrouvés jetés dans des ravines ou à proximité des sacrifices et qui ont pu jeter le trouble sur cette coutume religieuse. La célébration de la déesse Karly, qui se tiendra cette année le 21 octobre, est d'ailleurs connue pour être un rendez-vous plutôt sanglant.

Concernant le congrès qui se tiendra en avril 2013, du côté de Saint-Paul ville. "Nous avons rendez-vous dans trois jours pour confirmer la réservation de la salle", précise-t-il. Autant s'y prendre avec beaucoup d'avance.
Lundi 30 Juillet 2012 - 11:18
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2566 fois




1.Posté par Jeune réunionaise le 30/07/2012 14:08
Pardonnez mon insolence... mais TOUS les tamouls sont dravidiens ! Un peu de culture indienne ne vous ferait pas de mal...

2.Posté par Vijay le 30/07/2012 15:31
Concernant le propos suivant :
"Beaucoup de jeunes tamouls ne savent pas qu'ils sont d'origine dravidienne, c'est-à-dire issus de la race indienne à l'origine, bien avant les colonisations successives" qui ont eu lieu en Inde.

Il devrait savoir que l'indien est par définition, par essence, un brassage entre aryens et dravidiens, ces deux populations s'étant totalement mutuellement assimilées (sur tous les plans ) il y a plusieurs millénaires pour donner naissance au peuple indien (à ce sujet, la théorie de la migration aryenne en Inde fait l'objet de controverses, mais il s'agit là d'un débat d'historiens). Cela n'a rien à voir avec une quelconque forme de colonisation.
Vouloir distinguer un indien descendant de dravidiens et un indien descendant d'aryens est comparable à vouloir distinguer un français descendant de populations pré-celtiques et un français descendant de celtiques : cela n'a aucun sens au point d'être absolument ridicule.
Quel est donc l'intérêt à la Réunion de vouloir créer une division complètement artificielle du peuple indien ?

3.Posté par Gajik le 30/07/2012 20:13
Disons que les Dravidiens étaient plutôt matriarcaux et les Iraniens, puisqu'on peut les appeler comme çà (Aryan est la l'origine du mot Iran) étaient plutôt patriarcaux.
Les Dravidiens sont plutôt foncés de peau et les gens du Nord plutôt clairs.
Mais les Dravidiens sont plus "carnivores" que végétariens.
Lire un excellent ouvrage de Danielou sur le sujet.
Lire le Tirroukoural avant de dire que Pensée Dravidienne et Brahmanisme c'est la même chose.
Tout çà est complexe et ne peut pas se résumer à deux phrases lapidaires.
on parle de milliers d'années et le posteur N° 2 a tout à fait raison de s'opposer à la vision dualiste étriquée des deux origines, mais il a tort de la nier absolument. Non, il n'y a jamais eu une seul Peuple Indien qui serait issu de deux branches ethniques. Le Peuple Indien est multi-ethnique et c'est bien complexe à connaître. N'oublions pas qu'à Puttuchery on a trouvé des vestiges de passage de Romains. Les échanges culturels et religieux, commerciaux et guerriers, ne datent pas de ce millénaire entre Orient et Occident. L'Islam a enfoncé comme un coin entre l'Est et l'Ouest mais il suffit de voir le Gandhara et la culture Irano-Bouddhiste avec ses influences grecques pour comprendre la complexité du sujet.
La culture du Nord avec ses Brahmanes et ses castes très cloisonnées est mal vue des Dravidiens qui sont plus humains avec la femme au centre de leur spiritualité.

Cà va faire crier, mais je veux affirmer ici que ce n'est pas bien exact de vouloir faire croire qu'il n'y a pas de différence entre ces deux civilisations. L'une, la Brahmanique du Nord, élitiste et paternaliste a voulu écraser l'autre, c'est la réalité, s'il faut résumer. Elle a fait la même chose avec la culture Bouddhique.

Au point que pour échapper à cette ineptie des castes de seigneurs et à celle du mépris des intouchables, tant d'Indiens ont préféré se convertir à l'Islam ou au Christianisme.

4.Posté par Vijay le 30/07/2012 21:46
Je précise : l'indien est par définition, par essence, un brassage entre aryens et dravidiens principalement.
A.3 Il n'y a pas d'indiens aryens et d'indiens dravidiens, ils sont tous mélangés. C'est comme vouloir faire la distinction entre un français descendant de populations pré-céltique, un français descendant de la civilisation mégalithique, un français descendant des celtes etc : c'est absolument absurde.

5.Posté par Gajik le 31/07/2012 08:31
Vijay, excusez moi d'insister, car je ne pense pas que ce que vous dites du français soit transposable à la question dravido-aryenne, parceque si la peau des tamouls est restée principalement noire, et d'un noir intense parfois contrairement aux contrées du Nord, l'idéologie l'est restée aussi en partie. La pensée dravidienne existe et elle est aussi vivante que la couleur de la peau est noire ébène, cuivrée ou blanche ailleurs en Inde.
En France ce n'est pas du tout la même chose, ce n'est pas la même Histoire du tout.

On ne peut pas balayer la spécificité des cultures dravidiennes, tout en sachant que les brassages et métissages sont tout aussi évidents que la spécificité de ces Peuples du Sud. Il y a eu tentative d'assimilation et d'anéantissement d'une culture justement par la prééminence de la culture du Nord. Il y a donc eu résistance et aujourd'hui encore cette résistance est bien vivante au Tamil Nadu (et ailleurs, car bien sûr n'est pas seulement Tamoul ce qui est dravidien et on trouve au Centre Nord des souvenirs des Peuples dravidiens aussi).

Si la couleur de peau a subsisté, la culture spécifique aussi a subsisté dans ces populations.

Vous ne verrez plus en France de signes ethniques ou de traits culturels évidents qui soient spécifiques aux Celtes d'Europe Centrale ou aux Romains chez les populations extrêmement métissées, sinon dans les monuments et vestiges matériels. (Les Bretons ne sont que des descendants de Celtes Britanniques ayant envahi récemment la Bretagne et non comme croient pas mal de gens des descendants directs de Gaulois, Peuple rélicte ayant survécu à la Romanisation comme dans Astérix. Le celtisme intégral des Bretons d'avant la colonisation par des Celtes britanniques avait déjà disparu, y compris la langue qui s'était romanisée) Cependant les cultures françaises sont faites de tout çà, justement parce que la religion chrétienne, depuis le 3ème siècle ap J-C a unifié comme un rouleau compresseur peut unifier en écrasant, en assimilant et a balayé les religions polythéistes et démoli les cultures spécifiques avec leurs cultes en les christianisant faute de pouvoir les détruire et même en adaptant le christianisme à la culture polythéiste "pagane" et en la simplifiant à l'extrême, y compris en dénaturant les textes d'origine orientaux (destruction par le Primat des Gaules de Lyon des évangiles selon selon saint Judas par exemple) qui étaient très marqués par les cultes bouddhiques datant d'échanges entre Ouest et Est, mais trop fins pour gagner l'adhésion des rustres "payens" occidentaux. On en a gardé le mûdra des mains jointes, l'auréole, la trinité -trimurti, etc... mais la substance profonde et la spiritualité en ont été extraites et ont été jetées. On a sacrifié le symbolisme et la spiritualité aux nécessités de la politique d'assimilation .

Ce n'est pas le cas dans l'Inde, (ou comme disaient pour une fois avec raison les maudits Anglais "les" Indes).
De la religion des Vêda ou de celle des dravidiens, laquelle est la plus ancienne ? difficile de répondre. La plupart des Indiens voient dans leurs textes sacrés une origine mythique et magique de toutes façons, donc sans âge, (un peu comme pour l'origine magique de la Bible "révélée" ou plus tard du Kor'an) et la rigueur scientifique de la chronologie ne les intéresse pas vraiment.

Tout çà pour juste aborder, effleurer cette question de la spécificité des Dravidiens, qui ne peut pas être niée comme vous le faites en disant que désormais drâvida et Arya sont à reléguer dans les millénaires anciens, l'Indien d'aujourd'hui étant devenu un aryano-dravidien (entre autres islam, bouddhismes ...).

6.Posté par rajesh le 01/11/2012 19:03 (depuis mobile)
Vanakam de Pondichery a nos freres reunionnais,
Tous les Tamouls ne sont pas Dravidiens.On considere que les brahamnes ne sont pas dravidiens.Ils sont soi-disant aryens.C'esr trs controverse cette histoire.Si vous voulez approfondir vos connaissan

7.Posté par Fall le 22/10/2016 22:32 (depuis mobile)
Les peuples dravidiens sont des peuples noirs d''Afrique, qui sont venus au sud de l''Asie, cette étude a été faite par les scientifiques africains afin de prouver que les premiers hommes apparus et vivant en Egypte sur terre étaient des noirs.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales