Social

Les tabacs-presse menacent de boycotter SFR...

Le syndicat réunionnais des tabacs-presse et la Fédaction Réunion ont décidé de passer à la vitesse supérieure dans le conflit qui les oppose aux sociétés responsables de la distribution des cartes téléphoniques prépayées. Plusieurs mesures ont ainsi été prises lors d'un conseil d'administration du syndicat parmi lesquelles un appel au boycott des cartes SFR...


Pierre Cornille et Ibrahim Patel
Pierre Cornille et Ibrahim Patel

Depuis le 1er janvier dernier, une nouvelle tarification sur les ventes des cartes et coupons téléphoniques est appliquée. Résultat : les buralistes et autres revendeurs ont vu leurs marges diminuer de 5 à 6% selon le type de carte (5€, 10€, 20€, 80 €, ...). Décidée par les sociétés SAS Distel et STDR (distributeurs locaux des cartes téléphoniques prépayées), cette décision a créé un fort mouvement de mécontentement chez les revendeurs locaux.

Le 23 janvier dernier, lors d'une conférence de presse, Pierre Cornille (porte parole du syndicat réunionnais des tabacs-presse) et Ibrahim Patel (Président de Fédaction) avaient lancé un appel à la négociation et à la discussion avec les sociétés STDR et SAS Distel. Afin de rendre concrète cette main ouverte, plusieurs lettres avaient été envoyées aux deux entreprises. Leurs objectifs : l'annulation de cette décision et de nouvelles négociations. Depuis cette date, aucune avancée n'a été possible malgré les mises en gardes du syndicat.

Pour le porte parole du syndicat des tabacs-presse, Pierre Cornille, "cette décision sans concertation n'avait pas lieu d'être... Certains n'ont même pas été prévenus". Ce silence risque de porter préjudice à l'opérateur de téléphonie mobile. En effet, plusieurs mesures concrètes ont été décidées par la Fédaction et le syndicat des tabacs-presse :

- Une plainte a été déposée auprès de la direction Départementale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes pour "abus de position dominante et tarifs discriminatoires"

- Plusieurs mises en demeure ont été adressées au Président de la Société SAS Distel pour le non respect du contrat.

- Un appel au boycott des cartes SFR à partir du lundi 16 février pour une durée indéterminée.

- La distribution d'affichettes au sein des points de vente solidaires de l'opération.

- La mise en place d'un numéro de téléphone unique dans les locaux de la Fédaction à la disposition des petits commerçants indépendants qui voudraient rejoindre le mouvement.

Ces actions qui pourraient être suivies dans toute l'île suffiront-elles à nouer des discussions et éventuellement des négociations sur ces nouveaux tarifs ? Toujours est-il que pour le moment, aucune société n'a communiqué sur ces décisions...
Lundi 9 Février 2009 - 07:25
Ludovic Robert
Lu 1752 fois




1.Posté par Albert Ebasque le 09/02/2009 07:44
Il ne faut même pas menacer mais boycotter SFR...je vous garantie qu'en une journée de pertes, ce gros môôôôsieur de directeur va revoir ses ambitions à la baisse......
Allez les buralistes.....faites le dès aujourd'hui!! vous ne serrez pas déçus....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales