Social

Les syndicats de la Séchilienne-Sidec parlent de "réquisitions abusives"

Alors que le département connaît son premier épisode de grève de l'année 2011, avec pour conséquence directe de priver des zones de l'île d'électricité (par délestage), les responsables syndicaux rejettent la faute sur la direction et reprochent également l'attitude des services de la Préfecture.


C'était en septembre dernier, la majoration était déjà à l'ordre du jour (photo d'illustration)
C'était en septembre dernier, la majoration était déjà à l'ordre du jour (photo d'illustration)

S'exprimant ce matin au nom de la SIDEC "puisque ce sont également nos sections syndicales", Patrick Hoarau, secrétaire général CGTR chez EDF, s'est dit "révolté par les réquisitions qui ont eu lieu cette nuit. En Guadeloupe il n'y a pas de réquisition. Pourquoi est-ce qu'il y a des réquisitions dans notre île ?", s'exclame le syndicaliste.

Pour mieux comprendre, il évoque sans détour que la Réunion dispose, quoi qu'il arrive du côté de la Séchilienne Sidec, d'une production assurée de 40% soutenue par EDF elle-même. La société sous-traitante en produisant les 60% restants.

Pour le secrétaire général CGTR EDF "il y a un abus de pouvoir manifeste de la part de l'autorité préfectorale". Selon lui, des employés ont été réveillés dans la nuit par des gendarmes venus les réquisitionner. "C'est inadmissible", répète-t-il. "Où est le droit de grève ? Est-ce normal que des gendarmes entrent chez vous en sautant la clôture comme cela s'est produit ?"

Les réquisitions sont abusives


Pour appuyer ses propos, le syndicaliste rappelle à qui veut l'entendre l'épisode accidentel de septembre 2009, "en pleine campagne sucrière", où Bois Rouge avait été à l'arrêt à cause d'un incendie. "Comment se fait-il qu'à l'époque ils avaient su gérer la situation et pas aujourd'hui ?", demande-t-il avant de pointer du doigt un certain "pourrissement de leur revendication par la direction".

A côté de Patrick Hoarau, Joël Didat, délégué syndical à Bois Rouge, nous informe (à 10h) qu'un "référé contre les réquisitions de la nuit est en préparation avec notre avocat", dit-il.
Lundi 3 Janvier 2011 - 10:39
Ludovic Grondin
Lu 1965 fois




1.Posté par noe974 le 03/01/2011 10:49
Propos de CGTéistes = sans valeur

La CGTR , on le connaît , ce qui compte pour lui , c'est de casser les outils de travail de la Réunion .
Comme d'habitude , c'est tj le PCR qui tire les ficelles !

2.Posté par noe974bis le 03/01/2011 11:03
On ne va pas me faire croire que ces 13 personnes sur la photo bloquent toute la Réunion ?
C'est d'une insolence et ça mériterait "la porte" !

3.Posté par youpi noe le 03/01/2011 13:27
comme d'hab, Noe bas du front, sans aucune réflexion...

4.Posté par Cambronne le 03/01/2011 14:50
2.Posté par noe974bis le 03/01/2011 11:03
On ne va pas me faire croire que ces 13 personnes sur la photo bloquent toute la Réunion ?
C'est d'une insolence et ça mériterait "la porte" !

Vous savez il suffit d'un excité enragé pour appuyé sur le bouton rouge et tout faire sauter , alors 13 abrutis peuvent bien bloquer toute l'économie d'un pays ...voilà le belle exemple de l''anachronisme et le mode de pensée archaïque des syndicats de gauche en France surtout lorsque lorsque ces nantis pètent dans la soie ...Voilà comment ces gens si humanistes handicapent notre pays vis à vis du reste du monde et il ne faut pas venir s'étonner ensuite des délocalisations futures ni de l'agonie des entreprises françaises prises en otages par une minorité de CGTistes !

5.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 03/01/2011 15:13
Intelligent de comparer une panne d'une seule centrale pendant une période de creux (septembre, donc l'hiver) à l'arrêt de deux centrales en plein été, quand les appareils électriques tournent à plein (air conditionné, réfrigérateurs, ... ) ...

6.Posté par Alex de Saint-Pierre le 03/01/2011 15:48
Et oui, messieurs les syndicalistes, vous ne pouvez pas avoir tous les avantages(prime de vie chère) et pas les obligations d'un service public dont vous etes les serviteurs.A un moment donné vous devrez choisir...les réquisitions font parties du service public, que cela vous plaise ou non!

7.Posté par Le Troll le 03/01/2011 15:52
Quand on invoque des droits issus de la colonie, il faut s'attendre au retour du coup de shabouk !!

8.Posté par gbdz le 03/01/2011 16:11
Hm.
C'est interessant l'opinion d'un syndicaliste qui ne voit pas la difference entre un incendie et une greve illegale.

9.Posté par Noe L'homme graine le 03/01/2011 18:04
Juste un tantinet facho, pas capable de se garder un kilo de bichique à 45 euros, mais que de bave ! Bien grasse, celle du crapaud. Mais en dehors des noettises, je pense que les grévistes ont raison. COUPEZ ! Un point c'est tout. METTEZ VOUS MALADE, en dépression pleurez pour simuler, et merci de bien faire chier tous ces nantis du congélo !

10.Posté par Didier le 03/01/2011 18:52
La photo illustrant votre article ne convient pas puisqu'il s'agit d'agents EDF de l'agence de Moufia, et non de travailleurs de la Séchilienne Sidec. Certes en grève pour l'augmentation de leur prime de vie chère, mais fin 2010, et non en janvier 2011 !

Quant à la revendication des 53 %, elle est totalement justifiée justement par le coût de la vie à la Réunion.

Que les pleureuses pro-patronales de services aillent chialer ailleurs ! Qu'ils aillent donc gueuler contre les augmentations annoncées du prix de l'électricité, du gaz et de l'essence, mais là il faudrait avoir assez de courage pour s'en prendre aux intérêts patronaux et à l'Etat ! Ces gens-là sont trop pleutres pour s'en prendre aux vrais privilégiés, ils préfèrent s'en prendre aux travailleurs,aux Rmistes et aux chômeurs.

Les travailleurs de la Séchilienne Sidec ne pleurent pas sur leur sort, ils ont choisi de se battre. Et c'est cela que tous les réactionnaires ne peuvent supporter. Ils doivent compter sur la solidarité de tous ceux qui tirent le diable par la queue, parce que leurs salaires, leurs retraites ne suivent pas le coût de la vie. Ils nous montrent la voie à suivre. Alors pourquoi pas les rejoindre dans ce combat ?

11.Posté par amstersin le 03/01/2011 19:02
Je vois pas bien pourquoi mon gosse devrai crever de chaud la nuit et pas arriver à dormir parce que pas de ventilo, pourquoi ma mère devrai ne plus avoir de flotte au robinet pour que des mecs aient une prime de vie chère de 53% au lieu de 20% .

Ces primes sont honteuses et ne devraient même plus exister alors peu de chances pour que la population se sente solidaire des avantages et revendications des fonctionnaires et assimilés.

Les mecs doivent déjà avoir des salaires de plus de 2000€ y'a franchement pas de quoi pleurer.

Alors qu'ils revendiquent si ils veulent, qu'ils obtiennent (tant mieux pour eux) mais qu'ils arrêtent de nous faire ch... .

A force de faire des grèves à tort et à travers et de prendre en otage les populations entières pour des revendications financières totalement égoïstes ils ont rendu les syndicats et le droit de grève totalement impopulaire si demain il disparait et que personne le défend faudra pas venir pleurer (et ça arrivera).

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales