Social

Les syndicats attendent Yves Jégo au tournant

Hier a eu lieu une rencontre entre les syndicats afin de préparer la grève nationale du 29 janvier. Cette date est aussi celle de la visite d’Yves Jego secrétaire d’Etat à l’Outre mer. La réforme des lycées fera partie des revendications qui lui seront formulées.


Les syndicats attendent Yves Jégo au tournant
Les organisations syndicales n'annonceront officiellement que le 27 janvier prochain leurs revendications à l’occasion de la grève nationale interprofessionnelle prévue pour le jeudi 29 janvier.
Une chose est cependant certaine, la réforme du lycée fera partie des "gros dossiers". Les 11.800 suppressions de postes d’enseignants de l’année dernière restent encore en travers de la gorge des syndicats. "L’éducation doit redevenir une priorité pour l’Etat, ce qui n’est plus le cas depuis longtemps …" déplore Christian Picard, porte-parole de la FSU (Fédération syndicale unitaire).
Le gouvernement a fait une petite marche arrière en ne supprimant que 1.500 postes d’intervenants des RASED (Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté) au lieu de 3.000 annoncés, et en repoussant à plus tard la suppression de la filière ES (Economique et Sociale). "Mais la guerre est loin d’être gagnée" nous dit Christian Picard. "Les luttes ont payé, mais ce n’est pas suffisant. Il faut continuer à se battre. S’il doit avoir une réforme, ce sera en concertation avec tous les acteurs de l’éducation nationale et pas autrement."
L’ensemble des syndicats compte par ailleurs interpeller le secrétaire d’Etat Yves Jégo sur la situation démographique de l’île. "Contrairement à la métropole où la démographie stagne, ici elle explose. Dans certaines branches, il n’y a plus de place pour les élèves. La Réunion doit créer des lycées tous les deux ans. Nous avons besoin de personnels d’encadrement et de personnels non enseignant. Et je tiens à faire remarquer que l’absence de recteur sur un laps de temps aussi long est la preuve d’un déni pour l’Académie de La Réunion".
Jeudi 15 Janvier 2009 - 07:34
Karine Maillot
Lu 552 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 15/01/2009 20:09
la dernière phrase mérite une sévérité exceptionnelle de l'attitude des syndicats vis à vis de jego

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales