Social

Les syndicalistes EDF et Séchilienne parlent d'une réunion pour rien à Paris

Explication de texte dès la descente d'avion pour Patrick Hoarau, le secrétaire général de la CGT EDF, qui comme son compagnon de voyage, Joël Didat, représentant la centrale thermique de Bois-Rouge, revient déçu de la réunion avec les directions nationales d'EDF et de la Séchilienne-Sidec.


Patrick Hoarau (au centre), Max Banon (à gauche) et Patrice Atchicanon parlent d'une réunion pour rien.
Patrick Hoarau (au centre), Max Banon (à gauche) et Patrice Atchicanon parlent d'une réunion pour rien.

"La représentante du Ministère de l'Industrie qui était présente à notre réunion est une personne qui ne pèse pas vraiment",
dit, tout en se réservant des mots les plus durs, Patrick Hoarau, secrétaire général de la CGT EDF, parti témoigner du mécontentement des employés EDF qu'il représente à travers son organisation syndicale.

"Cette personne nous a rabâché que les indemnités dites coloniales n'étaient plus à l'ordre du jour. Heureusement qu'elles n'ont plus cours", ironise-t-il encore. "Depuis, le statut des IEG a évolué en 1969 concernant la Réunion et surtout en 1975 lors de la nationalisation".

Conflit de compétence entre le judiciaire et l'administratif


Patrick Hoarau se dit également pessimiste quant au cheminement du recours auprès du Conseil d'État. "Nous ne sommes en ce moment même pas sûrs que le dossier soit regardé par le Conseil d'État". Le nœud de cette latence réside selon lui dans l'attribution des compétences entre l'ordre judiciaire et l'ordre administratif. "Le Conseil d'État semble ne pas se dire compétent".

En tout état de cause, dans les deux hypothèses que pourrait avancer le Conseil d'État (la validité ou non de l'article 14, paragraphe 6, du statut des IEG), "ça ouvrira une autre phase de réécriture du statut du personnel IEG (Industrie Electrique et Gazière)", ajoute-t-il.

Le représentant de la CGT EDF avoue que le combat mené par son organisation est, encore jusqu'à maintenant, peu ou pas suivi par les autres organisations. "La CFTC, la CGC : on ne les entend pas, alors que FO accompagne la direction". Pas assez pour le décourager. "La CGT représente 54% des employés dans les DOM et 99% dans les entreprises non nationalisées (ENN)", selon lui.

Compter sur la médiation


Les choses vont se décanter dans les prochains jours. "Une assemblée générale aura sans doute lieu la semaine prochaine", précise Patrice Atchicanon, secrétaire général adjoint de la CGTR EDF venu accueillir la délégation. "Nous devons aussi reprendre contact avec Monsieur Dutertre, le médiateur qui a été désigné dans notre dossier". Une chose est sûre, Patrick Hoarau n'a pas échangé un mot avec Thierry Pons, qui dirige la direction des Systèmes énergétiques insulaires (SEI) chez EDF, et le directeur Stratégique d'EDF, Jean Galland, qui gagnaient la Réunion via le même vol. "Ils étaient en première classe, on ne pouvait pas les voir", sourit Patrick Hoarau.
Mercredi 9 Février 2011 - 16:03
Ludovic Grondin
Lu 2268 fois




1.Posté par Conclusion le 09/02/2011 16:54
La CGTR voudrait voir les autres syndicats la rejoindre dans son délire ?

Il semble que la délégation s'attendait à une réception avec tapis rouge...

Il faut qu'elle comprenne que quand on se comporte comme des ignorants, incompétents, stupides, on a droit à un accueil et un traitement dignes de ces qualités qu'ils affichent.

Somme toute la présentante du ministère est nulle, le Conseil d'État incompétent. Il ne reste plus que Hoarau et sa clique comme personnes excellentes à tout point de vue. MDR !!!!!

Ils sont déçus car le représentant de la direction, installé dans le même avion, n'a pas daigné venir les honorer d'une visite. Pourvu qu'ils ne fassent pas une grosse déprime....

2.Posté par Doc Gynécol le 09/02/2011 16:54
Il serait temps de privatiser EDF et tous les autres repaires de nuisibles : SNCF, Transports en commun, ports etc....
A EDF une bonne partie du boulot est sous-traité . Pourquoi ? Parce que les planqués du public ne bossent pas ?
Dites -moi que ce n'est pas vrai !!!

3.Posté par Le Troll le 09/02/2011 17:36
Y zon pas tout perdu !! y zon fait un beau voyage gratis !! C'était peut etre le but de la manoeuvre !!

4.Posté par Le Troll le 09/02/2011 17:39
Sachez qu'en France , 97 % de la population ignore ou se trouve le centre du monde , a savoir la Réunion pour les réunionais !!

5.Posté par citoyen le 09/02/2011 18:33
C'est vrai que sur la photo ils ont tres tres fatigués et décus...ca leur a rapporté déja des miles...
Soyons sérieux: le Conseil d'Etat examine tous les recours à condition qu'ils soient déposé c'est la moindre des choses...La CGTR a t il déposé ce recours?? Je ne les entend pas la dessus, parceque c'est une histoire juridique et la CGTR veut un faire une affaire syndicale (y a qu a lire leur commentaire sur les autres) : .
Je leur souhaite de gagner ca fera avancer ce débat, mais arreter de manipuler pour obtenir par la force , le chantage, la prise d'otage des usagers: utiliser le droit...le meilleur moyen d'etre responsables et dignes, ce genre de combat ne résoud pas le problèmes des salariés du privé pour qui la vie n'est pas cher,...

6.Posté par milie974 le 09/02/2011 19:15
Non mais vous pensez QUOI là !
Que lors de la table ronde on allez vous accorder les 53% !
Sarko réduit petit à petit ses effectifs et supprime les postes de fonctionnaires et vous vous voulez une augmentation!
Je pense que vous allez attendre longtemps!
Vous croyez encore au PERE NOEL!

7.Posté par ti colon le 09/02/2011 21:29
Mr. Patrick Hoarau a des pertes de mémoires, il était a l'époque sécrétaire de section a la CFDT , a cette époque seule la CFDT avait fait grève pour réclamer ces53%.
Suite a cette grève les employés ont eu 25%.
Concernant les agents de Bois rouge et du Gol, c"est en 2000 qu'ils ont eu le statut des IEG ,Le protocole d'accord concernant le salaire aligné sur celui des agents EDF Réunion, a était signé en 2003 en présence des représentants des agents de Bois rouge ,du Gol, et de Mr Patrick Hoarau REPRESENTANT CGT d' EDF réunion .
Venir nous dire 10 ans aprés qu'is ont découvert l'article 14. c'est vraiment nous prendre pour des imbéciles

8.Posté par pipiok le 09/02/2011 23:30
critiquer, c'est le meilleur moyen que certains ont trouvé derrière leur ordinateur, on est des nantis et des paresseux à la botte de Mr HOARAU, syndicaliste à la CGT edf. Quand vous aurez compris que c'est dans la lutte que les travailleurs de n'importe quelle entreprise peuvent augmenter leur pouvoir d'achat et leurs conditions de travail, vous aurez fait un pas dans la recherche de Notre propre histoire qui me semble est passé d'esclavage à colonie puis ensuite à département. Bien sur, celui qui est patron ne se sent pas visé(peut être), mais le reste? Taper sur la direction quand elle favorise une quantité minime de personnes qui vient chez nous travailler avec des sommes affolantes, vous gène pas, par contre ceux qui revendiquent leur droit et qui ont le même statut, ceux là,ceux se sont des merdes et manipulateurs en plus. Bravo pour vos critiques, je suis agent edf

9.Posté par berael le 10/02/2011 00:03
C'est toujours les syndicalistes CGT qui sèment la merde dans l'île et même en France.Ils sont grassement payés à foutre le bordel et à décourager certains patrons qui préfèrent aller voir ailleurs.L'économie de la France fout le camp avec des fouteurs de merde ainsi.Si les gros patrons quittent le navire Réunion à cause de la CGT ou du PCR (l'un va avec l'autre et sont toujours avec), nous verrons qui seront les premiers à râler et à courir derrière le travail. S'ils veulent les 53%, que le gouvernement retire tous les avantages qu'ils ont, que ce soit en nature ou en argent. a prendre ou à laisser.

10.Posté par noe le 10/02/2011 06:24
On aurait du vous donner un échéancier pour arriver à 50% ...

Bon travail , vous faites un travail qui mérite salaire mais le moment est mal choisi !!!!

11.Posté par ti colon le 10/02/2011 08:09
Pipiok: pauvre agent EDF qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez, oui il faut se battre pour défendre ses droits et sont statut quand ces justifiés. est ce que vos droits et statut sont en danger non
Combien d'agents EDF vous suis dans votre revendication?. Vous et quelques syndiqués de la CGT.
Alors arrête de prendre les réunionnais en otage.

12.Posté par eclide le 10/02/2011 10:09
Pauvre pipiok encore un adepte de la secte Hoarau , moi aussi je suis agent EDF et je me marre de voir qu'a EDF réunion il n'y a que 2 agents en grève pendant 1 heure chaque jour , le mouvement est très suivi , il faut dire que le Hoarau en question est surnommé le mythomane celui qui se sent tout puissant et arrive à faire gobé a ses adeptes que les vessie se sont des lanternes , je me marre de la claque parisienne ca fat très mal on dirait surtout pour le mytho lui qui pensait avoir toujours raison.

13.Posté par MAC le 10/02/2011 14:36
Zot y cri , quand out camarade y demande 53% .Mais ,zot y cri point ,quand y donne 30% supplémentaire à M caillé ,M Foucque pou achète un l'auto par rapport à la métopole . A croire que zot y aime donne jusqu'à 150% en plus pou achète un produit alimentaire .Créole lé couillon jusqu'à quand don ?
Si zot y trouve pas normale que les agents demandent 53% ,alors pour quoi ,zot y demande pas de payent zot l'auto ou zot produit au même prix quand métropole?


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales