Société

Les surfeurs obtiennent de timides avancées...

Cet après-midi, une entrevue de deux heures entre le préfet de la Réunion, Michel Lalande, et une délégation composée de pêcheurs et surfeurs, a eu lieu à la préfecture de Saint-Denis. Surfeurs et pêcheurs voulaient des actions fortes après la nouvelle attaque mortelle de requin à Trois-Bassins, notamment l'autorisation de pêcher des requins dans la réserve naturelle.

Plusieurs avancées ont été obtenues. Avec le rappel de l'autorisation déjà existante pour les pêcheurs professionnels de pêcher des requins bouledogues dans la réserve, une écoute plus attentive des gens de la mer et une possible pêche préventive dans la réserve, les surfeurs et pêcheurs restent mitigés quant aux annonces faites cet après-midi. Ils voulaient des solutions immédiates et fortes.


Les surfeurs obtiennent de timides avancées...
Même si le "risque zéro n'existe pas", rappelle le préfet de la Réunion, Michel Lalande, les services de l'Etat ont décidé de "tout faire pour réduire les risques". Dans cette optique, plusieurs propositions ont été avancées aux surfeurs et pêcheurs réunis devant le Préfecture depuis 14h. Après deux heures de réunion entre les services de la Préfecture et une délégation d'associations, pêcheurs professionnels et surfeurs, Jérôme Sinet, membre de l'association Océan Prévention Réunion (OPR), est sorti pour faire la lecture des avancées obtenues. "Nous avons discuté avec le préfet et je vais vous faire la liste de ce qui a été dit aujourd'hui", explique-t-il devant une foule de surfeurs et pêcheurs ayant attendu toute l'après-midi.

Premier point abordé : "la pêche de requins bouledogue par des professionnels de la mer est autorisée dans la réserve naturelle", lance-t-il. Cris de joie dans la foule, mais cette disposition était déjà appliquée par les autorités. "Ce n'est pas nouveau", ajoute-t-il. Seulement peu de personnes sont au courant de cette possibilité et les pêcheurs professionnels ne le pêchent pas car le requin bouledogue n'est pas commercialisable.

Une meilleure écoute des gens de la mer

Au rayon des avancées notables, la délégation a eu le sentiment d'être, pour la première fois, écoutée par les services de l'Etat, notamment sur la réitération de demande de pêche préventive de requins par des pêcheurs plaisanciers dans la réserve. "Sur la base d'observations effectuées par les gens de la mer, pêcheurs, surfeurs, plongeurs (…), une pêche préventive pourra peut-être être mise en place", précise-t-il. En plus d'une meilleure écoute et prise en compte des remontées d'observations, un protocole de sécurisation sera instauré sur un ou deux spots de surf de la Réunion, "pas seulement pour les écoles de surf la journée, mais sur l'ensemble du spot", précise Brigitte Sinet, membre de l'OPR. "On pourrait avoir un système de vigie renforcé et une zone tampon entre les surfeurs et les requins", précise-t-elle.

Des décisions qui ne satisfont pas les surfeurs et pêcheurs massés le long de la préfecture. Tous veulent du concret "immédiatement", souhaitant de nouveau surfer sur les différents spots de la Réunion sans risque de se faire attaquer par des requins. En face, les membres de la délégation tempèrent : "Dans 8 jours nous serons une nouvelle fois reçus et cette fois-ci l'Etat nous a assuré que nous serons impliqués dans le dispositif Charc". Un dispositif dont les conclusions attendues au mois de septembre seront rendues "publiques". Le dispositif Charc (Connaissances de l’écologie et de l’Habitat de deux espèces de Requins Côtiers sur la côte Ouest de la Réunion) est une étude portant sur l'environnement et le mode de vie des requins.

Dans l'immédiat, il ne fallait pas s'attendre au début d'une campagne de pêche massive de requins dans la réserve marine sous la bénédiction de la Préfecture. Mais la colère et le ras-le-bol des usagers de la mer réunionnais ont peut-être été entendus pour la première fois, l'Etat voulant associer les travaux Charc avec les observations des professionnels de la mer réunionnais.

La prochaine rencontre aura lieu dans une semaine, mais d'ici là, les surfeurs ne relâcheront pas la pression et dès demain, un hommage sera rendu à Alexandre sur la plage des Brisants.
Jeudi 26 Juillet 2012 - 18:23
Lu 3587 fois




1.Posté par STOP INJUSTICE le 26/07/2012 18:43
comme d'habitude on essaie de noyer le poisson,pour gagner du temps,quelle incompétence de nos élus et le Préfet en tête...................TROUVEZ RAPIDEMENT LES SOLUTIONS QUI S'IMPOSENT
ET SANS VOUS DEFILEZ sinon plus grand monde ne viendra sur cette ile intense............Arretez les blas blas on veut des résultats et trés rapidement;;!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par datinic le 26/07/2012 19:02
STOP INJUSTICE

grand n'import quoi ..
comme des gens venez à la réunion pour la mer .. seulement les glandeurs, qui se prend 2 ans en assedic peut-etre ...

désolant ce débat .. l'homme connait que une chose : detruire .. bravo .. !

3.Posté par JORI le 26/07/2012 19:08
Alors amis pêcheurs, au lieu de brayer à tue tête, commencer par exercer votre droit qui est de pêcher le requin mais que vous ne faite pas. Du coup, on peut même se demander si vous n'êtes pas responsables de ce décès au même titre que les autorités, vu que vous aviez le droit de pêcher et que vous ne l'avez pas fait. Alors maintenant que vous portez votre part de responsabilité, qu'est ce que cela fait, quand on est soi même impliqué?. C'est bien beau que dire les autorités par ci, les autorités par là. Pourquoi n'avez vous pas fait votre boulot?.

4.Posté par vital le 26/07/2012 19:35
le silence géné des pseudo écologistes dans ce dossier est ahurissant .pourtant c'est de la biodiversité qu'on parle et de la préservation des espéces .. c'est vrai qu'être écolo à la Réunion , c'est faire la une des magazinez , alimenter la presse people , c'est un prétexte pour servir ses ambitions personnelles ,
je suis sûr que dans quelques années il y aura sans doute plus de requins sur nos côtes que des voix écologistes dans les urnes .

vital

5.Posté par valentin le 26/07/2012 19:37
"la pêche de requins bouledogue par des professionnels de la mer est autorisée dans la réserve naturelle"

et elle l'était auparavant !

ça en prouve bien des choses ! les "réactions à chaud" font du bruit, et ont le mérite d'apaiser les douleurs sur l'instant, mais prouvent également de manière indirecte que certains usagers du milieu naturel marin ne connaissent pas si bien que ça l’ensemble des dispositions encadrant leur l'espace de jeu ! moi même surfeur, et attristé par la tragédie de lundi dernier, je préfère la réflexion et la synergie de groupe d'acteurs plutôt que de mesures " grotesques" "inachevés" et manquants d'ambition pour véritablement réduire le risque !

La connaissance est le pouvoir ... La participation active encadrée et légale un atout





Les élus ne sont pas seuls et travaillent en collaboration avec les acteurs du milieu marin

6.Posté par tic tac tic tac le 26/07/2012 20:45
bla bla bla bla bla a mon souvenir il ya bien des heure precise ou les plage sont securiser donc je voi pa ou il et le probleme.je v en choquer plus d'un, mai ke feser se groupe de surfeur dans l'eau apres 16h la ou il n y a plus de securisation du lieu.donc a partir de se moment l'etat,mairie et prefecture ne sont plus responsable.

7.Posté par Willy P le 26/07/2012 21:47 (depuis mobile)
@datinic: mi espère pou ou que ou vive tout nu dans un caverne et que ou bois l'eau de source, et ou plante deux trois zégumes pou manger, ou détruis pas rien ! De la part d'un bodyboarder yab st Jo qui travaille et que la jamais touche l'ASSEDIC...

8.Posté par allan le 26/07/2012 22:00
quant on nesait pasce qu est le surf onne sepermet pas d etre d honneur de lecon et deuxiemement le surf concerne toutes les categories socioprofessionnelles eh oui!renseignez vous avant de coller des etiquettes de glandeur votre medecin votre avocat votre fonctionnaire et votre fis creol qui est au chomage a st leu vient surfer alors silvous plait un peu de respect surtout qu alex est parti et nousq quitter pour debon!:

9.Posté par WAOU le 26/07/2012 22:13
Ils ont obtenu ce qui existait déjà !!! Soit la possibilité de la pêche par des PRO dans la réserve, même pas besoin d'un tit 'arrêté de Mr Préfet..et la foule en transe applaudie...Tout ça pour ça !!! WAOU...Béééééééééé

10.Posté par fundisantim le 26/07/2012 22:21
Avancer-reculer, un des jeux les plus prises de la politique. Cette meme politique ne reponds qu'a un seul stimulus : Le vote. Tant que la majorite de la population reunionnaise continuera a voir les surfeurs comme des parasites branleurs drogues arrogants ...rien ne changera et on calmera le jeu a coup de mesurettes a deux balles.

Pourtant un point capital a ete souleve par un membre d'une association au journal televise.
Avec plein de bon sens :Presence humaine sous marine = pas de requin. N'y aurait il donc pas moyen de retablir cette presence sans pour autant ouvrir la reserve aux abrutis destructeurs que l'on a trop vu sur nos cotes?
Travailler dans ce sens , et trouver ce moyen ,permettrait de faire plaisir a tout le monde pour pas cher.

Question : As t on envie de faire plaisir a tout le monde a la Reunion?
Reponse : Cf premier paragraphe du post.

11.Posté par jeremy le 26/07/2012 22:41 (depuis mobile)
maintenant je propose aux reunionnais car nous sommes 800 000 sur cette ile, devant la pref, pour crier haut et fort quils sont contre les privileges de certains aux detriment des autres qui veulent proteger leur ile de cette mascarade.

12.Posté par jeremy le 26/07/2012 22:48 (depuis mobile)
rendez vous samedi apres midi devant la prefecture, car ce n est pas 200 personnes qui vont dicter leurs lois aux reunionnais et aux élus, la montagne est dangeureuse, on ne va mettre des coussins pour amortir les chutes?

13.Posté par Laurent le 27/07/2012 00:14 (depuis mobile)
Je propose que l'on réfléchisse a la valorisation du requin...
Plusieurs pistes
1 les dents et mâchoires en pendentif ou déco pour les touristes
2 tannage du cuir, bracelet de montre, sacs ect il a l'avantage de résister a l'eau

14.Posté par Laurent le 27/07/2012 00:21 (depuis mobile)
3 son cartilage est vendue en pharmacie pour les articulations..
4 un concours de recettes pour le valoriser culinairement
Je suis sure qu''il existe d''autres pistes..
Mais intégrer une approche socio économique dans cette pêche pourrait la péréniser

15.Posté par DBV974 le 27/07/2012 00:25 (depuis mobile)
Une étude a montré que les moustiques tués beaucoup plus que n'importe quel animal ( par le paludisme) et pourtant aucune manif n'est faites contre les moustiques. Les gens qui meurent du paludisme n'ont pas le choix... Les surfeurs oui

16.Posté par DBV974 le 27/07/2012 00:28 (depuis mobile)
Vous surfeurs remballés vos petites planches et aller plutôt manifester pour quelque chose de censé. Bande de couillons!!!

17.Posté par Mathieu le 27/07/2012 00:37
A allan post 8
"votre medecin votre avocat votre fonctionnaire et votre fis creol qui est au chomage a st leu vient surfer"

Pourquoi utiliser vous "creol " uniquement avec "votre fils au CHOMAGE" et pas avec "medecin, avocat ou fonctionnaire ?

Est-ce avec ce genre de discrimination limite raciste envers les réunionnais que vous allez redorer votre image?

18.Posté par toujours et encore ses pleureuses!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! le 27/07/2012 00:43
si zot i voit la mer lé trop dangeureux po zot ; ben alé surf dans la piscine... band de poule mouillée....

19.Posté par bib le 27/07/2012 05:05
deja si les surfeur soccuper un peu des plages et les netoyer .... sa sera deja bien non ????
La mer est deguelasse car les surfeur prefer faire joue joue dans l`eau
Le surf n`est pas l`economie de la reunion ... mais bon ...
La plupar des surfeur son egoiste et pense qu`a eux meme a la "Brice de Nice"
Tout en se foutant de ce qui ce passe dans l`ocean ou proche des cotes ... car c`est plus un style que autre chose ...
Des millier de requin son tuer chaque jour dans le monde pour le plaisir humain ... des humain tuer par des requin ... moin de 100 par ans ....
Des millier humain son tuer dans des guerres .... et sa envoye plus de machine pour tuer plus .....
Les plages sont sale et certain son tomber malade ... es que les "Surfeur" sois disant amis a l`ocean "amis qui aime tout detruire meme si faut faire disparaitre tout une espece " pour leur plaisir personnel ...
Il y as des problemes bcp plus graves a gerer dans l`ile ... mais ... bon ... prefer regler un problem ... qui ne l`est pas reeelement ..
La surpeche .... pronostique montre que avec la surpeche vers 2050 ... les poisson se feront tres rare ... je pense que les surfeur seront content la ... apres les barriere de corail detruit maintenant il serai temp detruire tout les habittant de l`ocean c`est logique ...
Car l`homme n`est pas satisfait de truire les "Terre" maintenant ils se prepares a Detruire "l'Ocean"
Vive la logique humain ...
Vive l`egoisme des surfeur ....

ps: Chaque metier et loisir as c`est risque ..... mais bon .... bon tant que l`humain peu detruire tout les risque sans penser au consequence dans le future ils le feront ...

20.Posté par Antoni le 27/07/2012 06:32
A Laurent,

une autre façon de valoriser le requin sur notre île est de proposer des sites de plongées spécialisées dans les rencontres de requin. (je ne parle pas de Shark feeding) Tu peux trouver sans difficulté des études qui prouvent que cette activité créée plus de richesse que de tuer les requins pour leur ailerons....

Si on commence à pêcher le requin, à valoriser cette pêche cela deviendra un jour quelques choses de normales et peut être rentables, et du coup la pêche s'intenfiera jusqu'à la disparition de nos requins. Certes les surfeurs auront gagné et n'auront même pas ce xenocide sur la concience, mais le Réunionais auront perdu quelques choses d'important.

21.Posté par dadou le 27/07/2012 07:25
si tout band surfeur té rest zot caz na point problème rest zoooooooot caz et arrête fait chier d'moune

22.Posté par logique humaine ! le 27/07/2012 08:28 (depuis mobile)
Dieu a créé la Terre pour les hommes et la mer pour les poissons et autres espèces marines !
A chacun son territoire.
Pourquoi massacrer ces pauvres requins pour la passion d'une poignée d'individus .....aberrant

23.Posté par Fredo le 27/07/2012 08:33 (depuis mobile)
Je suis passé devant la préf. Hier,vu les têtes n avaient pas beaucoup de créoles.allez surfer dans zot baignoire.gars !!!!!!

24.Posté par Vu les images, entendus à la radio... le 27/07/2012 08:39
J'ai découvert qu'il y avait des surfers débiles !

25.Posté par Rorry Russel le 27/07/2012 08:52
@8 Allan
" quant on nesait pasce qu est le surf onne sepermet pas d etre d honneur de lecon "

ENORRRRRMEEEE !!! On tient un specimen là ......

26.Posté par Bayoune le 27/07/2012 09:00
Dann toute manifestan la, mwin la pa vu bonpé koloré èk sové konyé, di kou mi krwayé amwin dosi in ote planète èk bann zanvaysèr, inpé konm lo film V, zot i rapèle, bé i fo pèye in tribu pour s’enrichir dann in péi konki. Lé domaz, na domoune i sorte déor, i panss fère azot dé grinn an or, mé zot i serve tanzantan manzé pou rokin sagrin réniyoné

27.Posté par Fred le 27/07/2012 09:15
Loin du débat pro/contre, une chose est sûre: les surfeurs choisissent très mal leurs portes paroles, que ce soit sur les chaines radio ou sur les articles tels que celui-ci.

28.Posté par Poisson lune le 27/07/2012 09:50
Je vais peut être dire une bêtise mais personnes ne s'est jamais dit que l'augmentation du nombre des attaques n'est peut etre pas dû à l'augmentation du nombre de requins mais à l'augmentation du nombre de surfeurs...

29.Posté par valentin le 27/07/2012 12:38
d'accord avec poisson lune, la richesse de la faune aquatique était présente à la Réunion bien avant la réserve, 1980 1990, ( récit pêcheur saint leu) les requins étaient déjà... mais curieusement moins d'attaque... le surf était moins développé c'est tout ! Plus de monde donc plus de risque, quand la future attaque concernera un baigneur dans un lagon...un plongeur..... les pauvres mentalités de certain sur ce forum changeront !!! Le risque requin concerne l'ensemble du littoral réunionnais ! allé à l'étang salé derrière les vagues on verra si vous vous sentez en sécurité ! Quand on ne pratique pas une activité marine ( et qu'on "regarde juste la mer " comme certain des élus et habitants de la réunion) , on a pas les cadres de référence ( ensemble des éléments, processus...) pour permettre d'appréhender réellement la dimension risque requin. A ceux là je leur dis, continué de "regarder la mer" et laissé faire ceux qui la côtoient régulièrement. ( Acteurs, pêcheurs, scientifique, surfeurs, plongeurs...)


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales