Economie

Les stations Caltex sur le point d'être concurrencées par leur propre groupe

Agitation autour de l'import de carburant via la toute récente "Chambre des carburants d'Intérêt régional et des produits pétroliers". Depuis que l'annonce d'un gasoil moins cher provenant de Malaisie a été faite par le bureau de la CCIRPP, les doutes se sont épaissis autour d'une société pétrolière concernée indirectement par ce futur import : Engen.


Gérard Lebon estime que le groupe Petronas s'est engagé sans savoir
Gérard Lebon estime que le groupe Petronas s'est engagé sans savoir
 
Engen. Un nom qui ne résonne pas encore dans l'esprit des Réunionnais. Et pourtant, le groupe fournit pas moins de 32 stations services de l'île. Ces stations, ex-Caltex, mais qui en ont gardé la devanture, ont changé de "locataire gérant" en janvier dernier.

Quelques mois après leur arrivée sur l'île, la société pétrolière Engen semble pris en étau dans un coup de bluff ahurissant à ce niveau. Si le projet de la coopérative voit effectivement le jour d'ici la fin de l'année comme prévu...

Petronas ne connaît pas la spécificité du marché réunionnais

Chronologie des annonces. Le 1er juillet, jour du dépôt du statut de la "Chambre des carburants d'Intérêt régional et des produits pétroliers", les quatre fondateurs, à savoir : Morad Guelalta, Johnny Grindu, Michel Allamèle et Joël Mongin annoncent être en mesure de faire venir du carburant sans passer par l'historique SRPP. Le gasoil, venant de Malaisie, est certifié avec un taux de soufre à 10ppm (voir notre précédent article ) et pour un liquide qui, une fois dans les réservoirs des transporteurs et des adhérents à la coopérative coûterait 0,85 euros/litre (estimation au 5 juillet).

Entre optimistes et pessimistes dans le montage d'un tel projet, une autre épine pourrait venir se planter dans les pieds des porteurs du projet. Le groupe Petronas, qui promet de délivrer ce fameux gasoil moins cher, opère déjà à la Réunion via la société… Engen. Le premier possède en effet 80% du second. De quoi rendre la situation plutôt cocasse. Gérard Lebon, président du syndicat des gérants de stations-service de la Réunion confirme. "A mon avis, Petronas ne doit même pas savoir qu'en promettant de traiter avec la coopérative, ils se mettent parallèlement en concurrence avec les 32 stations Engen de l'île, c'est-à-dire les anciennes stations Caltex. Ils ne doivent même pas savoir où est la Réunion", ironise-t-il.

"Il y a une aberration"

Vu d'Asie, le marché réunionnais ne représente qu'un "micro marché". Sur l'aspect administratif et fiscal français, le géant Petronas (en partie possession de l'Etat malaisien) aura aussi fort à faire selon Gérard Lebon, presque amusé par le scénario qui semble se dessiner. "Pour le groupe Petronas, le marché français c'est avant tout un marché libéral où chaque station a la possibilité de fixer son prix. Mais pour un groupe comme celui-ci, savoir que les prix sont fixés par un Préfet dans une île perdue de l'océan Indien relève de l'inimaginable".

Caltex ou plutôt Engen risque d'être concurrencé par son propre distributeur
Caltex ou plutôt Engen risque d'être concurrencé par son propre distributeur
"Est-ce que c'est judicieux pour Petronas de concurrencer une enseigne déjà présente sur l'île ? A priori, il y a une aberration mais maintenant rien n'interdit Petronas de vouloir traiter avec la coopérative. Mais je suis persuadé qu'ils ont dit oui sans savoir qu'ils étaient déjà présents sur notre île". Ce qui pourrait déboucher sur un arrêt net du projet d'importation de gasoil de la Malaisie?

Le gérant en vient aussi à taquiner les fondateurs de la coopérative, par ailleurs élus de la CCIR. "C'est quand même inquiétant que le seul levier que les transporteurs aient trouvé soit le facteur "pétrole" alors que dans le même temps leur activité a décliné en raison de la baisse d'activités des chantiers, qu'ils sont restés avec le même parc d'engins, qu'ils ne pensent pas à appliquer une éco-conduite par exemple. Ce sont aussi les mêmes chefs d'entreprises qui disent aux Réunionnais qu'ils vont faire venir du gasoil moins cher qui bénéficient déjà de remises sur le gasoil", persiste-t-il.

Le prix du carburant à la Réunion : "le moins pire des scénarios"

Plus globalement, Gérard Lebon n'arrive pas à comprendre le raisonnement des membres de la CCIRPP. "Autant sur une plateforme de concurrence libre j'aurais trouvé complètement normale une telle initiative, autant dans un marché où les prix sont fixés…".

Retraçant l'historique récent de la question du coût du carburant, avec la première prise de conscience courant 2008 (avec un prix du baril qui battait des records), "toutes les études de la DGCCRF, de l'Etat et de qui vous voulez ont toutes démontré que la structuration du prix des carburants dans l'île reste quand même le moins pire des scénarios". Pour preuve, le gérant parle des stations-service de métropole qui, sans pompistes, proposent finalement peu ou proue un prix quasi équivalent à celui proposé à la Réunion.

Si le projet prend réellement forme, alors "Petronas va se mettre lui-même dans le pétrin", prévoit le gérant de station Engen. En attendant que cette pelotte de laine se défasse peu à peu."
Lundi 18 Juillet 2011 - 13:09
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 3060 fois




1.Posté par le lobby des patrons surremunerés le 18/07/2011 15:46
tiens, la concurrence fait peur?

2.Posté par noe le 18/07/2011 16:13
Il va y avoir des soucis dans l'air ...On ne voit pas qui serait vraiment intéressé par le micro client qu'est le marché de la Réunion ...
Souvent on se croit le centre du monde alors que sur un globe terrestre , on est qu'un simple "caca moustique" qui n'intéresse que la France (heureusement) ...

3.Posté par David ASMODEE le 18/07/2011 16:28
"...Mais je suis persuadé qu'ils ont dit oui sans savoir qu'ils étaient déjà présents sur notre île".

Ah, les vapeurs d'essence rendent con ?

4.Posté par fiuman le 18/07/2011 16:35
Il n'y aura pas concurrence car le marché sera marginal et réservé aux coopérateurs

5.Posté par JEFF LA PEAU le 18/07/2011 17:26
Mr LEBON oublie juste de nous dire qu il gere avec son pere une station caltex au guillaume et une autre avec un collegue a la plaine bois de nefles .
Ceci expliquant cela ? je comprends l inquietude (...) !
Laissez ces messieurs se depatouiller avec leur cooperative et occupez vous de vos oignons , Mr lebon ; le prix des carburants s en portera mieux .

6.Posté par CCIRPP le 18/07/2011 19:04
, Gérard Lebon n'arrive pas à comprendre le raisonnement des membres de la CCIRPP. "Autant sur une plateforme de concurrence libre j'aurais trouvé complètement normale une telle initiative, autant dans un marché où les prix sont fixés…".
le raisonnement est simple mon cher Gerard comme tu la sais les prix fixés sont des prix b[maximum]b de vente pas minimum et d'ailleurs l'entente sur les prix est répréhensible par des directives europeenes

ensuite ne confonds pas petronas qui vend a la Reunion et petronas qui vend a singapour et qui singapour vend a la reunion
pour ton info engen ne se fait pas livrer par petronas mais achete son carburant comme tout Rmiste petrolier sur des plateforme de vente via un trader comme nous d ailleurs va sur le site tu verra comment se passe l'achat de gasoil dans la réalité

un grand merci a toi de nous donner autant d'importance c'est nos futurs partenaires SIPLEC et VITOL qui vont etre content de savoir que la CCIRPP cest du serieux
et "QUE VIVE LE CARBURANT LIBRE"
www.ccirpp.toyo-energy.com

7.Posté par RCL le 18/07/2011 19:16
faire baisser le carburant de 30% tel est l'enjeu maintenant tu comprendra mieux le raisonnement de la ccirpp
notre coopérative est tellement sérieuse qu'a ce jour 23hommes politiques ont donnés leurs soutiens par écrits et 7 communes on proposées de faire voter une motion de soutient de la part de la ville lors de leurs prochains conseil municipal et c est pas finis ce n'est que le debut de notre lobbying politique sans haines ,sans armes et sans violences

220000 usagers de la route attendent sa alors on a pas le droit a l'erreur
"hasta benzina libre siempré"


8.Posté par en avant la Réunion le 18/07/2011 20:18
Mr Lebon si je fais de l'éco-conduite , j'aurai au maximum 5 cents par litre . Tandis que si j'achette le gasoil à la coopérative je gagne au minimum 30 centimes .
C'est que le parc concernant le TP est resté quasiment le même malgré la crise .
Mais au moins il y a eu ces 4 personnes pour tirer la Réunion vers l'avant en essayant de faire diminuer le prix d'un produit oû tout le monde se proccure chaque jour quelque soit le prix .
Mais vous Mr Lebon qu'avez-vous fait pour les réunionnais ?
Pourquoi essayer vous d'empêcher ces 4 personnes de travailler pour leur pays en faisant peur au reunionnais .

9.Posté par OMC le 18/07/2011 20:32
OMC tu a déja entendu parler

regarde coca cola,sprite réunion il se font bien canarder par coca cola Maurice ,ou afrik du sud ,ou vietnam malgré toutes les demandes répétées du groupe COCA reunion c est resté lettre morte

idem pour plein de marque ou de produit et c est pas plus mal

dans le langage multinationale cela s' appel la GLOBALISATION ou CREER LE BESOIN :peu importe qui achète quoiqu'il arrive on empochera pareille puisque au final notre produit est devenu indispensable


10.Posté par zorro !!!!!!!!!!!!!!!! le 19/07/2011 09:49
la CCIRPP est une association de voleur organisé qui ose nous faire croire qu'ils ne sont pas violents !!!! C'est une foutaise !!!!
Il y a 23 hommes politiques qui ont donnés leurs soutiens sur environ 1000 soit 2%, pour le moment il n'y a pas de quoi pavoiser.
Le carburant est un luxe, c'est un produit qui est amené à disparaître, la seule solution est de trouver d'autre moyen pour faire rouler nos voitures.
A la Réunion nous sommes asphyxiés par les voitures et si cela ne s'arrête pas du toute façon on ne pourra plus rouler.
Je ne suis par pour M LEBON mais je ne suis pas d'accord avec vous.
Car vous avez fais chier la réunion en barrant les routes avec vos camions et bus et vous vous veniez sur les barrages avec vos 4*4 et autres grosses berlines pour attiser vos salariés pour finir prendre 2 M€ à la région sur les fonds qui n'étaient pas destinés aux transports.
Arrêter de nous prendre pour des cons !!!!!!!!!!

11.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 20/07/2011 14:57
"toutes les études de la DGCCRF, de l'Etat et de qui vous voulez ont toutes démontré que la structuration du prix des carburants dans l'île reste quand même le moins pire des scénarios"

J'ai dû rater ces études. Moi je me souvenais au contraire d'études montrant que les services de la préfecture se faisaient régulièrement enfumer par des montages financiers destinés à cacher la vrai marge des pétroliers réunionnais...

12.Posté par Enzo le 03/09/2011 06:23
je viens de lire tous ces échanges datant du mois de juillet dernier ! quand est il aujourd''hui début septembre ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales