Social

Les squatteuses de St-Paul : "Oui nous avons soutenu Sandra Sinimalé"

Alors que les jeunes mères de famille s'apprêtent à replanter le décor de la contestation devant la mairie de Saint-Paul ce matin, Lydie Louise, la porte-parole des familles squatteuses, et par ailleurs sœur de l'une de ces mères réclamant un logement, révèle sans détour qu'elle a bien soutenu la candidate Sinimalé durant les cantonales mais comme simple spectatrice.


Les squatteuses de St-Paul : "Oui nous avons soutenu Sandra Sinimalé"

"Nous avons assisté à des meetings de Sandra Sinimalé mais nous ne sommes pas des militants"
, affirme Lydie Louise, porte-parole des familles squatteuses de l'Éperon. Confirmant les éléments apportés vendredi dernier dans le JIR sous le titre "les dessous politiques de l'affaire des squatteurs", celle-ci tente malgré tout de minimiser leur implication.

"Nous avons assisté à des réunions comme ça, mais c'est tout ! Personne ne nous a dit de venir protester devant la mairie. Après tout, c'est au maire en place de faire son travail, ce n'est ni les Sinimalé, ni Thien Ah Koon, ni à un autre élu de le faire mais bien à madame Bello".

Concernant une altercation qui aurait eu lieu durant la campagne des cantonales, Lydie Louise apporte sa version des faits. "La soeur de la candidate Pascaline Chéreau-Némazine nous a foncé dessus. Ensuite, devant nous, elle a passé un coup de fil à mon père qui travaille à la mairie depuis 20 ans en disant qu'ils allaient arranger notre cas".

"Familles hors-la-loi"


Au-delà de ces faits de campagne, les familles retrouvent dès ce matin leur point de chute... devant l'hôtel de ville saint-paulois. "Depuis jeudi nous avons tenté de calmer le jeu mais ce matin nous venons protester contre les propos du 1er adjoint (Jean-Marc Gamarus, ndlr) qui est passé sur Radio Freedom jeudi dernier et nous a traité de "familles hors-la-loi et de sans papier". Il nous a rabaissé, nous les femmes. On a nos droits. On dit simplement ne nous rabaissez pas, c'est inutile de monter les uns contre les autres".

Plus calmement, la porte-parole affirme que certaines familles ont rendez-vous ce lundi avec la SIDR, les autres iront se rappeler au bon souvenir de la députée-maire Huguette Bello.
Lundi 2 Mai 2011 - 10:57
Ludovic Grondin
Lu 8936 fois




1.Posté par Simplet le 02/05/2011 11:09
Il faut bien appeler un "chat", un "chat" ...

Vous êtes bien "hors la loi", puisque vous avez occupé illégalement des logements qui ne vous appartiennent pas ...
Vous êtes bien "sans papier", puisque vous n'aviez pas de "bail d'occupation" de ces logements (c'est dans ce sens qu'il faut comprendre le terme "Sans papier").

Personne ne vous a rabaissé ... pour des raisons certainement compréhensibles, vous vous êtes mises "hors la loi" ... il faut en assumer les conséquences, et ne pas vous poser en victimes ...

Si tout le monde se comportait comme vous, ce serait l'anarchie ...

2.Posté par Dede le 02/05/2011 11:29
La SIDR fait des préférences, j'ai trois projets immobiliers pour le social, depuis un mois personnes ne me rappelle, par contre certains promoteur eux, comme (...), lui tous ces projets sont rachetés!!!!! VIVE PORSCHE PANAMERA ET CAYENNE NOUVEAU MODELE POUR LUI.

A t-on vraiment besoin de logements sociaux ou pas?

LOGEMENT SOCIAUX A DEUX VITESSES!!!!!!!!!!!!!!!!

3.Posté par serien jean le 02/05/2011 11:53
pourquoi ces gens la y sava pas cherche un travail et paye un loyer comme tous le monde ? La mairie ou l'etat c'est zot moman ou koi ?
Allé travail , gagne out l'argent a la sueure de out front et paye out loyer ..
ah mi dit a ou , na certain c'est vraiment une bande d'assisté ..

4.Posté par Khol PATEX le 02/05/2011 14:37
Pauvres manipulées...
Avec le soutien du fameux Fromens (...) et celui de Sandra (...) elles n'iront pas bien loin dans des revendications certes louables (sans jeu de mot) mais vouées à l'échec tant le mode opératoire est gros doigt.
Les flots d'insultes égrenées devant les caméras de télévision n'arrangeant rien par dessus le marché.

5.Posté par groskafrine le 02/05/2011 15:34
bien dis poste 3 milé daccord en tant que femme mi n auré honte compte sur la mairie ,l etat ,et les allocs pour faire vivre la famille mais ces femmes la n ont aucune honte et pas de dignité et le plus triste c est que zot la passe avant d autre famille que té attend des logements depuis des années quand sa la caf y sa va controle a zot un coup?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales