Politique

Les socialistes du Tampon parlent de "discrédit sur l’équipe municipale"


Les socialistes du Tampon parlent de "discrédit sur l’équipe municipale"
 
Lundi soir, lors du conseil municipal du Tampon, les tensions entre l'ancien maire, Didier Robert, et l'actuel, Paulet Payet, sont apparues au grand jour (lire ici ). Hier, l'édile de la commune du Sud a même déclaré que Didier Robert avait pour intention de "le laminer" (lire ici ).
Témoin de ces frictions au sein de la majorité, l'opposition socialiste au Tampon s'engouffre dans le brèche. Voici son communiqué :

"Discrédit sur l’équipe municipale du Tampon


L'équipe du Conseil Régional a sorti le grand jeu pour mettre en échec le Maire du Tampon Paulet Payet. Habituellement absent de cette assemblée, le président de la pyramide inversée, flanqué de son cabinet itinérant est venu disqualifier le maire en le mettant en minorité lors du vote de l’affaire 32.

Pourquoi cette affaire de création de poste a t-elle été la pierre d’achoppement de cette majorité ? C’est la promotion de la Directrice Générale des Services au grade d’administrateur qui est la source du conflit. Les dissidents robertistes ont donc refusé cette promotion à la directrice générale des services, et par conséquent à d’autres agents communaux méritants.

Ce refus de promotion est-il lié à des raisons de rigueur budgétaire ou à des enjeux plus politiques ? Dans tous les cas nous constatons que le désaccord entre les deux élus s’affiche au grand jour et que ce coup de force sur les affaires municipales renforce l’image de division de cette majorité.
De plus, prendre les promotions des agents communaux déjà actées par le Centre de Gestion pour déterrer la hache de guerre relève de la petitesse et de la manipulation politique. Le groupe socialiste du Tampon demande la réinscription à l’ordre du jour du prochain conseil municipal de ce dossier de création de postes

Nous dénonçons l’ambiance délétère et les successions-transmissions qui se font au mépris de la démocratie et d’une gestion municipale dynamique. Cette gouvernance par personnes interposées qui prévaut au Tampon depuis des années a atteint ses limites et plonge notre commune dans l’immobilisme.
Nous dénonçons l’inertie de la politique municipale. Avec cette fronde menée par le Président de Région en personne, Le Tampon est désormais en panne, plus aucune politique municipale n’est possible. Cette équipe a affiché ouvertement ses rivalités et entraîné son discrédit.
La population du Tampon ne peut pas être l’otage d’une querelle de pouvoir. Les élus de la majorité municipale doivent tirer les conséquences de leur impasse politique, et avoir le courage de remettre leur pouvoir aux Tamponnais.

Les élus socialistes du Tampon

Isabelle MUSSO, Colette FONTAINE, Paul CAZAL, Baptiste PAYET, Lucie MAILLOT, Antonine ROBERT, Urland LEBON, Raymonde LECHAT"
Mercredi 9 Novembre 2011 - 09:02
Lu 1568 fois




1.Posté par mwa la pa di le 09/11/2011 11:40
Que doit on penser du marionnettiste Didier Robert ? Pour parfaire il devrait se faire ventriloque en plus des gesticulations il aurait la parole.....

2.Posté par Le troll 974 le 09/11/2011 12:18
Si près du but !! Dur de se faire enlever le gateau de la bouche !! Des années de lèche cul et de magouille perdus !!

3.Posté par Phino le 09/11/2011 12:51
Les urnes parleront dans pas longtemps ! Le problème est que Droite, Gauche, Centre, Milieu, Sud, Est, Ouest, Nord ! C'est toujours la même chose... Un peu pour la population et beaucoup pour sa poche, son entourage, ses amis, sa famille etc... Après tout, ça s'appelle de l'égoïsme ou de la solidarité quand il s'agit de placer "son entourage" ... Qui jettera la 1ère pierre ???

4.Posté par beati pauperes spiritu... le 09/11/2011 13:54
Aux socialos donneurs de leçon...

Un certain Parick Lebreton, qui serait maire de Saint-Joseph, qui serait aussi, il parait, député, était autrefois fonctionnaire territorial à la mairie de la Petite ile, sous le majorat de Christophe Payet. Patrick lebreton avait le grade de rédacteur. Un socialiste pourrait il nous expliquer comment Patrick Lebreton a accédé au grade d'attaché territorial, sans passer le moindre concours ?

5.Posté par kwafé Vlody ? le 09/11/2011 15:20
tiens donc le VLODY i signe pas? Trop peur de mettre en péril ses très très bonnes relatons avec TIBUS ROBERT? Hollande et Aubry svent-ils que leur camarade était prêt à prendre la présidence du conseil général grâce à une majorité sarkoziste?

6.Posté par Critique acerbe le 09/11/2011 15:39
Trés bon analyse des socialistes du Tampon. A force de se passer les sièges, la droite a plongé le Tampon dans l'immobilisme.

7.Posté par marguerite le 09/11/2011 16:33
mr les el mme les elues du ps Tampon un proverbe i dit balaye devant zot porte avant celle de zot voisin
a la petile ile entre le maire et ancien adjoint pas trop lontant encore avec annette

8.Posté par julien le 09/11/2011 16:47
je felicite les 27 elues de la majorite municipale qui ont eu le courage de dire non au poste administrateur qui vaut le salaire d un sous prefet alors que nous les petits ont demande une quinzaines ou 6 mois de travail il faut attendre un an

9.Posté par pierrot le 09/11/2011 22:08
Simple info pour ce monsieur qui se demande pourquoi Vlody ne signe pas.
C normal il 'est plus dans l'équipe comme il cumule deux mandats.
Et je dirai que Didier a jeté son masque et là on le découvre car il sent que la roue est en train de tourner et je dirai même que il est en pente glissante lui qui parle de l'union et c lui qui déchire son équipe.
Mon avis c qu'on donne aux socialistes de gérer et on jugera après car les socialos sont pas nuls après ce qu'on a vu avec les gars de l'u m p.
vivement les élections anticipées si possible

10.Posté par bernadette le 12/11/2011 10:56
Oté Didier Robert, arrête fé ou l'intéressant comme ça. Vi oublie que la roue y tourne. Ou prend à ou pour un roi koméla. Vous vouliez encore que Mr PAULET PAYET soit à votre merci comme vous demandez au conseil municipal, aux employés communaux et aux administrésde l'être . De moune y commence causer : tyran, magouilleur, MENTEUR, PROMETTEUR . Vous êtes capable "d'enganter" les gens et de les humilier plus bas que la terre après. Votre face se fait jour. Si j'ai voté pour vous aux dernières élections et bin avec vos agissements qui commencent agassent le monde, compte pu su moi pou la prochaine fois. Oté reviens un peu su terre. Arret ou provocation comme ou la fé avec vos nervis le lendemain du conseil municipal. Ou vient recevoir à la mairie chose que ou la pas fé depuis longtemps. Ou marche en roulant out zépaule avec un large sourire. Arrete un coup. Lé pas joli ce que ou les entrain de fé. Moi lé décu par out comportement.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales