Social

Les snacks bar de Boucan prêts au bras de fer avec la mairie

La trêve n'aura été que de courte durée. Après la sécurisation via une zone surveillée de la plage de Boucan Canot fin décembre, les tensions étaient retombées entre la mairie et les commerçants de la zone. Mais après la plage, c'est l'esplanade qui est l'objet de nouveaux tiraillements à venir, précise le Journal de l'Ile de ce jour.


Les snacks bar de Boucan prêts au bras de fer avec la mairie
 
Chaises, tables et parasols le long de l'esplanade de Boucan Canot, l'autorisation de la mairie de Saint-Paul ne devait durer que le temps de l'interdiction de baignade de la célèbre plage de l'Ouest. 

Mais aujourd'hui, les gérants de snacks bar aimeraient prolonger le bail, quitte à s'opposer farouchement à la municipalité. Le principal argument invoqué concerne l'attrait certain pour les clients de se rapprocher de la plage, et avec lui la possibilité d'un meilleur panorama. Selon les commerçants, cet extra de terrasse côté plage a permis de redresser la barre après des mois difficiles.

La période de permission touche pourtant à sa fin estime la municipalité qui évoque la réglementation en matière de sécurité et la mise en conformité au regard d'une autorisation d'AOT (autorisation d'occupation temporaire) dont ne bénéficient pas les gérants de la zone.

Fred Marchica, gérant du Boucanier, et principal porte-voix des commerçants, refuse comme ses confrères de se plier à la décision de la mairie tant que des passe-droit sur la commune perdureront selon lui.

Le gérant menace même la municipalité de dévoiler des cas précis de largesse en matière d'occupation du domaine public. Ce n'est décidément pas l'histoire d'amour entre les deux camps.
Lundi 23 Janvier 2012 - 16:51
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2319 fois




1.Posté par gros miko le 23/01/2012 16:04
Maintenant qu'on voit la dangerosité de ces commerçants, il faut d'urgence procéder à des prélèvements pour les etudier.

Pourquoi ne pas informer les service fiscaux de l'augmentation de leur surface commerciale et par là meme de verifier le tarif des locaux qui n'ont plus rien a voir avec ce qu'ils étaient à l'origine. Et puis dans la foulée l'hygiene et l'inspection du travail.

2.Posté par pipoteur le 23/01/2012 16:22
Non mais ils se prennent pour qui (...)
Qu'on les verbalise sans délai!

3.Posté par ASSENJEE.M le 23/01/2012 16:38
Dan Zoreil land,on est au dessus des lois!

4.Posté par zaigrettes le 23/01/2012 17:02
si encore on avait mis de jolies tables et des chaises en bois! mais tout est en plastique rouge TROP MOCHE!!!! qu'on enlève tout ça et qu'on rende l'esplanade aux piétons et aux enfants en vélo!!!

5.Posté par jean jouhis le 23/01/2012 17:19
post 3
SI tu t'étais bougé le c.. qd st gilles s'est développé, tu serais proprio
tu es resté les mains ds les poches a regarder les zoreys se bouger
et tu attendais ton RMI (a l epoque)

et Zorey land ne serait pas ..
mais on est gentiyy !! on t'attend !! viens construire batir creer !!
VIENS !!

6.Posté par noe 2012 le 23/01/2012 17:27
Mme Bello fantasme beaucoup ...
Si on ne peut plus boire un coup ou deux au bord des plages de Boucan , alors on va se révolter !!!

"Pour gouverner les buveurs , il faut des paroles violentes et des actes modérés." (Léon Gambetta )

7.Posté par Zbob le 23/01/2012 17:34
à post 3
Et dans Tamoul land on les respecte les lois?..et à St Louis , pas vraiment Zoreil ce bled , on les respecte les lois ( le maire- les maires- en premier) ...arrêtons avec ce genre d'arguments douteux!

Ces mecs se croient au desss des lois car ils ont du fric et parce qu'ayant de la tune,ils connaissent les magouilles des uns et des autres , y compris au sein de TOUTES les municipalités qui favorisent au mépris des lois , les copains, la famille, les "militants"...

Le plus grave dans tout ça c'est l'inertie de la préfecture plus prompte à envoyer ses flics contre les femmes de l'ex Arast qui luttent que contre les vraies crapules , nombreuses qui grenouillent dans toutes nos communes.

8.Posté par pirate le 23/01/2012 17:58
sacrés requins ces commerçants, on paye pour la voie publique et eux ce sont les accapareurs!!!!! Qu'on les vire et qu'on les sanctionne. assez de ces voleurs de domaine public!!!!!! a quand un contrôle fiscal de ces profiteurs????

9.Posté par ndldlp le 23/01/2012 18:15
"band' volèr i habit' pi saint pièr"..?

10.Posté par Manu le 23/01/2012 18:55
Ce sont des ptits c** ces commerçants qui s'approprient l'espace publique !! C'est inadmissible .. dans ce cas là, on viendra squatter les chaises et les tables rouges pour se reposer et manger dessus mais qu'on n'achète rien chez eux ! lol on va voir si ils sont contents !!..

Y en a marre que ces bourgeois fassent la loi et qui ne respectent rien !!

11.Posté par MARCEL le 23/01/2012 19:06
oui excellent ces tables sur l'esplanade par contre comme le dit un intervenant ils devraient mettre des tables en bois.

comme d’habitude quelques merdes qui viennent poster leurs interventions comme le machin 3...
VA BOUFFER TON RIZ AVEC LES DOIGTS SUR LE BORD DES ROUTES ET JETER TES MERDES DANS LA RAVINE ET MALTRAITER LES CHIENS ET VIENS PAS NOUS GONFLER AVEC TES CONNERIES.

Pas mal je trouve la phrase en capitale, ça résume bien tout ;)

12.Posté par nimiko ni truc de bourge le 23/01/2012 19:29
S'il doit y avoir des tables, elles devront etre installées par l'ONF et rester publiques. Les riches commercants n'ont qu'a agrandir leur commerce par l'arriere.

Ces gateurs ont gaché le tourisme puisque l'affaire des requins n'a eut aucun impact sur la fréquentation touristique. Ca confirme qu'il serait d'utilité" publique de preampter sur ces terrains pour qu'ils desservent le tourisme de facon durable.

13.Posté par mauvaise langue le 23/01/2012 19:39
Post 7 ""les femmes de l'ex ARAST qui luttent contre les vraies crapules" demandent leur droit, à savoir l'application de l'assurance salaire dont les cotisations payées par l'employeur sont gérées par les AGS qui devaient s'en acquitter dans des temps raisonnables. Nous sommes a plus de 2 ans de la dissolution de l'ARAST et le nouveau directeur ne semble pas au courant du dossier. De qui se moque t'on? Quant à la PREFECTURE peut elle faire plus que l'effort de médiation qu'elle a , à plusieurs reprises , engagé. Quand à la société civile qui s'était mobilisée le lundi et s'était fendue d'un communiqué de presse appelant à la raison et au droit, elle s'est trouvée confrontée à un ultimatum qui ne pouvait pas être respecté et la manifestation qui l'a suivi fut récupéré politiquement ce qui n'a échappé à personne.
Sans lire ds le marc de café, après le ralé poussé devant les AGS de ce jour, où le nouveau directeur des AGS est revenu dire, sous la pression du public et la compréhension des forces de l'ordre fermes mais bon enfant, qu'il attendait les ordres de sa délégation nationale.( Marrant, non? pour un responsable d'un service de cette importance!)sans lire dans le marc de café, donc, on peut s'attendre à l'arrivée d'un chevalier blanc qui annoncera que grâce à son intervention et la pression amicale de X ou Y, que les indemnités seront versées dans un délai relativement bref!
Attendons pour voir si ce scénario est le bon! On le souhaite pour les salariées de l'ARAST. Quant aux snacks de boucan, les commentaires qu'ils génèrent que ce n'est pas que "dans le royaume de danemark que tout est pourri"§ Il est temps de redorer le blason, si l'on peut dire, de la Republique et d'en rendre digne les Citoyens!

14.Posté par Fab le 23/01/2012 20:10
Non, non et non ! Qu'ils remettent leur table sur leur terrasse ! A mon sens cette zone doit rester piétonne. Pendant les vacances c'était le bordel avec toutes ces tables dehors. Et puis d'un point de vue mise en valeur du site et de l'espace, c'est très mauvais. C'est une belle plage il ne faut pas laisser ces commerçants faire n'importe quoi.
S'ils connaissent d'autres restaurateurs qui sont dans l'illégalité alors qu'ils les dénoncent, mais ça ne justifie en rien cette attitude de cow-boy !

15.Posté par valou974 le 24/01/2012 05:20
On peut comparer ces commerçants à des requins....une fois qu'ils sont là,on ne peut plus s'en défaire...ils veulent tout...et vous pensez que Me Bello va se laisser faire...allez sorte votre dossier qu'on rigole un peu....

16.Posté par valou974 le 24/01/2012 11:28
ça ne peut pas continuer comme ça encore bien longtemps....comme en Corse les RÉUNIONNAIS reprendront possession de leur "territoire"...trop gentils ces réunionnais...les ancêtres ont défrichés la Réunion avec leur dur labeur...aujourd'hui profitez bien....na un zour i apel' demin....

17.Posté par fredo le 24/01/2012 12:01
boucan et saint gilles ne sont pas les capitales de la réunion, heureusement que l'on prenne conscience actuellement de la situation de ces débarqués qui se sentent au dessus des lois est insultante ;car j'ai vécu dans l'ouest de 70 à 81 , il existait un respect réciproque entre locaux et z mais certains nous ont pris pour grimpeurs de cocotiers alors les choses se sont dégradées mais le créole a l'impression que tout ce qui vient de métropôle est béni alors gout à zot maintenan
Pas raciste mais je suis protectionniste comme le français en France vis à vis des étrangers
; on récolte ce que l''on sème dit-on!

18.Posté par André le 24/01/2012 15:14
Au post 5, je vais te demander de ne pas insulter les créoles et évite le mépris car tu vas t'en prendre une vite fait et bien placé !!! ok ?
Quand tu parles de RMI, la main dans les poches ... etc
moi je peux aussi te rétorquer,que je vois et constate sur St Gilles depuis des années, des personnes, tu sais ceux avec une longue tresse de cheveux, 4 anneaux dans les oreilles et deux dans le nez, qui vivent à six dans 30 m2, avec un jean, un tee shirt et une paire de savatte pour 365J...
Je n'ai pas l'impression que ceux se sont de gros consomateurs et font vivre l'économie de mon pays mais il est vrai que c'est pas facile avec le RMI (RSA maintenant) car eux aussi en bénéficie.
Alors nou ici nou appel ça , band traine savatte, et ils viennent de chez toi !!!
Mais je comprends, mon ami, c'est pas facile de vivre tous le jours dans le Cantal ou à Merlimont dans le Pas-de-Calais....
il y a quelqu'un de chez toi qui chantait : ' Il me semble que la misère serait moins pénible au soleil !'
je te salue, moi le créole et fièr de l'être!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales