Faits-divers

Les sapeurs-pompiers de St-Paul s'opposent à leur chef

Les sapeurs-pompiers de Saint-Paul répondent toujours aux appels de secours mais leur moral n'y est pas vraiment en ce lundi matin. Ces derniers ont décidé de protester contre l'autorité de leur nouveau chef, le capitaine Boulangier, arrivé il y a seulement trois mois.


Les sapeurs-pompiers de St-Paul s'opposent à leur chef

La cinquantaine de soldats du feu de la caserne de Saint-Paul (Savanna) reproche à son nouveau chef de centre, le capitaine François Boulangier, un autoritarisme exacerbé.

Le caporal Willy Lauret, 1er vice-président du "Syndicat national des sapeurs pompiers professionnels, du personnel administratif et technique et des pompiers volontaires" explique les motifs de la grogne.

Les deux heures de plus qui fâchent

"Notre nouveau chef de centre n'est là que depuis trois mois et nous avons déjà eu droit à 13 notes de services". Parmi celles-ci, une déclenche l'incompréhension du caporal Lauret et de ses collègues : la volonté de leur supérieur d'allonger la plage horaire dite "réglementaire", c'est-à-dire la plage allant de 8h à 16h. Au-delà, c'est la permanence qui commence. "Le nouveau chef de centre veut ramener cette plage de 16h à 18h alors que ce n'est pas en son pouvoir", clame le sapeur pompier qui parle au nom du syndicat qu'il représente.

Toute la caserne est à l'heure actuelle mobilisée contre ce projet, soit 50 hommes "rejoints 'moralement du moins' par ceux du Port, de Bernica, de la Saline et de Trois-Bassins", se félicite le syndicaliste.

"Non au mépris"


Alors que la réception des appels se poursuit malgré tout, un piqué de grève avec banderole devant la caserne est le seul signe d'une petite perturbation dans les services de la caserne située à Savanna. "Oui à la cohésion, à la communication, non au mépris et à l'humiliation", est le mot d'ordre des pompiers qui débrayent.

Une réunion avec des représentants du Conseil général, dont le SDIS dépend, est sur le point de débuter dans les mêmes locaux saint-paulois.
Lundi 7 Février 2011 - 10:35
Ludovic Grondin
Lu 3147 fois




1.Posté par ki kose le 07/02/2011 10:58
Les pompiers de l'ouest, la plus part d'anciens nervis n'ont pas beaucoup de souci sur l'efficacité de leur organisation. D'autres stations de l'île pratiquent depuis longtemps la réorganisation que veut mettre en place le responsable des pompiers de St Paul. Il serait temps que la hiérarchie installe sur tout le département une organisation fonctionnelle commune. Le SIS veut bien dire Département et non communal. La politique du copinage avec les élus locaux doit laisser place à une politique basé sur l'efficacité et l'organisation des services sur le plan départemental.

2.Posté par Ded le 07/02/2011 11:13
Ah! si le SDIS et ses chefs n'existaient pas , il faudrait les inventer!
Un nouveau chef qui n'en fait qu'à sa tête, qui veut "remettre" les pompiers au travail car il se rend compte de l'état du service ?
Ou bien encore un "petit chef" qui se la pète?

En attendant , espérons qu'il n'y aura pas trop de problème sur le secteur!
Au fait monsieur le syndicaliste , ça veut dire qoi "rejoints moralement" c'est rejoints ou pas?
Parce que sinon , ça fait un peu:"je fais grève ...mais je fais pas grève..." il faut choisir.

3.Posté par jacky le 07/02/2011 11:54
en attendant le colonel en chef est allé en haut lieu , mais alors en très au lieu pour régler son problème perso ( l'embauche de mrs sa femme )
ses sa le SDIS les gars et les voitures qui continuent leurs balades en forets avec les m..... des supers chefs
allons continuons a payer pour les voitures des chefs pompiers merci le contribuable

4.Posté par noe974 le 07/02/2011 13:25
Que les soi-disants "chefs" se calment un peu et laissent travailler les professionnels !

Il y en a qui se comportent en "dictateurs" et pètent plus haut que leur trou .
Il y en a qui ont eu un pied et prennent un carreau !

Il devrait y avoir un grand chef pour calmer les ardeurs des petits chefs !!!!

5.Posté par courage et devouement le 07/02/2011 13:24
biensur, tout est de la faute des chefs. les pompiers d'en bas n'y sont pour rien eux biensur. ou alors ils pleurent la bouche pleine.. ceux de l'ouest semblent etre les champions en la matière...
pour info au grand public, les pompiers professionnels sont au top du top: 90 gardes par an (ou vous avez bien lu)! régime indemnitaire maximum! possibilité d'ancement au mini possible pour tous! y a t'il pas un minimum de courage dans le service dont il faut faire preuve mrs les grévistes??? commencons par faire un vrai rassemblement déja, serait un bon début.
et puis, cette gréve est surtout un règlement de compte inter-syndical (dans l'intersyndicale il manque le syndicat majoritaire sur le département...)
et puis il y eu erreur de casting dans l'affectation (tout le monde le savait).
ce qui devait arriver arriva!

6.Posté par Z'embroKaf le 07/02/2011 13:43
chef, sous chef..sur le chef...que des chefs...chef !!!
ah tout le monde est sous...le couvre..chef !!!

7.Posté par Lorenzo Lamas le 07/02/2011 16:02
Et si ils font 2 shift/plannings?
La moitié fait 8h-16h et l'autre moitié fait 10h-18h ... ça résoud pas le problème?
Ou est ce que le problème c'est de finir de bosser à 18h?
Quand on choisis d'être pompier, c'est pour aider des gens, sauver des vies non?
Si il y a besoin entre 8h et 18h, il faut s'adapter ! Faire la grêve et refuser, c'est complètement en paradoxe avec la philosophie même du pompier ...

Et puis si le chef est arrivé chef ... c'est peut-être parce qu'il a plus d'expérience, plus de recul, une meilleure vision des besoins de ce métier qu'un pompier "de base" ... non?
Avant d'être chef il a été pompier, le chef des pompiers non?

Et pourquoi à aucun moment dans cet article on ne parle des motivations/arguments pour ce changement d'horaire? et pourquoi les pompiers qui se plaignent ne présentent pas d'arguments concrets qui expliqueraient leur refus? Et pourquoi, vu qu'apparemment il y a un problème, les pompiers qui se plaignent du chef et de sa visiond e chef ne proposent pas de solution constructive qui résoudraient ce problème?
et pourquoi

D'après ce qui est dit dans les autres commentaires, dans d'autres casernes de l'ile, ça se passe déjà comme ça et ça ne pose pas de problème.


8.Posté par thierry le 07/02/2011 16:56
a mr courage et devouement! multiplie 90 par 24 et tu auras le nombre d'heure qu'on bosse!

moi meme etant pompier dans une autre caserne, je peux vous dire que le 8h- 18h réglementaire que veut mettre en place cet officier, n'existe nulle par ailleurs sur le département! il y a 2 régimes différents de travail, soit en garde de 24h soit en garde de 12h. si on met en place les 8h - 18h pour l'opérationnel, il faut le mettre aussi pour l'administratif alors!!!!

pour ce qui est des syndicats chez les pompiers, tout le monde sait bien que tout le monde a eu sa part de gateau! donc , silence radio pour tout le monde!



9.Posté par jr le 07/02/2011 21:39
des vrai clown ces pompiers! Voilà ce que ça fait d'embaucher local, un rassemblement de tir au cul, qui bosse 24h décompté 17h, 90 fois à l'année ( en métropole le décompte est de 16h! pour 116 garde de 24h), il faut tout dire à la population! post8!
Il y'a pire comme condition de travail, bouger votre derrière et aller voir ce qu'il se passe ailleurs! C'est sur que la discipline ça ne vous parle pas, pour la majorité vous êtes entrée chez les pompiers par piston et convenance personnel, loin des convictions des vrai pompiers! Alors pour une fois qu'un gradé vous met au travail, dur dur pour vous! Arrêtez de vous plaindre, à force de tirer sur l'élastique, il va vous claquer au visage!

10.Posté par jacky le 08/02/2011 18:18
en sortant de mon boulot , j'écoute toujours la meilleure des radios et devinez ????? un pompier de 33 ans de service qui a monter le piege pour évincer le chef de la Montagne , qui a été dans les heurts et le départ du chef de Ste Suzanne , qui passe son temps à se retrouver ou il y a une caméra , qui est allé fermer le portail du centre de St Bernoit ect ect ect j'en passe car ce gars est aussi célébre qu'un poisson qu'on mange beaucoup séché et qui pleure la réaction des pompiers de st Paul !!!!!!!

11.Posté par Anti cons et connes le 25/05/2011 17:07
Les pompiers qui ne savent pas nager : il y en a toujours ?
Comment-on t-ils fait pour passer les tests et continuer à rester pompiers ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales