Economie

Les salariés de la Sorequip fixés demain


Les salariés de la Sorequip fixés demain
 
Sorequip, société du groupe Caillé, et ses 46 salariés, connaîtra demain la décision du tribunal de commerce. Deux propositions de reprise d'activité de l'entreprise de vente de poids lourds vont être examinées par le tribunal.

L'une émane du groupe Hayot. Celui qui avait déjà racheté "Rent a car", "Hertz" et "Suzuki" s'est positionné pour reprendre la marque "Iveco", sans manifester d'intérêt pour les autres enseignes de Sorequip, dont les activités sont jugées plus risquées dans un contexte de crise. Dans l'optique où Iveco serait effectivement reprise par le groupe Hayot, 13 des 46 salariés de la Sorequip verraient leurs postes sauvegardés.

A l'exception de l'enseigne "Iveco", prisée par Hayot, le sauvetage de toutes les activités du groupe par deux cadres du groupe Caillé est envisageable. Le directeur d'exploitation ainsi que son ancien contrôleur de gestion ont proposé de prendre le relais, en récupérant les autres marques de Sorequip ainsi que ses 33 salariés dont l'avenir reste incertain.

Les potentiels repreneurs et les salariés de Sorequip attendent la décision du tribunal de commerce demain après-midi.
Jeudi 29 Septembre 2011 - 09:19
.
Lu 1314 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales